Suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie : Alger dit non à Erdogan

visa
Les voyageurs algériens à destination d'Istanbul restent soumis au visa. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Les autorités algériennes ont émis un refus catégorique à la proposition de suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie formulée par Ankara en marge de la dernière visite du président Recep Tayyip Erdogan. La raison ? «La suppression des visas avec la Turquie ne peut être envisagée actuellement en raison de profondes divergences entre les deux pays sur les dossiers sécuritaires et sur les conflits en cours dans la région d’Afrique du Nord», a expliqué dimanche une source diplomatique au quotidien Le Jeune Indépendant.

Ce diplomate, ajoute Le Jeune Indépendant, a souligné que «les experts turcs et algériens avaient discuté cette proposition en préparation de la visite à Algérie, en février dernier, du président turc Recep Tayyip Erdogan, mais la partie algérienne a conclu que la suppression des visas ne peut être à l’ordre du jour dans les circonstances dans lesquelles sont plongées les régions d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient». «Nous ne pouvons accepter de courir le risque de supprimer les visas lorsqu’on sait que la Turquie est malheureusement un territoire de transit des djihadistes vers la Syrie, l’Irak et aujourd’hui vers la Libye», a précisé ce diplomate, qui a ajouté que cette option, une fois retenue, «pourrait être préjudiciable à l’Algérie qui fait face à la menace terroriste à ses frontières, notamment avec la Libye, qui attire de nombreux terroristes ou mercenaires de plusieurs nationalités».

Ce diplomate de haut rang a insisté par ailleurs sur l’idée que le retour sur le continent des terroristes de la légion africaine de Daech après leur débâcle en Irak et en Syrie constitue un argument supplémentaire pour ne pas envisager la suppression des visas.

«Des terroristes ou recruteurs munis de passeports turcs peuvent passer par nos aéroports ou s’infiltrer en Algérie», a-t-il ajouté, soulignant que «la question de la sécurité du pays fait partie des principes constamment rappelés par le président Abdelaziz Bouteflika ».

A la question de savoir si la Turquie a donné des garanties en matière de contrôle des mouvements de voyageurs et de terroristes entre l’Algérie et la Turquie en tant que préalable afin que les visas soient supprimés entre les deux pays, la même source a indiqué au Jeune Indépendant que «nos deux pays divergent en matière de définition du terrorisme».

S. S.

Comment (58)

    Rezki Djerroudi
    25 mars 2018 - 19 h 08 min

    Voilà une vision unanimement soutenue par nos concitoyens à qui je dirais bravo! Bravo pour votre sens des responsabilités et votre intuition à l’égard de tout ce qui se rapporte à la sécurité de l’Algérie. Quelle meilleure unicité de pensée que celle-là. Maintenant, je pourrais me permettre de dire qu’il y a un espoir de voir notre convergence d’idées nous conduire vers des lendemains meilleurs. Encore une fois merci pour votre grandeur d’esprit très chers concitoyens. Cordialement.




    2



    2
    Anonyme Utile
    22 mars 2018 - 22 h 09 min

    Je rends un vibrant hommage à nos EXPERTS, qui ont dit non à la suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie. Nos valeureux EXPERTS sont au courant de tout ce que la Turquie de merdogane a en tête et surtout derrière la tête, comme complot maléfique, contre l’Algérie..
    Nos EXPERTS savent que la Turquie de merdogane est un pourvoyeur de terroristes qui ont ensanglanté la Syrie et l’Irak. Nos EXPERTS savent que merdogane est un exécutant sioniste. Et ils savent que cette histoire de supression de visas est le troisième volet du complot sioniste contre l’Algérie, qui consiste à infiltrer « les touristes turcs », par des terroristes de EI, Daech ….

    Il ne faut jamais oublier que la Turquie est le berceau de la très haute trahison, comme le prouve la réalité. L’Algérie ne fera AUCUNE CONFIANCE à LA TURQUIE à TRES JUSTE TITRE.




