Concours national pour choisir le meilleur muezzin pour la Grande mosquée d’Alger

concours muezzin Grande mosquée d'Alger
La voix du muezzin doit refléter l'héritage culturel, civilisationnel et religieux algérien. New Press

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a annoncé dimanche à Alger l’organisation prochaine d’un concours national pour choisir le meilleur muezzin qui fera l’adhan (appel à la prière) à partir de la Grande mosquée d’Alger, précisant que celui-ci devra avoir «une voix belle et puissante voix reflétant l’héritage culturel, civilisationnel et religieux» algérien suivant la tradition du prophète (QSSSL).

Dans une allocution lors de la Journée d’étude sur le thème «Esthétique de l’adhan : esthétique de l’islam» organisée par le Centre culturel islamique, M. Aïssa a précisé que le concours qui sera organisé prochainement «est ouvert à tous les muezzins à la voix belle et puissante», ajoutant que des spécialistes et experts du domaine seront mis à contribution pour choisir le meilleur muezzin qui fera l’appel à la prière à partir de la Grande mosquée d’Alger après son inauguration fin 2018.

Le ministre a salué les muezzins algériens qui possèdent de belles voix et s’inspirent de l’héritage culturel et civilisationnel algérien suivant la tradition du prophète (QSSSL).

Pour le premier responsable du secteur, cette rencontre «est l’occasion de mettre en avant la véritable image de l’islam et permet à l’Algérie de renouer avec son authenticité et de se réconcilier avec sa mémoire».

C’est également l’occasion de donner suite à l’arrêté ministériel publié au Journal officiel et relatif à la régulation de l’adhan conformément à la tradition du prophète (QSSSL), a-t-il ajouté, mettant en exergue «l’importance de parfaire la voix de l’appel à la prière pour qu’il soit audible dans les villages et les villes et éviter toute interférence». Pour ce faire, des journées pédagogiques doivent être organisées au profit des muezzins, a relevé M. Aïssa.

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, des experts, des imams et des muezzins de différentes régions du pays et des Etats-Unis d’Amérique ont pris part à la journée d’étude.

R. N.

Comment (16)

    Anonyme
    23 avril 2018 - 15 h 22 min

    Puisque nos responsables vendent tout ce qui est Algériens aux marochiens ( même la robe kabyle), dans ce cas donnez le poste au violeur marocain, Saad amdjerrad, Il a déjà pillé des chanson Algériennes du patrimoine. Il mérite de crier à la mosquée.

    choufetrach
    23 avril 2018 - 14 h 23 min

    A l’époque du smartphone de l’ordinateur …celui qui veut prier sait quand il faut le faire . Quel gachis !
    C’est comme si un ouragan énorme allait dévaster le pays, à l’approche du ramadhan on ne parle que de bouffe ! Est-ce-vraiment un mois de jeûne?
    L’occident nous pousse a toujours à la religion , tel un apprenti sorcier, mais maintenant qu’il en subi les conséquences (antisémitisme) il veut abroger des versets. A suivre…

      Salim
      23 avril 2018 - 18 h 37 min

      Un appel symbolique par an sufirais, ce n est que mon avis, 100 000 personnes allant et venant 5 fois par jours c’est ingérable ! Et je pèse mes mots, puis imaginez le vendredi ses même personnes se déversant sur les sablettes…. pas de commentaire.

    Chibl
    23 avril 2018 - 12 h 19 min

    j’ai a coté de chez moi une mosquée et le muezzin est un gueuleur professionnel!! je propse que ce soit lui, il adore les hauts parleurs a fond la caisse!! a la grande mosquée, il sera entendu jusqu’à Marseille…

    7
    1
    Lghoul
    23 avril 2018 - 8 h 39 min

    Concours pour le recrutement de « travailleurs » ? 1 emploi disponible pour 10 millards « d’investis ». C’est pas mal non ?
    Une fois le muezzin rentre en fonction, les estomacs vont se remplir sans aucun travail ou effort El Hemdou Li’ Lah. Comme on est bénis, l’effort n’est plus necessaire. Un jour on pourra meme avoir une machine a macher a la place de nos machoires. « Khlass », on a tout maintenant et on peut dormir tranquille pour attendre paisiblemnt le paradis. Qui a autant de chance sur cette terre ?

