Sahara Occidental : l’Algérie satisfaite de la résolution du Conseil de sécurité

Sahara Occidental résolution ONU
Le Conseil de sécurité a fait échec à la manigance du couple France-Maroc. D. R.

Par R. Mahmoudi – L’Algérie prend acte de la nouvelle résolution sur la question du Sahara Occidental que le Conseil de sécurité des Nations unies vient d’adopter, indique le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Ben Ali Chérif, dans une déclaration parvenue à notre rédaction.

Pour le porte-parole du MAE, cette résolution «réaffirme, une fois de plus, avec clarté, dans son préambule comme dans son dispositif, qu’il n’est de solution à ce conflit que celle-là qui assure l’exercice par le peuple du Sahara Occidental de son droit inaliénable à l’autodétermination».

L’Algérie salue, par la même occasion, «le soutien total» du Conseil de sécurité au Secrétaire général et à son Envoyé personnel en vue de relancer les négociations «en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui pourvoit à l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental», ajoute Abdelaziz Ben Ali Chérif.

A cette occasion, l’Algérie se joint à l’appel lancé par le Conseil de sécurité aux deux parties en conflit, le royaume du Maroc et le Front Polisario, de reprendre les négociations, «sans conditions préalables et de bonne foi, en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui pourvoit à l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental». Elle souhaite que le renouvellement du mandat de la Minurso, pour une période de six mois, incite les deux parties en conflit à prendre part, «au plus tôt et sans délai», au cinquième round de négociations.

Enfin, l’Algérie s’engage, en ce qui la concerne, à continuer à apporter son «plein appui» aux efforts du Secrétaire général et de son Envoyé personnel et sa «pleine contribution» à la réussite de leurs efforts, conclut la déclaration.

R. M.

Comment (27)

