Syrie : un tir de mortier a tué deux militaires russes sur la base de Hmeimim

Hmeimim
L'aviation russe est basée à l'aérodrome de Hmeimim. D. R.

Deux militaires russes ont été tués suite à un tir de mortier mené le 31 décembre par des terroristes contre l’aérodrome Hmeimim en Syrie, a annoncé le ministère russe de la Défense, cité par Sputnik.

«Le 31 décembre 2017, vers la fin de la journée, l’aérodrome Hmeimim a été la cible d’un tir de mortier par un groupe mobile de terroristes. À la suite du tir, deux militaires ont été tués», indique le rapport du ministère.

«Les forces de sécurité syriennes mènent des actions visant à rechercher et à éliminer les combattants impliqués dans l’attaque, ainsi qu’à renforcer la sécurité du territoire contigu à la base aérienne», a noté la Défense.

Le ministère a cependant démenti les informations de médias russes sur la destruction de sept de leurs avions lors de l’attaque terroriste. «Le groupe aérien russe en Syrie est opérationnel et continue de remplir toutes les tâches prévues», a rassuré le ministère de la Défense.

R. I.

Commentaires

    chark
    4 janvier 2018 - 22 h 42 min

    Sincère condoléance au peuple Russe qui à donné ses enfants pour sauver la Syrie du démembrement initié par les us/sionistes !




    3



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.