Pourquoi la France est en train de perdre le soutien de l’Algérie au Sahel

Mail Le Monde
Des soldats français en opération au Sahel. D. R.

Par R. Mahmoudi – Dans une tribune parue dans le quotient français Le Monde, un collectif d’éminents chercheurs et universitaires attirent l’attention sur les dérives stratégiques de la France dans la région du Sahel, en considérant que «l’outil militaire français doit être subordonné à un projet politique réaliste défini par les sociétés sahéliennes».

Faisant le bilan de cinq ans de présence militaire française au Mali, ce collectif arrive à un constat alarmant, à savoir que le Mali a, depuis cette date, «sombré dans un état de délitement inquiétant». Les groupes politico-militaires se disputent toujours, dans le nord du pays, le contrôle des territoires et des trafics, et l’Etat a reculé dans les zones rurales «où prospèrent milices communautaires, bandes criminelles et insurgés se revendiquant du djihad». Il y a encore pire : la violence terroriste s’est étendue depuis l’avènement des troupes françaises à d’autres pays voisins, comme le Burkina Faso et le Niger.

Les auteurs de la contribution reprochent aux promoteurs de cette stratégie de donner le primat à la lutte antiterroriste, en ignorant complètement l’aspect politique et la capacité des Etats à relever le défi de la gouvernance et du développement. «Face aux impasses du processus politique et aux lenteurs des coûteux programmes de développement, écrivent-ils, ce sont les options militaires qui prévalent de facto aujourd’hui. Le Mali et ses voisins sont aujourd’hui le théâtre de multiples interventions sécuritaires qui se superposent : opération française Barkhane et G5 Sahel, mais aussi force de stabilisation de la Minusma, etc.»

Les auteurs estiment que «non seulement cet empilement n’a pas amélioré la situation sur le terrain mais suscite le malaise des opinions publiques malienne et nigérienne de plus en plus rétives à ces présences militaires étrangères». Et d’enchaîner : «Celles-ci ont échoué jusqu’ici à contenir les groupes qui se revendiquent du djihad. Ces derniers se sont adaptés aux interventions internationales : chassés des villes, ils ont appris à se recomposer dans les zones rurales. Ils cherchent à s’y enraciner en y assurant un certain ordre à la place d’un Etat absent et souvent perçu comme illégitime».

Dans son analyse, ce collectif de chercheurs attire aussi l’attention sur les risques d’une plus grande radicalisation des groupes djihadistes en cas d’élimination de leurs leaders. Evoquant l’attaque menée récemment contre l’organisation dirigée par Iyad Ag Ghali près des frontières avec l’Algérie, les signataires de la contribution mettent en exergue une forme d’imprévoyance chez les Français, dans le sens où la mort d’Iyad Ag Ghali «peut susciter la réprobation locale et perturber les tentatives de dialogue politique».

Autre observation de taille : le collectif estime qu’en menant des opérations aux abords de la frontière algérienne, «la France prend également le risque de s’éloigner encore davantage d’une Algérie déjà échaudée par la présence militaire française à Tessalit et par la création du G5 Sahel auquel elle n’appartient pas».

R. M.

Comment (35)

    Ahméda
    2 mars 2018 - 0 h 32 min

    L’Algérie doit continuer à s’armer intensément et en parallèle poursuivre à se développer économiquement car malheureusement certains pays veulent que notre pays s’éffondre par tous les moyens mais on ne leur donnera pas l’occasion




