Suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie : Alger dit non à Erdogan

visa
Les voyageurs algériens à destination d'Istanbul restent soumis au visa. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Les autorités algériennes ont émis un refus catégorique à la proposition de suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie formulée par Ankara en marge de la dernière visite du président Recep Tayyip Erdogan. La raison ? «La suppression des visas avec la Turquie ne peut être envisagée actuellement en raison de profondes divergences entre les deux pays sur les dossiers sécuritaires et sur les conflits en cours dans la région d’Afrique du Nord», a expliqué dimanche une source diplomatique au quotidien Le Jeune Indépendant.

Ce diplomate, ajoute Le Jeune Indépendant, a souligné que «les experts turcs et algériens avaient discuté cette proposition en préparation de la visite à Algérie, en février dernier, du président turc Recep Tayyip Erdogan, mais la partie algérienne a conclu que la suppression des visas ne peut être à l’ordre du jour dans les circonstances dans lesquelles sont plongées les régions d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient». «Nous ne pouvons accepter de courir le risque de supprimer les visas lorsqu’on sait que la Turquie est malheureusement un territoire de transit des djihadistes vers la Syrie, l’Irak et aujourd’hui vers la Libye», a précisé ce diplomate, qui a ajouté que cette option, une fois retenue, «pourrait être préjudiciable à l’Algérie qui fait face à la menace terroriste à ses frontières, notamment avec la Libye, qui attire de nombreux terroristes ou mercenaires de plusieurs nationalités».

Ce diplomate de haut rang a insisté par ailleurs sur l’idée que le retour sur le continent des terroristes de la légion africaine de Daech après leur débâcle en Irak et en Syrie constitue un argument supplémentaire pour ne pas envisager la suppression des visas.

«Des terroristes ou recruteurs munis de passeports turcs peuvent passer par nos aéroports ou s’infiltrer en Algérie», a-t-il ajouté, soulignant que «la question de la sécurité du pays fait partie des principes constamment rappelés par le président Abdelaziz Bouteflika ».

A la question de savoir si la Turquie a donné des garanties en matière de contrôle des mouvements de voyageurs et de terroristes entre l’Algérie et la Turquie en tant que préalable afin que les visas soient supprimés entre les deux pays, la même source a indiqué au Jeune Indépendant que «nos deux pays divergent en matière de définition du terrorisme».

S. S.

Comment (58)

    Rezki Djerroudi
    25 mars 2018 - 19 h 08 min

    Voilà une vision unanimement soutenue par nos concitoyens à qui je dirais bravo! Bravo pour votre sens des responsabilités et votre intuition à l’égard de tout ce qui se rapporte à la sécurité de l’Algérie. Quelle meilleure unicité de pensée que celle-là. Maintenant, je pourrais me permettre de dire qu’il y a un espoir de voir notre convergence d’idées nous conduire vers des lendemains meilleurs. Encore une fois merci pour votre grandeur d’esprit très chers concitoyens. Cordialement.




    1



    0
    Anonyme Utile
    22 mars 2018 - 22 h 09 min

    Je rends un vibrant hommage à nos EXPERTS, qui ont dit non à la suppression des visas entre l’Algérie et la Turquie. Nos valeureux EXPERTS sont au courant de tout ce que la Turquie de merdogane a en tête et surtout derrière la tête, comme complot maléfique, contre l’Algérie..
    Nos EXPERTS savent que la Turquie de merdogane est un pourvoyeur de terroristes qui ont ensanglanté la Syrie et l’Irak. Nos EXPERTS savent que merdogane est un exécutant sioniste. Et ils savent que cette histoire de supression de visas est le troisième volet du complot sioniste contre l’Algérie, qui consiste à infiltrer « les touristes turcs », par des terroristes de EI, Daech ….

    Il ne faut jamais oublier que la Turquie est le berceau de la très haute trahison, comme le prouve la réalité. L’Algérie ne fera AUCUNE CONFIANCE à LA TURQUIE à TRES JUSTE TITRE.




