Ouyahia pour l’application de la peine de mort contre les narcotrafiquants

Saisie d'une quantité de drogue par les services de la gendarmerie nationale.

Le secrétaire général de Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a préconisé samedi à Alger l’application de la peine de mort contre les narcotrafiquants, justifiant sa position par l’impact de la drogue sur les jeunes Algériens. «J’avais dit en tant que de secrétaire général du parti que j’appliquerais la peine de mort contre les trafiquants de drogues si la décision me revenait», a déclaré M. Ouyahia lors d’une conférence de presse animée à l’issue des travaux de la 4e session ordinaire du conseil national du RND.

Soulignant que «la drogue existe de façon quotidienne», il a indiqué que «le haschisch ne vient pas d’Afghanistan», ajoutant que «tout le monde connaît la provenance de ces substances toxiques en Afrique du Nord». Après avoir déploré la situation des jeunes Algériens en proie à la toxicomanie, il a salué les efforts consentis par l’Armée nationale populaire (ANP) et les différents organes de sécurité luttant contre ce fléau.

M. Ouyahia avait affirmé, jeudi dans son allocution à l’ouverture de la 4e session ordinaire du conseil national de son parti, que le RND «condamne d’abord tous ceux qui, de l’extérieur, tentent de noyer notre pays sous un énorme flux de hachisch et de cocaïne», considérant qu’il s’agit là d’«une véritable agression contre notre peuple à travers une tentative d’empoisonner notre jeunesse et de ralentir notre développement». «C’est là aussi une insulte grave envers l’avenir commun des peuples maghrébins», a-t-il martelé.

R. N.

Comment (42)

    Anonyme
    21 janvier 2018 - 23 h 01 min

    Pendant qu’on y est, pourquoi ne pas rétablir la peine de mort, qui était en vigueur du temps de feu H. Boumediene, pour les cadres de l’État reconnus coupables de détournements de deniers publics ?
    A cet époque, personne n’osait toucher aux biens du peuple algérien. Parce que tout le monde savait qu’un tel geste conduisait inévitablement son auteur devant le peloton d’exécution à El-Kherrouba.
    C’est pourtant simple de légiférer dans ce sens. Pourquoi ne le ferait-on pas ?

    Anonyme
    21 janvier 2018 - 22 h 01 min

    Que des paroles,il faut le faire immediatement,prenez l exemple du petit Etat de Singapour,il a fait executer 42 trafiquants de drogues et le trafic a cesse definitivement.

    sipahax
    21 janvier 2018 - 15 h 44 min

    c est mon souhait de toujours pour éradiquer ces vermine vendeurs de la mort…..race maudite

    5
    1
    Anonyme
    21 janvier 2018 - 15 h 29 min

    Je suis pour la peine de mort pour les trafiquants de drogues qu’elle que soit la drogue.

    3
    1
    Anonyme
    21 janvier 2018 - 15 h 24 min

    ont discute comme si que cet drogue et nouveau au bled ou dans le monde ..yanass khafou rabi ..cet drogue a fait des malheurs au gents et detruits des vies humaines et a detruits des familles entiere …ont nous rigole en pleins figure par les narcotrafiquants leur seul interet ces de produire et produire des quintaux de tons de drogue
    mais biensur se gouvernement va introduire la peine de mort au vendeur !! et pour le grossiste la voix et libre
    la question qui se pose si cet peine de mort et pour tout le monde ou pour les ptis

    1
    2
    Viva l'Aldjérie
    21 janvier 2018 - 10 h 06 min

    L’Algérie a le triste destin d’avoir pour voisin le 1er producteur mondial de haschich en barre et elle met les gants pour ne pas déplaire à ces pays droits de l’hommistes qui de surcroit nous imposent l’invasion subsaharienne comme si nous étions un vulgaire pays européen; avec le secret espoir que l’Algérie sombre à son tour à l’état de pays poubelle à migrants en voie de remplacement de population.
    Est ce que ce sont eux qui sont en première ligne face aux centaines de tonnes de drogue marocaine, face à la Subsaharie qui piaffe à nos frontières et aux terrorisme transfrontalier ? Non c’est nous, aucun pays au monde n’est plus intensément et férocement exposé que l’Algérie sur ces trois fronts capitaux.
    Les prisons doivent déborder et on peut compter sur les droits de l’hommistes pour veiller à ce que les prisonniers aient un repas équilibré et un matelas antiacariens. Si on ne les envoie pas se rendre utile au Sahara à casser des cailloux sous le cagnard, alors pas de quartier contre les assassins de la jeunesse algérienne. Aux grands maux les grands remèdes, ça suffit de compter les .prises comme une litanie funèbre.