    2



    1
    Kissifrot
    27 février 2018 - 23 h 08 min

    Je ne connais pas le fond exact et les détails du dossier, mais je sais qu’Asselineau a raison sur deux points :
    – les 10 milliards d’€ de différence entre ce que la France paye à l’UE et ce qui lui en revient, servent à financer plusieurs pays de l’est qui crachent ouvertement sur les français en retour. Ces pays n’ont rejoint l’UE que pour l’argent frais qu’ils tirent des contributeurs nets, et s’en servent uniquement pour financer le parapluie nucléaire américain. Dans ce sens, la France ferait bien mieux d’encourager et de développer ses relations avec les pays du sud avec une partie de cet argent, une fois le Frexit accomplit.
    – depuis le premier contrat Open Bar, et la vente de la souveraineté française à l’OTAN sous Sarkozy, la France a bassement suivi les américains dans des guerres toujours plus illégales, sur tous les continents. On l’a vu en Irak, en Syrie et notamment en Libye côté Afrique. Il ne faut pas oublier non plus les stratégies classiques des américains :
    — armer les groupes rebelles, puis combattre ces mêmes groupes quelques années plus tard en les requalifiant de terroristes, et faire tourner à plein régime leurs usines d’armements.
    — accuser les russes à outrance, en préparant la 3ème, et en prenant les peuples souverains pour des cons
    Alors je ne sais pas qu’elle est la réalité exacte au Mali, et j’aimerais sincèrement avoir des sources plus « locales », et surtout historiques, pour comprendre et analyser exactement de quoi il en retourne, parce qu’il faut bien le reconnaître : pour un européen, l’histoire des pays d’Afrique, c’est un peu un sac de nœuds – sans vouloir offenser personne. Par contre, ce dont je suis absolument certain, c’est que prendre pour argent comptant les résidus oligarchiques de torchons comme le monde, le point, la dépêche, libération, ouest france, et bien d’autres encore, sans compter les services publics du CSA qui ne sont plus que des appareils de propagande, ce sera sans moi. Quand je vois que tous ces journaux sous contrôle de la Nomenklatura interdisent toute tribune à l’UPR et ses 30000 adhérents, je sais que la France n’est plus une démocratie, mais une dictature.
    Mais pour en revenir à notre sujet principal, j’aimerais bien savoir qui finance cette guerre, avec quels soutiens, et quels intérêts en arrière plan – et non pas juste avoir une fourchette « d’experts » tirés du chapeau, dans un journal de propagande.
    Merci d’avance pour vos liens.




    0



    0
    algérien tout simplement
    24 février 2018 - 22 h 18 min

    l’entité sioniste a prévu et à calculer d’armée et de financer les terroristes de Boko Haram et à allumer le feu au Sahel uniquement pour nuire et piéger l’Algérie..
    Je développe.
    A: la France attend l’Algérie au virage pour deux raisons,la première pour la guerre d’Algérie et la victoire sur ces Français lâche.
    B: la deuxième c’est la vengeance des pieds-noirs et des juifs qui ont été expulsés comme des chiens de l’Algérie une main devant une main derrière.
    C: la France a peur d’attaquer l’Algérie parce qu’elle ne connaît pas la riposte agressif est déterminé de notre armée, l’Algérie détient une force de frappe militaire digne des pays européens voir meilleure que la France l’Italie l’Espagne la Grèce.
    D: voilà pourquoi Boko Haram a été créé est financé par les pays européens et l’entité sioniste americano, uniquement pour piéger l’Algérie dans un bourbier, et par la même occasion affaiblir l’Algérie et son armée et enfin connaître c’est tactique militaire.
    et tout le monde sait que les armes russes sont excellentes sont meilleur que les armes américaine et européenne.!
    comme dirait c’est cher putin l’Algérie a dit niet niet niet la la la..!!
    sans oublier que l’Arabie Saoudite finance tout le terrorisme dans les pays arabo-berbère….. la famille Al-Saoud va le payer très cher quand la République islamique d’Iran va ouvrir un déluge de feu qui va s’abattre sur l’Arabie Saoudite que moi j’appelle l’Arabie maudite.
    et de l’autre côté les généraux ainsi que l’armée algérienne va s’occuper de ce royaume de gay homosexuel les prostituées de l’Ouest.
    le général des armées Gaïd Salah est chaud bouillant il fera qu’une bouchée du Maroc et de son armée frivole..!!
    Détruire le Maroc..!! ça revient à crever les yeux d’Israël c’est grâce au Maroc que nous sommes espionner.