    8



    3
    jokerpic
    21 mars 2018 - 1 h 11 min

    c’est pour nous prendre en étaux les subsahariens au sud et les isis et compagnies au nord car pour le moment le nord est très bien gardé.Merci a erdogan mais comme l’a bien expliqué notre diplomate les circonstances géostratégiques actuelle ne permettent pas une telle possibilité .Peut être plus tard quand le monde sera mon fou.




    6



    4
    TARZAN
    20 mars 2018 - 20 h 16 min

    là erdogan prend les algériens pour des idiots. il veut supprimer les visas pour les algériens pour que l’algérie perd tout contrôle sur les algériens qui vont en turquie dans le cadre d’une formation de propagande islamiste ou tout simplement pour être incorporés dans des groupes terroristes roulant pour la turquie. ce type insulte les algériens..




    18



    6
    nous aussi
    20 mars 2018 - 19 h 46 min

    Merci beaucoup a votre pays. Can I say it in English? According to our secret service, Turkey is ISIS/DAESH




    11



    6
    LE NUMIDE
    20 mars 2018 - 11 h 07 min

    Bravo pour cette position du Gouvernement .. la Turquie est la plaque tournante des terroristes de Daesh et des frères musulmans égyptiens qui veulent venir en Algérie rejoindre leur 5 eme colonne qatarienne ou aller en Lybie et en Afrique du Sahel




    19



    9
    FATEM95
    20 mars 2018 - 9 h 48 min

    L’Algerie n’ouvrira pas ses frontières comme le veut cet excentrique girouette de Néo Sultan Islamiste gardien de la Sublime Porte!! meme notre voisin Shlomo VI nous a demandé d’ouvrir la frontière et ceci depuis des années. sa demande traine depuis dans un tiroir !!




    27



    12
    beloud
    20 mars 2018 - 6 h 46 min

    tres bonne réaction de la part de notre diplomate.




    33



    11
    Halfadji Aissa
    20 mars 2018 - 3 h 42 min

    Je peux compté sur moi et mon pays nous sommes les Algérienne




    25



    12
    Niet au turc
    20 mars 2018 - 0 h 46 min

    BRAVO BRAVO ET ENCORE BRAVO À NOS SERVICES DE SECURITES QUI ONT ÉTÉS TRÈS VIGILANT AVEC CES TRAITRES DE TURC.
    ERDOL’ÂNE ET UN ALLIÉ DES SIONISTES ET ILS VEUT INFILTRÉS LES SERVICES DU MOSSAD ET LES TERRORISTES EN ALGÉRIE POUR CRÉER LA FITNA CHEZ NOUS.
    LES TURC SONT A SURVEILLER TRÈS ATTENTIVEMENT EN ALGÉRIE.




    34



    18
    UMERI
    19 mars 2018 - 23 h 21 min

    La Turquie, étant la plaque tournante pour le terrorisme international et les migrants, pour s’en débarrasser,Erdogan fait du chantage à l’U E, qui lui verse 3 a milliards d’Euros,pour qu’il les garde chez lui, alors, il a trouvé la bonne idée d’instaurer la libre circulation, pour les refiler a d’autres pays, donc l’Algérie, non merci ça ne marche pas, nos frontières sont fermées a ce genre de visiteurs. Faqou.




    38



    9
    Salim
    19 mars 2018 - 23 h 10 min

    Cette girouette est en mission piloté par le clan islamiste, leurs but premier est de facilité l’entrée de terroristes dégénérés avec de faux papiers turc, sur notre sol, cela pourront s’installé en masse et préparer des attaques d’envergure je jours J.
    l’Etat major ALGERIEN le sais via ces canaux en Russe.
    vive l’ ANP