    11



    7
    jokerpic
    21 mars 2018 - 1 h 11 min

    c’est pour nous prendre en étaux les subsahariens au sud et les isis et compagnies au nord car pour le moment le nord est très bien gardé.Merci a erdogan mais comme l’a bien expliqué notre diplomate les circonstances géostratégiques actuelle ne permettent pas une telle possibilité .Peut être plus tard quand le monde sera mon fou.




    8



    5
    TARZAN
    20 mars 2018 - 20 h 16 min

    là erdogan prend les algériens pour des idiots. il veut supprimer les visas pour les algériens pour que l’algérie perd tout contrôle sur les algériens qui vont en turquie dans le cadre d’une formation de propagande islamiste ou tout simplement pour être incorporés dans des groupes terroristes roulant pour la turquie. ce type insulte les algériens..




    19



    7
    nous aussi
    20 mars 2018 - 19 h 46 min

    Merci beaucoup a votre pays. Can I say it in English? According to our secret service, Turkey is ISIS/DAESH




    12



    8
    LE NUMIDE
    20 mars 2018 - 11 h 07 min

    Bravo pour cette position du Gouvernement .. la Turquie est la plaque tournante des terroristes de Daesh et des frères musulmans égyptiens qui veulent venir en Algérie rejoindre leur 5 eme colonne qatarienne ou aller en Lybie et en Afrique du Sahel




    21



    11
    FATEM95
    20 mars 2018 - 9 h 48 min

    L’Algerie n’ouvrira pas ses frontières comme le veut cet excentrique girouette de Néo Sultan Islamiste gardien de la Sublime Porte!! meme notre voisin Shlomo VI nous a demandé d’ouvrir la frontière et ceci depuis des années. sa demande traine depuis dans un tiroir !!




    28



    15
    beloud
    20 mars 2018 - 6 h 46 min

    tres bonne réaction de la part de notre diplomate.




    34



    13
    Halfadji Aissa
    20 mars 2018 - 3 h 42 min

    Je peux compté sur moi et mon pays nous sommes les Algérienne




    26



    14
    Niet au turc
    20 mars 2018 - 0 h 46 min

    BRAVO BRAVO ET ENCORE BRAVO À NOS SERVICES DE SECURITES QUI ONT ÉTÉS TRÈS VIGILANT AVEC CES TRAITRES DE TURC.
    ERDOL’ÂNE ET UN ALLIÉ DES SIONISTES ET ILS VEUT INFILTRÉS LES SERVICES DU MOSSAD ET LES TERRORISTES EN ALGÉRIE POUR CRÉER LA FITNA CHEZ NOUS.
    LES TURC SONT A SURVEILLER TRÈS ATTENTIVEMENT EN ALGÉRIE.




    35



    20
    UMERI
    19 mars 2018 - 23 h 21 min

    La Turquie, étant la plaque tournante pour le terrorisme international et les migrants, pour s’en débarrasser,Erdogan fait du chantage à l’U E, qui lui verse 3 a milliards d’Euros,pour qu’il les garde chez lui, alors, il a trouvé la bonne idée d’instaurer la libre circulation, pour les refiler a d’autres pays, donc l’Algérie, non merci ça ne marche pas, nos frontières sont fermées a ce genre de visiteurs. Faqou.




    38



    11
    Salim
    19 mars 2018 - 23 h 10 min

    Cette girouette est en mission piloté par le clan islamiste, leurs but premier est de facilité l’entrée de terroristes dégénérés avec de faux papiers turc, sur notre sol, cela pourront s’installé en masse et préparer des attaques d’envergure je jours J.
    l’Etat major ALGERIEN le sais via ces canaux en Russe.
    vive l’ ANP




    35



    12
    PREDATOR
    19 mars 2018 - 21 h 57 min

    SABHA KHABZA AVEC L’ALGÉRIE
    CE POURQUOI IL VEUT QUE LE VISA SOIT SUPPRIMER POUR NOUS FOURRER SA CAMELOTE AVEC LA COMPLICITÉ DES TRABENDISTES DE CHEZ NOUS
    ET POURQUOI PAS NOUS ENVOYER UN DE CES JOURS SES SOLDATS DE DAESH