    13



    13
    kenza
    24 février 2018 - 21 h 44 min

    Pour que ça soit net, clair et précis: Nous n’accepterons JAMAIS d’être sous commandement militaire français d’autant plus que l’armée française elle-même est sous commandement de l’OTAN, c’est à dire sous commandement des américano-sionistes!




    45



    2
    Anonyme
    24 février 2018 - 21 h 28 min

    La France fait semblant d’aider les Maliens, mais en fait elle ne fait que foutre la pagaille dans la région pour servir ses intérêts. Allié aux forces spéciales de l’OTAN, Macron nous fait croire qu’il fait la chasse aux terroristes dans le Sahel, alors qu’il se sert de cette mauvaise graine pour déstabiliser toute la région et plonger les populations dans le chaos.
    Monsieur Macron, les territoires Touaregs ne sont pas des terrains de jeux pour vos militaires, ni le terrain propice pour masquer les magouilles
    de votre copain Mammouth 6. Cessez de jouer au chat et à la souris aux frontières Algériennes, et rappelez vos soldats. Les Algériens ne viennent pas vous chercher à vos frontières, alors de grâce, lâchez nous les baskets, et chacun chez soi!




    25



    3
    Anonyme Utile
    24 février 2018 - 21 h 11 min

    Les Maliens eux-mêmes manifestent, à juste titre, contre la présence militaire Française. Ils n’arrête pas de dénoncer, à juste titre, la France officielle, d’être à l’origine de tous leurs problèmes. Ils ont dénoncé la france officielle d’avoir provoquer par la terreur, l’exode massif des migrants provenant des pays de la CEDEAO, pour les forcer à aller au Mali, qu’ils occupent, en bonne partie au détriment des Maliens eux-mêmes. La france officielle, l’exécutante d’israël, applique une politique sioniste d’occupation des territoires Maliens semblable, à tout point de vue à celle appliquée par israël contre les Palestiniens. La france éxecute à la lettre le complot sioniste dirigé contre notre pays. La france en est pour beaucoup dans l’afflux massif des migrants des pays de la CEDEAO et du Sahel, vers l’Algérie et en même temps dès que l’Algérie les reconduit vers leurs pays d’origine, les médias franco-sionistes et « ong » sionistes, dénigrent l’Algérie.

    Et bien ça ne marchera pas avec nous, les exécutants d’israël. L’Algérie reconduira tous les migrants illégaux vers leurs pays d’origine et fera échouer le complot sioniste dont la france officielle en fait partie.

    La france officielle, l’exécutant d’israël, est à l’origine des problèmes très graves des pays de la CEDEAO et du SAHEL, preuves à l’appui. La france officielle a déstabilisé tous ces pays avec les groupes terroristes (Aqmi, Boko Haram….), qu’elle a créée, armé et encadré, preuves à l’appui.

    La france officielle n’a plus de souveraineté depuis 2007. La france officielle est dirigée depuis israël, contre l’Algérie, preuve à l’appui.

    Et l’Algérie ne fera jamais confiance, à juste titre, à cette France officielle là, qui n’a aucune souveraineté. La france officielle agit contre les intérêts de son propre peuple, en agissant ainsi.

    Je salue la décision juste de l’Algérie d’avoir retirer son soutien à la france officielle, qui est devenue une exécutante du complot sioniste dirigé sournoisement, contre elle.

    L’Algérie doit d’une part, déployer une armada de drones armés, les batteries de missiles S300 et S400. Et les Su 30, Su 34 et Su 35 le long de toutes nos frontières et d’autre part, accélérer l’activation du satellite Alcomsat1, afin de permettre à nos drones de franchir des milliers de Kms (Toute la région du Sahel et au-delà et de répondre immédiatement en administrant le traitement adéquat à la moindre hostilité à l’égard de notre pays, d’où qu’elle vienne.

    VIVE L’ANP ET VIVE L’ALGERIE.




    45



    3
    karimdz
    24 février 2018 - 18 h 40 min

    La France s érige tantôt en pyromane en semant le chaos et en favorisant le terrorisme dans le sahel, tantôt en pseudo pompier pour maintenir en réalité un pied en Afrique, on appelle cela, du néocolonialisme.