    9
    3
      Anonyme
      21 janvier 2018 - 14 h 45 min

      Viva L’Aldjérie
      21 janvier 2018 – 10 h 06 min

      Vos commentaires sont excellents. J’ai lu tous les autres commentaires et je constate que seule la frontière ouest est évoquée pour cet apport de drogues dans notre pays en oubliant la voie la plus dangereuse « frontière sud » qui fait la porte, apparemment bien légère » qui laisse passer les hordes subsahariennes à débit constant. Tous les rapatriements sont toute de suite comblés par des arrivées massives de gens et des millions d’enfants qui nous pourrissent la vie. Une journaliste b… a fait récemment un article et s’est faite un plaisir d’annoncer que plusieurs africaines camerounaises expulsées en septembre 2017 sont retournées dans les ghettos noirs d’Alger. Messieurs, dames doit-on rester indéfiniment au jeu du chat et de la souris avec ces africains noirs et la question que je me pose est comment ces « … » noires reviennent-elles aussitôt reconduites aux frontières??? ça peut vouloir dire que leurs réseaux et passeurs n’ont pas été capturés et ceux là aussi méritent la peine de mort pour que ce remus ménage noir s’arrête définitivement

      3
      1
    Prédator.DZ
    21 janvier 2018 - 9 h 52 min

    Je m’aperçois qu’aucun d’entre les commentateurs n’a fait le lien entre le trafic de drogue et le terrorisme, cela s’appelle le narco-terrorisme et, partant, les actes du MAKHZEN (lire MAKHNEZ) à l’encontre de notre Pays sont des actes de guerre et, à ce titre, la loi martiale doit être instaurée et la peine de mort devra être prononcée par celle-ci en toute légalité en temps de guerre. Car c’est une véritable guerre que mènent l’ANP et les services de sécurité contre ces mercenaires au services de cet ennemi perfide.

    8
    2
    Makhloufi
    21 janvier 2018 - 9 h 07 min

    Si on doit appliquer la peine de mort aux narcotrafiquants et autres dealers je suis sur que la majorité des 450.000 clandestins Marocains qui se trouvent en Algérie passeront à la trappe.

    9
    4
    Le Patriote
    21 janvier 2018 - 8 h 54 min

    Si du temps de feu Boumediene on ne parlait jamais de ce Haschich marocain cela veut dire que aujourd’hui l’Algerie à besoin d’un Président comme feu Boumediene et ce, malgré son caractère dictatorial mais PATRIOTE.

    6
    3
      Le Patriote
      21 janvier 2018 - 15 h 15 min

      toi l’usurpateur du pseudo, on t’a reconnu : tu n’es qu’un marocain qui fait diversion sur ce site. Le problème n’est pas Boumediene ni Zéroual, ni Bouteflika qui, rien qu’à l’évocation de son nom provoque des crises aiguës d’hémorroïdes à Mohamed 6 ton homoroi. Non, le probllème est maroco marocain: tant que cette famille de prédateurs prétendant descendre du Prophète (hacheh) mais qui s’est spécialisée surtout dans la descente du pantalon de ses sujets asservis et soumis comme toi, continue à à sevir de père (abätardi) en fils plus ou moins naturel, le Maroc continuera à n’exister que pour nuire à notre pays la valeureuse Amgérie. Alors, fous le camp de ce site ou écrase-toi, chien de mokoko

      2
      1
    Algériens
    21 janvier 2018 - 6 h 54 min

    La mort aux exportateurs de la mort.
    Faites vite ,on ne peut attendre, les dégâts sont énormes.
    Faites appliquer cette loi , n’attendez pas longtemps.

