Comment Ouyahia a répondu aux provocations marocaines

provocations marocaines
Ahmed Ouyahia. New Press

Par Hani Abdi – Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a répondu sans emportement ni emphase aux questions relatives aux tensions entre l’Algérie et le Maroc. «L’Algérie n’a jamais caché sa solidarité avec le peuple du Sahara Occidental et son soutien à sa cause juste», a affirmé le Premier-ministre en réponse à une question sur la présence de Sahraouis dans l’avion militaire qui s’est écrasé mercredi dernier à Boufarik. Une question sur laquelle la presse du Makhzen s’est beaucoup attardée en exhibant cela comme une preuve de l’implication directe de l’Algérie dans le conflit sahraoui.

Le Premier ministre a ajouté que «des milliers de Sahraouis poursuivent leurs études dans les écoles et les universités algériennes et d’autres reçoivent les soins nécessaires dans nos hôpitaux». Ahmed Ouyahia a assuré que l’Algérie n’a aucun complexe par rapport à cela, affirmant que «la publication des noms et des fonctions des Sahraouis victimes de ce crash était un démenti cinglant des informations relayées par les médias marocains, selon lesquels les victimes étaient des éléments du Front Polisario qui se trouvaient en Algérie pour une réunion militaire».

Le Premier-ministre a estimé que rien ne pouvait justifier de telles contrevérités et mensonges qui sont destinés pour berner l’opinion interne. «Même s’il y a un conflit entre le Maroc et la RASD, nous ne nous attendions nullement à une telle réaction de la part de nos frères marocains», a affirmé Ahmed Ouyahia, dénonçant «des attitudes irresponsables et injustifiés, notamment en ces douloureuses circonstances».

Le Premier ministre a également répondu aux menaces répétées de sbires du régime marocain d’attaquer l’Algérie pour «récupérer» Tindouf. «Les autorités algériennes ne cèderont pas à l’offensive médiatique marocaine et observeront, comme ils l’ont toujours fait, la sagesse dans le traitement des questions internationales en œuvrant au développement des relations avec tous les pays, et non le contraire.»

Le Premier ministre a lancé une sorte d’avertissement aux belliqueux Marocains en assurant que l’intégrité du territoire national algérien est assurée par les forces de l’Armée nationale populaire (APN) qui ont démontré leur professionnalisme, leur sens du sacrifice et leur disponibilité à défendre la moindre petite parcelle du territoire national.

H. A.

Comment (15)

    hans
    17 avril 2018 - 14 h 01 min

    Ya si Chafik ce n’est pas l’heure de l’exhibitionnisme, on parle des droits de chacun, comme si tu me menaces de rentrer dans ma maison alors je riposte en te disant : écoute si tu fais un pas chez moi je te bousille. Alors c’est qui le fautif ?. D’ailleurs on ne sait meme pas que tu es Marocain , toi et tes acolytes vous essayer, comme sur d’autres reseaux, d’alimenter et d’abreuvoir la haine et la discorde entre peuples. Mefiez-vous cheres lectrices et lecteurs car la plus audacieuse ruse du diable et de faire croire aux gens qu’il n’existe pas.

    ALGÉRIENS
    15 avril 2018 - 2 h 27 min

    M. OUYHIA

    Les marocains pillent notre patrimoine, que faites vous pour protéger notre patrimoine: C’est quoi votre réponse pour stopper ce pillage???

    15
    5
    Quebec
    15 avril 2018 - 0 h 27 min

    De toute facon un jour l Algerie va recuperer Oudja dont la population est a 80% d origine algerienne …Si un referandun est organisee dans cette ville plus de 90 % souheteraient reintegrer l Algerie ….

    25
    8
    Chafik
    14 avril 2018 - 21 h 51 min

    l’intégrité du territoire national algérien est assurée par les forces de l’Armée nationale populaire (APN) qui ont démontré leur professionnalisme, leur sens du sacrifice et leur disponibilité à défendre la moindre petite parcelle du territoire national. LE MAROC A AUSSI UNE ARMÉE TRÈS EXPÉRIMENTÉE ENTRAÎNÉE AUX USA AVEC LES MARINS المارينز ET CONSTITUÉE D’ELITE LA MEILLEURE DE TOUT LE CONTINENT AFRICAIN

    11
    45
      Anonyme
      15 avril 2018 - 0 h 04 min

      Qu’est ce que tu fais sur ces colonnes toi. Tu t’es egare?

      28
      11
      DZ
      15 avril 2018 - 2 h 10 min

      Tu t’es perdu pendant ta courbette, chien errant ?

      23
      8
      Amazigh DZ
      15 avril 2018 - 16 h 07 min

      waoo…..les far (faibles affamés royales) ou rats d’égouts détrousseurs de morts sont entrainés aux USA aux cotés des marines….j’ai peur !!
      est ce que tes fars sont bien nourris ou bien ils continuent juste d’avoir un pétard de shit et une ration de lentilles ou « laadass » ??
      quant a toi arréte de fumer la moquette et snifer les babouches d’homo6 !!

    DYHIA-DZ
    14 avril 2018 - 20 h 48 min

    Bonne réponse !! Il a mis les points sur les i.
    Nous n’avons rien à cacher. Notre solidarité avec le peuple Saharaoui ne date pas d’hier.

