Le Maroc et l’Arabie Saoudite se livrent une guerre des mosquées en Belgique

Mosquée Makhzen
La grande mosquée de Belgique. D. R.

Par Karim B. – Le torchon brûle entre le Makhzen et les Al-Saoud. Le rapprochement de Rabat et Doha en plein conflit entre les monarchies du Golfe laisse transparaître une mainmise française dans l’orientation marocaine vis-à-vis de la crise qui met aux prises le Qatar, d’un côté, et l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis, de l’autre.

Le Qatar ayant infiltré les rouages de l’Etat français au plus haut niveau depuis l’avènement du très controversé Nicolas Sarkozy au pouvoir, le Maroc, protectorat français, se devait, dès lors, de s’aligner sur Paris dans la querelle qui oppose les richissimes monarques de la péninsule arabique.

L’Arabie Saoudite qui a, jusque-là, appuyé le régime de Rabat qu’elle a de tout temps assuré de ses aides pour l’acquisition d’armes, a fini par lâcher son protégé qui s’est tourné vers les Al-Thani dans une alliance conjoncturelle et vraisemblablement éphémère.

Cette confrontation larvée entre le Maroc et l’Arabie Saoudite s’est traduite par le retrait décidé récemment par la Belgique de la gestion de la grande mosquée de Bruxelles à l’Arabie Saoudite et son transfert aux religieux marocains. Les autorités belges arguent que ce lieu de culte doit être éloigné du dogme extrémiste wahhabite et confié aux musulmans malékites modérés qui en assureront le bon fonctionnement.

Les responsables politiques belges retirent ainsi la gestion de cette mosquée à la matrice du terrorisme et la confient au bras armé de cette même matrice. Les Belges ont-ils oublié que les terroristes qui ont commis des attentats à Bruxelles et ailleurs en Europe sont tous d’origine marocaine ? L’argument avancé par les décideurs belges ne tient donc pas la route. D’aucuns se demandent si ce changement n’est pas motivé par un accord secret entre la Belgique et le Qatar, ce qui signifierait que Bruxelles a choisi son camp dans la guerre que se livrent les pétromonarchies depuis peu et dont l’enjeu dépasse largement le cadre de la simple discorde entre familles régnantes.

Le Maroc a évidemment applaudi l’annulation de l’accord datant de 1969, qui octroie à l’Arabie Saoudite le droit de regard sur la mosquée de Bruxelles, mettant en avant un juste retour des choses, les Marocains constituant la première communauté musulmane en Belgique.

Une question se pose : le Qatar va-t-il compenser la perte de trois milliards de dollars que consent le Conseil de coopération du Golfe annuellement au Makhzen maintenant qu’il a «trahi» l’Arabie Saoudite ? La première gifle de Riyad a déjà retenti, l’Arabie Saoudite ayant décidé de soutenir la candidature des Etats-Unis, du Mexique et du Canada pour l’organisation de la Coupe du monde 2026 au détriment du Maroc.

K. B.

Comment (18)

    Mohamed El Maadi
    21 mars 2018 - 16 h 22 min

    Tant que le Maroc gérera les lieux de culte le sang des européens coulera a flot.




    1



    1
    pragmatisme
    20 mars 2018 - 20 h 20 min

    Futé Trump il a su inoculé, avec dextérité, le virus de la rage à toutes les monarchies arabes.Elles finiront par s’entre-déchirer et disparaître.Il n’y a ni mutation ni force que par la volonté d’ALLAH.




    3



    0
    Léopold-fostin
    20 mars 2018 - 19 h 02 min

    Attention à l’influence néfaste des pays du Golfe. La grande mosquée de Bruxelles normalement devrait être exploitée et gérée par les Belges musulmans . Les politiques belges devraient donner plus d’importance à la communauté musulmane vivant dans son territoire et mieux les intégrés dans leur société occidentale. Sinon la Belgique est un grand pays européen démocratique.




    3



    0
    Felfel Har
    20 mars 2018 - 18 h 32 min

    En lisant le titre de cet article, je me suis soudain remémoré la chanson Les Vieux Amants de J.Brel et je me suis mis à fredonner:
    « ♫ Bien sûr, nous eûmes des orages
    vingt ans d’amour, d’amour fol
    Mille fois tu pris ton bagage….♫ »
    Ne sont-ils pas pathétiques ces deux volatiles, ces oiseaux de mauvaise augure, ces coqs orgueilleux qui pataugent dans la gadoue et qui se crêpent le chignon en public? Ces scènes de ménage ne nous émeuvent pas. Pire, elles nous amusent parce qu’elles révèlent le caractère factice de leur union et l’hypocrisie de leurs relations, chacun voulant porter le pantalon, pardon je voulais dire la gandoura ou la djellaba. Parions qu’après avoir cassé la vaisselle, ils vont se remettre à se dire « je t’aime, moi non plus »! Il vaut mieux rire de ce vaudeville, ça nous change des bousboussate feintes.




