Contribution – Manifeste judéophile et islamophobe ou pure diversion ?

judéophile
Les manifestations pro-juives se multiplient ces derniers jours en France. D. R.

Par Omar Mazri – Le caractère manifestement islamophobe et judéophile des termes, des intentions et des figures des personnalités politico-médiatiques, dénonçant «une épuration ethnique à bas bruit» pratiquée par les «islamistes radicaux» contre les bons citoyens juifs, soulève quelques questions.

Les questions que nous soulevons ne cachent pas le caractère odieux de l’assassinat ou de la torture de onze juifs français par quelques musulmans français ou résidents en France. Elles ne se dressent pas contre la liberté, la légalité, voire la légitimité de manifester ses opinions vraies ou fausses, de déclarer ses sentiments ou ses préjugés, d’afficher ses appartenances idéologiques ou religieuses. Les questions que nous soulevons manifestent notre liberté de pensée et notre devoir de clarification pour que ce qui ressemble à une vaste opération de communication ne soit pas vécue par la communauté la plus fragile de France comme une énième stigmatisation, une énième provocation, un énième amalgame, une sempiternelle diversion…

Les questions et les réponses à un problème factuel ou narratif ne doivent pas être prisonnières d’une imagination délirante et narcissique, mise en scène et livrée à la consommation de masse pour fasciner, hypnotiser, leurrer, détourner, séduire, masquer. Le problème, ces questions et ces réponses doivent répondre à la réalité (situation objective), à la vérité (se référer aux positions principielles les plus universelles ou aux affirmations catégoriques et explicites d’un texte sacré religieux ou profane fondateur d’une pensée ou d’une civilisation, et non à des valeurs, c’est-à-dire à des jugements, des interprétations et des opinions à portée limitée en termes de durée de temps, d’étendue d’espace), au contexte dans lequel se manifestent la réalité et la vérité pour s’imprimer dans la conscience humaine ou pour s’exprimer aux autres consciences.

Le contexte international

L’échec en Syrie et la mise en évidence de plus en plus visible et de plus en plus crédible de l’implication occidentale dans la formation, le soutien et la manipulation des groupes terroristes, nommés pour la «bonne cause» «islamistes» ou «djihadistes», impose de faire diversion.

Il est impossible de cacher les manifestations des Palestiniens revendiquant toujours leur droit au retour avec détermination et conviction et la riposte sanglante et démesurée des forces d’occupation sioniste de la Palestine. A chaque agression sioniste et à chaque effort de résistance palestinienne, le monde politico-médiatique vient apporter son soutien à l’entité sioniste. Et il n’échappe à personne la bataille qui veut confondre l’antisionisme et le soutien à la résistance avec l’antisémitisme. Le ridicule de qualifier un Arabe d’Afrique du Nord ou du Moyen-Orient pourtant aussi sémite que le juif d’Amérique, de France ou de Russie ne tue plus personne. Cette dérive «sémantique» porte préjudice aux juifs eux-mêmes, mais eux aussi sont victimes des médias et du sionisme.

La réalité

J’ai froid dans le dos et j’ai les limbes qui se transforment en morve lorsque je lis ce que les notables politico-médiatiques français énoncent comme vérités sacrées : «Les Français juifs ont 25 fois plus de risques d’être agressés que leurs concitoyens musulmans» ; «Dix pour cent des citoyens juifs d’Ile de France – c’est-à-dire environ 50 000 personnes – ont récemment été contraints de déménager parce qu’ils n’étaient plus en sécurité dans certaines cités et parce que leurs enfants ne pouvaient plus fréquenter l’école de la République» ; «Il s’agit d’une épuration ethnique à bas bruit au pays d’Emile Zola et de Clemenceau».

Le crime et le criminel comme objet de préoccupation intellectuelle n’est pas un fait nouveau, ce qui est nouveau et absurde, c’est de l’imputer médiatiquement à une race, à une religion, à une communauté sans apporter de preuves scientifiques et de témoignages vérifiables et incontestables.

Le crime et le criminel sont des choses graves et sérieuses, ils relèvent de la compétence des criminologistes, des juristes, des psychologues, des psychiatres. Dans le passé, il y a eu des dérives racistes ou des incompétences intellectuelles pour imputer le crime à une race. Aujourd’hui, la théorie dominante veut que le crime relève de déviance de la personnalité individuelle ou de troubles pathologiques que les conditions sociales, politiques, économiques et psychologiques aiguisent ou atténuent. On a montré également que l’ignorance des lois et l’irresponsabilité sociale favorisent la délinquance et le crime.

