Quand les médias russes étouffent les voix alarmistes françaises sur l’Algérie

Dmitri Medvedev en visite de travail en Algérie reçu par Ahmed Ouyahia. D. R.

De Paris, Mrizek Sahraoui – Ils sont partout, parlent de tout et, surtout, traitent les sujets que les médias occidentaux (souvent) cachent. Sputnik news et RT France, qui émettent aussi en français et implantés en France, depuis respectivement 2014 et décembre 2017, passent, en effet, l’actualité internationale à la loupe. Rien ne leur échappe, et cela n’est pas vu d’un bon œil ni du côté de l’Elysée, encore moins par les organes de presse français qui subissent une concurrence de la part des médias russes, décidés, eux, à leur damer le pion.

Contrairement au magazine Valeurs actuelles, par exemple, qui fait dans le journalisme de bureau, en allant jusqu’à traiter de sujets importants, mais sans la moindre enquête sur le terrain, comme l’exige l’éthique, Sputnik news et RT s’appuient sur un réseau de correspondants à travers le monde, notamment en zones de conflit, pour traiter l’actualité internationale avec fidélité et impartialité.

Dans un long article consacré à la coopération russo-algérienne, publié samedi 20 janvier sur Spunik France, le blogueur et journaliste Mikhail Gamandiy-Egorov a parlé d’une «coopération datant de plusieurs dizaines d’années, les deux pays convergent aujourd’hui dans nombre de domaines. Défense, commerce, géopolitique, lutte antiterroriste… Les intérêts communs de la Russie et de l’Algérie sont loin de manquer».

Le journaliste russe, qui est également grand partisan du partenariat Afrique-Russie et animateur du blog «L’Axe Afrique-Russie», a relevé une similitude entre les deux nations : «grande guerre patriotique pour la Russie et l’Algérie, elle, a eu sa longue guerre d’indépendance, acquise au prix d’innombrables victimes». Les années 1990 furent chaotiques pour les deux pays, écrit-il, et d’ajouter, «mais ils se sont relevés et il est aujourd’hui admis que les deux pays sont en position de force : l’Algérie sur la scène régionale et continentale, la Russie sur la scène mondiale».

Sur plusieurs dossiers, l’Algérie a adopté une position responsable, note encore Mikhail Gamandiy-Egorov, qui rappelle, d’une part, la crise en Libye, où l’Algérie a toujours plaidé en faveur d’une solution politique basée sur le dialogue inclusif et la réconciliation nationale, en dehors de toute ingérence étrangère, ensuite, il a évoqué le refus de l’Algérie de se positionner contre l’Iran, et la nécessité de respecter la souveraineté de la Syrie, une des multiples positions constantes de l’Algérie, enfin.

«L’Algérie représente l’un des principaux partenaires militaires de la Russie au niveau mondial», précise Mikhail Gamandiy-Egorov, qui rappelle, par ailleurs, que «les secteurs énergétique, minier, du nucléaire civil ou encore celui de l’agriculture : tels sont les autres domaines d’interaction des deux pays», avant de conclure : «Le partenariat stratégique russo-algérien a de beaux jours devant lui.»

M. S.

Comment (27)

    brahma
    24 janvier 2018 - 7 h 34 min

    Cette outille d’information russe est aubaine pour contrer ces canards français et mêmes algériens particulièrement en france. Il est puissant et n’a pas froid aux yeux. Il mérite aide et respect contrairement ce torchon de jeune afrique qui a perdu sa mémoire et ce médiocre DZ qui ramasse ces informations dans les bas fonds de qui tue qui.

    8
    1
    karimdz
    23 janvier 2018 - 20 h 41 min

    Les medias francais instrumentalisés par le lobby isra heil lien ne vont quand meme pas rehausser l image de l Algérie, au contraire du grand bordel de sa médiocrité mimi 6 inféodé à isra heil.

    Il est clair que ces torchons ne sont pas une référence, et que nous devons nous faire un honneur de ne pas leur donner la moindre importance.

    Les medias russes dérangent les torchons mediatiques francais qui leur volent la vedette.

    7
    1
    Bolchevique
    22 janvier 2018 - 14 h 18 min

    Les partenariats stratégiques sont nécessaires pour ceux et celles qui se reconnaissent dans une multitudes de domaines qui les reunissent plus qu’ils ne les éloignés.
    Ce qui a toujours été le cas avec la Russie .
    Et rien ne présages que cela ne cessera d’aller en croissants pour faire un noyau compact entre les Russes et l’Algérie.

