New York : des barrières de sécurité pour protéger les lieux publics

sécurité
Attaque au camion bélier, en décembre dernier à Manhattan. D. R.

La mairie de New York envisage d’installer 1 500 nouvelles barrières de sécurité dans des lieux très fréquentés afin de protéger la ville contre les attaques de véhicules et d’autres actes terroristes. Le maire Bill de Blasio, cité par Xinhua, a annoncé mardi ce projet lors d’une conférence de presse tenue à Times Square. Il a précisé que les bornes métalliques remplaceraient les cubes et barrières en béton qui avaient servi de dispositifs temporaires près des zones piétonnes.

M. de Blasio a expliqué que cette mesure faisait partie d’un plan municipal d’un montant de 50 millions de dollars destiné à protéger les lieux publics vulnérables aux attaques.

L’année dernière, plusieurs incidents ont eu lieu à New York. Le 11 décembre, un homme a déclenché un engin explosif improvisé dans le tunnel de correspondance le plus fréquenté de la ville, près de Times Square, pendant les heures de pointe, faisant quatre blessés. Selon le maire, il s’agissait d’un attentat terroriste. Le 31 octobre, un camion a foncé sur un trottoir près du World Trade Center, faisant huit morts et douze blessés. Le 18 mai, une voiture a fauché des piétons à Times Square, tuant une personne et en blessant 22 autres.

R. I.

Commentaires

    Anonyme
    3 janvier 2018 - 12 h 46 min

    « des barrières de sécurité pour protéger les lieux publics » c’est normal parce que les musulmans ne les laisse pas vivre en paix.




    0



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.