La chaîne du FIS Al-Magharibia fuit Londres en raison de malversations

Al-Magharibia FIS Londres
Un des principaux animateurs de la chaîne de propagande du FIS dissous. D. R.

De Londres, S.-L. S. – La chaîne de propagande du FIS dissous, Al-Magharibia, a transféré dans une totale discrétion son siège de la capitale britannique à Paris, en raison de malversations financières qui pourraient lui causer d’énormes difficultés avec le fisc au Royaume-Uni et de possibles ennuis avec la justice.

Ces malversations remontent à la période du lancement de la chaîne en 2013, où tout avait été géré dans le flou et l’ambivalence. Des membres du personnel de la chaîne évoquent même une opération de blanchiment de fonds émanant de sources multiples, notamment du Qatar.

La crise diplomatique opposant l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, l’Egypte et le Bahreïn au Qatar est, en partie, à l’origine des ennuis de plusieurs entités qui profitaient des largesses du Qatar, dont Al-Magharibia qui a assisté impuissante au tarissement de ses ressources financières. La chaîne dirigée par le fils d’Abassi Madani a vite déménagé dans un premier temps des studios de Westgate, dans l’ouest de Londres, un bâtiment qui abrite les studios d’Al-Hiwar et de Press TV, pour un petit appartement. Mais l’éclatement de la crise entre le richissime émirat du Qatar et ses voisins de la région du Golfe a mis la chaîne du FIS dans une situation intenable en termes de gestion financière et d’exécution des plans élaborés au Qatar pour la déstabilisation de plusieurs Etats du Maghreb et du Moyen-Orient, l’Algérie en tête.

Le transfert précipité des studios de la chaîne à Paris est une indication que Londres n’est plus une «planque» sécurisée pour ce média de propagande et de désinformation, chargé d’exécuter l’agenda de ses bailleurs de fonds à Doha dans le but de plonger le pays dans le chaos. La direction de la chaîne a sorti son carnet de chèques à l’occasion du sixième anniversaire de son lancement, pour permettre à un ramassis de faux analystes de faire le déplacement à Paris, pour déverser leur venin sur leur propre pays.

S.-L. S.

Comment (18)

    hakim
    22 mars 2018 - 13 h 38 min

    La prostitution journalistique est un autre métier, je n’ai jamais compris sa ligne éditoriale.




    0



    0
    Le Patriote
    16 février 2018 - 12 h 03 min

    Elle réapparait émettant à partir de Paris, sous un autre nom: El Bilad et el Bilad TV. FÇa rappelle la radio de propagande de l’armée française pendant la guerre d’Algérie SAWT EL BILAD qui brouillait les émissions du FLN à partir de la Tunise et Sawt al Arab min Al Kahera. D’ailleurs le directeur de ces chaînes TV n’est autre qu’un Benchennouf dont les membres originaires de Ouled Fjellal près de Biskra étaient des parents du sinistre Bachagha Boualem et furent tous des caïds avec le titre de « GRANDS AMIS DE LA FRANCE ». A l’évidence La France est un ami sûr pour ces traîtres. Quelques semaines avant son élection en 2017 il se fit chahuter par les Harkis dans un meeting dans le Var pour ses propos qu’il tint à Alger sur les crimes du colonialisme [pas de la France]: il demanda « pardon aux Harkis de les avoir blessés » et s’apprête à ouvrir une ligne aérienne Toulon-Otan pour permettre à ces Harkis (Toulon es leur fief) de retourner en Algérie qu’ils n’ont jamais considéré comme indépendante. Parions que le vol inaugural (r)ramènera Les maires de Toulon (Falco) et de Béziers (Ménard) ; la petite-fille du Bachagha Boualem; Jannette Boughrab, l’ex ministre de sarkozy et toujours la fille du tortionnaire de Sour-el-Ghozlane. il y aura aussi parmi les invités Boualem Sansal et Yasmina Khadra. qui prendront la parole avant l’embarquement pour leur dire comment et combien la France s’était trompée en abandonnant l’Algérie aux terroristes du FLN.. Pendant le vol l’équipage leur diffusera en boucle la chanson de Macias, réactualisée paér l’auteur lui-même J’ai quitté mon pays,
    J’ai quitté ma maison
    Mais grâce à Macron
    Ma vie n’est plus triste
    Et a maintenant une raison
    Je retrouve ma mer bleue,
    Oran et Alger les villes blanches….




