La jeune fille recherchée par la police en Allemagne retrouvée à Blida

Police Allemande
La police a retrouvé la jeune mineure allemande. New Press

La jeune Allemande dont les parents avaient signalé la disparition après avoir «changé de comportement en raison de la fréquentation d’un demandeur d’asile algérien» vient d’être retrouvée à Blida (40 km au sud-ouest d’Alger). Le quotidien arabophone Ennahar, qui rapporte l’information,  indique que les autorités algériennes ont entamé les contacts avec leurs homologues allemands pour rapatrier la jeune mineure dont il était craint une «radicalisation».

La police allemande des frontières avait affirmé que les noms de la jeune fille et de son compagnon n’apparaissaient dans aucun aéroport ni poste frontalier terrestre, signe, selon elle, que le jeune couple se trouvait toujours en Allemagne. Cette affaire aura le mérite de démontrer encore une fois les failles qui caractérisent les services de sécurité occidentaux et la nature poreuse des frontières européennes. Les services de sécurité allemands semblent avoir privilégié la piste de l’enrôlement de la jeune Allemande âgée de 16 ans dans les rangs de Daech, d’autant que ses parents ont signalé à la police que leur fille s’était convertie à l’islam et s’était mise à porter le voile après avoir rencontré le demandeur d’asile algérien.

Mais tout indique, maintenant que la jeune fille vient d’être retrouvée à Blida, que cette piste est à écarter.

L. S.

Comment (32)

    Errai
    16 janvier 2018 - 15 h 44 min

    @Karos
    Traitement des Européens en Algérie. Les citoyens européens en Algérie ne constituent pas une communauté visible du fait que ceux qui s’y trouve sont généralement des gens qui sont dans les affaires ou des responsables administratifs de sociétés et par conséquent ne se mêlent pas au peuple ordinaire et donc sont à l’abri de tout traitement désobligeant.
    TRAITEMENT des musulmans non pratiquants. Personne n’en a cure d’eux lorsqu’ils ne s’affichent pas en public pour provoquer la réaction de l’autre partie de la population comme ces habitués qui â chaque mois de ramadan se donnent en spectacle en se réunissant sur une place public pour jouer leur numéro.
    traitement des sub-sahariens. comme dans tout autre pays les migrants réguliers qui viennent à la recherche de travail dans le respect des lois du pays d’accueil ceux-là sont les bienvenus et ils se sentent chez eux au point qu’ils deviennent plus exigeants que les algeriens lorsqu’il s’agit de négocier leur salaire (ils activent surtout dans le secteur du BTP). Maintenant si vous faites référence à ceux qui s’alignent le long des routes pour faire la manche, ceci est un autre débat.

    BEKADDOUR MOHAMMED
    16 janvier 2018 - 14 h 41 min

    Je me suis toujours dit que Les contes « Les Mille et Une Nuit » manquaient d’Un Jour, voilà : « Ich liebe dich », dich pas daech, bien sûr !

    le niveau
    16 janvier 2018 - 10 h 10 min

    mafiha la daech la islamisme forcer
    ils s´aiment ces tout .

    1
    1
    karimdz
    15 janvier 2018 - 21 h 42 min

    En tout cas, loin de la propagande des journaux allemands, il n y a pas eu enrolement dans le daech, et ces deux jeunes étaient vraiment amoureux l un de l autre au point de tout quitter, l un la possibilité d avoir une carte de séjour, et l autre, sa patrie.

    Nul doute, que lorsque cette jeune fille sera majeure elle le rejoindra, à moins que les autorités allemandes fassent preuve de discernement et d humanisme, et accorde la possibilité au jeune algérien, de s installer en Allemagne.