    6



    3
    ripper
    20 mars 2018 - 13 h 49 min

     »Les mosquées sont consacrées à Allah: n’invoquez donc personne avec Allah » (sourat 72- verset 18) [وَأَنَّ الْمَسَاجِدَ لِلَّهِ فَلَا تَدْعُوا مَعَ اللَّهِ أَحَدًا]. La Belgique doit prendre en charge ses mosquées, elles sont sur son territoire et sous sa juridiction. Ceci, pour fermer toute possibilité d’ intrusion aux mounafiqines hypocrites qui veulent en faire une marque de commerce et de manipulation de masse au sein des communautés, et autres influences politiques.
    [اشْتَرَوْا بِآيَاتِ اللَّهِ ثَمَنًا قَلِيلًا ]  »Ils troquent à vil prix les versets d’Allah et obstruent Son chemin » (sourat 9 – verset 9).
    Le Maroc est un diable qui n’existe que pour les conflits, il est en perpétuel guerre avec tous ses pays voisins et plus encore.
    Il y a même à en douter de l’islamité d’un pays qui renferme tous les voyous de la terre (le dernier en date est Sarko, le criminel de guerre), et qui vit de prostitution et de drogue.
    Idem, les saoudiens wahhabites est une vraie calamité pour cette belle religion qu’est l’islam.




    52



    8
    Anonyme
    20 mars 2018 - 13 h 32 min

    Ils sont complètement zinzin ces belges……donner la gestion de la mosquée à des terroristes?,à ceux qui ont tué de pauvres innocents?
    Je ne comprends plus rien à la politique belge…se gifler soi même…




    69



    8
    Anonyme
    20 mars 2018 - 13 h 27 min

    Si les belges veulent leur tranquillité,il faudrait transformer carrément cette mosquée en centre de loisirs ou en Casino… d autant qu elle est situé au centre de Bruxelles.
    Ne plus jamais faire confiance aux bédouins ni à aucun pays musulman




    14



    20
    Zaatar
    20 mars 2018 - 12 h 28 min

    J’aurais voulu qu’ils se livrent une guerre tout court, et je les encouragerais tous les deux, et mokhokho6 et ben salman el yahoudi tout en sirotant mon thé et mon café en face de ma téloche.




    21



    10
    Anonyme
    20 mars 2018 - 12 h 25 min

    Tout cela n’est que conjoncturel et ces états voyous changent de positions comme on change de veste et il est donc inutile de prendre situation comme une base pour une quelconque approche géopolitique ou diplomatique
    Ce qu’ il est urgent à faire pour l’Algérie c’est surtout d’aider sa communauté en Europe et en France en particulier
    Beaucoup de nos concitoyens sont manipulées par les activistes marocains qui savent utiliser le registre de « la fraternité et le voisinage » type حنا إخوان
    Les Algériens sont les dindons de la farce de ces manoeuvres machiavéliques de ces roitelets perfides




    70



    9
    Anonyme
    20 mars 2018 - 11 h 31 min

    peut être qu ils on l intention de colonisé la Belgique!!!




    40



    9
    Numidia-DZ
    20 mars 2018 - 10 h 08 min

    En France les Algériens sont largement majoritaires, mais les mosquées sont sous l’emprise de l’Arabie-Saoudite. Le makhzan aussi leurs fait la concurrence ces dernières années.

    Les wahhabites ont infiltré même nos mosquées en Algérie.

    L »Algérie ne s’occupe pas assez de sa communauté à l’étranger. Une grave erreur.




    74



    9
    DYHIA-DZ
    20 mars 2018 - 10 h 03 min

    Il ya beaucoup d’Algériens en Belgique. L’Algérie doit envoyer un imam pour les représenter en Belgique. On ne va pas laisser les MAkkaks et les wahhabites manipuler la communauté Algérienne…Comme c’est le cas en France.
    les Algériens doivent avoir leur propre mosquée.




    52



    18
    Moskosdz
    20 mars 2018 - 9 h 47 min

    il finiront certainement par trouver un terrain d’entente,d’une part,l’Arabie Saoudite continuera à financer ces mosquées,de l’autre,le Maroc fournira les kamikazes.




    117



    16
    Kahina-DZ
    20 mars 2018 - 9 h 22 min

    Les Al-Saoud ont misé sur le moumou-haschisch, une carte de pourriture. Ils l’ont même armé contre l’Algérie.

    La guerre entre prédateurs… Restons spectateurs.




    120



    22
    Med Benhamou
    20 mars 2018 - 9 h 17 min

    Je comprend mieux maintenant pourquoi l’Arabie Yahoudite ne va pas soutenir la candidature du Maroc pour l’organisation de la coupe du monde de 2026.




    29



    17
    Ziad ALAMI
    20 mars 2018 - 9 h 14 min

    Un chien ne mangera jamais un autre chien surtout quand il est de sa race et ce, selon les fondements de la génétique des vertébrés.
    Donc tout cela n’est que du Folklore.




    24



    17
    FATEM95
    20 mars 2018 - 8 h 35 min

    La trahison est dans les gènes de Shlomo VI comme son père avant lui , aucune dignité pas de morale le makhnaz se donne au plus offrant, mais la Bourse golfiste que tétait Shlomo VI et sur laquelle il comptait sa mamelle nourricière va etre un vague souvenir. Reste que la course aux mosquées n’est qu’un moyen de controle sur ses sujets que le makhnaz utilise comme moyen de pression entre l’arabie et le qatar. le mar’ook restera l’Esclave a tout faire !!




    59



    18
    nectar
    20 mars 2018 - 8 h 29 min

    Le nations évoluées se battent scientifiquement sur la maîtrise des vols interstellaires et les mococos musulmans se battent pour construire des laboratoires pour le lavage de cerveau des fidèles..C’est pour cela, que les chancelleries occidentales s’amusent à les monter les uns contre les autres pour s’entredéchirer…




    39



    13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.