Il est du droit des personnalités ayant signé le manifeste d’exprimer leur peur ou leur sympathie pour les juifs et leur antipathie pour les musulmans, mais il est de leur responsabilité morale et citoyenne de ne pas s’embarquer dans un terrain aussi complexe que la sociologie et la psychologie du crime.

En France, il y a un homme extrêmement compétent en matière de criminologie, en l’occurrence Alain Bauer, professeur de criminologie appliquée au Conservatoire national des arts et métiers, consultant national et international en sécurité, auteur d’une cinquantaine d’ouvrages sur la criminalité et le terrorisme, descendant de parents juifs. Il serait intéressant, même s’il ne fait pas l’unanimité dans la communauté scientifique, d’écouter son avis sur les assertions infondées et floues dudit manifeste. Il serait intéressant, même si certains lui reprochent sa «proximité avec l’extrême droite» ou  sa «haine des musulmans», de voir comment il explique les connexions du crime organisé et les solutions à apporter à la criminalité, au lieu de juger et de punir des communautés sans argument scientifique, sans volonté d’apaiser et de «civiliser». Il pourrait nous expliquer pourquoi les «islamistes radicaux» ont droit d’expression sur internet, pourtant surveillé, pourquoi ils parviennent à passer à l’acte alors qu’ils sont fichés et surveillés et surtout pourquoi la majorité de ces «radicaux islamisés» proviennent de la délinquance ou du crime organisé ?

La réalité que les forces de l’ordre connaissent est bien celle du nombre d’Arabes, d’Africains et d’étrangers assassinés en France. Objectivement, aller sur ce terrain et établir des ratios est dangereux, car la plupart des crimes et agressions ne peuvent être attribués au racisme ou à l’islamophobie.

Par ailleurs, les ratios ne peuvent rien signifier lorsque l’on sait que les effectifs des communautés sont incomparables, les conditions sociales des communautés sont incomparables.

A titre d’illustration de la lutte idéologique et médiatique du manifeste et de ses affirmations fallacieuses, celle-ci : «10% des citoyens juifs d’Ile de France – c’est-à-dire environ 50 000 personnes – ont récemment été contraints de déménager parce qu’ils n’étaient plus en sécurité dans certaines cités et parce que leurs enfants ne pouvaient plus fréquenter l’école de la République.».

Tous les gens sensés des HLM, de la sociologie, de l’administration régionale et communale, de la démographie, de la géographie savent qu’il y a un processus d’infiltration et d’exfiltration communautaire dans les cités, les écoles, les lieux de travail par l’écrémage et la ségrégation du fait des conditions sociales, du communautarisme passif (celui mené par les politiques sociales et économiques en échec d’intégration et en confusion sur le droit à la différence qui crée de la diversité et l’obligation d’indifférenciation qui multiplie les variétés dans les mêmes moules sociaux, politiques et médiatiques cultivant le même unanimisme et le même immobilisme). Il n’y a pas que les seuls juifs qui ont déserté les «quartiers et les écoles de quartiers», mais tous les Européens qui ont les moyens de partir et une minorité d’Arabes et d’Africains qui sont parvenus à une «intégration sociale» par le revenu.

L’autre réalité qui n’échappe à personne est le nombre de musulmans et d’Arabes tués par le «terrorisme islamique». Il ne s’agit pas de «onze» personnes, mais de millions de personnes en Irak, en Syrie, en Afghanistan.

Si nous devons comptabiliser les tués par la cupidité et la voracité des prédateurs occidentaux dans le monde, il s’agit de centaines de millions.

On s’interroge donc sur les mobiles des signataires du manifeste contre l’antisémitisme lorsque l’un des signataires les plus influents et les plus prestigieux a mis à feu et à sang la Libye pour spolier ses richesses, punir les peuples qui résistent à l’ordre impérial et sioniste.