    Le Patriote
    29 avril 2018 - 13 h 48 min

    Voilà ce que dit cette résolution:
    Elle fait la part belle au Maroc dont l’action est louée alors qu’elle flétrit celle du Polisario dans la zone tampon de Guerguerate en lui ordonnant d’en retirer ses troupes. Le Maroc, puissance occupante d’un territoire qui n’est pas le sien, qui en exploite les ressources minières et halieutiques, tout en réprimant sauvagement le peuple sahraoui à qui le droit inaliénable à l’autodétermination est refusé depuis plus de 45 ans est « félicité pour ses réactions mesurées » alors qu’il y a quelques mois il étaiit désigné par le premier à avoir violé les dispositions du cessz-le-feu de James Bake.
    ===========
    La résolution. elle se compose de deux parties :
    La première faite de 42 « attendus » par lesquels le Conseil de Sécurité rappelle ; reconnait ; note ; enregistre ; accueille [favorablement] ; exprime sa préoccupation ; invite ; réaffirme ; réitère ; déplore ; met l’accent (emphazises). Les plus positives s’adressent au Maroc Les plus négatives concernent le Polisario alors que d’autres renvoient le Maroc et le Polisario dos-à-dos en parlant de droits de l’Homme « à El Ayoune, Dakhla et…Tindouf » tout en délivrant son satisfecit au Maroc dont « les efforts sérieux et crédibles » sont bien accueillis, comme est « louée la retenue du Maroc » devant les récents développements dans la zone tampon, tandis que le Polisario est blâmé pour « son action dans cette même zone, sans la nommer. Enfin et s’agissant du recensement du peuple sahraoui, les attendus ne parlent que des « réfugiés des camps de Tindouf ».
    =====
    Voici quelques-uns de ces attendus qui ne souffrent d’aucune équivoque :
    Le Conseil de Sécurité :
    16- Se déclarant préoccupé par les violations des accords existants, et
    17- appelant les parties à respecter leurs obligations pertinentes et s’abstenir de toute action susceptible de déstabiliser la situation ou de menacer le processus des Nations unies, et
    18- reconnaissant la réponse mesurée du Maroc aux préoccupations les plus récentes concernant la bande tampon,
    19- Prenant note de la proposition marocaine présentée le 11 avril 2007 au Secrétaire général et
    20- accueillant favorablement les efforts sérieux et crédibles du Maroc pour faire avancer le processus vers la résolution; et
    21- prenant note de la proposition du Front Polisario présentée le 10 avril 2007 au Secrétaire général,
    26- Soulignant l’importance d’améliorer la situation des droits de l’homme au Sahara occidental et dans les camps de Tindouf,
    27- encourageant les parties à collaborer avec la communauté internationale pour élaborer et mettre en œuvre des mesures indépendantes et crédibles visant à garantir le plein respect des droits de l’homme, compte tenu des obligations qui leur incombent en vertu du droit international,
    28- Encourageant les parties à poursuivre leurs efforts respectifs pour renforcer la promotion et la protection des droits de l’homme au Sahara occidental et dans les camps de réfugiés de Tindouf, y compris les libertés d’expression et d’association,
    29- Se félicitant à cet égard des mesures et initiatives prises par le Maroc et du rôle joué par le Conseil national des commissions des droits de l’homme à Dakhla et Laayoune et de l’interaction du Maroc avec les procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies;
    33- Réitérant sa demande d’examen de l’enregistrement d’un réfugié dans les camps de réfugiés de Tindouf
    38- Reconnaissant que le statu quo n’est pas acceptable,
    =====================
    Puis viennent les décisions de ce Conseil.
    Elles commencent par fixer la durée de la MINURSO à 6 mois. Seuls le crétins de service y voient une « pression » du CS pour une solution définitive qui soit « réaliste » basée sur des « compromis ». Puis le CS enchaine avec « sa préoccupation » sur la « présence du Polisario dans la zone tampon (qu’il nomme enfin) et demande le retrait des troupes du Polisario sans parler de celles de l’armée marocaine qui surveille une route qu’ils viennent de réaliser, faisant fi des dispositions des de l’accord de cessez-le-feu sous l’égide de James Baker. La décision n°5 demandant au Polisario de ne pas s’installer dans les zones libérées (donc situées à l’extérieur du mur de la honte, est annonciatrice de nouveaux développements visant à étendre et à entériner l’annexion du Sahara Occidental. Enfin et c’est la première fois que l’action du Polisario qui lutte pour son indépendance, est jugée expressément « destabilisatrice.
    Voici donc quelques « décisions » de la Résolution qui a mis KO une partie et OK l’autre.
    =============== DÉCISIONS DU CONSEIL DE SÉCURITÉ ==============
    1. Décide de proroger le mandat de la MINURSO jusqu’au 31 octobre 2018;
    2. Souligne la nécessité de progresser vers une solution politique réaliste, pratique et durable à la question du Sahara occidental fondée sur le compromis et l’importance d’aligner l’orientation stratégique de la MINURSO
    4. se déclare préoccupé par la présence du Front Polisario dans la zone tampon de Guerguerat et demande son retrait immédiat ;
    5. s’inquiète de l’annonce par le Front Polisario du transfert prévu des fonctions administratives à Bir-Lahlou et demande au Front Polisario de s’abstenir de toute action déstabilisatrice de ce type;
    11. Invite les parties à reprendre les négociations sous les auspices du Secrétaire général sans conditions préalables et de bonne foi, en tenant compte des efforts déployés depuis 2006 et des développements ultérieurs en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable , qui assurera l’autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le cadre d’arrangements compatibles avec les principes et objectifs de la Charte des Nations Unies, et notant le rôle et les responsabilités des parties à cet égard

