Coupe d’Algérie 2017-2018 : JS Kabylie-USM Bel-Abbès le 1er mai

finale Coupe d'Algérie de football JSK-USMBA 5-Juillet
Le match, programmé au 5-Juillet, démarrera à 16h. D. R.

La finale de la Coupe d’Algérie de football  2017-2018 seniors entre la JS Kabylie et l’USM Bel-Abbès aura lieu le mardi 1er mai au stade 5-Juillet (Alger) à 16h, a annoncé la Fédération algérienne de football (FAF) mercredi.

En demi-finales disputées les 13 et 14 avril derniers, la JS Kabylie a éliminé le MC Alger aux tab (0-0 ap, 5-4 aux tab) et l’USM Bel-Abbès a sorti le CR Zaouïa (1-0).

Le CR Belouizdad est tenant du trophée de l’édition 2016-2017 aux dépens de l’ES Sétif (1-0).

R. S.

Comment (11)

    MELLO
    20 avril 2018 - 13 h 42 min

    Aujourd’hui et depuis déjà des années, on a décidé de ne plus nous interroger. Il n’y a plus aucun doute sur la question : la JSK est visée, par qui, pourquoi et comment ? Les amoureux de la JSK tirent la sonnette d’alarme. Les plus avisés d’entre eux pensent que le processus d’achèvement de la Jeunesse Sportive de Kabylie est lancé. Vulnérable comme jamais il ne l’a été depuis sa création, ce club jadis fort et bien gardé est devenu depuis quelques années une cible facile. Basta, la jeunesse algérienne , dont la Jeunesse Sportive de Kabylie, ne veut pas et ne doit pas être polluée par des règlements claniques et régionalistes qui puent l’appétit du gain et des privilèges dont ils se sont tous gavés. L’heure est aux véritables mesures, il faut prendre le taureau par les cornes, et la seule institution capable de peser sur le processus à venir, y compris dans ce secteur sportif, c’est celle qui a toujours détenu le véritable pouvoir : l’armée, qui est appelée à nouveau à jouer un rôle face à cette horde sauvage qui nuit à l’Algérie. Ce n’est pas un jeu ! Les menaces de la partition de l’Algérie sont à prendre très au sérieux et ce ne sont pas les mains de l’étranger qui sont les plus dangereuses. Comme l’a démontré l’histoire de l’humanité, c’est la trahison interne qui ramène l’ennemi externe. Un pays qui n’est pas colonisable ne sera pas colonisé. Tous ceux qui s’opposent ne sont pas « les mains de l’étranger », et n’espèrent pas que le pays soit à feu et à sang, ce sont des citoyens qui exigent un État qui fonctionne normalement. Le moment est venu de se poser les vraies questions avant que le pays ne soit emporté. Il faut stopper cette hémorragie. Plus personne ne supporte ce qui se passe en ce moment. La seule force qui existe en Algérie doit agir avant que ces gens-là ne fassent disparaître le pays en privilégiant leurs intérêts personnels et ne nous ramènent le dépècement. L’Algérie traverse une crise sans précédent qui menace son existence, jamais nous n’avons connu une telle situation.
    Regardons d’abord , autour de nous, ce qui nous étouffent : Alger se dépérit, d’El Harrach à Bab El Oued en passant par Belcourt, ce sont les mêmes scènes d’abandon et de désolation qui s’offrent à nous. Des immeubles datant du 17e et 19e siècles sont en train de tomber les uns après les autres. Dans la rue Rahim Kaddour, à Hussein Dey, come partout ailleurs, des briques et des détritus jonchent le sol. Impossible de savoir si le centre a été laissé à l’abandon ou s’il fait l’objet d’une rénovation dont les travaux n’avancent pas. Les habitants rencontrés sur place ne le savent pas. Le vieux Belcourt , lui, semble prêt à s’effondrer d’une seconde à l’autre, à la moindre secousse importante. Aucune bâtisse n’est à l’abri. Aucun immeuble ne semble solide. Si ce n’est la façade, ce sont les fondations qui menacent de tomber. C’est un panorama de désolation qui s’offre au visiteur du quartier qui a abrité Cervantès le captif, ou vu naître le guerrier Mohamed Belouizdad, l’actrice Biyouna, le chanteur Hachemi Guerouabi, l’écrivain Albert Camus, le footballeur Mustapha Dahleb. Ce grand footballeur ne reviendra plus jamais dans ce monde immonde, il pleurera à coup sûr. Bab El Oued, cœur battant de la capitale algéroise. Ce quartier historique très animé a servi de décor pour des scènes au cinéma. Il a aussi été le produit de nombreuses inspirations dans les récits d’auteurs d’ici et d’ailleurs. Pourtant, ses habitants ont de plus en plus envie de le quitter. « Je ne supporte plus de vivre ici. C’est devenu n’importe quoi. La saleté est partout. La violence a redoublé », confie Mohamed, supporteur du Mouloudia. « Entre les bâtiments éventrés, le laisser-aller des habitants qui jettent souvent leur détritus par la fenêtre, la coulée d’égout jamais réparé… Bab El Oued est plus que jamais livré à lui-même ». Voilà le vrai danger qui nous guette , c’est notre disparation. Il n’y aura ni MCA, ni USMA, ni JSK, ni ….