    9
    2
    DZZZZZZZZZZZZZ
    21 janvier 2018 - 6 h 51 min

    UN GRAND OUI POUR LA PEINE CAPITALE !!

    CHICHE, dés aujourd’hui.

    6
    2
    Jorizon
    21 janvier 2018 - 5 h 30 min

    Oui Mister O. Pour les narcotraficants et les ravisseurs d’enfants, il faut passer à la peine capitale après un procès expéditif et sans appel dans la semaine qui suit leur arrestation. Au diable, les droits de l’homme. L’Etat aujourd’hui est trop laxiste dans tous les domaines.

    8
    2
    bened
    21 janvier 2018 - 2 h 31 min

    PENNE DE MORT..!! Mais si c’est un marochien ! l’attacher vivant et le donner a manger a des porcs affamé.

    5
    3
    Felfel Har
    21 janvier 2018 - 1 h 01 min

    Alleluiah! Que l’on se rappelle que du temps de Boumédienne, le peloton d’exécution avait envoyé en enfer de nombreux narco-traficants qui avaient voulu testé les pistes algériennes pour faire transiter leur infecte cargaison. Ils ont compris le message et ils ont mis une croix sur notre pays. Ils ont repris pieds chez nous à cause du laxisme des services de sécurité et de nombreuses complicités de pseudo-barons de la schnouff. Chiche, Mister O, mettez votre menace à exécution et débarassez-nous de cette racaille!

    9
    2
    الهوارية
    20 janvier 2018 - 23 h 05 min

    Témoignage des victimes de la drogue Marochienne

    Mon neveu avait 18 ans a été abordé par une jeune marocaine qui habitait la même rue que ma sœur, la mère de mon neveu
    Durant 8 ans, cette femme et ses frères ont drogué et on soutiré l’argent à ma neveu, ma sœur a été endettée, et toute sa maison a été vandalisée et détruite quand mon neveu n’avait d’argent, il cassait tout, un drogué casse tout, heureusement que ma mère et moi, avons aidé ma sœur divorcée et son fils, pour lui louer un logement, le marier bientôt avec une algérienne fille du Bled. Ma mère est partie en Algérie pour lui trouver une femme et demander sa main,Le Mariage c’est pour l’été 2018 inchallah.
    Pendant ces années de galère, ma sœur en voyant son fils devenir ainsi et se détruire avec la drogue, (des joints); ma sœur a arrêté de boire de l’eau, elle prenait que du café et du jus de fruits, pendant toutes ces années 2010 en nous le cachant, maintenant, elle est devenue handicapée, elle marche difficilement avec une canne alors que c’est elle qui était notre soutien moral en bonne santé. son fils, mon neveu est guéri, une autre sœur; lui a changé ses idées en l’amenant en voyage Turquie, Allemagne, et Angleterre et Emirat Arabes, il a accompagné ma mère pendant 15 jours, ces voyages lui ont permis d’oublier ses idées noires et de motiver pour vivre comme avant, dans quelques jours, il va rentrer en Algérie pour se marier et rencontrer son papa et ses demi frères et sœurs qui vivent à Tlemcen et Témouchent, il va mieux maintenant. HamdouAllah,
    à Cause de MoMo6 à babouche; et ses narcotrafiquants, ma sœur qui est ma meilleure amie, est gravement malade et parce que son fils été sous l’emprise de drogue marochienne. combien de jour on a pleuré ma mère et moi, en voyant ma sœur avec son fils dans une maison détruite!!!!
    Je n’aime pas le Maroc, qu’il représente le Sang du malheur comme son drapeau rouge, le Maroc a toujours détruit les couples, les jeunes , les familles, le Maroc est responsable de l’empoisonnement des millions d’êtres humains, il restera pour moi, un pays Maudit et porte malheur. ces fabricants et Pourvoyeurs de cette drogue ykhalssouha e3nd Rabi 3allamine, wahed Wahed inchallah

    7
    4
    Algérien Nationaliste
    20 janvier 2018 - 22 h 08 min

    Peine de mort par pendaison quand c’est un marocain !