    15
    1
    Darkness
    22 janvier 2018 - 10 h 18 min

    Rt France et Sputnik News et même valeurs actuelles sont connus Pour leurs Fake News. Cordialement.

    4
    19
    Chaoui
    22 janvier 2018 - 5 h 17 min

    Comme médias alternatifs aux médias mainstreams occidentaux de manipulation des masses, il y a non seulement le média Russe RT (journal et TV) mais également Sputnik qui est tout aussi objectif.

    23
    1
    Anonyme utile
    22 janvier 2018 - 4 h 06 min

    La Russie est un pays ami envers qui, nous sommes et nous seront éternellement reconnaissants.

    Je souhaite vivement, que notre pays adhère à l’association des BRICS, qui regroupe le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud.

    VIVE POUTINE.

    38
    2
    Anonyme
    21 janvier 2018 - 21 h 32 min

    yeoman , j’apprécie ton ardeur patriotique , mais il ne faut pas oublier l’aide indéfectible du bloc socialiste de l’époque dont la Russie était la pierre angulaire. ‘je vous renvoie sur le site suivant pour connaitre l’intensité des liens entre les 2 pays et de l’aide apportée à notre pays lors de la guerre de libération nationale.

    Anonyme
    21 janvier 2018 - 19 h 30 min

    Les Russes sont nos amis de toujours et nos alliés stratégiques. Il ne faut jamais l’oublier !
    La Syrie a été sauvée par les Russes. Si les Russes avaient été sollicités par Saddam et Kaddafi ils seraient encore en vie et l’Irak et la Libye n’auraient pas été détruits..

    44
    3
    Chaoui
    21 janvier 2018 - 17 h 34 min

    On peut comprendre nombre de tes vœux – et j’en approuve certains – mais on ne peut raisonner ni agir aussi abruptement.
    D’abord, s’agissant de la Russie s’il est vrai que du temps des Tsars ils avaient il y a plus d’un siècle vendu l’Alaska aux US pour une « poignée de dollars » (2-3 insignifiants millions de dollars or) et que ce fut alors une immense bêtise qu’ils regrettent et regretteront encore pendant longtemps, concernant la Crimée ils ne l’ont pas « annexée ». Territoire de la Russie jusqu’en 1954, Nikita Kroutchev l’avait en tant que dirigeant de l’URSS cédée (sans consultation) à l’Ukraine en guise de contrepartie de l’intégration de celle-ci dans l’URSS et dans le Pacte de Varsovie qui était alors le pendant de l’Otan…Dès lors que l’URSS s’est effondrée fin années 80 et que l’Ukraine cherchait à se désengager du Kremlin pour rejoindre l’Europe et l’Otan, la Crimée qui était une République à majorité d’origine russe s’est prononcée par référendum, en application de la Charte des Nations Unies garantissant au Peuple le droit de disposer d’eux-mêmes, pour son indépendance (détachement de l’Ukraine) en s’exprimant à plus de 90% pour le oui. Dans un second temps, le Peuple de Crimée a voté pour son rattachement à leur Mère Patrie, la Russie, également à une écrasante majorité. Sur quoi, la Douma (Parlement Russe) saisi de la demande vota à son tour pour sa réintégration à une majorité absolue. Tout ceci pour dire que cette opération fut légale au regard des normes de droit international, ne constituant pas comme c’est le langage des ennemis occidentaux de la Russie une « annexion ».
    Pour l’Algérie : calme ! A l’échelle de la vie des Etats, notre pays est encore un…bébé. Mûrissons encore un peu, devenons adultes et plus forts et après quoi notre voix portera…
    Pour l’heure, et tandis que nous sommes encore fragiles tu es le premier à reconnaître voir notre pays cerné de Partout. Veillons d’abord sur nous et notre Pays.

    24
    4
    Yeoman
    21 janvier 2018 - 17 h 26 min

    Cela dit, j’ai cessé de regarder les JT de France depuis l’elélection de Sarkozy. Quand j’ai appris, sur AP, l’arrivée de RT France, j’en ai téléchargé l’application immédiatement et c’est vrai qu’avec cette chaîne, on étouffe nettement moins.

