Un agent du Mossad arrêté à Ghardaïa en 2016 condamné à mort

troubles Ghardaïa
Des policiers en faction devant le tribunal de Ghardaïa. New Press

Le tribunal de Ghardaïa a condamné à mort un agent du Mossad arrêté par les services de sécurité en janvier 2016, alors qu’il tentait de provoquer des troubles dans la région. L’espion en question détient la nationalité libérienne et est originaire du Liban, selon le quotidien arabophone Ennahar, qui rapporte l’information.

L’espion et six autres complices, de nationalités malienne et guinéenne, ont été condamnés pour espionnage pour le compte d’Israël, constitution d’un réseau international dans le but de porter atteinte à la sûreté de l’Etat et distribution de tracts visant à déstabiliser le pays. L’accusé principal a nié les faits qui lui sont reprochés mais les preuves matérielles présentées par la partie civile confirment l’existence d’un réseau d’espionnage dirigé par un autre agent du Mossad, d’origine malienne, qui a réussi à s’exfiltrer du territoire national.

L’espion condamné à mort a tenté de se défendre en affirmant qu’il s’est déplacé plusieurs fois au Liban où il se rendait dans un village situé à la frontière avec Israël mais qu’il était venu en Algérie pour pouvoir émigrer en Europe. Il a également déclaré qu’il s’était rendu à Ghardaïa en provenance d’Oran pour se soigner, tandis que ses six complices s’étaient déplacés de Timimoun, de Touggourt et de Laghouat pour participer à une réunion qui avait été programmée à Ghardaïa pour organiser l’action de déstabilisation planifiée par le Mossad, qui voulait profiter de la vague de violence qui prévalait dans le M’zab pour rallumer la mèche des affrontements intercommunautaires qui avaient fait plusieurs morts.

K. B.

 

Comment (35)

    Tuff
    26 février 2018 - 17 h 23 min

    Malheureusement, le point faible des peuples arabes et amazighs c’est l’Argent ! et les sionards l’ont bien compris, ils parviennent à soudoyer leur espions qui sont souvent du cru et trahissent ainsi leur patrie !
    Lire l’excellent article de Luc Michel sur les traîtres palestiniens qui empêchent la cause d’avancer.
    Même si la sentence de peine de mort n’est pas appliquée depuis des décennies, cela n’empêche que la condamnation à perpétuité les fera réfléchir.
    Bravo aux forces de sécurité algériennes et n’oublions pas que les peuples voisins sont nos frères, ce sont les régimes fantoches dépassés qui les gouvernent qui sont ennemis de l’Algérie.

    Kouder Belala
    24 février 2018 - 15 h 47 min

    Mon ami Sprinkler, étant donné que je suis un ancien de Sonatarach justement dans la LIQUÉFACTION Donc; a savoir dans ces transactions il y a anguille sous ROCHE : à savoir que tout ce volume de gaz (Soit disant acheter pour tromper l’œil aux curieux qui oserait mettre leur NEZ) finalement transiteras pour être seulement LIQUÉFIER dans les deux usines de liquéfactions en Égypte puis revendu pour le compte des SIONISTES (Principe des VASES COMMUNIQUANT) Tout simplement. Car, Dites vous bien les besoins des Égyptiens en GAZ SIONISTES NE SE JUSTIFIE PAS et puis CHOSE TRÈS IMPORTANTE, n’oublions pas que ces CHENAPANS de SIONISTES volent en mer ce GAZ au PEUPLE LIBANAIS FRÈRE?????

    4
    1
    Errai
    21 février 2018 - 13 h 57 min

    Pendez-le haut et court. Il servira d’exemple à ceux qui seront tentés de franchir la ligne rouge.
    L’ALGERIE, autant elle est généreuse avec les nécessiteux (effacement de la dette de plusieurs pays Africains), autant elle devra être impitoyable avec ceux qui attentent à sa sécurité.