L’horreur de la réalité du manifeste est exprimée par le journaliste Claude Askolovitch qui, dans les colonnes du site Slate, dit qu’il s’agit d’«une mise en accusation des musulmans de ce pays, réputés étrangers à une véritable identité française, sauf à renoncer à leur dignité». Il conteste la quintessence du message qui «fait de la lutte pour les juifs une composante du combat identitaire français, et cette identité exclut». Il en déduit que ce texte induit que «la défense du juif implique le refus de l’islam». Le politico-médiatique français n’a toujours pas compris que l’échec de l’esprit français en Algérie et son idéologie colonisatrice est dû principalement à sa stupide stratégie de monter le juif contre le musulman, le Berbère contre l’Arabe, l’assimilé contre l’indigène…

L’autre réalité est celle de la fiction d’un «islam français» à opposer à l’islam pour civiliser le monde. Les Américains veulent une Otan arabe qui combatte les Arabes, les Africains et les Asiatiques pour le compte de l’«empire», au nom d’une certaine idée (fausse) de l’islam. Ils fondent leur fiction sur la vassalité, la terreur ou la corruption des gouvernants arabes.  Les Français, forts de leur culture et de leur intelligence, veulent mieux faire : fabriquer un islam français puis l’exporter comme on exporte une voiture ou des pommes de terre ! Les uns et les autres se croient les dépositaires légaux de l’humanité et de l’universel.

«Que les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés de caducité par les autorités théologiques, comme le furent les incohérences de la Bible et l’antisémitisme catholique aboli par [le concile] Vatican II, afin qu’aucun croyant ne puisse s’appuyer sur un texte sacré pour commettre un crime.» «Nous attendons de l’islam de France qu’il ouvre la voie.»

L’islam au service des appétits impérialistes et de l’hégémonie culturelle de l’Occident athée et matérialiste, nous l’avons vu en œuvre en terres d’islam et nous avons vu ses bouffons en France. Il faut d’abord tenter de judaïser les juifs et de christianiser les chrétiens que vous connaissez mieux que les musulmans que vous voulez islamiser à la mode de Vatican II. Le manifeste pro-sioniste et pro-Netanyahou dans son contexte est dans sa réalité intrinsèque une référence à Vatican II pour une raison stratégique : la lutte idéologique.

Le Concile Vatican II (1962-1965) est une référence majeure sur le plan géopolitique : il déclare la guerre contre l’islam jugé unique et solide rempart culturel, moral et spirituel à l’évangélisation de la planète. Pour s’attaquer à ce rempart, Vatican II va réhabiliter les juifs du meurtre de Jésus, ouvrir les passerelles vers l’Eglise orthodoxe d’Orient et de Russie, unifier les Slaves contre l’Union soviétique, considérer les musulmans comme sans Dieu, sans Livre et sans Prophète, considérer l’islam comme une religion asiatique à l’image du bouddhisme, une spiritualité en retrait du monde… Contre la dialectique de l’existence qui refuse le monopole et le pouvoir unique, Vatican II est en harmonie avec l’hégémonie impériale qui ne reconnaît pas la diversité et la multipolarité. Vatican II est en harmonie avec le matérialisme impérialiste : l’Evangile, parole de Jésus d’inspiration divine, est reconnu comme écriture humaine. Vatican II correspond à l’esprit de la postmodernité : ni Dieu ni centre, mais pouvoir temporel absolu et sans partage aux mains des communicants (du nouvel ordre mondial). Vatican II est l’instrument de lutte idéologique le plus redoutable : il enlève à l’islam son caractère divin et ferme la porte à un des messages les plus forts du Coran : les falsifications des écritures saintes et les crimes contre l’Homme par les élites intellectuelles et politiques des juifs et des chrétiens qui instrumentalisaient la religion à des fins mondaines. Il évangélise les chrétiens dans le sens où il les fait entrer massivement dans le giron de l’Eglise et enfin il leur demande de se désolidariser de la Palestine léguée aux juifs qui ont le droit de la vider de ses occupants arabes et musulmans. Les Eglises orthodoxes de Palestine, de Syrie, d’Irak et du Liban ont refusé cette reconnaissance.

J’ai traduit et publié des textes sur l’arabité des chrétiens et leur attachement à la cause palestinienne. J’ai écrit sur le pape Benoît XVI, sur la visite d’Obama au Caire, sur les Croisades : on trouve la même stratégie et la même communication : enlever aux indigènes leur droit à la patrie et former une élite musulmane médiocre et méprisable au service de l’envahisseur. La colonisation, l’évangélisation et l’empire ne sont pas encore liquidés. Il y aura toujours des voix et des voies pour leur expression et leur désir de conquête et de vassalisation.