    0



    0
    Anonyme
    15 février 2018 - 18 h 00 min

    Après le MAK, la France s apprête a recevoir cette chaîne terroriste anti Algerienne, pourquoi nos dirigeants ferment ils les yeux devant ses agissements de la France? imaginezun instant si l Algerie accepte demain l ouverture d un bureau du Front de Libération de la Corse ( FLNC), qu’elle sera la réaction de la France envers notre pays ?




    1



    0
    Mounafikine
    15 février 2018 - 0 h 35 min

    Ouvrez le champ médiatique à la vrais opposition et ils ne s installerons plus à Paris ni à Londres comme les sellâl saadani etc




    0



    2
    الهوارية
    14 février 2018 - 20 h 39 min

    Arrivée chez Fafa ce malfrat, ce mendiant aura droit à un tapis rouge qui lui sera déroulé à juste titre en contrepartie continuer à narguer l’unité nationale algérienne et agacer le peuple algérien pour ébranler son amour l’Algérie….
    Néanmoins Rabi 3alameen Khalassfihoum wled hram, ils ont insulté la terre bénie de nos valeureux Chouhadas et Chahidates. « Al Djazair Oum Chouhadas » L’Algérie la mère des Martyrs.




    4



    3
    Nadjma
    14 février 2018 - 14 h 15 min

    Ha, ha le fis délocalise, il va chez les seuls européens qui soutiennent encore le projet looser du terrorisme islamiste: les français! Bon mais quel plaisir de lire que Londres a laissé tomber cette carte, car si les anglais ne sont plus intéressés cela veut dire que c’est bel et bien fini pour le fis et cie. Il faut reconnaitre une chose aux anglais ils savent reconnaitre leur défaite et s’y conformer. Ils ont mis en place le projet wahabite-salafiste pour les pays musulmans à commencer par l’Algérie, surtout l’Algérie, pour les ligoter et les écraser. Ils ont mené des guerres en y mettant les moyens et ils ont perdu et justement et particulièrement face à l’Algérie, leur dernière tentative en date a été Tigentourine. Reste les français, ils se sont empêtrés dans une stratégie qui les dépasse mais ils s’entêtent comme toujours. Que le fis soit chassé de Londres est une excellente nouvelle, les fisistes vont retrouver leurs collègues les harkis, juifs séfarades et pieds-noirs: voilà les traitres et les ennemis de l’Algérie tous rassemblés au même endroit. Alors les fissistes c’est qui hizb franssa ?




    33



    9
    Didouche
    14 février 2018 - 12 h 15 min

    Vous avez oublié de parler des chaines d’allégeance et de fitna: Ennahar et El Bilad.




    29



    4
    Anonyme
    14 février 2018 - 11 h 15 min

    Si le Qatar ne paie plus, ils se rabattrons sur le Maroc qui les finance déjà en partie. Nos ennemis en France sont légion, a commencer par l’état français lui même. C’est donc un repli stratégique, mais qui connaitra le même sort que sa prétendue armée d’assassins et de mercenaires à la solde de nos ennemis dont les derniers résidus se rendent un à un.
    Notre travail en Algérie est de veiller que ces zombies n’est plus jamais une chance de réapparaitre en veillant notamment à l’éducation de nos enfants. Il faut pour cela continuer à nettoyer les secteurs des salafistes qui les infectent.
    Ils vont continuer à aboyer un temps et ils mourront de leur belle mort; et ceux qui les financent ont seront pour leur frais. Donc « Wait and see ».




    29



    10
    FATEM95
    14 février 2018 - 10 h 22 min

    La Grande Bretagne n’est plus un Paradis Fiscal a Paris ils dissémineront le reste du fiel frelaté que tout le monde connait les Rats quittent le Navire leur extinction est proche pour cette ordure de chaine ses jours sont comptés !!




    23



    8
    Anonyme
    14 février 2018 - 8 h 41 min

    A Paris ou à Londres aucune différence l’égal car les lois de l ue s appliquent. Donc ma question fuir quoi?