    2
    3
      Le Patriote
      29 avril 2018 - 20 h 26 min

      Hachahom les Sahraouis que nous soutenons depuis le début et continuerons à soutenir quoi qu’il arrive. Les crétins sont ceux qui voient en cette résolution une avancée en faveur de la RASD, alors qu’elle porte en elle les germes d’une forfaiture de ce Conseil de sécurité dont je dénonce le parti-pris en désignant le Polisario comme « fomenteur de déstabilisation » tout en félicitant le Maroc pays de la prostitution et de la drogue. Enfin pour ce qui est du tadjine, rassure-toi je l’ai en horreur autant que toi et je me contente de mon jari el ahmar et de ma berboucha bel khli3. Les habitués de ce site savent exactement que je n’ai jamais transigé pour dénoncer ce royaume de chiens qu’est le Maroc qui prostitue ses enfants aux Européens qui se bousculent chez lui. Relies tous les termes de la résolution et concentre tes tirs sur les dangers qu’elle représente pour nos amis Sahraouis.

    Moh
    29 avril 2018 - 1 h 58 min

    Que dit la résolution? Ele dit la prolongation de la mission de la MUNARSO dans le Sahara occidentale après que le Maroc eu inventé cette fourberie pour jouer à la prolongation car sans cela, la pseudo-armée marocaine aurait reçu une sacrée raclée. C’est juste une partie remise. Le front Polisario, à lui seul peut donner une sacrée raclé à ‘armée marocaine. Vu ce que j’ai constaté quant au pseudo armée marocaine(tenue, entrainement, armement) le Polisario a toute ses chances de gagner toutes les batailles et enfin la guerre contre le Maroc. Le Maroc n’a aucune chance de gagner la guerre. Ce pays joue la carte diplomatique, c’est d’ailleurs la seule qu’il a.

    7
    3
    Ahmed ADDOU
    28 avril 2018 - 21 h 12 min

    Si la RASD vient d’approuver cette Resolution malgre le jeu pervers et nuisible de la France dans sa redaction c’est parce que cette RASD sait que l’essentiel de des revendications de leur juste cause y sont a savoir :
    1/- le retour a la negociation directe avec le Maroc sous l’egide de l’ONU,
    2/- le principe indelibile de la tenue du referendum d’auto-determination sous la surveillance de la MINURSO.
    Et que la prorogation de six mois pour la MINURSO est une maniere de mettre en evidence l’urgence du reglement de ce dossier incrit chez l’ONU sous l’intilute  » Territoire a decoloniser ».

    7
    1
    Anonymous
    28 avril 2018 - 19 h 27 min

    Ce que la Resolution ne dit pas c’est que de nombreux Etats membres (notamment la Russie, la Chine,les USA, la Bolivie, la Suede, l’Ethiopie) etaient contraries par le refus de la France l’inscription de l’extension du Mandat de la MINURSO pour la protection des droits humains du peuple du Sahara Occidental au point ou ce meme Representant de la France avait menace de mettre son veto si ce point relatif aux droit de l’homme venait a etre inscrit dans la Resolution.
    Cerise sur le gateau, meme l’ambassadeur du KOWEIT avait insiste lors de son allocution sur l’urgence de la tenue du Referendum du peuple du Sahara Occidental (voir le Site Makhnaziste dit « yabiladi »).

      Jean-Boucane
      28 avril 2018 - 20 h 19 min

      Il faut casser le lien France Maroc… et cela est beaucoup plus simple qu’on ne le pense!!!

    Othman
    28 avril 2018 - 19 h 04 min

    A bien lire cette Resolution je me dit que c’est le debut de la vengeance de Trump contre M6 pour avoir soutenu financierement Hillary Clinton lors de sa campagne presidentielle.

    BabElOuedAchouhadas
    28 avril 2018 - 18 h 57 min

    Certes la Resolution est favorable a la RASD mais je continue mais je continue a dire et a ecrire que l’independance du Sahara Occidental est au bout du fusil de son peuple et que tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps que le Mongolien M6 est en train de mettre a profit pour changer la composition demographique de la population autochtone de ce pays par la transhumance de miserables colons marocains selon le modele « israelien » en Palestine.