    9
    2
    DYHIA-DZ
    20 janvier 2018 - 21 h 19 min

    Bonne nouvelle!
    La peine capitale est le seule langage que les narcotrafiquants du mekhzen comprennent.

    La Malaisie l’applique et ça marche.

    19
    1
      anonyme
      20 janvier 2018 - 23 h 13 min

      Cette nouvelle va certainement faire fuir les migrants du sahel qui ne connaissent que cette activité.

      12
      3
    Anonyme
    20 janvier 2018 - 20 h 35 min

    Peine de mort pour les trafiquants de drogue et principalement les barons de la drogue, les terroristes et surtout leurs maîtres à penser.

    17
    2
    Linguistique
    20 janvier 2018 - 20 h 11 min

    Merci Chaoui. J’avais un ami Chaoui. A la Cité U on ne pouvait ne pas l’appeler autrement que par « Chaoui oua f’hel » au point que ça en devint un pléonasme. Nous options alors pour « Da Rguez ». Et ça pourrait être toi.
    Ceci dit, pour le « joint » je te rejoins (voilà encore le « joint » et je n’ai pas fait exprès): je ne l’utilise que pour faire la…jonction entre les différents acteurs et les différentes parties de mon modeste commentaire que j’ai commis du fond de mes tripes.
    Et pour conclure, je t’assène amicalement la phrase du célèbre billettiste Hakim Laalam d’un journal du soir par laquelle il terminait sa chronique: « JE FUME DU THÉ ET JE RESTE ÉVEILLÉ, LE CAUCHEMAR CONTINUE »

    11
    3
      Chaoui
      20 janvier 2018 - 20 h 43 min

      Comme il en est de la vie, les cauchemars sont relatifs. Et pour cause, pour l’essentiel ils sont dans nos têtes pour les idées que l’on se fait plus à tort qu’à raison. La raison, elle, justement nous commande de nous prendre en main, d’avancer toujours et y compris face à l’adversité. De ne jamais baisser les bras ni se renier pour ce dont on croit comme d’aimer son pays car nous n’en avons qu’un et qu’aimer son pays c’est s’aimer soi-même.

      11
      1
    Nadir
    20 janvier 2018 - 18 h 56 min

    A la demande des européens il existe un moratoire sur la peine de mort. Ça sonne comme un ordre. Pourquoi ces gens n’ont pas demandé ou ordonné un moratoire aux USA ? à la chine ?
    En tant que citoyen je suis pour la peine de mort pour les narco trafiquants et les tueurs d’enfants.

    13
    3
    Kahina-DZ
    20 janvier 2018 - 18 h 40 min

    La drogue marocaine détruit nos jeunes.
    Je suis pour la peine capitale.
    Le makhzen exporte la mort en Algérie…L’Algérie doit répondre avec la même intensité…La peine capitale.

    25
    2
    Chaoui
    20 janvier 2018 - 16 h 47 min

    Le mot est…lancé par le Secrétaire National du RND ! « Rétablissement de la peine de mort »…
    Que cet appel devienne un thème de campagne pour les présidentielles engageant celui qui sera élu à rétablir immédiatement cette sanction ultime contre les atteintes suivantes :
    1) Atteinte à la sûreté de l’Etat (terrorisme), lui assimilant la haute trahison ;
    2) Atteintes à la vie d’enfants mineurs ;
    3) Atteintes à la santé publique par concours de trafic de drogue.
    Pour l’heure, la loi sur la peine de mort en Algérie EXISTE mais a fait l’objet (à la demande des européens…) d’un…moratoire.
    Dès lors qu’elle existe dans bien d’autres pays, notamment dans cette arabie saoudite amie et vassale des occidentaux et y compris aux Etats Unis notre Gouvernement pourrait aussi bien, sans attendre les élections présidentielles, annuler sur le champ ledit moratoire permettant ainsi à notre justice de l’appliquer sans plus tarder.
    Si l’on veut se donner les moyens de lutter véritablement et efficacement contre ce fléau de la drogue et en prémunir et à la fois sauvegarder notre jeunesse, ce combat passe nécessairement par la dissuasion de la peine capitale sans quoi la lutte est perdue d’avance, le fléau s’étendra à toutes les régions et strates du Pays.