    29
    3
    Yeoman
    21 janvier 2018 - 17 h 21 min

    Encore une fois, nous devrions cesser de compter sur les autres pour nous défendre. Ce réflexe purement arabe (tu comptes sur les USA, je compte sur les russes) n’est pas digne de notre pays, qui n’a pas hésité à affronter l’OTAN presque à mains nues pour se libérer. Il faut donner aux algériens les moyens de créer leur propre RT, leur BBC, leur HBO, etc. À moins que le but justement est de faire de nous d’éternels soumis.

    47
    4
    Chaoui
    21 janvier 2018 - 15 h 34 min

    Bravo. C’est exactement le même propos que j’ai tenu…
    On moins on est deux à penser pareil…(c’est un bon début quand on sait que notre Révolution avait été au départ planifiée par les..6 Historiques – qu’ils reposent en paix !).
    Bien le salam à toi !

    16
    4
    Anonyme
    21 janvier 2018 - 14 h 56 min

    Faisons comme les Chinois, retrouvons-nous les manches pour
    travailler notre économie et laissons
    braire…
    Quant aux banquiers Fr, ils n’ont qu’à
    traire Mammouth6 ,et qu’ils cessent
    de zieuter du côté de chez nous.
    Si le partenariat Russo- Algérien les
    dérange, ils n’ont qu’a se défouler sur
    les mûrs de l’Élysée !

    25
    4
    Anonyme
    21 janvier 2018 - 14 h 33 min

    Poussons à l’extrême la comparaison Algérie-Russie!
    La russie n’a pas fait qu’annexer la crimée. Elle a également cédé dans le passé des terres qui lui appartenait. Elle a vendu l’alaska aux usa.
    L’Algérie doit prendre exemple sur la russie.
    Pourquoi ne pas acheter l’Azawad au mali?
    Idem pour les autres régions touaregs (au niger, en lybie et au burkina). Ces pays n’ont qu’à vendre à l’Algérie ces régions instables. C’est le seul moyen pour rétablir la paix et la stabilité au sahel
    Et pourquoi ne pas acheter les iles canaries (terres amazighs donc terres Algériennes) à l’espagne?
    Achat ou annexion, au choix!
    Cela va donner le vertige à tous les complexés atteins du sentiment d’infériorité. je que je dis sera considéré comme un délire inconscient!
    Pourtant, rien ne l’empeche… c’est meme vitale pour la sécurité de l’Algérie
    Au fait, ce qui empercherait une telle opération se trouve en nous-mêmes!
    Nous continuons en effet à raisonner à la façon FLN de 1954. L’Algérie d’aujourd’hui est un Etat-Nation qui a des responsabilités. L’Algérie ne se réduit plus à une petite guérilla indépendantiste avec une organisation pyramidale clandestine et des dogmes révolutionnaires. Il faut changer de logiciel!
    Après la décolonisation de 1962, l’Algérie doit consolider son indépendance et sa souveraineté. Elle doit se libérer des peurs et des sentiments d’insécurité qui la poussent jusqu’à aujourd’hui à être sur la défensive,…Nous devons avoir un esprit conquérant pour évoluer dans ce monde avec autonomie, défendre nos intérêts et nous IMPOSER !
    Depuis des milliers d’années nous n’avons fait que subir.
    Pour une Nation multi-millénaire comme l’Algérie, il est temps que ça change!
    Aux autres de nous subir, maintenant!

