Hydrocarbures : l’Egypte met son sort entre les mains d’Israël

Netanyahou hébreux
Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. D. R.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a annoncé, ce lundi, que l’Etat hébreux a conclu un contrat «historique» pour la fourniture de gaz naturel à l’Egypte. «Cela va rapporter des milliards dans les coffres de l’Etat», a-t-il affirmé dans un communiqué, sans donner d’autres détails. Israël a peu de ressources naturelles mais a découvert ces dernières années d’importants champs gaziers.

Selon un communiqué du groupe énergétique israélien Delek, repris par l’AFP, le montant du contrat devrait atteindre 15 milliards de dollars (environ 12 MDS EUR). L’accord a été conclu par un consortium, comprenant Delek et le groupe américain Noble Energy, avec la compagnie égyptienne Dolphinus pour la fourniture de 64 milliards de mètres cubes de gaz extrait des champs offshore Leviathan et Tamar en Méditerranée, a précisé Delek, selon l’AFP qui reprend l’information. Ce contrat a pour effet de lier durablement le sort de l’Egypte à celui de l’Etat hébreux. Il ne faudra donc plus compter à l’avenir sur Le Caire pour défendre le monde arabo-musulman. Au contraire, ce pays risque même de faire le jeu d’Israël pour veiller sur ses intérêts.

En septembre 2016, un contrat estimé à 10 milliards de dollars a été signé également pour l’exportation vers la Jordanie de gaz extrait de Leviathan. Les fournitures de gaz en provenance de Leviathan doivent débuter en 2019. Israël a donné, fin de 2016, son feu vert à la vente de la production de deux autres champs gaziers dont les réserves sont estimées à 60 milliards de mètres cubes à la compagnie grecque Energean. L’ensemble de ces réserves gazières ont fait entrevoir l’indépendance énergétique pour Israël et lui ont aussi ouvert la perspective d’exporter son énergie, notamment vers l’Europe, voire de nouer de nouveaux liens stratégiques dans la région.

S. S.

 

Comment (6)

    Vangelis
    20 février 2018 - 5 h 10 min

    Le champ offshore de Léviathan a été disputé entre l’entité sioniste, Chypre et le Liban pour lequel l’ONU a refusé de trancher les limites territoriales de ces divers pays et plus encore avec le Liban.

    Après la Jordanie, voilà l’Égypte achetant du gaz à « l’ennemi » des pays arabo-musulmans. Je mets entre guillemets « ennemi »car aux yeux de beaucoup c’est plus un allié comme ceux avec lesquels il avait signé des accords de paix (Jordanie et Égypte) et ceux qui oeuvent en catimini tel la narco-terro-monarchie qui de tout temps avait fait un enfant dans le dos de ceux qu’on pensait être ses propres frères.

    Qui plus est, l’Égypte avait reçu gracieusement des cargaisons de pétrole de la part de l’Algérie lorsqu’elle s’était trouvé en conflit avec l’Arabie Yahoudite au sujet de la Syrie. Le retour d’ascenseur de cette Égypte n’a pas été de conclure un contrat avec l’Algérie par le biais de SH mais s’est livrée à son meilleur ami qu’est devenu l’entité alors qu’elle proclame pour sa plèbe qu’elle soutient les palestiniens et est arabe solidaire des pays qui sont de sa même race et religion.

    Les intérêts mercantiles ont donc primés et l’Égypte continue de soutenir la « cause » arabe en faisant semblant.

    Comme quoi, on n’est jamais trahi que par les siens.

    Les Egares Wahabites
    20 février 2018 - 0 h 08 min

    C’est grâce à Égypte et Saouds et Erdogane Turquie et Jordanie , Maroc Six, Qatar ..que le Hold-up sioniste sur la Palestine est légalisé. .Ouverture d’Ambassade sioniste , en Turquie.. Jordanie.. Égypte..bientot à Ryad chez Saouds…ainsi sont les Harkis !!…
    Des vendus. . Vive Palestine . .

    3
    3
    Excellence Houari Boumediene 😢
    19 février 2018 - 23 h 52 min

    Gloire à Allah d’avoir fait de la Nation Arabe d’Algérie la Lumière de la Nation Arabe !

    6
    5
    Les Egares Wahabites
    19 février 2018 - 23 h 43 min

    Pour Sissi Égypte , Saouds , Abdallah 2 Jordanie , Momo 6 Maroc , Erdogan Turquie, Qatar , Bahreïn…ils ont totalement admis la réalité d’Israël comme un Vrais État légal.. un Vrais Pays.. et la Palestine gommé de la carte . .Alors que la Palestine est toujours là , avec un Peuple Palestinien..et « Israël  » n’est qu’un hold-up sur la Palestine , ce Israël n’est que le Nom d’un Prophète dont les voleurs Sionistes et Gb s’en sont servi pour tromper les Juifs d’Europe les faires coloniser la Palestine . ..Israël est un hold-up. . . Et donc les Sissi , Saouds , Daesh , Momo6 , Erdogan Turquie..QATAR…n’ont fait que normaliser le Hold-up sioniste au point de vu diplomatique et économique..! .Les Harkis sont ainsi . .

    4
    1
    chark
    19 février 2018 - 21 h 45 min

    Pauvre Gazaouis , tout ceci n’est qu’un coup de poignard sur le dos de la population de Gaza , ces contrat de la honte arabo/sionistes sont en fait une façon d’étrangler les Gazaouis avec une frontières tenu par des traitres arabes qui auront je l’espère des comptes à rendre inchallah !

    Vive le Hamas ! Vive la Palestine libre !

    6
    1
    didoalger
    19 février 2018 - 18 h 10 min

    le sort des palestiniens s’est joue en 1948 . depuis ce n’est que perte de temps. Avec la venue de Trump on a boucle le dossier

    10
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.