ANP : 13 terroristes abattus et 23 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en janvier

Les militaires ont arrêté des contrebandiers et des immigrants clandestins
Les unités de l'ANP ont découvert 33 caches de munitions. New Press

Treize terroristes ont été abattus et vingt-trois éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés, alors que cinq autres terroristes se sont rendus aux autorités militaires au cours du mois de janvier, selon un bilan des opérations de l’Armée nationale populaire (ANP). Les opérations de l’ANP se sont soldées également par le sauvetage de noyade de 205 personnes en pleine mer et la détection et la destruction de 70 casemates pour terroristes et armes.

Les unités de l’ANP ont découvert aussi 33 caches de munitions, a précisé la même source, ajoutant que 9 obus, 21 kalachnikovs, deux mitrailleuses lourdes, 47 grenades, 4 008 cartouches, 19 fusils, 10 roquettes antipersonnel et 4 panneaux photovoltaïques ont été récupérés. Les éléments de l’ANP ont saisi 17 appareils de transmission, 12 paires de jumelles, 2,7 kg de dynamite, une quantité de produits chimiques destinés à la fabrication d’explosifs, 80 664 unités de boissons, 12 505 paquets de cigarettes et 1 800 litres d’huile de table.

Par ailleurs, les éléments de l’ANP ont arrêté 225 contrebandiers, 862 immigrants clandestins et saisi 100,4 tonnes de denrées alimentaires, 1 145 quintaux de tabac et 56 128 unités de tabac, 97 véhicules, 177 245 litres de carburants, 71 marteaux-piqueurs, 100 groupes électrogènes et 26 détecteurs de métaux. En outre, les éléments de l’ANP ont arrêté 52 trafiquants de drogue et saisi 15,9 quintaux de kif traité et 15 651 unités de psychotropes.

R. N.

Comment (5)

    Anonyme
    1 février 2018 - 18 h 41 min

    Vive A.N.P.

    2
    1
    Anonyme
    1 février 2018 - 10 h 17 min

    Ce n’est qu’un échantillon des tentatives occidentales et de leurs alliés locaux à nos frontières de créer des dépôts d’armes sur le territoire national afin d’activer le moment venu un hypothétique printemps algérien. La vigilance est de mise.

    5
    3
    Salim
    1 février 2018 - 0 h 39 min

    J’ai une totale envie de commencer mon commentaire par LIZOM !
    Ces résidus sont aux aboies, ils vivent dans les arbres à l’image de ce que nous voulons qu’ils soient. Ces sujets parasite sont en accord avec eux même Et leur religion archaïque, il faut continuer à la traquer comme des rats zengaa b’ zengaa.

    3
    6
    Naziha
    31 janvier 2018 - 22 h 24 min

    Excellent travail les HOMMES ! ALLAH YAÂTIKOUM ESSAHA YA R’DJAL…!!! ALLAH YAHFADHKOUM !!! OU ALLAH YASTARKOUM !!! VOUS ÊTES LA PUPILLE DE NOS YEUX !!! DE TOUT COEUR AVEC VOUS !!! NOS COEURS ET NOS PENSÉES SONT AVEC VOUS YA S’BOUAÂ…!!! VOUS ÊTES NOS LIONS !!!

    17
    4
      Anonyme
      1 février 2018 - 7 h 29 min

      Et si vous pouviez donner un coup d’accélérateur pour doubler voir tripler le nombre des terros éliminés, nous serions encore plus heureux. Pas de quartier avec cette engeance. BRAVO LES HOMMES AVEC UN GRAND H.

      8
      3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.