    34



    10
    issam
    19 mars 2018 - 21 h 36 min

    « La régence ottoman a laissé des derrière elle des bordels et des prostitués ,pas une trace de civilisation « signé Issam




    30



    17
    chark
    19 mars 2018 - 21 h 29 min

    commençons par dire à ce turk de dégager du sol Syrien , et que nous dialoguerons avec la turquie quand celle ci n’aura plus de base de l’otan sur son sol et quand les turk cesseront leur manœuvre annuelle militaire conjointe avec l’entité sioniste !
    Pour moi merdogâne n’est que le sous-fifre de la cia qui le moment venu fermera de détroit du bosphore à la marine de guerre Russe en cas de guerre majeure entre la Russie et les us/sioniste !




    34



    12
    Ali, l'autre
    19 mars 2018 - 21 h 24 min

    Pour une fois! Pour une fois! Pour une fois, ils ont osé! Mais malheureusement je ne peux pas dire bravo: c’est pas encore suffisant comme réaction.




    19



    15
    Turc
    19 mars 2018 - 21 h 01 min

    Mdrrrrrrr,

    Bouteflika refuse la levé des visas car il sais qu il ne restera plus d algérien en Algérie 🙂




    29



    70
      Djazairi
      19 mars 2018 - 21 h 24 min

      ce n’est pas le contraire qui se passerais ??
      et puis c’est ton erdogan qui souhaite supprimer le visa, cela qu’il a des intentions obscurs derriére la téte.
      les Algériens ne sont dupes pour partir dans un pays allié des islamo-américano-sionistes.
      marre de rire !!




      48



      13
      Ali
      20 mars 2018 - 4 h 40 min

      Turc
      Tu confonds avec les marocains !




      22



      17
    BECAUSE
    19 mars 2018 - 20 h 41 min

    Sage et heureuse décision , à la fois logique , pertinente et attendue de la part des autorités algériennes . Désormais , afin de mettre un terme à l ‘ invasion subsaharienne qui à cibler notre pays , fortement appuyée et désirée par des pays qui nous veulent que du  » bien  » , il nous impératif de rétablir les visas avec le Mali et le Niger qui sont les pays d ‘ origine et de transit des migrants qui affluent dans notre pays . La sécurité, la quiétude et la stabilité de l ‘ Algérie sont des Lignes Rouges , à qui il est interdit ,
    à quiconque de transgresser ou de mettre en péril . A bon entendeur , salut !




    55



    6
    صالح/الجزائر
    19 mars 2018 - 20 h 08 min

    «Nous ne pouvons accepter de courir le risque de supprimer les visas lorsqu’on sait que la Turquie est malheureusement un territoire de transit des djihadistes vers la Syrie, l’Irak et aujourd’hui vers la Libye» , c’est ça la Turquie du neo othmane .
    la Syrie du Président Bachar Al Assad a ouvert toutes les portes à la Turquie du neo Sultan , mais ce dernier a poignardé helas la Syrie dans le dos .




    41



    4
    Abdelkader
    19 mars 2018 - 20 h 06 min

    TAHAR DZAIR BLADI.BLADE ELFHOULA, C’EST FINIE LA RÉGENCE OTHOMAN ,régis par bey, dey, bachagha ,agha caïd ,adèle, béchadèl etc……..moi je n’est pas besoin de visiter la Turquie.BLADI. me suffit,c’est le paradis sur terre ALLAHYESTOURHA MELHOUSSAD.




    57



    9
    TARZAN
    19 mars 2018 - 19 h 29 min

    moi je ne pense pas que les turcs vont nous envoyer des terroristes, mais par contre des escrocs et trafiquants de tous bords OUI




    29



    12
    Anonymaoui
    19 mars 2018 - 19 h 28 min

    S’il y a suppression du visa cette décision ne concernera que les détenteurs de passeports algérien et turque. Ce refus des autorités algériennes signifie que le passeport algérien et turque n’est pas fiable et donc facilement falcifiable, biométrique ou pas.