    Mansour
    28 avril 2018 - 18 h 47 min

    Enfin une Resolution a meme de mettre fin aux souffrances du peuple du Sahara occidental grace a cette obligation de l’organisation du Referendum d’auto-determination

    Med Benhamou
    28 avril 2018 - 18 h 42 min

    Cette Resolution est FORTE mais aussi tres ASTUCIEUSE puisque par sa demande au Polisario de se retirer de Guarguarat et de suspendre le transfert de son administration vers Bir Lahlou elle coupe l’herbe sous les pieds du Maroc en evacuant tous le pretextes de son refus a revenir a la table des negociations directes avec la RASD.
    Dans ce cadre la prorogation du mandat de la MINURSO pour seulement six mois est un autre message FORT du moment que ce point est l’expression d’un raz le bol du Conseil de Securite et une volonte d’en finir rapidement avec un conflit qui a trop dure mais en tenant compte des anciennes Resolutions et de l’Accord de Cessez-le-feu consistant a tenir ce Referendum du peuple du Sahara Occidental comme precise dans l’article 11 de cette Resolution.
    Enfin c’est ma lecture de cette Resolution que je salue et donc a l’occasion je presente par anticipation a la RASD toutes mes felicitations.

    9
    1
    anonyme
    28 avril 2018 - 10 h 46 min

    Certainement que Momo6 a passe une nuit plus agitee que les autres. Enfin ce n’est que justice pour le peuple Sahraoui et espere la meme chose pour le peuple palestinien qui souffre autant que le peuple du Sahara occidental.

    28
    12
    Anonyme
    28 avril 2018 - 10 h 31 min

    Le sentiment de la panique semble devenir contagieux au Maroc puisque il vient de se propager cette fois-ci au sein du peuple marocain au regard du debat sur les forums sociaux et ce, juste apres la publication de cette Resolution,

    Ne dit-on pas qu’on peut mentir a son peuple un temps mais jamais tout le temps surtout apres l’avenement des NTIC ou tout se sait en un clic.

    28
    10
    Bouzorane
    28 avril 2018 - 10 h 08 min

    Il est temps que la RASD change d’appellation!
    Le « a » de « arabe » est une ignominie!
    D’autant plus que tous les pays arabes sont du coté du maroc.
    D’autant plus que le maroc se sert de cette appellation « arabe » pour intoxiquer et rallier à sa cause les naifs berbèristes!!
    Oui pour la nouvelle divise RASD : République AFRICAINE Sahraouie Démocratique
    Ce sera une victoire de plus contre le maroc!

    27
    12
    Mohamedz
    28 avril 2018 - 10 h 08 min

    Cette Resolution met en valeur le travail de fourmi de l’allemand Kohler qui veut rapidement mettre un terme aux souffrances du peuple du Sahara Occidental a la difference de l’americain Christopher Ross qui voulait plutot faire prolonger ce cirque afin que les Yenkees vendent le maximum d’armes au Maroc payees bien entendu par les pays du Golfe.

    22
    9
    Rachid Djha
    28 avril 2018 - 10 h 02 min

    Ce soir le « Palais » va nous annoncer l’evacuation en urgence de M6 sur une clinique parisienne comme un certain 26 fevrier 2018 lors de la publication de l’Arret de la CJUE.

    23
    7
    M'hamed HAMROUCH
    28 avril 2018 - 9 h 34 min

    Tout le monde s’accorde a dire aujourd’hui que la fin du Regime Monarchie au Maroc meme si personne ne soit en mesure de dire des a present si M6 finira au mieux comme Ben Ali ou au pire comme Kadhafi.
    En tout etat de cause les six prochains mois vont etre determinants pour le devenir de ce Regime colonialiste et feodale au regard des exigences de cette Resolution comjuguees a la situation politico-socio-economique qui prevaut actuellement au Maroc.
    Allah Yastar

    24
    12
    RasElHanout
    28 avril 2018 - 9 h 26 min

    Une autre magistrale gifle du CS/ONU apres celle de la CEDEAO (decembre 2017), l’UA (janvier 2018) et l’UE (fevrier 2018).
    A croire que le Mongolien adore ce type de traitement au point de tout faire pour avoir ce privilege masochiste.