    24



    2
    Anonyme
    14 février 2018 - 3 h 41 min

    Les frères de Naima Salhi ( ses frères dans la religion)




    27



    22
    Tinhinane-DZ
    14 février 2018 - 3 h 40 min

    La mafia au nom de dieu.
    Le problème est que cette pègre de la religion a des ramifications en Algérie.
    Je crois que le temps est venu de couper les tentacules internes de cette mafia au nom de dieu.




    37



    14
    LE NUMIDE
    14 février 2018 - 2 h 03 min

    DECONFITURE TOTALE : il faut un peu de temps mais l’arabo-wahabisme impérial est démasquè en Algérie et dans le monde et ni les chèques du Qatar , ni les Omras gratuites de l’Arabie saoudite ne pourront le sauver .. FINI ..On les suit sur leurs places médiatiques et dans leur propagande , ils sont devenus si lamentables et si ridicules …Sur le plan international la collision de l’arabo-wahabisme avec le sionisme israélien ne fait plus aucun doute et toute leur surenchère anti-isralienne , anti-judaïque et anti-occidentale artificielle se retourne contre eux , toutes leurs relations et toutes les bases américaines dans les territoires de leurs rois arabes sont mises à nu .. on ne peut plus cacher la danse des présidents US sous leur drapeaux .. sur le plan interne ils sont comme des paranos : ils distillent une propagande au rabais anti kabyle raciste à la limite du crime et de la bestialité comme cette Gorgone Naima Salhi , d’autres pratiquent un racisme tribal Hilalien lamentable , tout en utilisant les symboles nationalistes Auressiens pour soit disant monter les algériens les uns contre les autres , ils veulent utiliser des berbères pour insulter la Berbèrité et glorifier leurs rois arabes et menacer d’autres berbères ; leur stupidité n’a aucune retenue .. ils sont devenus obligés d’employer le drapeau national qu’ils insultaient en 92 sur ordre de Ben Baz et Albani ; pour maintenant soit disant insulter les berbères kabyles .. ils sont dans les contradictions les plus terribles et sombrent dans tous les délires .. L’Histoire reprend ses droits et le wahhabisme n’a rien à offrir à l’Algérie et à l’humanité sauf le crime , les guerres et la destruction …Aucune civilisation raciste et théocratique Sémitique (arabe ou juive ) aucun projet inhumain fondé sur le mensonge quotidien , sur le crime et l’imposture et sur le déni de l’autre , n’a de chance de survivre




    36



    13
    Moskosdz
    13 février 2018 - 23 h 28 min

    ils prétendent que c’est des Kouffars à éliminer et à leur faire payer une dîme s’ils résident en terre musulmane,alors qu’ils déménagent de capitale en capitale Européenne,la pègre islamiste serait plus crédible si elle ouvrirait une chaîne télé à Tel-Aviv.




    48



    12
    Anonyme
    13 février 2018 - 21 h 38 min

    C’est bien connu,tous ces trabendistes de la religion qui ont fait de l’islam leur fond de commerce ne sont en réalité que des assoiffés de pouvoir et de biens matériels.En somme de vils et cupides politiciens qui n’apportent rien de positif et qui ne sont là que pour assouvir leurs instincts et leurs égos démesurés.




    45



    9
    sourire kabyle
    13 février 2018 - 21 h 35 min

    ….et en plus elle n’est plus diffusée sur le satellite Hotbird 13° bon débarras
    Toutes la racaille islamiste de l’ex FIS appellent des différentes villes, ils appellent meme à la violence, avec apologie du terrorisme alors que l’État pouvait bloquer les appelles vers cette chaine




    32



    11
      Patriote
      14 février 2018 - 10 h 11 min

      Chaque semaine ils faut les appeler et l’insulté.




      14



      11
    Kahina-DZ
    13 février 2018 - 20 h 02 min

     »La direction de la chaîne a sorti son carnet de chèques… pour permettre à un ramassis de faux analystes de faire le déplacement à Paris, pour déverser leur venin sur leur propre pays. »

    Les Assassins, les Harkis et les vendus se sont donnés rendez-vous à Paris. On aura: Les terroristes du FIS, Les pieds noirs, Les Harkis de 54, les sionistes et le Mekhzen. Toute cette racaille à Paris pour diffamer contre l’Algérie.

    Pourquoi l’Algérie ne lance pas un mandat d’arrêt international contre le Fils du sanguinaire Abassi madani ??




    78



    22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.