Le contexte national

La crise sociale, la crise civilisationnelle, la crise économique, les retombées de l’agression contre la Libye mettent à mal la cohésion politique et médiatique ainsi que sa crédibilité. La diversion et le spectacle sont des armes de manipulation de l’opinion et de désinformation.

Dans ce contexte international et national d’exaspération et de crise, tout crime relevant du droit commun et inacceptable sur le plan de l’éthique et de la morale est instrumentalisé à des fins idéologiques et politico-militaires. On confisque à la justice, à la police et à la conscience humaine leur devoir de questeur de vérité et de réalité.

Lorsque le manifeste dit : «Nous demandons que la lutte contre cette faillite démocratique qu’est l’antisémitisme devienne cause nationale avant qu’il ne soit trop tard, avant que la France ne soit plus la France», nous disons que ce n’est pas ainsi que l’idéal républicain et démocratique sera restauré ou promu. On ne peut ni promouvoir ni partager ce qui est confisqué ou pris en otage.

Le thème a été largement abordé dans l’article «Je suis une image ». Malgré la désinformation, il y a toujours des honnêtes gens qui osent dire «ne parlez pas en notre nom» et ne travestissez pas la vérité. Voir l’article «Mise en accusation des musulmans ? Des voix dénoncent la tribune contre le ‘nouvel antisémitisme’».

La vérité

La négation de l’islam et la stigmatisation des musulmans s’imaginent occulter la vérité en déclarant que «les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés de caducité par les autorités théologiques». Il ne s’agit pas de vérité, mais de syllogisme fallacieux :

1 – Sur un plan procédurier, il n’appartient pas à l’accusé d’un délit ou d’un crime de défendre mon innocence, mais il appartient à ses accusateurs d’apporter leurs preuves et leurs arguments sur sa criminalité et les incitations aux crimes de sa religion, de son idéologie.

2 – Pour l’instant, ils ne produisent qu’une doxa politico-médiatique qui se veut casuistique docte. La casuistique se fonde sur le principe général pour juger du particulier alors qu’ici on émet une opinion infondée et ignare pour donner l’illusion de juger le principe général (le Coran) à partir du singulier (le musulman déviant et agressif). On ne peut raisonnablement imputer au Coran et aux musulmans qui peuplent la planète les malheurs qui s’abattent sur les juifs et les chrétiens et se taire sur les agissements d’une secte ou d’une monarchie incitant à la haine et au crime. Il est facile de se taire sur les agissements du corrupteur et de pourfendre le faible et le sans voix.

3 – Sur le plan logique, abstraction faite de la réalité et de la véracité, on ne peut demander à une autorité religieuse de frapper de caducité une partie ou l’ensemble de sa référence religieuse ou doctrinale, à moins qu’elle ne soit déjà dans un processus de remise en cause de ses fondamentaux ou qu’elle ne soit dans une position de vassalisation telle que le reniement identitaire et religieux ne peut être évité. Les seules autorités religieuses qui sont capables de ce reniement sont celles de l’Arabie Saoudite, car elles sont inféodées à la rente et au pouvoir du sultan. Les seules autorités religieuses qui sont capables de ce reniement sont celles sur qui pèsent l’accusation de terrorisme ou d’incitation au terrorisme et qui ont contribué à l’effort de guerre occidental contre la Libye et la Syrie par leurs moratoires criminels. Les renversements idéologiques et culturels en Arabie Saoudite annoncent le néo-wahhabisme ouvertement sionisant ou une guerre civile entre les libéraux et les archaïques.