    L Algérie n a pas à se rendre complice, et seuls les africains doivent pouvoir assurer leur sécurité en Afrique.




    27



    2
    Hypothèse !
    24 février 2018 - 16 h 23 min

    C’est sans doute par ce que la France n’est plus indépendente, c’est un pays qui la dirige voir lui donne des ordres et la infiltré dans chaque organe, assemblé médiats etc….., c’est pour cela que le peuple doit s’en MÉFIER ! De plus chaque organisations Francaise ou idée Francaise éducation si il y en a doit être hotté de l’Algérie. Si cette France était sous un VRAI DE GUAULE nous aurions une entière confiance, mais hélas …




    22



    25
      Monsieur X
      24 février 2018 - 17 h 37 min

      @Hypothèse : N’ayez aucune crainte eu égard à votre avis qui n’intéresse personne de sensé. Hélas pour vous !




      6



      25
        Anonyme
        24 février 2018 - 22 h 39 min

        Monsieur X ou Monsieur parazite : Vu les pouces baissés que vous avez je pense que c’est votre avis qui intéresse personne ! Ici c’est ALGERIE PATRIOTIQUE et non agence de manipulation !




        16



        5
      Sprinkler
      24 février 2018 - 19 h 13 min

      Vous parlez de ce De Gaulle qui a massacré des centaines de milliers d’Algériens entre 58 et 62 ? Femmes, enfants et vieillards, des milliers ont été exterminés par les hordes sauvages de vos De Gaulle, Massu et autre crapule de Bigeard ! De Gaulle a toute sa place au Panthéon des criminels de guerre !!! Et çà n’est pas une  » Hypothèse  » mais une vérité historique !




      73



      2
    Umeri
    24 février 2018 - 15 h 58 min

    La France, fait pression sur l’Algérie, pour faire partie du G 5, afin de contribuer a la lutte contre le terrorisme qui ravage les pays africains, mais elle n’a pas compris, que les soldats algériens, déploient d’énormes efforts, pour sécuriser ses frontières, avec les 7 pays limitrophes, ça lui coûte très cher, financièrement. les soldats de l’A N P, ne veulent pas traverser leur frontière et refusent de devenir des supplétifs de l’armée française, qui auront la primauté en cas de victoire sur le terrorisme.L’histoire des harkis nous suffit.Mais pourquoi donc, la France insiste t’elle, pour embarquer l’Algérie, dans un aventure douteuse, elle n’a qu’a faire face avec l’aide des soldats des pays concernés.




    39



    3
    Amazigh DZ
    24 février 2018 - 15 h 50 min

    l’Algérie ne participe pas et ne se coalise a aucune opération étrangére et militaire en dehors de son territoire national en général et aux cotés du pays colonisateur la France en particulier, car si ca seras le cas ca serait une grave insulte et un blasphème a nos glorieux martyrs de la révolution Algérienne.
    ensuite l’Algérie avait bien compris le plan machiévélique de la france, de l’OTAN, d’israel et autres disciples wahhabo-makhnez concepteurs du printemps arabe.
    l’Algérie est entouré d’une ceinture de feu de l’est, a l’ouest et au sud, dont libye,la tunisie, le mali, le niger qui font face des conflits terroristes déstabilisateurs, et notre lache voisin de l’ouest qui nous envahisse par sa m… de drogue, de clandestins terroristes au service du makhnez, et l’annexion du sahara occidental.
    ce plan diabolique des amis de macron ou « maquereau » est d’engager l’ANP dans des opérations militaires a l’extérieur pour la dégarnir a l’intérieur du territoire et laisser place aux terroristes wahhabo-terroristes de daech qui a leur tour plongeront l’Algérie dans le chaos et la désolation a l’image de la libye et la syrie……qui seras une victoire longuement inespéré des initiateurs du printemps arabe BHL et compagnie.
    l’Algérie avait refusé a plusieurs reprises un « niet » catégorique a l’africom US qui souhaitait installer une base militaire en Algérie, alors ce n’est pas la france de macron ou BHL ou l’OTAN, ou israel, ou les wahhabo terroristes du qatar, de l’arabie tayhoudite et du makhnez qui vont nous menés par nos nezs et engagé notre glorieuse ANP a s’impliquer dans des affaires « louches et pas aussi innocentes » qui ne la concerne pas.
    l’Algérie avait combattu seule la france et les terroristes durant la décennie.
    l’Algérie avait bien compris ce stratagéme diabolique et ses douleurs des concepteurs du printemps arabe.
    notre glorieuse ANP et nos chers et valeureux enfants ne sont pas des chairs a canon pour les beaux yeux de vampires de macron, BHL et compagnie.
    VIVE l’ALGERIE, VIVE et GLOIRE a notre l’ANP