    2



    15
      Amazigh DZ
      20 mars 2018 - 12 h 54 min

      et les passeports mokoko-sioniste-daech sont fiables ?




      9



      1
    anti dog ane
    19 mars 2018 - 18 h 22 min

    l’algerie a bien fait car sinon y’aurait eu le lavage de cerveaux de 40 millions d’algeriens qui se convertiraient en islamistes turques pour coloniser le syrie …
    découvrir que ce sont l’armée turque qui est aussi derriére la tentative de chute de la syrie …c’est difficile de faire aujourd’hui confiance à ce gus ..




    16



    4
    Bouzorane
    19 mars 2018 - 18 h 13 min

    Au delà meme du problème sécuritaire, je ne vois pas pourquoi on supprimerait les visas pour ces dégénérés turco-mongoles de malheur.
    Plus ils sont loin de nous mieux on se porte.
    D’ailleurs, comment se fait-il que leur drapeau flotte sur les chantiers en Algérie.
    C’est tout simplement intolérable!
    Leur présence même est intolérable en Algérie!
    Il faut les virer.Et l’Algérie doit apporter de la cohérence dans sa politique extérieure. De la meme façon que les occupation israelienne et marocaine sont condamnées par l’Algérie, de meme, l’occupation des turco-mongoles de cette terre qu’ils appellent injustement « turquie » doit etre condamnée.
    Les turco-mongoles ne sont pas chez eux. Ils ont colonisé cette terre qui ne doit pas s’apeller « turquie ».
    L’Algérie doit soutenir les kurdes, les arméniens, les chypriotges, les syriens, les iraniens …




    12



    5
    Anonyme
    19 mars 2018 - 18 h 10 min

    Un geste tellement gentil de la part d Erdogan!!!il pensait que le pouvoir était dupe et qu il allait lui baiser les mains après cette proposition oh combien généreuse du Sultan d Istanbul!!!
    Il faudrait aussi remettre le visa aux maliens qui nous ont insulté et saccagé l ambassade d Algérie au Mali.




    19



    1
    hor fi bladou
    19 mars 2018 - 17 h 47 min

    l’Algérie n’est pas et ne sera jamais l’annexe de la Turquie, l’époque ottomane finie




    33



    5
      TARZAN
      19 mars 2018 - 19 h 21 min

      l’Algérie était indépendante de l’empire ottoman, et la preuve c’est que les USA versaient 20% de leur budget (taxe) qu’ils versaient à Alger et non pas à Constantinople pour naviguer en toute sécurité en mer. « Alger était devenu le plus ferme appui des sultans de Constantinople. Aucun événement ne s’accomplissait sur le bassin de la Méditerranée sans que les corsaires algériens y prissent part. La force principale de toute la marine ottomane reposait sur eux. Soliman, voyant le grand succès de Barberousse et la terreur qu’il inspirait, lui avait confié le commandement de sa flotte. » http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6358968g/f111.image.r=gastronomie%20alg%C3%A9rienne.langFR  (dernier paragraphe)




      3



      2
    DYHIA-DZ
    19 mars 2018 - 17 h 42 min

    «nos deux pays divergent en matière de définition du terrorisme».
    Ça explique tout.
    Il restes à reconduire le danger ambulant qui squatte nos villes. Les migrants qui se sont invités sans qu’on le sache. Il y urgence. Des maladies contagieuses font ravage.




    32



    5
    moh_blida_16000
    19 mars 2018 - 16 h 33 min

    Hi All,

    la décision est très patriotique est sécuritaire pour le pays. cette racaille islamiste support de Daech veut nous envoyer sans visa des milliers de Daech stationnés en Turquie pret a massacrer leur prochaine victime!