4 – Les Occidentaux les plus éclairés et les plus honnêtes se laissent piéger par la doxa des savants et prédicateurs musulmans ou par celle des orientalistes. Les trois grands empires musulmans, les Omeyyades, les Abbassides et les Ottomans ont légué aux musulmans et aux Occidentaux une culture d’empire avec ses moratoires religieux pour justifier les colonisations ou pour contrer les envahisseurs étrangers dans une époque de confrontation politique et militaire. Le religieux a été instrumentalisé à des fins politiques et historiques. On peut leur trouver une justification ou une explication comme on peut les réfuter et les critiquer, cela fait partie de la pensée humaine sur la politique, les relations internationales, l’histoire, l’économique, la géographie et la sociologie. L’immobilisme et la décadence musulmane ont érigé, à tort, le patrimoine historique et le fait coutumier d’une époque singulière ou d’une géographie  particulière en dogmes religieux inviolables. La conjugaison de la tyrannie politique dans le monde musulman, de sa paresse intellectuelle et de son mimétisme religieux des juifs et des chrétiens a gommé le sens coranique et son caractère universel. La colonisation a accentué ce gommage en aiguisant le refus du colonisateur non seulement en sa qualité idéologique et militaire, mais en sa qualité humaine et dans ses valeurs morales et sociales.

Aussi, les musulmans conscients et responsables doivent prendre leurs legs religieux avec un esprit critique, en puisant directement dans la source du Coran et dans le comportement du Prophète (QSSL) pour témoigner de la vérité et vivre dans leur réalité. Ils ne doivent pas continuer à vivre en marge du monde comme des reclus, des bannis ou des accusés qui réagissent sans peser sur leur destin et celui des autres humains. Ils doivent mettre fin au mythe du musulman parfait, car l’islam est parfait, qui les rend incapables de se prendre en charge dans un monde en mouvement et dont le mouvement est alimenté par la dialectique des crises. Pour ne plus être objet de manipulation, nous devons agir comme acteur avec nos moyens et nos ressources pour nous libérer de l’oppression et de l’humiliation dans ce monde et dans l’autre.

Plusieurs voies s’offrent à nous. Pour ma part, j’en vois quatre.

1– Régler le sens de l’allégeance et de l’appartenance. Pour l’homme cultivé et intelligent, conscient et responsable de sa vie sur terre, les sphères, registres et niveaux d’allégeance et d’appartenance sont relatifs, non exclusifs. Nous pouvons les concevoir et les vivre sans contradiction, sans schizophrénie et sans anarchie si nous parvenons à les définir, à les délimiter et à les agencer dans des priorités. Sur ce terrain, les juifs ont réglé leurs problèmes. Athées ou croyants, communs ou élite, ils parviennent à vivre en harmonie et à faire front en bloc contre l’adversité sans bruits et avec efficacité. Toutes les communautés humaines en minorité, par la loi de l’adaptation et du changement parviennent à trouver leurs marques et à vivre au sein des autres respectés et respectueux.

2– Comprendre le rapport des forces. Nous vivons dans un pays où la charité répond à des impératifs politiques et idéologiques, mais où aussi le respect accordé et la voix permise sont fonction du poids électoral, social, politique, médiatique, culturel et économique. Pour des raisons historiques, nous sommes absents sur ces terrains et nous ne pesons rien dans le rapport des forces. Le minimum requis, même si la démocratie est dévoyée par les médias, est de participer efficacement et massivement. Il ne s’agit pas d’un vote communautariste, mais d’un vote citoyen, donc utile pour la vie sociale et économique du citoyen, utile pour les libertés fondamentales, utile pour la justice, utile pour la paix. Le Halal et le Haram ont été définis d’une manière explicite par le Coran, il serait vain d’en faire des masques pour cacher notre indigence et notre paresse. On peut décider de s’abstenir de voter par acte politique et c’est un choix respectable. Le faire par motif religieux est une ignorance de la religion et une inféodation à une secte ou une allégeance à un pays étranger.

3– S’approprier le savoir et la connaissance. En qualité de musulman, je me dois de connaître un minimum du Coran pour vivre apaisé, libre et responsable. En qualité de citoyen ou de résident, je me dois de connaître un minimum de la culture, de la géographie et de l’histoire du peuple ou de la communauté avec qui je partage le temps et le lieu de vie.

4– Réclamer pour nous et pour les autres la liberté et le droit à la différence. Il ne s’agit pas dans nos rapports avec les autres, musulmans ou non musulmans, de nous focaliser sur les questions d’exégèse ou de rite, mais de liberté, de responsabilité, de savoir, de dignité humaine. Nous ne pouvons inviter à la foi que par notre pratique quotidienne de la vertu. Nous devons penser, dire et agir en termes de liberté et de responsabilité. Tous les énoncés coraniques où il est question de châtiment divin ou de jihad (lutte ou plus précisément effort sur soi) ont pour vocation la défense de la liberté et de l’expression plurielle. Seul Dieu est Un, Immuable, Absolu et Parfait avec pour corollaire tout ce qui n’est pas Dieu est divers et varié, changeant, relatif et imparfait. Nos réponses et nos positions en matière de liberté et de droit à la différence ne peuvent être tactiques, conjoncturelles ou superficielles : elles découlent du credo de notre foi monothéiste.