    56



    2
    Kenza
    24 février 2018 - 15 h 40 min

    Parce que la France veut rester seul maître dans la région et mettre le G5 sous sa coupe. Chose que n’acceptera jamais l’Algérie: être sous les ordres de la France ou tout autre nation quelle qu’elle soit.
    Et tant que la France restera dans cette vision des choses, sa présence au Sahel n’est pas la solution elle est, surtout, un problème.
    Il faut dire que la France, en mettant le G5 sous sa tutelle, pense plus à ses intérêts qu’à combattre le terrorisme. Donc, la solution est de constituer un G5 + l’Algérie qui seuls ont à cœur de combattre véritablement le terrorisme parce que directement menacés.




    26



    2
      Kenza
      24 février 2018 - 18 h 32 min

      « Donc, la solution est de constituer un G5 + l’Algérie »
      Un G5 qui ne soit pas sous contrôle de la France ou toute autre puissance étrangère, cela s’entend…..




      19



      1
    Sprinkler
    24 février 2018 - 15 h 01 min

    L’argument de la lutte anti-terroriste affranchit les puissances occidentales du mandat de l’ONU, si tant est qu’il ait un sens…là où leurs intérêts sont menacés, ces pays dominants déploient  » l’étendard  » de la guerre contre le terrorisme…Ce serait faire injure aux services de sécurité algériens que de les appeler à la plus grande vigilance dans leurs relations à ce  » G5  » , aux ordres de l’ancienne puissance coloniale, qui prennent leurs  » directives  » du Quai d’Orsay…Dire que l’Algérie leur a versé plus de 100 millions de dollars pour les aider à faire face à la  » pandémie  » terroriste échappée des laboratoires de la CIA, quand Ben Laden était encore en odeur de sainteté…L’Algérie doit regarder les pays du G5 comme elle regarde la narco-monarchie, tête-de-pont du sionisme, du néocolonialisme et du capitalisme sauvage…




    42



    2
    Mazouzi
    24 février 2018 - 14 h 36 min

    Le jour ou on sera plus dépendant de fafa comme on l’est aujourd’hui qu’on le veuille ou non, on sera le peuple et le pays le plus heureux sur terre.
    Notre immense richesse naturelle que le Bon Dieu nous a donné…ne doit être que pour le peuple Algérien et, si on peut aider les peuples amis sincères oui il faudra le faire.
    Quand à ces parasites ( makhzaniens, frangaouis, israéliens) aidaient par des cafars à l’intérieur même de chez nous et qui, passent leurs temps à nous critiquer, qu’ils réfléchissent cent fois mieux qu’une avant qu’on passe au bâton en lieu et place de la carotte…comme ce fut le cas pendant la glorieuse révolution de 54.
    A bon entendeur salut.




    20



    9
    abdel
    24 février 2018 - 14 h 27 min

    Les médias français sont d’accords sur une chose: l’algerie est incontournable sur le problème du sahel. Sauf peut etre que l’algerie peut évoluer sur cette question, que si la politique française sur le sahara occidental change. La politique c’est aussi donnant-donnant.