    35
    9
      Chaoui
      21 janvier 2018 - 17 h 32 min

      On peut comprendre nombre de tes vœux – et j’en approuve certains – mais on ne peut raisonner ni agir aussi abruptement.
      D’abord, s’agissant de la Russie s’il est vrai que du temps des Tsars ils avaient il y a plus d’un siècle vendu l’Alaska aux US pour une « poignée de dollars » (2-3 insignifiants millions de dollars or) et que ce fut alors une immense bêtise qu’ils regrettent et regretteront encore pendant longtemps, concernant la Crimée ils ne l’ont pas « annexée ». Territoire de la Russie jusqu’en 1954, Nikita Kroutchev l’avait en tant que dirigeant de l’URSS cédée (sans consultation) à l’Ukraine en guise de contrepartie de l’intégration de celle-ci dans l’URSS et dans le Pacte de Varsovie qui était alors le pendant de l’Otan…Dès lors que l’URSS s’est effondrée fin années 80 et que l’Ukraine cherchait à se désengager du Kremlin pour rejoindre l’Europe et l’Otan, la Crimée qui était une République à majorité d’origine russe s’est prononcée par référendum, en application de la Charte des Nations Unies garantissant au Peuple le droit de disposer d’eux-mêmes, pour son indépendance (détachement de l’Ukraine) en s’exprimant à plus de 90% pour le oui. Dans un second temps, le Peuple de Crimée a voté pour son rattachement à leur Mère Patrie, la Russie, également à une écrasante majorité. Sur quoi, la Douma (Parlement Russe) saisi de la demande vota à son tour pour sa réintégration à une majorité absolue. Tout ceci pour dire que cette opération fut légale au regard des normes de droit international, ne constituant pas comme c’est le langage des ennemis occidentaux de la Russie une « annexion ».
      Pour l’Algérie : calme ! A l’échelle de la vie des Etats, notre pays est encore un…bébé. Mûrissons encore un peu, devenons adultes et plus forts et après quoi notre voix portera…
      Pour l’heure, et tandis que nous sommes encore fragiles tu es le premier à reconnaître voir notre pays cerné de par en par…Veillons d’abord sur nous et notre Pays.

      8
      1
    Sisyphe
    21 janvier 2018 - 14 h 31 min

    Faisons comme les Chinois, retrouvons-nous les manches pour
    travailler notre économie et laissons
    braire…
    Quant aux banquiers Fr, ils n’ont qu’à
    traire Mammouth6 ,et qu’ils cessent
    de zieuter du côté de chez nous.
    Si le partenariat Russo- Algérien les
    dérange, ils n’ont qu’a se défouler sur
    les mûrs de l’Élysée !

    9
    3
    Anonyme
    21 janvier 2018 - 14 h 15 min

    Mais nos amis russes ou chinois; nous pourrons faire bcps mieux ; faites comme les USA et la France et les occidentaux pour Israel ; donnez nous la force de frappe nucléaire et la vs serez de vrais amis et à partir de la ns pourrons accepter seulement a cette condition des bases étrangères russes ou chinoise sur le territoire national algérien qui est très stratégique géographiquement pour la Russie et la Chine en Afrique. Comme ca plus de g5 ou autres ; on leur coupe l herbe sous les pieds ( les vivres) que vous et nous ou bien installer des rampes de missiles nucléaires comme à cuba en 1962 dirigé ctre l Europe et tt ennemis ; voila car la Chine ; La Russie et les USA ainsi que les moyennes puissances comme la France GB Allemagne ect ect cherche à imposer leurs intérêts suprêmes comme ca s’est fait ds le monde et l histoire le prouve ; que gagne l Algérie et l Afrique à ce jeux? comme d hab kedal sinon ca se verrai ; non l Algérie mène son chemin a sa manière et préserve sa souveraineté quoiqu il arrive et a tjrs refusé des bases étrangères aux chinois russes et usa et les trois ont fait la demande et un niet des autorités algériennes ; arrêtez de ns vendre des armes a outrances ; une seule nous suffit la vraie ; la dissuasion nucléaire et ensuite on pourrait revoir la possibilité installer une base au premier qui nous la donnera . .. y a pas d amis mais seulement des intérêts ensuite oui nous avons tjrs été aux cotés de la Russie qd elle allait mal avec Eltsine qui l, avait effondré grâce a Reagan ; et les russes eux aussi ont tjrs été a nos cotés qd les occidentaux regardait avec un sourire narquois les massacres en Algérie pdt la décennie noire ; la Russie était la pr armé l ANP et aider l Algerie.

    20
    2
    Bouzorane
    21 janvier 2018 - 14 h 10 min

    Poussons à l’extrême la comparaison Algérie-Russie.
    La russie n’a pas fait qu’annexer la crimée. Elle a également cédé dans le passé des terres qui lui appartenait. Elle a vendu l’alaska aux usa.
    Si l’Algérie achetait l’Azawad au Mali?
    Idem pour les autres régions touaregs (au niger, en lybie et au burkina). Ces pays n’ont qu’à vendre à l’Algérie ces régions instables. C’est le seul moyen pour rétablir la paix et la stabilité au sahel.
    Et si l’Algérie achetait les iles canaries à l’espagne?
    Achat ou annexion, au choix!

