Bedoui : «Nous allons éliminer le papier et le fléau de la bureaucratie»

Bedoui administration bureaucratie papier
Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur, des Collectivité locales et de l’Aménagement du territoire. New Press

Par Hani Abdi – Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur, des Collectivité locales et de l’Aménagement du territoire, déclare la guerre au papier dans les administrations et à la bureaucratie. «Notre mission est d’éliminer le papier et le fléau de la bureaucratie dans toute l’administration», a-t-il assuré lors d’une conférence de presse animée aujourd’hui à Kouba, sur les hauteurs d’Alger, en marge du lancement du permis de conduite biométrique.

«Nous allons poursuivre les efforts pour la modernisation de l’administration locale et renforcer son lien avec le citoyen», a insisté le ministre de l’Intérieur, pour lequel ce travail va aider le pays à se développer. M. Bedoui a fait état dans ce sillage du lancement en septembre prochain de la carte grise biométrique. Quant au permis à points, M. Bedoui a souligné que «ce troisième document biométrique électronique, après le passeport et la carte nationale d’identité, est un autre jalon dans le processus de modernisation de l’administration et de son rapprochement du citoyen dans le cadre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika».

Pour lui, cela a nécessité «la mobilisation de moyens colossaux pour concrétiser les grands axes du programme de numérisation et de promotion des prestations administratives». «Ce permis de conduire est hautement sécurisé suivant les normes internationales», a rassuré le ministre, précisant que «les renseignements qui y figurent relèvent des strictes prérogatives des pouvoirs publics et ne peuvent être consultées que par les personnes dûment autorisées par la loi».

Le ministre espère qu’avec l’entrée en vigueur prochaine du permis à points, les accidents de la route vont diminuer. Selon lui, en plus des près de 4 000 morts annuellement, l’Algérie perd 100 milliards de dinars par an à cause des accidents de la route. Mais le permis à points est aujourd’hui décrié dans plusieurs pays où il est appliqué depuis belle lurette, car jugé trop pénalisant pour les conducteurs et peu dissuasif.

H. A.

Comment (8)

    Anonyme
    2 avril 2018 - 4 h 47 min

    Trop en retard dans tous les domaines. Les résultats sont invisibles.
    Vos déclarations colorées et les résultats sur le terrain sont incompatibles




    12



    5
    Anonyme
    2 avril 2018 - 1 h 43 min

    Des déclarations pour hiberner les misérables.
    Le bien être des citoyens est le dernier de vos soucis. Sortez dans les rues et vous verrez le bordel créé par les migrants.




    11



    4
    DYHIA-DZ
    2 avril 2018 - 1 h 27 min

    Espérons que notre ministre de son intérieur ne s’adresse pas aux migrants sans papiers.




    13



    4
    Kahina-DZ
    2 avril 2018 - 1 h 24 min

    Excellents en théorie et nuls en pratique. Vous êtes des ministres de la théorie sans pratique.

    Parlez nous un peu de votre concept pour soulager le citoyen de ces migrants qui colonisent nos territoires.
    Votre Rougeole un peu spéciale tue toujours les citoyens.
    C’est quoi votre solution. Rapatrier 128 migrant tout les 12 mois n’aide pas beaucoup. Le temps presse…




    13



    3
    Salim
    1 avril 2018 - 20 h 25 min

    Comme dirait ma mère, el hamdoulilay rabhi ma fi rêhr en kheir !
    Plus sérieusement c’ est une très bonne nouvelle, la bureaucratie algérienne avait besoin d’un bon coup de balais, car cela freinais l’investissement et donc développement du pays.




    11



    1
    Salim
    1 avril 2018 - 20 h 16 min

    Comme dirait ma mère, el hamdoulilay rabhi ma fi rêhr en kheir !
    Plus sérieusement c’ est une très bonne nouvelle, la bureaucratie algérienne avait besoin d’un bon coup de balais, car cela freinais l’investissement et donc développement du pays.

     




    11



    1
    Abou Langi
    1 avril 2018 - 19 h 51 min

    Carte grise électronique ou biométrique? Dans « bio » il y a vie. Ce mot est associé au vivant. Or la carte grise est la kardintiti de la voiture et non du chauffeur.
    Slipki-moua trach kisk safidir?




    11



    3
    Administré?
    1 avril 2018 - 17 h 57 min

    Merci Mr le ministre pour toutes ces innovations dans le domaine administratif.
    Mais vos services ne sont pas toujours aussi diligents que vous le dites. J’en veux pour preuve un récépissé de demande de CNI BIOMETRIQUE faite Online depuis 13 mois. Qui dit mieux ???
    Je comprend parfaitement que sur le total du volume des dossiers à traiter, il peut y avoir un disfonctionnement.
    Alors complétez s’il vous plait votre action par la mise en service d’un numéro de téléphone et d’une adresse Email pour les réclamations.

    « renforcer le lien avec le citoyen » n’est ce pas?
    Les courriers envoyés à l’Email du site du M I C L A T , finissent certainement dans les oubliettes.




    11



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.