    24



    5
    Kamel
    24 février 2018 - 13 h 35 min

    L’ Algérie est en mesure de faire asseoir Fafa sur ses genoux si le pouvoir d’Alger à une réelle volonté politique de punir cette France pour son soutien à M6 dans sa colonisation du Sahara Occidental




    37



    10
      Anonyme Utile
      24 février 2018 - 20 h 10 min

      Merci à vous Kamel, pour votre commentaire, franc, juste et sincère. Des millions d’Algériens partagent totalement votre avis. Je vous garantie que les executants d’israël (france, angleterre, usa et leurs bailleurs de fonds, les lâches et traitres monarchies féodales arabes) sont embourbés jusqu’au cou au Sahel. Ils laisseront des plumes et videront les lieux, quelque soient les circonstances.




      14



      2
      Anonyme
      25 février 2018 - 0 h 07 min

      Le jour où l’Algérie du FLn saura fabriquer ne serait ce qu’une simple vis mais qui s’enfoncerait sans foirer si en venait à la viser d’une façon franche, ce jour là tu pourra revenir nous parler de ce que l’Algérie pourrait peser pour faire fléchir une grande puissance comme la France.
      les pleurnicheries éternelle et habituelles sur la guerre d’Algérie ne passent même plus chez les algériens y compris les nouvelles générations les anciennes qui ont réussi sont en France ou Canada.




      4



      13
        Amazigh DZ
        25 février 2018 - 16 h 58 min

        dégage de ce site SALE HARKI !!




        6



        1
        Nadjma
        27 février 2018 - 16 h 47 min

        Un million et demi (oui, oui) sur le champ d’honneur et un héroïsme hors du commun reconnu par le monde entier et jalousé par beaucoup se résume chez toi par « des pleurnicheries ». Personne n’a jamais vu les algériens pleurnicher ils font face à l’adversité et dieu seul sait à quel point et ils combattent leurs ennemis quel que soit le prix à payer. Quand la « grande puissance de la france » là aussi tout le monde peut voir que la seule puissance qui reste à la france est la puissance de nuissance. Les héritiers de ce FLN et de l’ALN ont une nouvelle donné une leçon à la france, à l’europe, à l’occident et à leurs alliés. Si tu es algérien apprends l’histoire de ton peuple et si comme je le pense tu n’es pas algérien eh bien je te plains.




        1



        0
    Anonyme
    24 février 2018 - 13 h 02 min

    L’Algérie ne doit se concentrer qu’à repousser l’immigration massive subsaharienne, pour ça il faut mettre au point des moyens géniaux et efficaces pour stopper définitivement cet exode anarchique et dissuader les rêveurs subsahariens d’un monde meilleur à Alger. En effet, ces maliens qui polluent l’environnement algérien par le trafique de tout genre doivent rester immobilisés chez eux pour défendre leur pays. On sent que le mali croit avoir trouvé la solution de l’autruche en déversant ses 15 millions d’habitants en Algérie qui n’a plus la rente pour faire la soupe populaire à tous les peuples africains noirs. De notre côté, Nous, peuple algérien, revendiquons à titre URGENT et prioritaire, la libération de notre pays de l’occupation sahélienne car nous assistons à une colonisation du pays par ces clandestins dont certains sont venus et c’est ce qu’ils disent : par curiosité ou pour vivre une expérience ou se joindre à des troupes et des gangs et parce-que il y a trop de liberté en Algérie pour des inconnus.




