Bientôt un schéma national pour gérer les déchets domestiques et industriels

déchets
Le ministère de l'Environnement a fort à faire face à l'incivisme des citoyens. D. R.

Les quantités de déchets domestiques et industriels générés en Algérie sont estimées à 13 millions de tonnes/an, dont seuls 5% sont recyclés. Ils représenteraient un marché «laissé à l’abandon» de quelque 38 milliards de dinars, rapporte l’agence de presse officielle APS.

Lundi, lors de son passage dans l’émission «L’invité de la rédaction» de la Chaîne 3 de la Radio algérienne, le secrétaire général du ministère de l’Environnement et des Energies Renouvelables, Kamal Eddine Belatrèche, a indiqué qu’un schéma national destiné à organiser la gestion des déchets à des fins économiques est en cours d’élaboration.

M. Belatrèche a annoncé que les activités de traitement et de recyclage des déchets sont susceptibles de générer, chaque année, quelque 97 milliards de dinars.

Mais comment gérer les aspects relatifs au recyclage des déchets quand on sait que les collectivités locales peinent à entreprendre ce travail dans les meilleures conditions ? L’intervenant a expliqué que derrière tout ce mécanisme, il y existe effectivement une question de coûts, indiquant que le traitement d’une tonne de déchets (enlèvement, transport et enfouissement) nécessite un investissement de 5 000 DA alors, que les administrations locales éprouvent des difficultés à obtenir 1 000 DA pour financer cette activité.

Pour appréhender la question de la gestion des déchets dans leur ensemble, M. Belatrèche a annoncé qu’en coopération avec un organisme allemand, son ministère examine actuellement l’idée de création d’une «gouvernance locale» de leur gestion qui sera appliquée à des villes pilotes, ce qui permettra d’examiner tous les aspects liés à leur collecte, les taxes à prélever pour leur enlèvement ainsi que leur recyclage et leur valorisation. Il mentionne également la mise sur pied d’un marché spécialisé dans l’exploitation économique des déchets, par le biais d’une bourse créée à l’intention des personnes souhaitant investir dans ce créneau.

M. Belatrèche a expliqué que le système de gestion et de recyclage des ordures ménagères, en particulier, va être entièrement revu, notamment en ce qui concerne les contenants en plastique sous leurs diverses formes. Ce dossier est à l’étude au niveau du ministère de l’Environnement.

R. N.

Comment (4)

    le numide
    8 janvier 2018 - 17 h 50 min

    ON EST EN RETARD !!!!! UN GRAND RETARD …. il y a aussi la politique nationale de réhabilitation des WC publics .. une honte !!! et bien sur les espaces verts et jardins …. une catastrophe !!! BOUGE TOI UN PEU OUYAHIA , le pays n’est plus vivable




    3



    0
    Kahina-DZ
    8 janvier 2018 - 14 h 33 min

    Il faut régler ce problème, ça nuit à l’image de l’Algérie.

    Il faut introduire une taxe sur le ramassage et le traitement des déchets. Et une taxe sur l’environnement pour avoir le budget qu’il faut.
    Le citoyen doit apprendre à payer pour son environnement propre. Mais les maires et les walis doivent être à la hauteur aussi.




    3



    2
    Zaatar
    8 janvier 2018 - 12 h 27 min

    Tout tourne autour de l’argent. Si les déchets ne sont pas collectés c’est parce qu’il manque de l’argent. Et on fait tout pour ne pas encore taxer les ménages avec ce que ces derniers subissent chaque année comme augmentations. Alors on improvise. et l’improvisation se voit. Alger est un bidonville. Arpenter la rue didouche mourad, et voyez dans quel état elle est. C’est bien synonyme que le pays est basé sur la distribution de la rente et sur la prédation.




    7



    0
      chibl
      8 janvier 2018 - 21 h 18 min

      commence par faire le tri des déchets chez toi d’abord après ont verra,biensure qu’il faut de l’argent, le camion poubelle ne fonctionne pas aux voiles et les éboueurs penses tu qu’ils sont payés comment et les centres d’enfouissement c’est aussi avec de l’argent.
      Entre nous fais tu le tri de tes déchets? non biensure.
      TOUT LE MONDE EST RESPONSABLE DE CETTE SITUATION.




      1



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.