    16
    1
    Bj
    21 février 2018 - 10 h 35 min

    Se défendre, anticiper c’est bien…Bousculer, presser, destabiliser chez eux ceux qui nous attaque c’est encore mieux.

    Ne pensez-vous pas que la pression migratoire que subit notre pays est un des moyen pour destabiliser à terme notre pays???
    C’est l’une des moyens les plus forts.

    Et dire qu’on essaye de nous faire le chantage au racisme et à la cause humanitaire ou encore au scandale diplomatique avec les pays envoyeurs!!!

    10
    1
    Rachid Tazoutli
    21 février 2018 - 0 h 01 min

    Voilà pourquoi l’État a maintenu la pression sur Ghardaïa. Je suis convaincu que nos officiers supérieurs avaient bien fait le lien avec les notabilités de la ville laissant les ami-e-s de soi disant mozabites emprisonnés pendant quelques mois crier et gueuler que le régime en place est corrompus et contre les mozabites…. Et qu’on ne vient pas nous dire que cela n’a aucun lien…

    5
    2
    algérien tout simplement
    20 février 2018 - 22 h 23 min

    l’Algérie vient d’envoyer un message fort à Israël à travers cette condamnation à mort de ce chien négro.
    Le message est bien passé les services secrets algériens sont très puissant mashallah, le Mossad recrute les nègres de maison et les prostituées marocaine pour infiltrer les pays à déstabiliser.
    Ni Israël ni le Maroc et encore moins la France arrivera à déstabiliser notre cher grand pays.
    Bled el rgel hadihiya la puissance algérienne…!!
    vous comprenez cher frère et soeur algérien algérienne voila pourquoi notre voisine prostituées de l’Ouest, n’arrive plus à dormir et appel au secours Israël et la France..
    notre armée et les services secrets algériens veille au grain à la stabilité de l’Algérie et de son peuple.
    one two three viva l’Algérie l’Algérie devient une grande puissance mashallah la preuve tous les médias occidentaux font leur maximum pour inquiéter le peuple algérien virgule mais ça ne marche pas les Algériens sont conscients que leur pays avance depuis 99 nous avons fait un pas de géant et maintenant l’Algérie cours et même très vite mashallah.
    notre déficit commercial a été réduit à hauteur de 62 % merci au gouvernement et merci au peuple d’avoir pris son mal en patience.
    c’est comme ça la vie il y a des hauts et des bas tout ce que je peux vous dire cher frère et soeur algérien algérienne c’est que les beaux jours reviennent, je suis partisan de l’Union du peuple algérien et non pas pour la division du peuple algérien.
    salam aleykoum que Dieu bénisse l’Algérie

    32
    2
    Anonyme
    20 février 2018 - 17 h 24 min

    Le Mossad est rusé il ne va pas envoyer d’espions, juifs pure souche,surtout dans les pays comme l’Algérie où ils risquent gros ,pour ces sales besognes il se charge de recruter des arabes notamment qui peuvent passer inaperçus pour cela l’Algérie doit se méfier de ces arabes du moyen orient qui arrivent chez nous.Cheikh Yassine c’était certainement victime d’ un de ses frères palestiniens qui lui avait collé un émetteur sous sa chaise roulante pour que l’hélico israëlien le repère après la prière d’el fedjr et le pulvérise.

    26
    3
    Sprinkler
    20 février 2018 - 16 h 06 min

    On attend les cris d’orfraie des organisations de  » défense des Droits de l’Homme « …A la solde du même Mossad…N’oublions pas aussi que la vermine sioniste a agit de concert avec les narco-agents de Bouffon VI, le roi ventru qui fait face depuis des mois à une insurrection intérieure sans précédent ! Et comme j’aime à le répéter ici, quand le feu prend dans la chaumière de ton voisin, ne souffle pas avec le vent…J’en profite pour faire écho à ces  » indiscrétions médiatiques  » selon lesquelles l’Egypte a conclu un contrat avec Israël de 15 milliards de dollars pour l’achat de gaz  » sioniste « , emboîtant ainsi le pas à la perfide Jordanie qui, elle, a déjà souscrit pour 10 milliards de dollars auprès du fournisseur israélien…La  » cause palestinienne  » dites-vous ?

