La police allemande recherche une fille convertie à l’islam par un Algérien

Allemagne police
La police allemande en alerte. D. R.

Par Karim B. – La police allemande a diffusé un avis de recherche concernant une jeune fille convertie à l’islam par son ami, un demandeur d’asile de nationalité algérienne. Le couple de jeunes n’a plus donné aucun signe de vie et la police allemande craint qu’il s’agisse d’une radicalisation qui pourrait attenter à la sécurité en Allemagne. C’est la famille de la jeune fille qui a donné l’alerte. La mère a déclaré à la police qu’elle a essayé de joindre sa fille au téléphone mais celle-ci n’a pas voulu révéler le lieu où elle se trouve.

La police a diffusé une photo de la jeune Allemande en hidjab dans l’espoir d’obtenir des renseignements à son sujet auprès des citoyens. Originaire de Hambourg, la jeune fille s’est-t-elle rendue en Algérie avec son compagnon ? Les médias allemands s’interrogent mais n’ont pas d’information sûre sur cette probabilité. Mais si tel était le cas, les services de sécurité algériens auraient signalé sa présence sur le territoire algérien à leurs homologues allemands, d’autant que la police algérienne est à l’affût de tout mouvement suspect qui pourrait nuire à la sécurité du pays, sur fond de graves menaces terroristes émanant de l’étranger notamment. La police des frontières allemande a, de son côté, affirmé que les deux recherchés n’ont pas traversé la frontière et n’ont pas voyagé par avion. Ils se trouveraient donc toujours en Allemagne.

La polémique bat son plein en Allemagne, sur fond de recrudescence de l’extrême-droite aggravée par la politique migratoire d’Angela Merkel jugée «permissive» et «dangereuse» par une majorité d’Allemands. L’Allemagne a, en effet, ouvert ses frontières aux dizaines de milliers de déplacés syriens, sans une réelle maîtrise de ces flux au milieu desquels se glissent des membres de groupes terroristes déguisés en réfugiés fuyant le «régime de Damas».

K. B. 

Comment (8)

    karimdz
    13 janvier 2018 - 13 h 09 min

    Si la fille était recherchée parce qu elle avait disparue, je comprendrai ce remue-ménage, mais si elle est recherchée par qu elle s est convertie à l islam, je dirai que c est une opération de communication, de propagande pour etre plus clair de la part de l état fédéral allemand.

    Il y a toujours ce besoin de faire peur aux gens pour les détourner de leurs vrais problèmes ou encore pour faire passer la pillule…




    4



    3
    Der Spiegel
    12 janvier 2018 - 18 h 33 min

    Trêve de victimisation! Pour ceux qui ont la chance de pouvoir aller en Allemagne se balader, qu’ils s’assoient à un terrasse d’une brauerei, dans une gare, un arrêt de bus, à la porte d’un dancing etc et ils verront comment, wie die jungen und alten deutschen Frauen sie anschauen und in ihre Netze stecken, comment ils seront regardés et pêchés! Parfois c’est un véritable harcèlement. Ceux qui sont déjà là-bas et installés le savent. Mais les Allemands veulent tout remettre sous le dénominateur politique.




    2



    5
    Pas net tout ça !
    12 janvier 2018 - 18 h 17 min

    Qui nous dot que c’est vraiment un Algérien ? Qui nous dit que c’est encore une fausse histoire pour encore nous salir pour des projets douteux contre l’Algérie et ses richesses ?




    5



    16
    Vangelis
    12 janvier 2018 - 17 h 31 min

    Si les services de sécurité algériens ont signalé leur présence en Algérie il faut se poser la question, comment seraient-ils rentrés en Algérie.
    .
    Qui plus est il y a quelque chose de louche au sens que l’algérien en cause qui demande l’asile politique ne va pas retourner dans son pays étant entendu qu’il aura tout fait pour le quitter y compris en évoquant le motif indiqué.
    .
    Qui plus est enfin, voilà un individu qui part à l’étranger et au lieu de vivre sa vie dans le pays qu’il a choisi, il se soucie plus de religion que de rechercher un travail pour son ménage qu’il a constitué.
    .
    Dans la religion musulmane, il est un principe de non obligation de convertir quiconque à moins d’être un salafiste ou un wahabite. L’Arabie yahoudite a fait des dégâts en Algérie. La preuve !




    19



    4
    Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    12 janvier 2018 - 16 h 50 min

    les allemands ont le taux de conversion le plus élevé de toute l’europe, spécialement chez les femmes. cette affaire est une invention des sionodeutch. malheureusement pour les allemands, nation respectueuse et respectée, ils sont harcelé moralement par la race sioniste a cause de la folie de grandeur de leur führer qui eux l’ont poussé à son comportement connu




    6



    13
    Club Soda
    12 janvier 2018 - 15 h 57 min

    Quelle misogynie…
    Cette jeune fille n’a pas été convertie, elle s’est convertie de son propre gré.
    Il faut rappeller aux policiers allemands, qu’une jeune femme peut décider de sa religion comme elle peut être élue députée, devenir premier ministre, voire même Chancelière de la Bundesrepublik Deutschland.




    8



    16
      Convertie?
      12 janvier 2018 - 19 h 34 min

      Si cette jeune fille s’est convertie à l’Islam,le jeunot « algérien », si c’en est un, n’a ni les facultés, ni l’expérience, ni le pouvoir religieux de le faire. La police allemande le sait bien, très bien même. Comme ça dans la rue, « chéri je veux me convertir! Mais elle prend les gens pour des khons ou quoi, Si elle s’est « convertie » c’est pour autre chose. Voyons, voyons. Allez, deja de jugar, chica !




      2



      7
    Mohamed El Mahdi
    12 janvier 2018 - 15 h 06 min

    la police algérienne recherche l’ancien tortionnaire de mon papy




    14



    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.