    2
    3
    Bouzorane
    15 janvier 2018 - 19 h 31 min

    Elle, 16 ans. Lui, 19 ans !
    Une belle bêtise de la part de 2 adolescents inconscients et une grosse frayeur pour les parents de la gamine.
    Il ne faut pas voir dans cette affaire autre chose qu’une fouge de jeunesse.
    Ce n’est pas une histoire de religion, encore moins une affaire de terrorisme !
    Ce n’est pas non plus une affaire de détournement ou de manipulation/domination !
    C’est donc tout le contraire de ce qui aurait pu arriver avec des marocains !
    Les mrarka utilisent la sorcellerie et le vaudou pour contrôler des personnes, homme ou femme, sans distinction de sexe ou d’age.
    Ils utilisent également des drogues, telles que les amphétamines, qu’ils mélangent discrètement dans la nourriture. Ainsi, les victimes se sentent bien en présence de leur « bien aimé(e) » marroki ou marrokia.
    Ils font ça avec les occidentaux au maroc ou en occident pour obtenir des papiers. Ils le font aussi avec les algériens.
    Malheur à celui ou celle qui tombera dans leurs filets sataniques!
    Attention, attention aux mrarka ! Méfiance, méfiance !!

    9
    4
      Rot
      15 janvier 2018 - 20 h 01 min

      Il parait qu’elle l’a rejoint en Algerie après qu’il soit expulsé mais le plus grave c’est en passant clandestinement la frontière Ouest ….

      2
      3
    Selecto
    15 janvier 2018 - 18 h 40 min

    Il y a des choses bizarre dans cette histoire.

    Comment se fait t-il qu’une mineur étrangère quitte l’Allemagne pour l’Algérie sans l’autorisation parentale, sans que que la douane allemande s’en rende compte, que les services de sécurité de notre pays laisse passer une étrangère sans visa rentrer en Algérie car dans ce cas il y aurait un très grave problème de sécurité dans nos aéroports.
    Cette fille avait un passeport et un visa ? si oui comment elle a obtenue le visa de notre ambassade d’Allemagne surtout qu’elle est mineure ? Son compagnon était un demandeur d’asile au nom de quoi, était t-il islamiste qui prétendait d’être opprimé par les services de sécurité ?

    Dans tout les cas de figure si la fille est réellement en Algérie c’est que nos aéroports sont devenus des passoires.

    5
    1
      Bouzid
      15 janvier 2018 - 19 h 40 min

      ………sans vouloir flatter nos aéroports il me semble que le probleme se situe en amont…..car je m’imagine assez mal cette jeune personne débarquer sans passeport ou sans visa ……..et entrer sur le territoire Algérien…..ce cas de figure me paraît invraisemblable…..voire du côté ambassade comme vous l’avez mentionné……….

      2
      4
    TD
    15 janvier 2018 - 17 h 16 min

    Je m’excuse mais ce n’est pas un histoire d’amour banale. Un petit detail–la fille est mineure! Je me demande l’age du blideen.

    5
    6
      Bougie
      15 janvier 2018 - 18 h 04 min

      Le « petit ami ‘est majeur ,résultat il peut être condamné en Allemagne pour détournement de mineure avec quelques années de prison à la clé !

      5
      1
        Moh
        15 janvier 2018 - 21 h 28 min

        Vu l’âge de la gamine il y a eue un problème à notre ambassade en Allemagne ou aux niveaux de nos frontières et c’est gravissime.

        3
        1
          Lyes Oukane
          16 janvier 2018 - 1 h 16 min

          @ Moh  » … notre ambassade … nos frontières … ! et les allemands qui prétendent que les tourtereaux sont toujours dans leur pays tu n’en dis rien ? Si défaillance il y a , elle est partagée par tout le monde . Le dire te coûte si cher ? D’Allemagne jusqu’en Algérie ,il y a d’abord et AU MINIMUM les frontières de ce dernier à traverser avant de passer les nôtres . Je te fais cadeau des billets de voyages que l’on doit acheter avec une pièce d’identité et de toutes les autres frontières que ces deux jeunes ont pu traverser sans que personne ne les voit ? C’est ça qui est gravissime . Mais avec toi ,seule l’Algérie est aveugle ,incompétente …

