FAF : retrait de la délégation de gestion des championnats à la Ligue de football professionnel

La Fédération algérienne de football (FAF) a annoncé ce dimanche sa décision de retirer la délégation de gestion des championnats de football professionnel au conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP). «La FAF a procédé au retrait de la délégation de gestion des championnats de football professionnel au conseil d’administration de la LFP», écrit la FAF sur son compte officiel sur Twitter.

La décision a été prise lors de la réunion du bureau fédéral de la FAF qui se tient à l’Ecole nationale des sports olympiques d’El-Baz, à Sétif, en présence de 11 membres sur les 13 que compte le bureau fédéral. «En attendant la tenue d’une assemblée générale élective de la LFP, le BF va charger un directoire de gérer les affaires courantes», précise l’instance fédérale, une décision qui met fin au règne du président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, élu en juillet 2011.

La convention de la délégation a été signée le 4 juillet 2011 entre l’ancien président de la FAF, Mohamed Raouraoua, Mahfoud Kerbadj et Ali Malek, président de la Ligue nationale de football (LNFA) pour la gestion des deux championnats amateur et professionnel.

R. S.

Comment (7)

    Anonyme
    24 janvier 2018 - 12 h 02 min

    Mr. Mohamed Raouraoua, et Mr. Mahfoud Kerbadj devraient rendre des comptes à la justice, avant de partir
    Sur leur gestion catastrophique du football algérien
    (niveaux trop faibles des championnats, élimination prématurée, et rapide de l’E.N du Mundial de Russie 2018)
    L’argent en dizaines de milliards, et les grands moyens utilisés ???,…..
    On insulte pas les gens, on les respecte, mais on a le droit de demander, seulement, des comptes dans la transparence, et la justice
    Les protections ne dureront pas l’éternité, il viendra un jour, de rendre des comptes

    Mais une chose, le budget des sports du ministère des sports ne doit pas etre affecté qu’au Football, mais doit etre réparti
    Equitablement, et avec une justice, sur les autres disciplines: ECHECS, BASKET,HAND,VOLLEY BALL,BOXE,JUDO,KARATE
    CROSS, MARATHON, NATATION,…..ainsi que d’autres disciplines sportives nombreuses,…..

    Anonyme
    23 janvier 2018 - 0 h 36 min

    Le clan affairiste, et incompétent de M. Raouraoua tombe, progressivement, comme un chateau de cartes
    Rajeunissements, formations-compétences, et transparences-moralisations des activités sportives peuvent aider le football
    Et autre disciplines sportives à sortir, progressivement, de leur crise profonde
    La réforme du sport algérien (changements induits) commence progressivement, mais timidement

    Anonyme
    22 janvier 2018 - 5 h 07 min

    Une épine extirpée ,le foot ne peut que mieux se porter.Peut etre que kerbaj peut nous expliquer maintenant comment il a fait pour programmer et faire jouer 2 matchs dans la même journée pour le CSC.

    2
    1
    Kahina-DZ
    22 janvier 2018 - 0 h 31 min

    Il peut aller demander un poste au palais du Haschich.
    J’ai lu dans un article que beaucoup des joueurs sont devenus des drogués.
    À force de faire des stages au Maroc….

    3
    1
    RasElHanout
    21 janvier 2018 - 19 h 53 min

    Espérant que maintenant le grand CRB du Patriote Feu Belouazdad ne va plus être obligé de faire ses préparations au Marokistan ni lui imposer des entraîneurs marokis

    4
    3
    BabElOuedAchouhadas
    21 janvier 2018 - 19 h 38 min

    En tant que vieux chinoui j’invite Mahfoud Kerbadj à aller rejoindre le « Poulailler » du Stade Municipal du Ruisseau comme il l’avait fait il ya quelques années pour les supporters du MCA.

    4
    2
    Kader
    21 janvier 2018 - 19 h 35 min

    Il peut enfin demander maintenant un poste de président de la ligue marocaine de football après les nombreux services rendus à M6 via le CRB.

    4
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.