Tous les prophètes autorisés à prendre les armes et tous les châtiments venant du Ciel répondent au seul impératif de défendre la liberté et de refuser le monopole, y compris en matière de conscience et de pensée. L’ordre coranique de tuer les juifs n’est pas un ordre arbitraire, inique et raciste que donnerait un tyran judéophobe contre tous les juifs pour leur race ou leur religion, mais la suite logique et historique qui a été réservée à une tribu juive qui a trahi le pacte de non-agression établi avec le Messager Mohamed (QSSL), qui a comploté avec les Arabes oppresseurs et qui a tué les émissaires de paix envoyé vers eux par le Prophète. Contre les traîtres et les transgresseurs, ce ne fut pas la loi coranique qui a été appliquée, mais la loi mosaïque dure et impitoyable. Le peuple de Sodome et Gomorrhe (peuple de Loth) n’a pas été exterminé, comme le disent la Bible et certains imitateurs musulmans, pour ses méfaits moraux (homosexualité), mais pour son refus de la différence de Loth qui ne pratiquait pas l’homosexualité et qui risquait l’expulsion de la cité. Il en fut de même pour le peuple de Salah dont les élites ont confisqué les terres et l’eau pour le profit exclusif des nantis. Il en fut de même pour le peuple de Choaïb dont le peuple a été exterminé pour le monopole du commerce et l’usage frauduleux des instruments de pesage et de mesure. David a combattu les envahisseurs tyranniques (jabbarine). Résister à un ordre inique et lutter pour sa liberté et celle des autres, y compris pour la préservation de leurs lieux de culte et de leurs temples, est un principe coranique universel que pratiquent tous les hommes épris de liberté et de justice. C’est ce que nous voyons en Palestine et ailleurs dans le monde. Le châtiment divin frappe aussi tous les hommes et tous les pouvoirs qui ont une dérive démiurge, comme Pharaon.

Au lieu de verser dans des formulations infondées et tendancieuses, les signataires du manifeste auraient trouvé plus d’écho et meilleure écoute s’ils n’avaient pas reproduit une fois de plus le monopole de la souffrance du peuple juif, comme si les autres peuples n’ont pas de souffrance, comme si les juifs de France ne sont pas confrontés aux mêmes problèmes que les autres Français. Le moment et les propos du manifeste du nouvel antisémitisme mettent l’accent sur les clivages et les haines, et à ce titre, ils ne servent ni les intérêts de la République ni ceux de la démocratie, ni ceux de la liberté, ni ceux de l’impartialité et de la neutralité de la justice.

Les défenseurs laïcistes de la République et les pourfendeurs islamistes de la République tombent dans le même travers psittaciste qui consiste à répéter inlassablement, comme des perroquets savants, le même discours, alors que la réalité, la vérité et le contexte les contredisent.

Selon l’expression de Malek Bennabi, le côté pile et le côté face de la même fausse monnaie intellectuelle peuvent représenter deux figures différentes, mais représenter le même symbole de l’échange ou de l’accord. Ces termes de l’échange ou de l’accord nous les avons vus et nous continuons de les voir dans les agissements des terroristes pseudo-islamistes qui terrorisent les populations musulmanes, mais qui ne mènent aucune attaque verbale ou physique contre l’occupant sioniste. Les uns et les autres pratiquent l’art de la diversion dans leur propre camp et avec leurs propres rhétoriques.

En France, les élites musulmanes participent au même psittacisme : bavarder et se disputer des rentes de positions sociales ou intellectuelles, alors qu’aucune action sérieuse de pédagogie ou d’édification civilisationnelle (fondation caritative, institut de formation, magazine, édition…) n’a été entreprise. La présence musulmane et arabe en France ne laisse que peu de traces dans la société française moderne, malgré sa présence séculaire. Le nombre de convertis est négligeable.