          2
          2
      Lyes Oukane
      15 janvier 2018 - 18 h 19 min

      @ TD . L’âge du jeune homme ? Quand on aime ,on ne compte pas . Tout le monde sait ça . Une petite devinette sous forme de conte pour étayer mon avis ? avec plaisir .
      Il a 15 ans ,elle en a 39 . Il est son élève ,elle est son professeure de français . Elle est déjà mariée et a trois enfants . D’ailleurs l’un de ses enfants ( une fille ) est dans la même classe que l’ ado-amant . Les parents du jeune homme mettent fin à cette aventure amoureuse mais la dulcinée continuera à appeler son amoureux chaque jour ,au téléphone .Pourtant , Le mari éconduit n’avait jamais soupçonné son épouse d’adultère . Tout ceci est au présent au pays de Molière et de Maupassant et personne n’y trouve à redire . Il en est ainsi de l’amour . Quand un homme et une femme veulent se rencontrer personne ne peut les arrêter à moins de les éliminer mais ça c’est une autre histoire , aux pays du levant .

      6
      2
    Salim31
    15 janvier 2018 - 15 h 51 min

    Elle s appellera desormais oumou boulanda avec nikab la toute option et si elle est gentil elle regardra les nouveau convertis sur chouriuk tv ….comme il a dit lui  » 🎼win el harba win 🎼

    8
    10
    Adda
    15 janvier 2018 - 13 h 47 min

    Hier je lisais qu’un prêtre suédois de 71 ans a changé son nom et à décidé d’aller vivre au Maroc pour un demandeur d’asile marocain de 18 ans qu’il a eu à héberger en Suede. Les marocains sont contents qu’un suédois délaisse son pays et préfére le leur. Mais personne ne s’est posé la bonne question. Alors souhaitons à ce Blideen et cette Allemande longue vie pleine de bonheur et surtout loin de l’intégrisme

    14
    6
    Salah
    15 janvier 2018 - 13 h 38 min

    L’Amour na pas de frontière et pas de couleur
    Bravo aux service de sécurité Algérienne.
    Une belle histoire d’amour

    VIVE L’ALGERIE

    11
    6
      Karos
      15 janvier 2018 - 17 h 16 min

      Une belle histoire d’amour ? Un adulte qui abuse d’une gamine ?

      Ah oui j’oubliais, tant que c’est un musulman qui abuse d’une non-musulmane pour la convertir…

      Si c’était l’inverse, vous feriez pas ?

      L’islam n’aime pas les hypocrites, mais vous êtes les pires.

      16
      6
        Lyes Oukane
        15 janvier 2018 - 18 h 31 min

        @ Karos .Connais-tu l’âge du jeune homme ? non ! connais-tu sa confession ? encore moins ! Pourtant tu nous balances des clichés et des assertions comme si tu avais été le chef de la police allemande ou algérienne . Je viens de rappeler une petite histoire contemporaine à TD ,juste au dessus . Alors , kestandi ?

        1
        2
        Hydro
        16 janvier 2018 - 1 h 22 min

        Commentaire sentant le fiel et la jalousie à vue d’œil. Il a 19 ans et elle a 16 ans, c’est à dire qu’il est né en 1999 et elle en 2002, c’est la génération du millénaire et ils sont du même âge. C’est une histoire d’amour, circulez il n’y a rien à voir. Si j’étais magistrat ou responsable je ne signerais jamais pour que l’on remette la jeune fille aux services de l’ambassade d’Allemagne.
        Dans un autre contexte et dans le cadre de mon parcours professionnel (je suis retraité), j’ai déjà eu affaire aux Allemands et je n’ai jamais cédé d’un millimètre à leurs doléances même quand ma hiérarchie m’avait menacé de représailles. Nein c’est Nein!

        3
        1
    Ali
    15 janvier 2018 - 12 h 51 min

    C’est affolant la démocratie à l’occidentale, surtout s’il s’agit de musulmans !
    Ici en europe si ta femme ou ta fille, fuit le docimile, tu n’a aucun droit sur elle, la police va évoquer la liberté qu’a la femme ou la fille pour faire ce qu’elle veut. Mais dès qu’il s’agir de l’Algérie ou d’un musulman, le discours change. Là, la femme ou la fille n’ont aucune liberté, elle seront forcément sous l’emprise néfaste d’un méchant musulman.
    Moi, je pense que la fille est amoureuse du Blidéen, et qu’il faut la laisser vivre sa vie tranquillement à Blida, ma ville de naissance que j’adore. Il fait bon vivre sur place : le soleil, la montagne, la mer, tout ce que la fille n’a pas en Allemagne.