    10
    1
    Vangelis
    23 avril 2018 - 8 h 28 min

    Il n’y a pas quelques jours à peine, fakhamatouhoum s’est fendu d’un discours sur  » el 3lm  » .

    Est-ce qu’un concours de ce type est le reflet de l’appel au savoir ?

    A quand un concours pour récompenser le plus inventeur, les plus savant, le plus travailleur tout simplement, au lieu de faire venir une horde d’imams même des USA, aux frais du pays, pour les écouter psalmodier ?

    11
    2
    Zaatar
    23 avril 2018 - 6 h 53 min

    Moi je pense à Andréa Boccelli. Comme voix il n y a pas plus en vogue en ce moment…

    11
    4
      Abou Stroff
      23 avril 2018 - 9 h 20 min

      Zaatar, je te salue! vu ma culture limitée quand il s’agit d’opéra, je ne puis que proposer Garou ou Léonard Cohen ou à la limite Johnny Halliday. à moins qu’il soit permis à rihana d’appeler à la prière.

      6
      6
    Anonyme
    23 avril 2018 - 6 h 20 min

    L’unique bouche-trou au manque de projet politique du baath fln c’est la mosquée d’alger. Aux antipodes de l’histoire Amazigh, ce régime a grand besoin d’endoctriner pour mieux coloniser. Ce minaret est directement proportionnel au manque de droit, plus il est haut plus la caste est au dessus du peuple meutrit, moins valent les hommes et femmes devant « la loi feodale ». En effet les assassins du régime sont systèmatiquement lavés. Les puits de petrole serviront à hallaliser la prise d’alger de pere en fils.

    12
    3
    nectar
    23 avril 2018 - 5 h 54 min

    De notre stupidité sortiront des merveilles!!

    12
    1
    Anonyme
    23 avril 2018 - 4 h 34 min

    Le symbole du colonialisme arabislamique.

    11
    2
    Anonyme
    23 avril 2018 - 3 h 11 min

    Mosquée pour imiter Hassan 2.

    11
    4
    Anonyme
    23 avril 2018 - 0 h 26 min

    La foi ne se mesure ni à la beauté d’une mosquée, ni à la hauteur de son minaret. Un muezzin Algérien, serait le bienvenu.

    23
    ANONYME
    22 avril 2018 - 20 h 44 min

    Je pense à « Pavarotti » pardi

    « Parmi les signes de la fin des temps, il y a le fait que les gens s’enorgueilliront de [la beauté de] leurs mosquées. »

    « A la Fin des Temps, il y aura des dévots ignorants et des connaisseurs pervers. » (Abou Nou’aym)
    « Quand vos savants apprendront en vue de gagner Dinârs et Dihrams… »

    le Prophète (sur lui la paix) a dit :
    « Dieu ne m’a pas demandé de construire les mosquées superbement (tashyîd ul massâdjid). » Ibn Abbâs ajoutait ensuite : « [Je crois que] vous décorerez (zakhrafah) vos mosquées comme les [gens d’autres religions] ont décoré leurs lieux de culte. » (Hadîth rapporté par Aboû Daoûd)

    le Prophète (sur lui la paix) a dit :
    « Viendra une époque où les musulmans s’enorgueilliront de leurs mosquées, mais ne les rendront que très peu vivantes (‘imârah). » (Hadîth rapporté par Ibn Khouzaymah) …

    Le Prophète avait une Mosquée petite et simple, une Foi grande, belle et merveilleuse.
    Nous avons des Mosquées grandes, belles et majestueuses, par contre pour la foi………………………..

    16
    4
    anti khafafich
    22 avril 2018 - 19 h 41 min

    on ne veut pas de muezzin type oriental mais bien de chez nous

    15
    3
      Anonyme
      23 avril 2018 - 5 h 53 min

      L’islam un levier colonial.

      11
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.