    Attention, Attention de ne pas faire cette betise qui sera mortelle pour l Algérie et notre peuple, ce serait un acte suicidaire planifier par le Mossad et cette racaille Erdogan avec ses amis.

    soyons tres tres vigilant pour cette diplomatie des traîtres et des complots… zama il va nous envoyer toute sa racaille islamiste en attente ne Turquie, yaw fakoi yal wahed el kalbe.

    thank all.




    37



    3
    Patriote_démocrate
    19 mars 2018 - 16 h 31 min

    Un grand bravo à nos services d’avoir déjoué le piège du voyou Erdogan.
    Vive la résistance Kurde!
    Vive Bouteflika en tant qu’Amazigh




    34



    9
    Anonyme
    19 mars 2018 - 16 h 23 min

    Erdogan nous ne sommes plus en 1830, depuis cette date nous avons vécu bien des choses, bien des drames et bien des guerres pour nous faire avoir de nouveau par les turcs, ils croient quoi les turcs ? ce n’est parce qu’on on en parle pas que nous avons oublié leur rôle dans l’invasion de l’Algérie par la france et leur comportement avec les pays arabes en particulier la Palestine, leur pacte avec l’entité sioniste et leur complicité avec l’occident pour ravager la Syrie etc, etc,etc… .Ils veulent enlever le visas juste là maintenant au moment où les tueurs mercenaires de l’occident sont en déroute et doivent se barrer du moyen orient pour se déverser en Afrique du nord. Non merci sans façons Mr Erdogan nous préférons garder le visas et nos distances.




    33



    1
    Anonyme
    19 mars 2018 - 15 h 37 min

    Excellente décision de la part de notre pays face à un vendu, aux forces du mal, dont les ancêtres ont abandonné lâchement l’ALGÉRIE en la livrant pieds et poings liés à la france en 1830. L’ALGÉRIE N’OUBLIE PAS ET N’OUBLIERA JAMAIS LA TRAITRISE DES TURCS ces minables descendants des mongols…




    38



    2
    Moskosdz
    19 mars 2018 - 15 h 20 min

    Même si cette proposition de la part d’Erdogan est sans arrière pensée,la décision de nos autorités reste salutaire,il faut néanmoins être vigilant,l’Algérie est visée de partout.




    29



    4
    Algerien
    19 mars 2018 - 15 h 07 min

    salam
    Faire les echanges par le biais de tunnels ( de Tamanraset vers Mali et Niger )
    Ue solution un peu cher mais vite rentabilise par le confort qu’il apporte securite et avenir

    Cela permet de contourner la ceinture sahelienne qui nous empeche de faire connexion avec le marche Africain




    6



    14
      Amazigh DZ
      19 mars 2018 - 17 h 54 min

      c’est ton 2eme commentaire pour creuser un tunnel sous le sable a la frontiére sud de l’Algérie.
      tu ne manques pas d’idées, tu es un génie !!et pourquoi pas aussi un tunnel sous la méditerranée pour que les migrants subsahariens pourront rejoindre massivement la rive nord (france, espagne, Italie…..)
      dis moi comment fait on pour contrôler les migrants subsahariens, les marchandises, les terroristes et les contrebandiers qui transitent comme des rats sous ton tunnel ??
      ou bien tu as trouvé la solution pour aider les migrants a passer notre frontière sans se faire démasquer et arréter ??
      tu penses que l’Algérie n’a pas d’autres projets porteurs de richesse pour le bienétre des Algériens que de construire un tunnel sous le sable couteux et dangereux ??
      le sage montre la lune et l’idiot regarde le doigt………mdr