Il y a quand même des questions qui interpellent la conscience : les Français sont restés en Algérie 132 ans et n’ont pratiquement rien pris de nous, à part les matières premières. Nous sommes en France depuis longtemps et nous n’avons rien pris de ce qui a fait la grandeur de la France, à part ses boniments de friperie. Malek Bennabi disait que le colonialisme est une double malédiction, pour le colonisateur et pour le colonisé, les deux perdent leur compétence à civiliser ou à se civiliser. Pour ma part, j’ai l’impression que chacun, mû par son intérêt de survie, n’a pris que les choses de l’autre, et dans sa cupidité, il a emprunté les travers de l’autre. Vivant l’un à côté de l’autre et l’un dans l’autre, nous ne vivons pas l’un avec l’autre et nous ne produisons que de la répulsion mutuelle comme des pôles aimantés de même sens.

Conclusion

La loi coranique suprême stipule que «quiconque attente, sans droit, à la vie d’un homme, c’est comme s’il avait attenté sur l’humanité entière».

Cette loi est universelle. L’unique dérogation est le droit de défendre la vie ou la liberté lorsqu’elles sont menacées ou bafouées. Le  seul droit est celui de la légitime défense, celui de la résistance contre un envahisseur, celui de la lutte contre un oppresseur usant de violence ou celui d’un acte de justice rendu par un tribunal légal et constitué qui accorde au justiciable toutes les garanties pour se défendre ou d’être défendu.

En matière de justice, le Coran autorise la peine de mort comme had, c’est-à-dire limite supérieure qu’il ne faut pas transgresser, et il recommande le pardon et la remise de peine s’il y a repentir.

Le fanatique qui tue au nom de Dieu ou de la religion est un criminel qui doit répondre de ses actes devant un tribunal et nul autre que lui ne doit porter le fardeau de son crime. Le fanatique qui impute à quelqu’un la responsabilité du crime commis par un autre est criminel lui aussi, car son faux témoignage peut conduire au meurtre et à l’iniquité envers un homme ou une communauté d’hommes. Celui qui parvient à me prouver que le Coran dit le contraire, je m’engage à échanger ma foi contre la sienne et à faire du sionisme l’amour de ma vie.

O. M.

Comment (40)

    Jaguar
    1 mai 2018 - 12 h 37 min

    A David BENZAKEN : C’est un honneur de débattre avec vous sur ce modeste site. Pourriez vous nous en dire plus sur ce CRIF ses réseaux ainsi que ses objectifs ? Je vous avouerai que je patoge un peu. Merci pour vos lumières.

    asyar
    29 avril 2018 - 14 h 30 min

    C’est le crif qui organise et autorise ces manifestations???

    4
    8
      David BENZAKEN
      29 avril 2018 - 20 h 31 min

      Shalom Asyar ! La réponse c’est : OUI ! C’est bien le crif qui mène le bal. Selon le mode : Jacques a dit…. debout ! Assis ! etc… etc…

        asyar
        30 avril 2018 - 10 h 06 min

        Salam Mr, c’était une question. Avez vous un lien de parenté… Peut être un membre de votre famille en fait partie et vous aurait confirmé votre réponse.

        2
        3
        asyar
        1 mai 2018 - 15 h 56 min

        Une question, vous avez probablement la réponse… La lettre j n’est pas mentionnée sur le logo de la secte, quel est la raison?

    Anonyme
    29 avril 2018 - 6 h 57 min

    Il y a une tres importante decision a prendre par la societe civile Europeenne surtout les musulmans Europeens.c est de s organiser et d investir les reseaux sociaux et de montrer au monde les assassinats quotidiens a GAZA et de maintenir les pressions sur le parlement Europeen et les deputes Europeens pour soutenir les Palestiniens et les Sahraouis dans leur droit universel a l autodetermination et a l independance.Les Francais musulmans particulierement doivent savoir qu ils forment une force electorale incomparable en Europe,ils peuvent en s organisant jouer un tres grand role dans le choix de la politique Francaise et Europeenne vis avis des interets de leur communaute…Ils doivent s organiser autour d un conseil superieur des institutions musulmanes forme d eminantes personalites civiles de tres haut niveau (pour les questions politiques et sociales) et d un Mufti de la republique,eminante personalite religieuse reconnue (pour les questions religieuses ) .Toutes les questions relatives a la defense des interets des francais musulmans doivent etre debattus et defendus par ce conseil superieurs des institutions musulmanes de France.C est a cette condition fondamentale que les francais musulmans et Europeens pourront s imposer en tant que force politique incontournable pour le choix des politiques gouvernementales et Europeennes.