    26



    2
    Bouzorane
    24 février 2018 - 12 h 50 min

    Nous n’avons autre choix que de nous préparer à la guerre.
    Si nous n’intervenons pas à l’étranger, c’est l’étranger qui s’invitera chez nous!
    On vient de le vivre avec la dernière opération militaire française à quelques mètres de nos frontières!
    L’Algérie doit virer les français et annexer tout le pays touareg.
    Les terres Touarègues (aujourd’hui éparpillées entre le mali, le niger, le burkina et la libye) sont des terres Algériennes
    Il faut rétablir une réalité historique et civilisationnelle : les touaregs sont Algériens. Et les frontières façonnées par les puissances coloniales sont une ignominie.
    Mobilisons notre armée. Mobilisons notre Nation. Les civils doivent eux-aussi participer à la guerre.
    Sur la base du volontariat et au nom des intérêts suprêmes de notre Nation, travailleurs, étudiants, chômeurs, émigrés, hommes, femmes, jeunes, moins jeunes… consacreront une partie de leur temps ou leurs vacances à défendre leur Patrie. Quelques jours, quelques semaines, quelques mois.
    La russie a bien annexer la crimée. Et cette même russie a bien vendu l’alaska aux américains !
    Ce sera pareil pour le pays Touareg. L’Algérie pourra racheter ces terres aux pays concernés.
    Au dela de la compensation financière, cette cession sera un soulagement sécuritaire pour ces pays aujourd’hui confrontés au terrorisme et à l’instabilité
    Les américains parlent de « conquête de l’ouest ». Les Algériens doivent vivre leur « conquête du sud »
    Il ne s’agit donc pas d’une simple action militaire mais c’est le début de l’Histoire avec un grand « H ». C’est l’avènement d’une nouvelle Civilisation Algérienne qui rétablira paix et justice dans un monde devenu fou.
    L’Algérie doit prendre la place qui lui revient de droit dans ce monde, une place de leader….La carte de l’Afrique doit être redessinée. Le contexte sécuritaire l’impose, vu que seule l’Algérie est capable de rétablir l’ordre et la sécurité dans le sahel…Les français doivent déguerpir!
    L’Algérie doit mettre fin à sa politique extérieure, excessivement timide et anormalement désintéressée.
    Qu’il s’agisse d’économie ou de sécurité, l’Algérie doit redéfinir sa doctrine pour plus d’agressivité et d’opportunisme.
    Économie et sécurité sont étroitement liées. L’esprit hégémonique doit l’emporter sur la passivité…..La conquête des marchés et l’export doivent remplacer l’esprit rentier et l’import-import.
    L’action militaire doit désormais primer sur la diplomatie pour assurer notre sécurité. La diplomatie n’est pas une fin en soi. Elle doit se mettre au service de l’expansion économique et militaire….. »un peuple qui veut conserver sa vitalité doit s’étendre et essaimer » (Paul Leroy-Beaulieu, un économiste).
    Au rythme actuel, nous serons 50 millions en 2030….Avec une politique dynamique et volontariste, nous serons 100 millions avant 2050….L’avenir nous attend et nous appartient….Nous serons ce que nous aurons décidé d’être!
    L’Algérie doit également récupérer nos terres de l’ouest, aujourd’hui sous occupation marocaine. Au passage, nous raserons les montagnes qui bloquent les nuages en provenance de l’atlantique. Cela augmentera notre pluviométrie et concrétisera notre projet de reverdir notre Sahara.
    Une stratégie à long terme visera aussi l’annexion des iles les Canaries …Cette stratégie prendra en compte que le Sahara Occidental et le Rif seront des états souverains et que Sebta et Mlilia feront partie du nouvel état Rifin.




    11



    32
      Kenza
      24 février 2018 - 18 h 16 min

      « Nous n’avons autre choix que de nous préparer à la guerre.Si nous n’intervenons pas à l’étranger, c’est l’étranger qui s’invitera chez nous! »
      C’est exactement ce que cherche la France pour déclencher le chaos dans la région du Sahel comme ils l’ont fait , sous la coupe de l’OTAN, en Syrie!
      Nous mener à la guerre, c’était d’ailleurs le vœu de Sarkozy, celui qui a mis le chaos en Libye avec l’espoir qu’il se propage vers l’Algérie puis dans toute la région….
      Il faut savoir que ce plan diabolique, comme ceux concoctés pour la Syrie et la Lybie, entre dans le projet américano-sioniste du Grand Moyen Orient pour le plus grand bonheur du Grand Israël et sa capitale Jérusalem, capitale du monde.
      ….

      « L’Algérie puissance régionale….. mais sous commandement de la France »: Ce sacré Sarkozy, il croyait vraiment nous berner par ses flatteries.