    23
    10
    Vangelis
    28 avril 2018 - 8 h 54 min

    Une nouvelle fois, la diplomatie du chèque doit être mise en œuvre par l’Algérie. EN URGENCE !

    Il y a plus d’une année, à se prise de fonction, Trump exigeait du Mexique qu’il paye la construction du mur séparant la frontière US et mexicaine ou d’expulser tous les mexicains se trouvant sur le sol américain.

    Il y a quelques semaines ce même Trump exigeait de la Chine qu’elle arrête d’envahir le marché US et en finisse avec le vol de la propriété intellectuelle américaine. Pour ce faire il a mis en place des taxes supplémentaires sur les produits chinois vendus au États-Unis.

    Il y a quelques jours, toujours ce même Trump exigeait des arabes de payer pour leur défense liée aux troupes US qui sont en Syrie ou de se défendre eux-mêmes.

    Dans ce dernier vote du Conseil de Sécurité, la Chine, la Russie et l’Éthiopie s’étaient abstenus.

    Ces trois larrons veulent ménager la chèvre et le choux et ne pas prendre partie pour l’Algérie craignant de froisser la narco-terro-monarchie.

    La Chine bénéficie outre mesure de contrats conséquents de la part de l’Algérie sans que cette dernière ait eu l’intention d’investir dans quelque domaine que ce soit. Elle vend à l’Algérie, prend ses devises et recommence sans fin.

    La Russie a comme meilleur client pour ses armements, l’Algérie. Là aussi elle lui en vend, prend ses devises et recommence depuis des lustres.

    L’Éthiopie est le siège de l’U.A. L’Algérie est l’un des plus gros contributeur de cette organisation et qui dit contributeur dit payeur des frais fixes et variables.

    Et qu’est-ce que ces pays ont donné à l’Algérie pour appuyer ses politiques ? Rien ! En matière économique, ils soutirent des bénéfices sans contreparties aucune. En matière de politique internationale comme sur ce dossier du Sahara Occidental, il n’ont même pas été capables de voter pour ou encore d’agir selon leur poids sur le texte de la résolution qui aurait du comprendre non seulement la surveillance des droits de l’homme mais qui plus est et surtout, inviter fermement le colon a commencer à plier bagages car il occupe un territoire qui n’est pas le sien.

    L’Algérie doit donc, en vertu de ses principes accentuer les pressions sur tout ce monde et tant d’autres à l’exemple de la France et de l’Espagne, en utilisant la diplomatie du chèque. Tu me soutiens, je te donne. Tu me bloque, je te bloque. Episitou !

    23
    21
    Houari31
    28 avril 2018 - 7 h 06 min

    La fin du calvaire du peuple du Sahara Occidental se précise et tant mieux pour le monde en espérant la même chose pour le peuple de la Palestine.

    66
    19
    HANNIBAL
    28 avril 2018 - 6 h 40 min

    Par quel subterfuge Shlomo VI va expliquer au peuple marocain qu’il les a berné tout ce temps sur le Sahara Occidental alors que dans un délai de six mois il doit engager des négociations par cette dernière résolution qui prouve et évente le mensonge qui a duré 43 ans que le Sahara occidental ne fait pas partit du marok et meme Lagouira est occupé par la Mauritanie, un sujet que les nervis du makhnaz occultent honteusement! cette dernière Gifle reçue ouvre l’ère de la Libération tant attendu pour les Saharaouis est arrivé cette lueur d’espoir qui devient pour le roitelet éclairé un rève chimérique de marocanité qui s’éteint dans une impasse qui devient celle de la négociation avant octobre 2018 le makhnaz doit se préparer a quitter le Sahara sans conditions au lieu de se cacher derrière un mur de sable que le temps de la colonisation c’est fini le verdict de la CJUE est là pour le prouver. mais le caprice du roitelet est de piller le Sahara de ses richesses surtout une question de vie et de mort pour faire perdurer son règne et son trone chancelant sur le dos d’un peuple niais!!