    30
    8
    Amazigh DZ
    14 avril 2018 - 20 h 29 min

    « les victimes étaient des éléments du Front Polisario qui se trouvaient en Algérie pour une réunion militaire».
    ______________________________________________________________
    méme si ca aurait été le cas, ou est le probléme ??
    l’Algérie est souveraine et n’a pas a se justifier, elle peut autoriser tous les mouvements de libération en général et le Polisario en particulier de se réunir.
    le défunt Mandela et l’ANC s’étaient réunis en Algérie qui est la Mecque des révolutionnaires.

    30
    9
    Anonyme
    14 avril 2018 - 20 h 28 min

    Compétent, et politicien habile, Mr. Ahmed Ouyahia
    Les algériens ont bien tiré les leçons de la « guerre des sables », (Octobre-Novembre 1963)
    Sur Bechar, Beni Ouenif, Boulaadham, Hassi Beidha, Tabelbala, Tindjoub, Tindouf,…..
    Territoires algériens agressés par les « forces régulières FAR » du général marocain Driss Ben Omar
    (guerre surprise, et perfide, les préparatifs, et les manoeuvres « des forces auxiliaires du Makhzen »,avaient commencé tot
    Dès….. Mai 1963)
    Autrefois des dunes de sables de feu, de pierres calcinées de Hamada, et de quelques palmiers asséchés,
    Avec de très rares points d’eau, aujourd’hui réhabilités, et viabilisés par les plans de développements nationales algériens
    La cour royale, et son Makhzen des basses oeuvres agitent « le problème des frontières », réglé depuis 1972,
    Au sommet arabe de Rabat, pour des agendas politiques intérieurs, de calculs, et des desseins politiques occultes,
    Et secrets Marocains
    En raison de l’irrédentisme du parti expansionniste de « l’Istiklal » qui augure d’un avenir difficile, incertain, et instable qui n’inspire pas
    La Confiance de toute la communauté internationale, pour le respect des frontières, et du droit des peuples à l’autodétermination

    17
    6
    Anonyme
    14 avril 2018 - 19 h 47 min

    Doit on toujours soutenir ce royaume obscur qui roule pour Israël et tt les ennemis de l Algérie pour la CDM 2026 Mr le PM et notre Président Bouteflika?

    15
    7
      BOU3OU
      15 avril 2018 - 12 h 56 min

      A MONSIEUR ANONYME
      VRAI QUE NOUS AVONS UN ´´president ´´
      المهم الله يعافيه يا رب CAR IL NE SAIT RIEN DE CE QUI SE TRAME EN ALGÉRIE HRAM ALIKOUM DE LE FAIRE SOUFFRIR
      IL N’Y A PAS CHEZ NOUS QUELQU’UN QUI PEUT ETRE ´´ DÉSIGNE ´´. PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE POUR FAIRE SORTIR LE PAYS DE SA CRISE QUI S’AGGRAVE D’UN JOUR À L’AUTRE

    Anonyme
    14 avril 2018 - 19 h 37 min

    momo et sa clic sont tellement rodés aux mensonges qui si jour ils decident de dire la vérité personne ne les croira

    14
    4
    TARZAN
    14 avril 2018 - 19 h 36 min

    quoi les marocains revendiquent tindouf?????? s’ils m’apportent la moindre preuve que tindouf était marocaine alors je baiserai la main de leur roi mais jamais me prosterner pour lui. moi, je suis musulman et je ne me prosterner que pour notre dieu soubhanou. les marocains inversent toujours la réalité avec l’algérie, mais c’est à l’algérie de réclamer oujda (ville de ziri ibn atiya), figuieg, le village du cheikh bouamama et toutes les terres à l’est du fleuve moulouya qui furent toujours algériennes avant la colonisation française. bon, nous on ne veut pas récupérer la racaille marocaine qui se prosternent pour un roi, mais entendre les marocains dirent qu’ils vont récupérer tindouf, je me dis pourquoi et comment. pourquoi parce que je me demande qu’est ce qu’il leur fait croire qu’elle était marocaine historiquement (elle n’a jamais été marocaine), ensuite comment et là je crois que les marocains il faut qu’ils aillent chercher des hommes ailleurs pour combattre les guerriers algériens qui ont toujours matés les marocains et chez eux en plus et toujours en infériorité numérique. que les marocains me citent juste un seul héros marocain, ou un seul nom de guerrier marocain célèbre qui a fait trembler les algériens, les espagnoles ou les sahraouis. ou d’une seule victoire militaire sur les algériens et même contre n’importe quel adversaire. des ploucs lâches ils resteront des ploucs lâches à jamais!

    21
    5
    Ashtough
    14 avril 2018 - 19 h 08 min

    Le problème entre notre pays et le Maroc est un problème insoluble pour plusieurs raisons et la première restera une différence d approche et de visions de l avenir. En tant qu Algérien , je croit qu il n’est lus nécessaire de raisonner en termes de bon ou mauvais voisins ou de je ne sait quelle couleur de fraternité, ce pays ´ a plus les manettes ou les décidons entre les mains . C est une monarchie regie,conseillée et même dirigée politiquement , économiquement et idéologiquement par certaines puissances dont la france en premier. C est un pays auquel il ne faut donner aucune importance juste le surveiller sans repid et ne lui donner surtout aucune occasion de se croire capable un jour de nous emmerder si ce n est que ces torchons des bas niveau. Salut à tous les algériens du bled et de partout.

    15
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.