    7
    3
    Felfel Har
    21 janvier 2018 - 14 h 00 min

    Les conflits armés actuels et les déplacements des troupes de DAESH du Moyen-Orient vers le Sahel d’abord et toute l’Afrique ensuite, n’ont pour moi qu’un seul objectif: redistribuer les cartes dans le monde et permettre à certains pays connus pour leur hypocrisie (on chante les vertus de la démocratie, mais on se comporte comme des États-voyous) afin de faire main-basse sur nos ressources. Des pays comme l’Algérie, qui suscitent des convoitises, ne devront leur salut qu’en s’intégrant dans des ensembles politico-économiques suffisamment puissants pour tenir tête aux charognards (France-USA-GB) qui rêvent de nous dépecer. A l’heure actuelle, la meilleure option est de se joindre aux BRICS, seuls capables de museler les loups affamés et de tempérer leurs ardeurs. C’est notre assurance-vie! Le temps presse et la menace se précise.

    48
    3
    Anonyme
    21 janvier 2018 - 12 h 01 min

    Macron se revele aussi dangereux que Trump si ce n’est plus parceque pus sournois voir plus hypocrite.

    88
    5
    LOUCIF
    21 janvier 2018 - 11 h 01 min

    Tiens , tiens je viens de lire une dernière phrase qui ne doit pas trop plaire à un certain compatriote qui intervient ici sur Algérie Patriotique …. : «Le partenariat stratégique russo-algérien a de beaux jours devant lui.»

    En effet ce compatriote pense à tort que « partenariat stratégique » est une notion impropre et qui ne s’applique pas entre une puissance mondiale et un pays comme le notre l’Algérie !

    40
    6
    TARZAN
    21 janvier 2018 - 11 h 00 min

    oui le coup de « la bombe algérienne » est une manoeuvre franco marocaine pour diminuer l’importance stratégique de l’algérie en afrique. les réserves de change dérangent beaucoup ces deux pays. ces deux pays veulent limiter le rôle très important de l’algérie en afrique en laissant croire que l’algérie est un pays fragile (comme le maroc) incapable d’être la locomotive en afrique à cause de son avenir incertain. les africains sont tellement manipulables par les revues et journaux africains mais en réalité sont franco-israélo-marocains qui déversent des mensonges et et rumeurs sur des pays juste pour détruire les pays africains qui les dérangent. vous vous rendez compte, aucun de ses journaux n’osent parler de la dictature du roi au maroc, son trafic international de drogue marocaine et latino américaine qui transitent par ce pays maudit de dieu? nous devons écrire cela pour les générations futures, pour qu’ils apprennent qui sont et qui étaient nos vrais ennemis!

    70
    5
      abdel
      21 janvier 2018 - 15 h 24 min

      l’algerie a d »énormes potentialités, mais par malheur, un président agé et malade, ce qu’il faut pour le pays ,c »est quelqu’un comme poutin

      19
      5
      Chaoui
      21 janvier 2018 - 15 h 40 min

      Je parcours des forum et médias africains, notamment de l(Afrique de l’Ouest et peux t’assurer qu’ils se réveillent (enfin dirais-je !) de plus en plus…

      16
      3
    BECAUSE
    21 janvier 2018 - 10 h 50 min

    Vive l ‘ amitié et la coopération franches et sincères entre l ‘ Algérie et la Russie .

    71
    5
    Chaoui
    21 janvier 2018 - 10 h 50 min

    Bien vu. A la bonne heure !
    Fraternellement vôtre AP !

    44
    6
    Viva l'Aldjérie
    21 janvier 2018 - 10 h 42 min

    Les Russes anciennement soviétiques sont nos amis, RT est une solution alternative aux mensonges éhontés ou par omission de la presse occidentale désormais privée de monopole; mais où donc vont ils recruter leurs modérateurs à RT ? Au maroc ? Sur ce site les marocains ont tous les droits de calomnier l’Algérie mais les Algériens n’ont pas le droit de rétablir la vérité tout à fait poliment. Les commentaires sont effacés en une fraction de seconde sous nos yeux! Et on ne parle pas des aigris de l’Algérie française qui prennent RT en français pour un  » François de Souche » bis. Bref on a compris, contre l’Algérie en avant toute, ex OAS et Makhzen même combat.

    63
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.