    60
    11
    El Herraz
    28 avril 2018 - 6 h 36 min

    Je me demande si un jour ce « conseil de sécurité des nations unies » va juger inacceptable l’occupation de la Palestine.

    62
    9
      Soubhane ALLAH ya l'tif..
      30 avril 2018 - 16 h 02 min

      la Palestine siége a l’ONU, et bientôt ca seras au tour de la RASD Inch ALLAH !!
      le sage montre la lune et l’idiot regarde le doigt.

    Ziad ALAMI
    28 avril 2018 - 5 h 47 min

    Certes la Résolution fait deux accessoires concessions au Maroc (retrait des armes de Guerguerat et suspendre le transfert des administrations de la RASD vers Bir Lahlou) afin d’exclure les faux prétexte du Maroc et le ramener à la table de négociations directes avec le Polisario.

    Par contre,cette Résolution reste ferme sur les points essentiel de ce dossier, à savoir :
    1/- le retour urgent à la table des négociations directes entre le Maroc et la RASD alors que les discours officiels du Maroc considèrent que le fait de se mettre autour d’une table avec la RASD est une grave défaite diplomatique et pour cela le Makhzen préfère négocier avec l’Algérie.
    2/- le maintien du principe du Référendum d’auto-détermination du peuple du Sahara Occidental conformément à toutes les anciennes Résolutions et le contenu du Cessez-le-feu de 1991.
    Un autre fait important est que la prorogation de la MINURSO est de six mois à la place de douze mois et ceci dans le seul but d’assurer un suivi de proximité et rapproché des deux points cités ci-dessus, comme souhaité par la Suède paraît-il.

    Malgré tout cela, la diplomatie du Makhzen a commencé des hier soir à essayer de transformer cette cinglante défaite diplomatique en grandiose victoire politique grâce au génie de M6 et ceci pour ne pas perdre la face auprès du peuple marocain qui commence à prendre conscience du subterfuge et est en train de le faire savoir de plus en plus sur les réseaux sociaux.

    42
    13
      [email protected]
      28 avril 2018 - 9 h 10 min

      @ALAMI Excellente analyse et tellement pertinante sauf pour les quelques marocains encore sous l’effet de la robotissation de la presse propagandiste du Regime MakhNazi.