    25
    3
    M'hamed Hamrouch
    20 janvier 2018 - 16 h 46 min

    Si Mr Ouyahia va faire promulguer un loi sur la peine de mort pour les Narco-trafiquants en 2018, alors je peux vous dire sans risque de me tromper, qu’il sera le prochain Président de l’Algerie en 2019 et malgré lui.

    21
    5
      anonyme
      20 janvier 2018 - 23 h 10 min

      InchAllah Ouyahia Président !!!!

      5
      5
    Errai
    20 janvier 2018 - 16 h 41 min

    Allez.. Une votation citoyenne et la question sera tranchée.

    18
    2
    الهوارية
    20 janvier 2018 - 16 h 37 min

    Le jour où ces narcotrafiquants seront tous coffrés sur terre ou sous terre, les villes algériennes deviendront belles
    on aura plus à distinguer dans chaque rue des bâtisses de 5 étages, la folie des grandeurs de ces Barons et Baronnes qui cherchent à dénaturer le paysage algériens pour montrer au peuple algérien qu’ils ont réussis financièrement. Ils faut plus de contrôleurs de revenus mensuels pour ceux qui ne travaillent pas et qui achètent ou construisent des châteaux.
    Donc plus de Vigilance Rouge aux frontières Marocaine surtout et vigilance Orange aux autres frontières Air Terre, Mer.
    En Europe, il faut travailler 40 années pour acheter une petite maisonnette individuelle de type F5, comment cela fait il que l’algérien au statut de chômeur construit un château en 6 mois?
    C’est quand même curieux!

    23
    1
    Anonyme
    20 janvier 2018 - 16 h 32 min

    Mr.ouyahia vous vous étés demander pourquoi la jeunesse se drogue. peut être par résignation et veux que son esprit quitte virtuellement le quotidien d´un système politique cancéreux qui pense qu a sa survie et ne dégage pas.

    8
    20
      Lyes Oukane
      20 janvier 2018 - 20 h 34 min

      @ Anonyme de 16h42 . Contrairement aux idées reçues ce n’est pas dans les pays pauvres ou dictatoriaux que la consommation de drogues est la plus forte . Je viens de recopier un classement mondial fait chaque année par l’UNOC ( United Nations Office for drugs and Crime ). Le premier consommateur de drogue est Islandais . 2 / USA ,3 / Nigéria ,4 / Canada ,5 / Chili , 6 / France ,9 / Australie , 10 / Zambie , 11 / Uruguay ,12 / Espagne ,13 / Italie … 16 / Israël … 20 / Hollande … 22 / Jamaïque ,23 / Danemark , 24 / Suisse , 25 / Egypte , 26 / UK …
      l’Algérien est de ceux qui en consomme le moins ,le marocain en consomme 11 fois plus que l’Algérien et que le Tunisien … Concernant l’avis de notre PM .Je ne peux que l’approuver ou au moins le pondérer . Pourquoi pas envoyer les petits consommateurs casser des cailloux dans le sud ,construire des routes ,des logements , apprendre un métier pendant quelques années avec remise de peine pour les plus sages ? Pour les autres ,les gros trafiquants ,une balle dans la tête coûte moins chère que l’entretien , par maman Dz de cette racaille , et c’est très bien .

      12
      1
    citoyen-dz
    20 janvier 2018 - 16 h 29 min

    Avec un ouyahia qui n’a pas une once d’un Politique et son sponsor déifié , 80 % du peuple algerien vivra dans la misere avec ou sans la peine de mort .
    NB : L’application de la peine de mort concernant les detournements de fond , pedophiles , crimes horribles , narcotrafiquants etc , éxécutés dans un laps de temps court , qques mois , est une condition
    sine qua non pour l’instauration d’une république saine . Mais pas avec ce pouvoir là .