      15



      2
    Abou Stroff
    19 mars 2018 - 14 h 41 min

    erdogan est un islamiste et, contrairement au apparence, l’islamisme, l’impérialisme et le sionisme ont des intérêts convergents quand ils ne sont pas identiques.
    l’islamisme, croyant que le « marché » (el tijara) crée la valeur et enrichit la société, est l’idéologie idoine, pour arriérés mentaux, qui facilite la pénétration et la domination du capital financier mondial (fraction dominante du moment du capital) sur toutes les économies proto ou pré-capitalistes afin de les asservir au moindre coût.
    le sionisme, idéologie coloniale par essence et par excellence, est l’image inversée de l’islamisme et permet à l’entité sioniste de cacher sa nature de vestige colonial (qui doit disparaître en tant que tel) pour se présenter sous la forme de la réalisation d’une volonté divine (que les musulmans doivent accepter en tant que telle s’ils veulent aller au paradis).
    PS: la turquie, contrairement aux apparences pourrait subir, dans un futur proche, un dépeçage en règle, pour le plus grand bénéfice de l’impérialisme et du sionisme et ceci, grâce à la politique anachronique et erronée de erdogan qui semble totalement aveuglé par l’islamisme en tant idéologie désuète et totalement saugrenue




    40



    7
      Beau temps
      19 mars 2018 - 16 h 37 min

      Méfiance absolue de tout ce qui porte les germes de l’islamisme même si celui-ci se présente sous couvert de modernité et d’ouverture. Il n’y a pas de bons ou de mauvais islamistes…. Bravo pour une fois à notre diplomatie.




      19



      2
    Kahina-DZ
    19 mars 2018 - 14 h 37 min

    Enfin, une décision sage. Déjà que les migrants nous envahissent par voie terrestre, il nous reste juste à importer des DAECH par voie aérienne. Ils vont venir prier à la mosquée El-Ketchaoua.




    42



    7
    Anonyme
    19 mars 2018 - 14 h 25 min

    Je salue avec ferveur cette décision de l’Algérie de ne pas s’aplatir devant le Calife ottoman.




    47



    4
    Anonyme
    19 mars 2018 - 14 h 19 min

    Bravo à nos services de sécurité.




    39



    9
    Rascasse
    19 mars 2018 - 14 h 05 min

    Excellente décision en attendant celle de démocratiser le pays et de libérer la justice pour protéger une fois pour toute et sincèrement les intérêts du peuple algérien et non pas ceux des 3 millions de prédateurs




    36



    5
    Felfel har
    19 mars 2018 - 14 h 01 min

    Nous ne devons pas nous appitoyer devant les larmes du loup quand il va plaider sa cause chez les bergers, gardiens de leurs ouailles. Quand il apportera la preuve de son abandon des deux doctrines salafiste et wahabite, qu’il quittera l’Otan, qu’il cessera ses relations diplomatiques avec Israël, qu’il renoncera à son rêve de reconstituer l’empire ottoman (dont l’Algérie faisait partie), qu’il arrêtera de persécuter ceux qui sont en opposition à ses projets, nous accepterons de considérer son offre. Jusqu’à preuve du contraire, la Turquie reste pour nous l’autoroute sans péage des djihadistes et le complice des judéo-chrétiens dans le complot ourdi contre les musulmans qui refusent de cèder au chantage: nous ou le chaos.




    44



    7
    Algérie
    19 mars 2018 - 13 h 59 min

    Erdogan a été élu par le peuple turc il est légitime




    17



    66
      DYHIA-DZ
      19 mars 2018 - 16 h 19 min

      Par le peuple Turc et non pas par le peuple Algérien….




      25



      3
      Beau temps
      19 mars 2018 - 16 h 43 min

      @Algerie, Hitler aussi a été élu par le peuple…pour vous dire que la majorité peut lourdement se fracasser la gueule et mener tout un pays vers la déchéance.




      24



      2
      Amazigh DZ
      19 mars 2018 - 18 h 07 min

      également Bouteflika a été élu légitiment par les Algériens !!
      quant a toi tu as voté pour qui des deux présidents ??
      si c’est pour erdogan, tu t’es trompé de pays !!
      je salue cette sage décision de nos autorités.




      10



      2
    Anonyme
    19 mars 2018 - 13 h 33 min

    Excellente decision,le visa restera en vigueur car la Turquie du frero Erdogan est devenue une republique Bazar ou tout s achete et se vend meme les consciences…..Tous les terroristes de Daech et d Ennostra ont ete rassembles,armes et entraines par les services speciaux en Turquie puis laches pour detruire la Syrie…..et aujourd hui deferlent en Lybie…….au Mali et au Niger….les services speciaux des puissances europeennes les accueillent et les endoctrinent pour commettre leurs crimes contre les populations de la region.Soyons tres vigilents car c est notre pays qui est vise aussi…..