      22
      7
    Lettre ouverte à l'ONU
    28 avril 2018 - 5 h 11 min

    Lettre ouverte à l’ONU
    Monsieur le secrétaire général de l’ONU. Votre institution a été créée suite aux violations des droits de ‘hommes pendant la première guerre mondiale avec ses gaz d’extermination et la deuxième avec ses camps d’extermination aussi.
    Comment votre organisation peut encore dialoguer avec une narco-monarchie comme celle du Maroc qui empoisonne le monde avec sa drogue et détruit la volonté des jeunes à changer leur destin. La drogue est le pire fléau qui puisse exister dans le monde et cette narco-monarchie marocaine en a fait une arme pour détruire des nations entières.
    La narco-monarchie emprisonne arbitrairement comme à Ouarzat et le PF3 où les prisonniers souvent politiques sont exécutés sans jugement et enterrés dans des fosses communes après que leurs corps soient dissous dans des bains d’acide et de chaux vive. Même le moyen âge semble plus clément que les pratiques hors la loi de cette narcomonarchie.
    Le père du narco monarque Mohamed 6 faisait de la torture un préalable dans ses prison sinistres d’ou l’on ne revient que les pieds devant et aucune sépulture n’est accordée à la victime, souvent enlevée en pleine nuit des rues marocaines ou occidentale comme le fut feu Benbarka à Paris.
    Le peuple Sahraoui qui s’est battu pour avoir son indépendance avant même 1975 s’est vu attaqué le lendemain de l’abandon par l’Espagne du Sahara Occidental. Le narco monarque tortionnaire a voulu annexer le Sahara Occidental. Sans se battre, il obligea tous les indigents et les chômeurs du pays à marcher pendant environ un mois et à pied vers le Sahara occidental. Ces pauvres diables ont trouvé devant eux barbelés, champs de mines et colonne blindées pour les accueillir.
    Le lendemain de l’intendance de l’Algérie Hassan2 a aussi voulu récupérer l’Algérie et déclencha la guerre de sables. Avant les guerres de sable, il mobilisa les plus pauvres des marocains pour marcher vers l’Algerie et occuper les places, les vergers et les quartiers. Certains de ce marocains sont entrés avec les refugiés, d’autres ont traversé clandestinement en passant par les champs de mines. Hassan 2 a voulu faire de ces pauvres diables des stand behind.
    Les statistiques publiques donnent le Maroc comme première destination du tourisme sexuel et pédophile du monde depuis que le Tsunami a coulé les pays asiatiques connus pour ce sinistre commerce. Les touristes abusent des enfants et des adolescents de moins de 18ans pour pas cher. C’est moins loin que la Thaïlande et autres pays asiatiques connu par ces maux.
    Les pays du golfe sont submergés de réseau de prostitution venant du Maroc. Les narco monarques père et fils ont voulu annexer l’Algérie en 1963 et le Sahara Occidental en 1975 par des marches. Ils ont utilisé la crédulité et la force pour obliger les indigents à marcher vers ces pays-là.
    Le peuple Sahraoui est un peuple qui tient à sa dignité et ne souhaite pas connaitre les affres de la narcomonarchie qui envoie ses femmes se prostituer et offre ses enfants aux pédophiles du monde entier. Le peuple saharaoui veut vivre dans la dignité. C’est pour cela que je vous demande de faire en sorte que le Maroc devienne une démocratie et que la narco monarchie tombe. Je vous demande aussi que le peuple Sahraoui connaisse sa totale autonomie et devienne une nation qui siège à l’ONU et ait pour représentant le Polisario initiateur de son indépendance.

    45
    11
    Algérienne
    27 avril 2018 - 22 h 30 min

    Échec et mat. Le conseil de sécurité des nations unies vient de juger « inacceptable » le statut quo au Sahara occidental ( 40 ans de lutte!) et désigne le Maroc directement responsable de l’arrêt des négociations depuis 2012.
    Ceci signifie la fin de l’impasse, et le début du 5eme round de négociations, avec en vue une solution politique, qui garantit au peuple Saharaoui LE DROIT à
    L’ AUTODÉTERMINATION!
    Beau travail, et Joli coup monsieur Horst Köhler! et avec l’appui du conseil de sécurité svp!
    Terminé les tergiversations et les magouilles, mimi!
    Cette fois ci t’est cuit, et même ta fafa ne pourra RIEN pour toi.

    Fière du soutien inconditionnel de mon pays aux frères Sahraouis,fière des efforts de mes compatriotes, journalistes, internautes et de moi même de soutenir dans ce forum, cette juste cause, comme si c’était la nôtre, fière de mon pays,un grand pays généreux et aux grandes valeurs morales,qui s’est toujours rangé du côté des peuples opprimés.

    125
    24
    Felfel Har
    27 avril 2018 - 21 h 35 min

    Je serais curieux de savoir dans quel sens la France a voté, car c’est elle qui incite le Maroc à louvoyer, pour ne pas dire saboter les efforts de paix demandés par la communauté internationale. Le rôle néfaste de ce pays et de la Comunauté Européenne doit être dénoncé en permanence pour prendre l’ONU à témoin du travail de sape, donc improductif, de ce membre permanent du CS. J’espère que le Maroc saisira cette chance de se sortir de ce bourbier tellement il est évident que toute poursuite de cette aventure coloniale insensée risque de lui coûter les yeux de la tête, voire la tête du Mulet 6 qui s’accroche à ses idées impérialistes alors que sa gandoura prend feu de toutes parts. Un conseil: « Retro Satana! » (Arrière Satan »!)

    98
    22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.