Le Fatah appelle à une grève générale pour rejeter la décision de Trump au sujet de Jérusalem

Mounir Al-Jaghoub Trump
Mounir Al-Jaghoub, chargé des médias au sein du Fatah,. D. R.

Le mouvement Fatah a appelé à une grève générale en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza en signe de rejet à la décision du président américain, Donald Trump, au sujet du transfert de l’ambassade de son pays en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem occupée.

Mounir Al-Jaghoub, chargé des médias au sein du Fatah, a déclaré que son mouvement appelle à une grève générale, mardi prochain, pour rejeter la décision de Trump au sujet de Jérusalem.

Dans une interview téléphonique accordée à Anadolu, il a affirmé que le peuple palestinien et ses dirigeants continueront «à faire monter la résistance populaire sous toutes ses formes face à l’occupation et l’Administration des Etats-Unis et ce en application des décisions du Conseil central de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) ».  «Il y a une coordination avec les factions palestiniennes pour mettre en œuvre un programme unifié de lutte contre l’occupation», a-t-il ajouté. Il a souligné que les ministères de l’Education et de la Santé ne sont pas concernés par cet appel à la grève.

Le Conseil central de l’OLP a souligné, lundi dernier, «le droit du peuple palestinien à exercer toutes les formes de lutte contre l’occupation conformément aux dispositions du droit international, à mettre en œuvre la résistance populaire pacifique et à renforcer leurs capacités».

Le 6 décembre 2017, le président américain, Donald Trump, a annoncé la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël et le transfert de l’ambassade de son pays de Tel-Aviv à la ville occupée.

R. I. 

Comment (3)

    Errai
    21 janvier 2018 - 22 h 54 min

    Certainement!!! Mais pour le moment ils sont dans la situation de l’Algerie lorsqu’on voulait lui imposer une indépendance sans le Sahara.




    0



    1
    Logiciel v18.1
    21 janvier 2018 - 21 h 28 min

    Je vis un petit garçon, de dix ans sans doute, mener un énorme cheval de trait dans un chemin étroit, le fouettant à chaque fois qu’il renâclait. Je compris tout à coup que si ces animaux prenaient conscience de leur force, nous n’aurions plus aucun pouvoir sur eux, et que les hommes exploitaient les animaux un peu comme les riches exploitent le prolétariat. Je me mis à analyser la théorie marxiste du point de vue des animaux.
    Georges Orwell.
    .
    Les américains sont passés directement de la barbarie à la décadence, sans passer par la civilisation.
    Albert Einstein




    0



    1
    anonyme
    21 janvier 2018 - 19 h 55 min

    Je lis tous les jours Al Manar, le site qui donne les meilleurs infos sur la Palestine. Je dois dire que ni le Fatah, ni le Hamas ni l’Autorité palestinienne ne sont disposés à se libérer. Tout juste souhaitent-ils « défendre Al Quds », selon les dires de leurs dirigeants. Cela ne va pas plus loin. Je commence à me demander si les Palestiniens veulent vraiment un pays, une terre et une nation.




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.