    32
    5
    Anonyme
    20 février 2018 - 14 h 59 min

    le maussade pense qu on peut le tuer ce n est pas un juif

    Tinhinane-DZ
    20 février 2018 - 14 h 36 min

    Que pense ces ONG qui aboient sur l’Algérie ?
    Nettoyez l’Algérie de ces migrants-espions-narcotrafiquants le plus rapidement possible.
    La sécurité du pays avant tout.
    Il ne faut pas donner de l’importance à ces ONG qui aboient pour protéger ses espions.

    18
    4
    DZ
    20 février 2018 - 14 h 31 min

    Selon un journal arabophone, une libanaise qui vit au Canada est venue en Algérie pour faire ses recherches sur les IBADITES à Ghardaia.
    Je me demande si cette libanaise n’est pas l’extension de son compatriote ???

    12
    5
    kilma
    20 février 2018 - 14 h 28 min

    Je propose d’envoyer sa tête à ce chien de netanyahou

    11
    4
    darkwin2006
    20 février 2018 - 14 h 21 min

    Pas Étonnant, il y’a même ici des algériens un peu partout, il communique sur Facebook entre eux notamment avec des juives sionistes en France et en Israël et des Francais chrétiens extrémiste d’extreme droite, ils passent leurs temps à cracher sur les algériens et l’islam et faire de la fitna entre Amazight et arabe ect, et glorifié Israël et le judaïsme.

    si vous voulez signaler les profiles facebook, laisser un commentaire merci.

    cordialment

    14
    5
    chark
    20 février 2018 - 14 h 19 min

    ne vous inquiétez pas ce cancer mossad est bien infiltré en Algerie que se soit dans les ONG et les ambassades et consulats étranger y compris les consulats marokains , français , us/sioniste , émiratis , egyptiens , saoudiens , jordaniens , kowetien ….bref on est pas  » sortie de l’auberge « 

    8
    5
    DYHIA-DZ
    20 février 2018 - 14 h 00 min

    On demande la même condamnation pour ses complices internes qui parlent au nom des droits de leurs hommes …et même condamnation pour ses complices narcotrafiquants du palais Haschisch.

    11
    3
    Kahina-DZ
    20 février 2018 - 13 h 57 min

    Il faut le condamner à mort et puis le ressortir de sa tombe pour le recondamner à mort.

    Celui qui touche à L’Algérie doit gouter plusieurs fois à la mort ( même s’il est mort).

    17
    2
    Anonyme Utile
    20 février 2018 - 13 h 57 min

    Nos compatriotes à Ghardaïa sont morts à cause de ces troubles très graves, qui ont bléssé notre pays. Ces troubles criminels ont été créés artificiellement, planifiés par le mossad, et exécutés par les agents du mossad infiltrés parmi les migrants subsahariens, qui sont capables de vendre leurs propres parents contre de l’argent.

    Le mossad par le biais des executants d’israël (france, angleterre, usa, turquie et les monarchies féodales rétrogrades arabes) le sait et il l’exploite à grande échelle, comme le prouvent les printemps arabes qui ont semé la mort, la désolation, le chaos et la destruction de plusieurs pays (Tunisie, Libye, Egypte, Irak, Syrie, Yemen …).

    Nos services de sécurité doivent élargir leurs investigations pour traquer et démasquer tous les espions subsahariens qui restent encore infiltrés parmis les migrants. Je sais que nos services ne se comportent pas pas comme les services occidentaux ultra racistes, qui appliquent un autre volet du plan sioniste qui visent les musulmans en général, dans le reste du monde et les Algériens en France et quelques pays européens, en particulier.

