Hamel prend part à la Conférence mondiale sur la sécurité des frontières

Hamel Madrid conférence mondiale sur la sécurité des frontières
Le directeur général de la Sûreté nationale et président d'Afripol, le général-major Abdelghani Hamel. New Press

Le directeur général de la Sûreté nationale et président d’Afripol, le général-major Abdelghani Hamel, prendra part, dès mardi à Madrid, à la tête d’une importante délégation, aux travaux de la conférence mondiale sur la sécurité des frontières.

Le programme de cette conférence, qui s’étalera jusqu’au 22 mars en cours, portera sur «les derniers développements survenus sur la scène sécuritaire internationale, à l’ombre de la recrudescence de la criminalité transnationale qui constitue un danger et une menace commune pour la sécurité des pays», a indiqué un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les participants à cette réunion débattront des «questions sécuritaires importantes et de l’intérêt commun entre les organes d’application de la loi en matière de sécurité des frontières et passeront en revue les efforts consentis et les expériences sécuritaires pionnières, notamment en matière de lutte contre toutes formes de criminalité transnationale».

Cette conférence sera marquée par «une participation de haut niveau des dirigeants et chefs des organes d’application de la loi, outre la participation de représentants d’organisations internationales et régionales ainsi que des spécialistes et des experts internationaux en matière de sécurité», indique-t-on de même source.

R. N.

Comment (5)

    Chaoui Ou Zien
    21 mars 2018 - 3 h 17 min

    Cessez de perdre du temps. Faites leur traverser la frontiere dans le sens inverse.




    2



    0
    Anonyme
    20 mars 2018 - 18 h 00 min

    A mon humble avis, il aurait été plus à propos, et plus utile, qu’il prenne part à «la Conférence mondiale sur la reconduction des migrants illégaux aux frontières».




    3



    0
    Anonyme
    20 mars 2018 - 3 h 09 min

    Tout le temps en voyage, sur le terrain la situation de pire en pire




    47



    2
    Anonyme
    20 mars 2018 - 3 h 07 min

    Avons nous besoin d’assister aux conférences, pour nettoyer l’Algérie de ces migrants qui suffoquent le peuple Algériens.




    22



    3
    Anonyme
    20 mars 2018 - 3 h 05 min

    «une participation de haut niveau des dirigeants et chefs des organes d’application de la loi, outre la participation de représentants d’organisations internationales et régionales ainsi que des spécialistes et des experts internationaux en matière de sécurité»




    18



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.