L’Espagne ferme le centre d’Archidona suite au décès du migrant algérien

Archidona espagnoles
Le centre d’Archidona, à Malaga. D. R.

Par Karim B. – Les autorités espagnoles ont décidé de fermer le centre de détention d’Archidona, à Malaga, dans le sud de l’Espagne, après le décès, dans des conditions suspectes, du jeune migrant algérien Mohamed Bouderbala. Le ministère de l’Intérieur espagnol, qui a annoncé cette fermeture, n’a donné aucune précision sur le sort réservé aux ex-détenus de ce centre ouvert «provisoirement» en novembre dernier pour accueillir des candidats à l’émigration clandestine qui ont pu atteindre les côtes espagnoles à partir des côtes algérienne et marocaine à bord d’embarcations de fortune.

La mort du jeune Mohamed Bouderbala dans ce centre de détention a poussé le ministère des Affaires étrangères à convoquer le chargé d’Affaires espagnol à Alger, tandis que le ministre de la Justice, Tayeb Louh, a annoncé l’ouverture d’une enquête sur ce décès au sujet duquel la justice espagnole a tranché de façon expéditive. Tayeb Louh a également révélé que la dépouille du défunt Mohamed Bouderbala serait rapatriée ce jeudi pour subir une autopsie.

Un journaliste espagnol avait donné l’alerte, affirmant sur son compte Twitter que le migrant algérien décédé dans le centre de rétention ne s’est pas suicidé mais qu’il aurait succombé à ses blessures après avoir reçu plusieurs coups assénés par des agents de police espagnols à la prison d’Archidona.

La police espagnole avait, quant à elle, annoncé l’ouverture d’une enquête sur la mort du ressortissant algérien «dans une prison où des centaines de migrants arrivés par la mer avaient été provisoirement placés contre l’avis des ONG locales».

K. B.

Comment (4)

    Chaoui
    11 janvier 2018 - 23 h 03 min

    Sur les quelques dizaines de harragas Algériens comparativement aux milliers de marocains, c’est un Algérien qui est tué (assassiné) par les autorités espagnoles dans leurs basses fosses !
    Ce même Maroc qui est accusé par les espagnols d’avoir doublé le flux d’immigrants illlégaux…: https://ledesk.ma/encontinu/doublement-des-migrants-en-espagne-la-faute-au-maroc/
    C’est quoi le message que veut nous envoyer Madrid ?!…

    4
    1
    Hassiba l'ALGÉRIENNE
    11 janvier 2018 - 17 h 49 min

    L’Espagne ferme le centre d’Archidona suite au décès du migrant algérien. C’est son affaire pas la notre. Mais l’Espagne n’a présenté, officiellement, aucune excuse à l’Algérie ou à tout le moins à la famille du jeune homme assassiné lâchement dans sa cellule par des gardiens racistes. Ce qui est très grave ! Alors, je serais très curieuse de savoir quelle serait la réaction de l’Espagne si des Algériens tuent un citoyen espagnol en Algérie dans les prochains jours ? Les espagnols TUENT un ALGÉRIEN et ne présentent….. AUCUNE EXCUSE (!?). WHY THAT ? Ils nous prennent pour QUI ? Pour de la m…. c’est sûr !!! (Hachakkoum !).

    6
    2
    Kahina-DZ
    11 janvier 2018 - 14 h 34 min

    L’Espagne reconnait que ce n’était pas un suicide.

    7
    1
      Ali
      12 janvier 2018 - 0 h 22 min

      Donc, la suite devrait être…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.