    Nos services de sécurité ne font pas l’amalgame comme les services occidentaux.
    Au vu de ce qui s’est passé à Ghardaïa et au vu de nombre de morts parmi nos compatriotes à Ghardaïa, nos services de sécurité sont obligés de faire leurs travail d’une manière républicaine, au niveau de ces migrants subsahariens. C’EST UNE QUESTION VITALE DE SECURITE NATIONALE.

    Il faut également une sensiblisation et une vigilance de tous les instants de nos compatriotes d’une manière républicaine, qui évite à tout prix l’amalgame à l’occidentale.

    Je pense que notre pays a fait les choses dans le respect de la loi.

    La comdamnation à mort de cet espion criminel doit être éxecutée.

    ON NE JOUE PAS AVEC LA STABILITE ET LA SECURITE NATIONALE, QUI NOUS ONT COÛTé PLUS DE 300 000 MORTS, LORS DE LA TRAGEDIE NATIONALE. NOS ENNEMIS DE TOUJOURS ET LEURS EXECUTANTS, QUELQUE SOIT LEUR NATIONALITE DOIVENT PAYER LE PRIX LE PLUS ELEVE.

    Et tous les espions du mossad qu’ils soient subsahariens ou autres, doivent être jugés et comdamnés à mort, s’ils s’avèrent être coupables, preuves à l’appui, des mêmes délits, que cet espuion qui vient d’être condamné à mort.

    27
    3
    Mhand
    20 février 2018 - 13 h 44 min

    La peine de mort devrait être purgée sans délai, non seulement pour lui mais aussi pour ses complices.

    20
    3
    Felfel Har
    20 février 2018 - 13 h 07 min

    Ne nous arrêtons pas en si bon chemin! Traquons, arrêtons, jugeons et exécutons tous les traîtres algériens ou étrangers, qu’ils soient à la solde du Maroc, de la Turquie, de la France, de l’Arabie maudite, du Qatar ou d’ailleurs. Pas de pitié pour ceux qui ont pour mission de nous détruire! C’est désormais une question de vie ou de mort.

    30
    5
    Anonyme
    20 février 2018 - 12 h 41 min

    Nul traite ou espion ne saura échapper à nos services de sécurité. Notre honorable armée veille au grain, et nos agents de sécurité ont la capacité de détecter les zombies de tout genre.
    La peine capitale pour les espions et les traîtres. Les coffrer en prison ne servirait à rien,car c’est des gens qui ont vendu leur âme au diable, et tôt ou tard,ils récidivent.
    Certains esprits mal intentionnés cherchent résolument à semer le chaos dans le pays, c’est pas une lubie, alors vigilance avec ces migrants ,parfois protégés par de soi disant agents ,affiliés à de soi disant ONG,et qui ne le sont pas en vérité !

    18
    2
    Anonyme
    20 février 2018 - 12 h 23 min

    Attention à ces Africains qui entrent en Algérie . Nous avons tendance à penser que les espions du mossad viennent du Nord, or et pour ne prendre que la confession juive, les Falachas qui sont juifs Éthiopiens peuvent facilement avoir des papiers Maliens ou Nigériens

    19
    5
    Algerienne16
    20 février 2018 - 11 h 32 min

    Et voilà les effets graves de l’immigration subsaharienne et il y en a certainement d’autres cachés (es) dans les chantiers de constructions, percevant un salaire, logés nourris ou mendiants (es) habillés (es) en haillons. A la première vague de ces intrus il était clair que ces gens ne sont pas nets, TOUS sans exception et en plus d’être d’énormes dérangeurs, ils sont espions.

    32
    6
      Anonyme
      20 février 2018 - 13 h 42 min

      l’appat du gain pourrait etre le motif,si non comment expliquer qu’un malien par convictions serait devenu un agent pour une puissance étrangere, a moins de receler une haine viscérale pour le pays

      7
      5
    Flicha
    20 février 2018 - 11 h 28 min

    mortem non est finis, gardons nous de l’Égypte qui a signé un contrat gazier avec les juifs. Notre pays ne doit prendre aucune décision secrète au sein de la ligue arabe.