    14
    7
    Mohamedz
    20 janvier 2018 - 16 h 23 min

    Je ne comprends pas ce « si la décision me revenait » ?
    Mais nom de Dieu, vous êtes un 1er Ministre ou un planton d’un Ministère ?
    Mr Ouyahia excusez mon propos dont la virulence n’a d’égal que la confiance que j’ai toujours mise en vous eu égard à votre patriotisme et à mes inquiétudes pour nos enfants.
    De la part de quelqu’un qui vous a connu et qui vous apprécie pour avoir travailler avec vous avant mon départ en retraite.

    15
    3
      Chaoui
      20 janvier 2018 - 17 h 15 min

      La décision, il est vrai, ne revient pas au organiquement au Premier Ministre mais à celui qui a signé le…moratoire, à sa voir le Président de la République.
      La peine de mort EXISTE toujours en Algérie. C’est seulement son application qui a été gelée, rappelons-le à la demande des…européens…(ces même européens qui n’ont pas le même souci avec l’arabie saoudite avec laquelle ils font des affaires à coup de milliards, ni avec les US où la peine de mort existe toujours dans les 3/4 des Etats…).

      19
      1
    BabElOuedAchouhadas
    20 janvier 2018 - 16 h 11 min

    Ya Si H’mimed il ne suffit par de le dire mais plutôt passer rapidement a l’action en commencant en tant que Chef du Gouvernement, par légiférer sur une question devenue vitale pour les ménages Algériens en y rajoutant bien entendu le kidnapping d’enfants.
    Dans le cas contraire ça ne restera que de la démagogie et du populisme.

    17
    1
      Anonyme
      21 janvier 2018 - 23 h 50 min

      Comme ce H’mimed a toujours été dans le «contraire», il ne peut donc rester que dans «la démagogie et le populisme». Le contraire (Sic !) est vrai aussi !
      Résultat des courses : sans la démagogie et le populisme, il serait son propre contraire ! Ce qui est, dans les faits, complètement impossible. Puisqu’il se renierait lui même et, de ce fait, s’annulerait voire même s’auto dissoudrait et n’existerait plus.
      P.S.: Pour ceux qui ne me suivent pas, je tiens quand même à préciser que je n’ai rien fumé.

    Reda
    20 janvier 2018 - 16 h 04 min

    l’Iran à juguler le trafic de drogue que grâce à cette peine de mort.

    20
    1
    Mohamedz
    20 janvier 2018 - 16 h 02 min

    Enfin une très bonne idée pour peu qu’on passe rapidement vers l’élaboration et la promulgation de cette Loi pour aller très vite vers sa mise en œuvre avant que ça ne soit trop tard pour l’Algérie et sa jeunesse.

    19
    1
    Linguistique
    20 janvier 2018 - 15 h 23 min

    il a dû lire les nombreux commentaires sur les inombrables articles de AP qui dénonçaient les quantités de plus en plus importantes de drogue que le Maroc déverse quotidiennement sur notre pays dont les autorités, myopes comme pas possible, ne voient rien ou très peu et ne font rien pour juguler le phénomène.
    Ceci dit et cette déclaration nette, claire et précise, si elle devait être reprise par un quelconque candidat à la future présidentielle (oui, oui on sait: « si toutefois Boutef ne se représentait pas ») serait un très bon slogan de campagne. Et Ouyahia aurait toutes les chances d’obtenir un score de dictateur (sans trucage). En attendant rêvons et fumons un joint. Pour planer

    16
    4
      Chaoui
      20 janvier 2018 - 16 h 12 min

      Je viens de te « liker » façon de te signifier approuver ton propos mais… »fumer un joint » ! Merci. Sans façon. De plus, pour ceux que cela tenterait je leur dirais que que rien ne vaut plus que d’avoir toute sa présence d’esprit et sa lucidité.

      17
      1
    L'EPERVIER.
    20 janvier 2018 - 15 h 06 min

    c’est maintenant que vous , vous secouer , il faut l’appliquee cette peine de mort aux narco-traficants (sans appel ) ca marchera je suis convaincu.

    23
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.