      39



      4
        Bouzorane
        24 février 2018 - 21 h 15 min

        pas une puissance « régionale », encore moins « sous commandement de la france »!!.
        L’Algérie, une Puissance (tout court)
        Il faut changer de logiciel!
        Nous sommes aujourd’hui un Etat-Nation souverain, mais nous continuons à nous mettre sur la défensive, façon FLN 54-62.
        Maintenant que nous sommes indépendants, nous n’avons plus à nous conduire en mouvement indépendantiste!!
        Nous n’avons pas su transiter de l’idéologie indépendantiste, propre aux colonisés, vers une idéologie Nationaliste, propre aux peuples libres.
        Une Nation libre doit avoir une zone d’influence au delà de ses frontières. Cette zone est, selon le niveau de puissance, plus ou moins importante.
        Une Nation libre ne peut tolérer qu’une guerre éclate dans sa zone.
        Nous n’aurions jamais du tolérer l’agression du sahara occidental par le maroc. On aurait du intervenir militairement déjà en 1975. Aujourd’hui, c’est pareil. C’est intolérable et complètement insupportable qu’un pays d’europe, la france, intervienne à nos frontière sud. C’est tout simplement une humiliation!
        Ceux qui fonctionnent encore avec le logiciel « indépendantiste » ne se rendent même pas compte de cette humiliation




        5



        6
          Anonyme
          25 février 2018 - 7 h 22 min

          J’ai suivi ton raisonnement qui paraissait bon puis top le « Sahara » quelle déception.




          4



          3
    Salim
    24 février 2018 - 12 h 00 min

    À l’image d’une mère qui perd un être cher, La France, ne veux pas admettre que, l’Afrique à Papa c’est fini ! Il est temps pour elle de s’occuper de ces frontières poreuses dans lequel les trafics te toute ordre opère. L’Algerie et son Armée professionnelle n’accepte pas votre présence et fera tout ce qui est en son pouvoir pour vous le faire savoir.
    Le quai d’Orsay et citerne6 son à la manœuvre, en vain, le temps joue en notre faveur.




    51



    6
    Kader
    24 février 2018 - 10 h 34 min

    La France ne semble pas avoir retenu la leçon du Vietnam.




    45



    9
      Amazigh DZ
      24 février 2018 - 15 h 29 min

      le vietnam ne se situe pas au sahel ou en afrique.
      écris plutôt la lecon de l’Algérie qui est un paradis perdu des nostalgiques de l’Algérie a papa, a part si tu as phobie du pays de 1,5 MILLION DE MARTYRS !!




      21



      3
    BabElOuedAchouhadas
    24 février 2018 - 10 h 28 min

    Sur le dossier Malien et le bourbier Sahélien, l’Algerie a une occasion idoine pour punir une seconde fois la France et cette fois ci pour son soutien à M6 dans sa colonisation du Sahara Occidental au détriment du Droit international.




    46



    12
    Anonyme
    24 février 2018 - 9 h 45 min

    Les armes et forces speciales Europeennes et americaines sont au sahel rien que pour organiser les forces terroristes a occuper le terrain et controler les trafics de drogues et l economie parallele….C est la nouvelle strategie coloniales…foutre le chaos et les guerres tribales et ethniques pour s emparer des richesses enormes du continent et affaiblir ceux qui resistent comme notre pays.Nos soldats doivent surveiller nos frontieres et etre intraitables




    80



    8
    elhadj
    24 février 2018 - 9 h 26 min

    l intervention de la France dans les pays du sahel tout en créant un désordre ,entraîné l exode massif de migrants vers l Algérie ;n a en réalité pour but que de défendre ses propres interets économiques et stratégiques pour préserver par ailleurs sa sphère d influence.la présence active de ses troupes et les activités opaques de ses services de renseignements ont détruit la cohésion sociale des populations de la region et créé un climat d insécurité qui se répercute sur notre propre securite dans le sud du pays et livre notre pays a une campagne de dénigrement intra et extra muros sur le problème de l immigration massive subsaharienne qui ne peut être prise en charge.




    52



    11
    Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    24 février 2018 - 7 h 30 min

    c’est tout ce qu’on cherche : s’éloigner de la peste appelée france




    86



    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.