    34



    11
    PREDATOR
    19 mars 2018 - 21 h 57 min

    SABHA KHABZA AVEC L’ALGÉRIE
    CE POURQUOI IL VEUT QUE LE VISA SOIT SUPPRIMER POUR NOUS FOURRER SA CAMELOTE AVEC LA COMPLICITÉ DES TRABENDISTES DE CHEZ NOUS
    ET POURQUOI PAS NOUS ENVOYER UN DE CES JOURS SES SOLDATS DE DAESH




    33



    9
    issam
    19 mars 2018 - 21 h 36 min

    « La régence ottoman a laissé des derrière elle des bordels et des prostitués ,pas une trace de civilisation « signé Issam




    30



    15
    chark
    19 mars 2018 - 21 h 29 min

    commençons par dire à ce turk de dégager du sol Syrien , et que nous dialoguerons avec la turquie quand celle ci n’aura plus de base de l’otan sur son sol et quand les turk cesseront leur manœuvre annuelle militaire conjointe avec l’entité sioniste !
    Pour moi merdogâne n’est que le sous-fifre de la cia qui le moment venu fermera de détroit du bosphore à la marine de guerre Russe en cas de guerre majeure entre la Russie et les us/sioniste !




    33



    10
    Ali, l'autre
    19 mars 2018 - 21 h 24 min

    Pour une fois! Pour une fois! Pour une fois, ils ont osé! Mais malheureusement je ne peux pas dire bravo: c’est pas encore suffisant comme réaction.




    19



    13
    Turc
    19 mars 2018 - 21 h 01 min

    Mdrrrrrrr,

    Bouteflika refuse la levé des visas car il sais qu il ne restera plus d algérien en Algérie 🙂




    27



    70
      Djazairi
      19 mars 2018 - 21 h 24 min

      ce n’est pas le contraire qui se passerais ??
      et puis c’est ton erdogan qui souhaite supprimer le visa, cela qu’il a des intentions obscurs derriére la téte.
      les Algériens ne sont dupes pour partir dans un pays allié des islamo-américano-sionistes.
      marre de rire !!




      48



      11
      Ali
      20 mars 2018 - 4 h 40 min

      Turc
      Tu confonds avec les marocains !




      21



      16
    BECAUSE
    19 mars 2018 - 20 h 41 min

    Sage et heureuse décision , à la fois logique , pertinente et attendue de la part des autorités algériennes . Désormais , afin de mettre un terme à l ‘ invasion subsaharienne qui à cibler notre pays , fortement appuyée et désirée par des pays qui nous veulent que du  » bien  » , il nous impératif de rétablir les visas avec le Mali et le Niger qui sont les pays d ‘ origine et de transit des migrants qui affluent dans notre pays . La sécurité, la quiétude et la stabilité de l ‘ Algérie sont des Lignes Rouges , à qui il est interdit ,
    à quiconque de transgresser ou de mettre en péril . A bon entendeur , salut !




    55



    5
    صالح/الجزائر
    19 mars 2018 - 20 h 08 min

    «Nous ne pouvons accepter de courir le risque de supprimer les visas lorsqu’on sait que la Turquie est malheureusement un territoire de transit des djihadistes vers la Syrie, l’Irak et aujourd’hui vers la Libye» , c’est ça la Turquie du neo othmane .
    la Syrie du Président Bachar Al Assad a ouvert toutes les portes à la Turquie du neo Sultan , mais ce dernier a poignardé helas la Syrie dans le dos .




    40



    3
    Abdelkader
    19 mars 2018 - 20 h 06 min

    TAHAR DZAIR BLADI.BLADE ELFHOULA, C’EST FINIE LA RÉGENCE OTHOMAN ,régis par bey, dey, bachagha ,agha caïd ,adèle, béchadèl etc……..moi je n’est pas besoin de visiter la Turquie.BLADI. me suffit,c’est le paradis sur terre ALLAHYESTOURHA MELHOUSSAD.




    57



    8
    TARZAN
    19 mars 2018 - 19 h 29 min

    moi je ne pense pas que les turcs vont nous envoyer des terroristes, mais par contre des escrocs et trafiquants de tous bords OUI




    29



    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.