Pour le New York Times : une guerre se prépare entre l’Iran et Israël

Soleimani Tel-Aviv
Qassem Soleimani, chef militaire iranien. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Un responsable militaire israélien a admis, dans les colonnes du New York Times, que c’est bien Tel-Aviv qui a lancé les frappes sur la base militaire syrienne T4 le 9 avril dernier, frappes qui ont fait au moins 14 morts, dont plusieurs Iraniens. «C’est la première fois que nous attaquons des cibles iraniennes réelles – à la fois des installations et des personnes», a déclaré ce responsable militaire israélien au quotidien américain.

L’armée israélienne a soutenu que ces frappes faisaient suite au survol du territoire israélien, en février, d’un drone iranien «transportant des explosifs». Le quotidien américain qui dit ne pas avoir les moyens de vérifier les déclarations israéliennes ajoute néanmoins que «si c’est vrai, cela signifie que la force Al-Qods – commandée par le chef militaire iranien Qassem Soleimani – a peut-être tenté de lancer une véritable frappe militaire sur Israël depuis une base syrienne».

«C’est la première fois qu’on voit l’Iran faire quelque chose [directement] contre Israël – et non par le biais d’un intermédiaire», a également assuré l’officiel israélien, avant d’ajouter que «c’est une nouvelle période qui s’ouvre». Le New York Times en conclut qu’il pourrait s’agir des prémices d’une guerre qui opposera l’Iran à Israël.

S. S.

Comment (8)

    Anonyme
    17 avril 2018 - 14 h 09 min

    Pour le New York Times : une guerre se prépare entre l’Iran et Israël
    Non ce sont les arabes -irresponsables, à courtes vues , sans stratégies, et sans sagesse qui vont s’entretuer entre eux,
    L’Iran, et Israel deux puissances militaires, plus où moins ouvertes, et responsables vont se livrer uniquement
    A des menaces de dissuasion, et de guerre psychologique, pour gagner encore plus de zones d’influences, et de dominations(marchés)
    Dans le « monde arabe » arriéré politiquement (absence de démocratie), économiquement (sous développé),
    Et militairement (importations de matériels militaires divers pour s’entretuer, et réprimer les peuples pauvres sans voix)




    2



    1
    Les Égarés USA Gb France Israël Saouds
    16 avril 2018 - 21 h 00 min

    Non pas de guerre prévue contre l’Iran..juste une guerre psychologique dont l’Iran s’y est accommode depuis 1979 et après avoir battu l’agression de Saddam Hussein Irak encouragé par USA Otan et Saouds Wahabisme , une guerre de huit ans dont l’Iran est sorti Vainqueur et Saddam trahis par ces Sponsors. . L’Iran est une civilisation millénaire alors que Israël Saouds et USA n’étaient même pas née…même que le Dollar n’existait même pas…pas de Mobylette ni Casinos…et que l’Amérique était peuplé d’amerindien…Pour l’Iran on peut être tranquille en plus ils maîtrisent la Sagesse et très bons diplomates et négociateurs à l’inverse des Saouds Israël Usa précoce et jeunes sans expérience .




    9



    4
    Vox
    16 avril 2018 - 20 h 20 min

    L’heure est grave. Tout ce rififi, parce que Israël ne supporte pas l’idée de voir l’Iran renforcer ses forces aérienne en Syrie.
    Un navire de débarquement chargé, serait en route,vers le port Syrien Tartoust. Le premier perdant serait la Syrien. Toute la région risque de s’embraser. J’espère qu’une solution diplomatique sera vite trouvée.




    5



    1
    chark
    16 avril 2018 - 19 h 37 min

    Si une guerre éclate elle se fera certainement à coup de missiles , le detroit d’ormuz sera hors service , le prix du baril frôlera les 200 $ , et les oxydentaux/sionistes subiront la pire des crises économiques et des faillites en cascades

    Vive la république islamique d’Iran; vive la résistance Palestinienne du Hamas , et vive le Hezbollah Libanais




    17



    6
    UMERI
    16 avril 2018 - 18 h 38 min

    En vérité, on se prépare plutôt a une agression U S, ensuite, l’imputer a l’armée israélienne, c’est le seul scénario, qui pourrait s’appliquer. Sans l’aide des U S A, la plus puissante armée dans le monde. Une guerre entre l’ Iran et Israël, ne sera certainement pas a l’avantage de l’ Etat Sioniste, qui se cache derrière les occidentaux, en utilisant les réseaux de renseignement de la C I A et d’autres agences. Le mite de la supériorité militaire de l’Etat d’ Israël, on se souvient, lors de l’agression contre le Liban, a été cassé, par la résistance libanaise, conduite par le Hezbollah.




    18



    3
    Vangelis
    16 avril 2018 - 18 h 33 min

    Voilà donc la conséquence de l’attaque occidentale sur la Syrie.

    Voyant que les systèmes de défense russes n’ont pas été capables d’arrêter les missiles, l’entité encouragée, envisage donc d’attaquer l’Iran alors que celui-ci, en dehors des rhétoriques verbales, n’a jamais agressé quiconque.

    Et les zarabes, forcément se mettront du côté de l’entité sioniste que de leurs frères de religion en dépit de l’interdiction formelle édictée par le Saint Coran qui la prescrite.




    17



    2
    issam
    16 avril 2018 - 18 h 13 min

    Il faut le savoir si la Syrie n’est pas encore tombé aux mains de cette sale juiverie,c’est grâce au générale Souleymanie qui a convaincue Poutine d’intervenir en 2015 !

    Propos de Caroline Galactéros Docteur en Science politique, ancien auditeur de l’IHEDN

    Conférence,Moyen-Orient, le tragique laboratoire des nouveaux équilibres du monde.




    12



    3
    7
    16 avril 2018 - 17 h 46 min

    Les arabes ont cru qu’ils faisaient la guerre à Israel alors qu’ils se battaient contre l’Occident tout entier et la moitié du monde arabe était du coté israélien….les Iraniens eux savent qu’ ils ont en face d’eux tout le monde Occidental .
    Si les occidentaux n’ont pas encore attaqué l’Iran c’est qu’ils ont peur des consequences de ‘Vivre comme Ali et Mourir comme Hussein’ : l’arme ultime des iraniens.




    18



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.