Nouvelle révélation : un ex-ministre sous Kadhafi «liquidé» par les Français

Choukri Ghanem
L'ancien ministre libyen du Pétrole, Choukri Ghanem, mort dans des conditions suspectes. D. R.

Par R. Mahmoudi – L’ancien ministre du Pétrole sous Kadhafi, Choukri Ghanem, a été tué par des Français parce qu’il détenait «trop d’informations» compromettantes sur les relations suspectes entre la Libye et la France et, notamment, sur des «pactes secrets» qui liaient les dirigeants des deux pays. L’information est rapportée dans la quatrième partie des révélations explosives que publie le quotidien panarabe Al-Charq Al-Awsat sur les moments troubles qui ont précédé ou suivi la chute du régime libyen en 2011, sous le titre «Chroniques d’amitié et d’inimitié». Le média paraissant à Londres se réfère à des témoins privilégiés qui étaient dans le premier cercle des amis de Kadhafi ou de son fils Seïf El-Islam, dont l’omniprésent homme d’affaires libanais Ziad Takieddine,

Des révélations qui risquent d’alourdir le dossier de l’ex-président français Nicolas Sarkozy qui est déjà accusé d’avoir perçu des mains de Mouammar Kadhafi, sa première victime, la somme de 45 millions d’euros pour sa campagne de 2007.

Selon la version officielle, l’ex-ministre libyen était mort d’une crise cardiaque alors qu’il faisait du sport en Autriche, où il s’était exilé au lendemain de la chute du gouvernement de son pays. Des voix libyennes, appuyant les aveux de Ziad Takieddine et dont le journal ne veut pas dévoiler l’identité, sont persuadées qu’il a été tué et jeté dans le Danube.

Dans le même registre, un ancien «ponte» du régime libyen, aujourd’hui installé au Caire, s’est laissé dire que parmi les conditions posées aux dirigeants actuels pour réintégrer la vie politique, il y a celle d’ouvrir des enquêtes sur les circonstances dans lesquelles ont été tués ou «achevés» Mouammar Kadhafi et ses proches, parmi eux, Choukri Ghanem.

R. M.

Comment (3)

    Umeri
    20 février 2018 - 12 h 39 min

    Il faut harceler le sinistre Sarkozy, qu’il fasse des cauchemars, le faire craquer, pour sa forfaiture contre l’Etat et le peuple libyen.Chaque information compte. Médiapart a révélé les dessous du versement de 50 millions d’Euros a cette crapule, mais les Médias français, font tout pour le disculpter, malgré les nombreuses affaires auxquelles il est confronté. Notre seul souhait et qu’il soit déféré au T P I, là il connaîtra le sort réservé aux mercenaires de son espèce.




    18



    1
      TPI ??? CPI
      20 février 2018 - 15 h 16 min

      Les vrais criminels de l`humanité ne passerons jamais par ces instances. Ces instances ont été crée pour faire peur aux dirigeants qui n`appliquent pas à la règles dictée par l`occident.
      Sarkosy et la France est membre fondateur de cette institution de droit international qui juge juste les Africains. Cour Internationale Pour L`Afrique.




      9



      1
    Anonyme
    20 février 2018 - 8 h 42 min

    mais tout le monde sait que sarko est un criminel mais le CPI n est pas (adapté) aux membre du Schengen




    14



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.