    23
    2
      Anonyme
      20 février 2018 - 13 h 31 min

      il serait intéréssant de savoir d’ou vient une partie du gaz égyptien,et si l »algerie,comme par le passé,continue a livrer du gaz a un tarif préférentiel a ce pays,quant a la ligue arabe,pour la quitter,il faut une volonté poltique qui n’éxiste pas actuellement

      12
      3
    sabrina
    20 février 2018 - 10 h 35 min

    bravo bravo tout les traitres qui viennent sur le sol Algérien doivent être exécuter de quel droit venir est mettre le pays a feu et a sang alors il faut exécuter ses fauteurs de trouble j’espère qu’ils vont tenir parole cette individu très dangereux pour votre nation surtout rester en prison il pourrait faire des lavages de cerveau a d’autre détenus alors il est nuisible dehors ou en prison il doit être condamner a mort

    28
    4
    Anonyme
    20 février 2018 - 10 h 32 min

    bravo au DRS.

    38
    4
    Salim
    20 février 2018 - 9 h 55 min

    Soyons vigilant ! entre les islamistes et l’empire qui ont un seul et même but
    abattre tous les etat « arabe  » laïc Irak,Syrie,algerie etc
    pour que enfin nous soyons à leur image, un Etat théocratique moyenâgeux à l’image des pingouins du désert ou du maroc Qui sont à eux seul la risée du monde.
    Je te souhaite toi agent etrangé Et tes complices bonne méditation à serkadj
    les Zoms!

    23
    5
    TARZAN
    20 février 2018 - 9 h 49 min

    les espions en algérie sont tous connus et pistés, nos services de renseignement sont redoutables et mondialement reconnu comme tel. la condamnation à mort est la moindre des choses pour ces criminels qui cherchent à mettre l’algérie à feu et à sang

    33
    4
    elhadj
    20 février 2018 - 9 h 00 min

    l on ne cesse de répéter haut et fort que cette migration massive et clandestine de subsahariens est une bombe a retardement si les dispositions urgentes ne sont pas prises pour les regrouper et les renvoyer vers leurs pays d origine et sanctionner avec une extrême rigueur les passeurs .l exemple de ghardaia démontre amplement que ces individus pourraient être manipulés a dessein pour nuire a notre securite. occupons nous d abord de notre importante population qui vit dans la misère,du manque de soins et de certaines commodités essentielles pour préserver la paix sociale

    26
    4
    Anonyme
    20 février 2018 - 8 h 58 min

    la on peut dire que c est la main de l étranger et pas n importe lequel ,cela incite a la prudence la vigilance et la méfiance on ne l ai jamais assez gardez les deux ouvert ne dormez qu avec le troisième

    21
    2
    Anonyme
    20 février 2018 - 8 h 26 min

    Condamné à mort un seul sur sept, c’est peu. Sera-t-il exécuté effectivement, ou passera-t-il son temps en prison à nos frais? La participation de maliens et nigériens dans cette affaire doit secouer nos dirigeants pour expulser ces gens-là.

    50
    3
    Zaatar
    20 février 2018 - 7 h 29 min

    La perpétuité dans une des prisons du Sud sous 50 °C… c’est tout ce qu’il mérite. La peine capitale serait lui rendre service.

    34
    5
    Rachida Tamzali
    20 février 2018 - 7 h 22 min

    Avant de les executer il faudrait faire un genre de reportage filme pour le montrer sur tous les ecrans de TV en Algerie et partout ou cela est possible.

    53
    4
    ferial
    20 février 2018 - 7 h 11 min

    Il faut frapper très fort ces traitres et montrer l’exemple à d’autres qui seraient tentés par l’appât du gain. Ne rien lâcher et être intraitable.

    63
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.