    1
    2
    LA VERITE
    19 avril 2018 - 11 h 13 min

    CETTE FOIS LA COUPE IRA A TIZI MAAIVGHA SIDI RABI. C’EST UNE LUEUR D’ESPOIR POUR LA JSK EN QUETE DE RACHAT POUR SA MAUVAISE SAISON. POUR BEL ABBES, ELLE ATTENDRA L’ANNEE PROCHAINE CONTRE LE MCA. LES SUPPORTERS DU MOULOUDIA PEUVENT ALLER ENCOURAGER BELLABES. JE LANCE UN APPEL DE SAGESSE AUX FANS DE LA JSK DE RESTER CALME ET NE PAS REPONDRE A LA PROVOCATION.
    POUR TERMINER QUE LE MEILLEUR GAGNE.

    2
    10
      Rouiched
      19 avril 2018 - 13 h 30 min

      Vous semblez etre trop optimiste ya Si la Verite surtout que cette fois-ci le 12eme homme (les pierres) ne va certainement pas jouer.

      6
      5
    Anonyme
    18 avril 2018 - 18 h 13 min

    One two three viva Bel Abbes

    9
    8
    M'hamed
    18 avril 2018 - 18 h 11 min

    Tous les gens epris de justice souhaitent la victoire de Bel Abbes selon les dires

    12
    9
    ALI
    18 avril 2018 - 18 h 09 min

    SUR TOUS LES PLANS L’USMBA MERITERA DE PRENDRE CETTE COUPE SURTOUT APRES LA DEFALCATION INJUSTE DES SIX POINTS AU CHAMPIONNAT PAR LA FIFA

    10
    9
    Mansour
    18 avril 2018 - 18 h 07 min

    Si le match se jourera dans le fair play et ce que je souhaite, c’est sur que Bel Abbes retournera chez elle avec la coupe.

    11
    8
    Mokhtar
    18 avril 2018 - 18 h 03 min

    Mon unique souhait est que la Police fasse un controle strict aux portes d’entree du stade et aux alentours afin d’eviter que des tonnes de pierres se retrouvent sur la pelouse comme a Tizi et a Constantine.
    Ca y va de l’image de marque de notre chere Algerie puisque le monde entier va suivre ce match et que le meilleur gagne.

    10
    8
    Sid'Ahmed
    18 avril 2018 - 17 h 58 min

    Il parait que les chnaouas vont etre tres nombreux et vont supporter comme d’habitude les verts et rouges et c’est logique pour peu que l’USMBA nous fera une bonne demonstration footballistique comme elle nous a habitue dans ce type d’evenement.

    11
    9
    Mohcine
    18 avril 2018 - 17 h 52 min

    Les Scorpions vont faire une piqure de rappel aux Canaris apres celle de 1991.

    11
    8
    Houari31
    18 avril 2018 - 17 h 49 min

    Inchallal le 1er Mai la coupe d’Algerie passera sa premiere nuit a Sidi Bel Abbes et ca sera bien meritee.

    12
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.