    12
    13
      Karos
      15 janvier 2018 - 17 h 18 min

      Si votre fille mineure partait avec un Allemand adulte qui la convertit au protestantisme vous diriez quoi ?

      Êtes-vous conscient que les mineures doivent être protégées ?….

      16
      3
      salah
      15 janvier 2018 - 18 h 28 min

      La jalousie sort de ta bouche malsaine pourquoi tu parle de religion?
      Pourquoi il serai le seul ou pardon les seules a tombé amoureux a 2,3 années d’écart
      Mais l’hypocrite c’est celui qui marié avec une plus jeune que lui de 10 ans d’écart et qui viens nous donné une leçon de moralité!
      Alors au lieux de t’en prendre a l’islam je préfère que tu t’en prenne a moi ..

      2
      1
      AÏT Chaalal
      15 janvier 2018 - 19 h 17 min

      Je pense que vous n’avez rien compris de cet article..l’article dit que cette adolescente est âgée de 16 ans et d’après le code civil allemand , elle est considérée comme une  » adolescente mineure  » , donc c’est un enlèvement d’une mineure par un majeur en situation irrégulière sur le sol allemand.

      4
      2
        Lyes Ouakne
        15 janvier 2018 - 19 h 40 min

        Pourtant ,quand les mineurs allemands ( ados ) partent pour la Syrie ,il n’était jamais question de douane ,visas ni même d’enquête de la part des teutons . Idem pour la France ,la Belgique … Seul un passeport valide suffit pour sortir du pays .

        2
        2
          AÏT Chaalal
          15 janvier 2018 - 20 h 52 min

          Non , c’est faux..La réglementation en matière de voyage et déplacement pour les mineurs dans la zone européenne est presque la même..Un mineur ne quitte pas le sole de son pays sans être accompagné par ses un de ses parents ou par un adulte majour avec procuration des parents de mineur.

          2
          2
    Anonyme
    15 janvier 2018 - 10 h 28 min

    Il faut charger l ambassade allemande a Alger de regler ce probleme de la jeune allemande et leur laisser le choix………..vraisemblablement une histoire d amour banale ,les instructions doivent faire la lumiere

    10
    13
      yassine
      15 janvier 2018 - 16 h 16 min

      La fille est mineur , donc ses parents et la police ont le droit de la rechercher .
      Puisque vous etes aussi tolerant et j’espere ne pas vous offenser ; si votre soeur de 16 ansa fuit avec un camerounais chretien ; quelle serait votre reaction ?

      13
      2
    Kassaman
    15 janvier 2018 - 9 h 46 min

    Cette affaire prouve encore une fois l’efficacité de nos services de sécurité.

    23
    11
    Anonyme
    15 janvier 2018 - 8 h 07 min

    C’est peut être une vraie histoire d’amour entre un « sans papiers » et une jeune fille du pays d’accueil comme il doit y en avoir beaucoup.Cela prouve aussi que les entraves à la libre circulation imposées par les pays nantis ne sont d’aucune utilité et ne font que multiplier les drames humains dont ces pays s’en fichent éperdument.C’est tout le drame des populations des pays pauvres réduits à quémander des visas chers et inaccessibles pour entrer dans ces »forteresses » que sont l’Europe et l’Amérique du Nord.Ah! ces défenseurs des droits de l’homme à sens unique!!!

    29
    14
      Karos
      15 janvier 2018 - 17 h 19 min

      Les droits à sens unique ? Voulez-vous qu’on vous rappelle comment sont traités les musulmans non pratiquant en Algérie, les non-musulmans, les Subsahariens noirs et les Européens ?

      8
      21
        jamel
        15 janvier 2018 - 18 h 32 min

        oui ,nous attendons vos lanternes avec impatience ,comment sont traités les non musulmans en Algérie ?Dites nous tout

        3
        1
        Lyes Oukane
        16 janvier 2018 - 2 h 04 min

        @Karos . les sub sahariens comme les européens sont tellement maltraités en Algérie qu’il en vient de plus en plus ,même clandestinement ! Comment expliques-tu ce phénomène ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.