    43



    5
    Mohamedz
    19 mars 2018 - 13 h 27 min

    Excellente decision patriotique.




    44



    7
    Lghoul
    19 mars 2018 - 13 h 03 min

    Il ne savent plus comment avoir acces pour causer l’anarchie car nous sommes les seuls qui restent devout sur la liste. A travers la turquie, les kharabes (arabie, jordanie, maroc en particulier). Ils vont essayer autre chose. Si seulement on avait quelqu’un de jeune, dynamique et en bonne santé aux commandes !!!




    38



    10
    Anonyme
    19 mars 2018 - 12 h 57 min

    Que ce sanguinaire d’Erdogan aille au diable, lui,et ses bandes de terroristes de Daech,qu’il tient à nous envoyer aux frontières, sans visas ni passeports. Garde ta sale graine chez toi. Après avoir participé au massacre des Syriens, ce salopard s’en prend au rasage des kurdes avec l’aide de Daech. Simultanément, il veut sa patte en Algérie, et l’autre au Sahel. Il récidive grave avec cet instinct d’empereur colonisateur Ottoman. On comprend mieux l’objet de sa visite en Algérie.




    46



    4
    berhoum
    19 mars 2018 - 12 h 39 min

    Alors là j’applaudis des deux mains … il faut rester vigilant et ne pas céder au chant des sirènes .




    39



    5
    gargotier
    19 mars 2018 - 11 h 58 min

    Sage decision du gouvernement algerien. Sans visas ce serait une autoroute ouverte pour tous les gugus desiereux de se rendre chez daesh. Pas de soutien a ce pouvoir terroriste d’erdogan qui actuellement est entrain de massacrer les kurdes a Afrin a l’aide de daesh. Vive la resistance kurde, vive les rojavas!




    60



    10
      awrassi
      19 mars 2018 - 13 h 38 min

      Attention : les « rojavas » ont été créés par les sionistes dans le but de dépecer la Syrie … sous la bannière d’une « révolution anarcho-communiste » à l’espagnole. Les USA, Israel, le RU et la France n’ont jamais été communistes, à ma connaissance !!!




      25



      8
        gargotier
        19 mars 2018 - 22 h 20 min

        Justement! c’est parce qu’ils n’ont jamais ete communistes et qu’ils ont la haine de tout ce qui est communiste qu’ils ne veulent pas voir emerger le projet des Rojavas ou des YPG!! Ils savent que ca serait un danger pour eux. Par contre daesh, l’obscurantisme absolu ca pas de probleme, ils forment, ils financent, aucun risque avec les barbus retrogrades.




        5



        1
      Mon opinion
      19 mars 2018 - 18 h 25 min

      Salam,
      Je suis désolé mais les kurdes sont en train de payé leurs multiples revirements et pour certains leur diverses prostitutions à l’égard du plus offrant.
      Tous les pays de la région sont tous catégoriques et intraitables ils ne veulent pas d’un pays kurde, ou d’une Kurdie en quelque sorte à leurs frontières.
      Cela produirait les mêmes effets explosifs de par les innombrables courants politiques et idéologiques qui forme cette ethnie si ce n’est pire que lors de la création de l’entité usurpatrice. Les conflits d’intérêts qui s’ en suivraient auront pour effets la destruction totale et définitive de cette partie du monde
      D’ ailleurs les sionistes de telaviv s’ en amusent très bien qui aidant et armant d’ un côté les communistes du pkk pour affaiblir Erdogane et le faisant tourner comme un bourricot.D’un autre côté pour les sionistes de Paris aidant les djihadistes de deach pour détruire la Syrie et l’Irak est une technique bien huilée depuis des siècles pour faire du blé sur des idiots.




      6



      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.