    14
    14
    Al - Hanif
    29 avril 2018 - 5 h 27 min

    Salam Monsieur Omar Mazri. Merci pour ce texte que je connaissais dans son support naturel.
    je commencerai par une requête. Que vous donniez à AP l’autorisation de publier votre texte : » Agression de la Syrie, diversion ou dérision?

    Je retiens dans le présent texte une rigueur dans la démonstration et l’inscription d’un savoir-faire didactique qui éclairent et contextualisent les contours de la nouvelle islamophobie.
    Je salue tout autant, votre dénonciation de notre paresse intellectuelle et de notre incapacité à nous hisser au statut de citoyen dans les sociétés dans lesquelles nous vivons.
    Connaissant votre travail dans le social, je sais que vous plaidez pour l’exemplarité dans le comportement et la richesse qu’apportent les différences.

    J’aimerai modestement faire émerger un point de vue et mettre la lumière sur une contradiction flagrante: celle de l’assimilation aux cultures européennes, illustrée par la prééminence des élites juives -,ce qui est la négation même du sionisme prôné par Herzl et mis en oeuvre par Ben Gourian – et la volonté de mener une guerre idéologique au profit de ce dernier en validant la première des manipulations, celle d’un peuple sans terre qui revient dans sa terre biblique; elle-même miraculeusement sans laissée vide et sans peuple.

    Dans un vif débat avec des juifs russes, le grand poète révolutionnaire Vladimir Maïakowski disait tout son mépris pour le projet sioniste:
    « Vous vous faîtes des illusions si vous croyez que les masses musulmanes accepteront une patrie juive. Vous vous faîtes des illusions si vous croyez que les Arabes palestiniens abandonneront leurs terres sans se battre. »

    Depuis, il s’est trompé deux fois:, la révolution prolétarienne sans Dieu à laquelle il appelait pour mettre fin à toutes les injustices, avoir conquis la moitié du globe a failli, et les musulmans sont devenus auxiliaires du projet sioniste. Plus de deux millions de juifs russes ont obtenu autorisation d’émigrer pour donner corps et âme au projet.
    Et Al Djazeera le porte-voix de ce projet l’a fait pénétrer dans tous les foyers musulmans avec notre complicité agissante ou notre cécité..

    45
    4
    Vox Populi
    28 avril 2018 - 23 h 45 min

    Ce manifeste n’est que dérision. C’est l’aveu d’un échec cuisant de la politique fiasco d’intégration française,notamment dans les cités et les banlieues. Et qui sont les résidents de ces quartiers délaissés par les politiques? Ce sont en grande partie les Français issus de l’immigration maghrébine, donc majoritairement des musulmans. Depuis les 2 mandats de Chirac,ce problème n’a fait que s’intensifier. A l’époque, après une descente dans les cités, Chirac s’est fait arroser par les jeunes des cités avec un jet de tomates,qu’il avait reçu en plein visage, pour exprimer leur ras le bol à l’exclusion. Depuis,tous les candidats potentiels à la présidence française, soient-ils de droite ou de gauche, promettent monts et merveilles aux électeurs de cette frange française pendant les campagnes électorales, mais une fois celles ci terminées, et les votes des musulmans récoltés, le problème des banlieues et des cités, reste superbement ignoré, et jeté aux oubliettes. Forcément, à trop renier le problème, il a laissé place au développement du banditisme, du racket de la drogue, et au djihadism, surtout dans ces milieux, peuplés de jeunes laissés pour compte, et désœuvrés. Comme si cette population était de deuxième zone, non française, et disons le, foncièrement non désirable. A l’évidence, s’investir dans un sérieux programme d’intégration , et d’éradication ,coûte des milliards d’euros. Macron, comme ses prédécesseurs, Sarkozy, et Hollande,fait mener aux français, sous la houlette de l’UE, une politique d’austérité à tout égard. Donc investir dans ce créneau mettrait en grogne la frange des riches . Donc direction la dérision insidieuse et raciale grâce aux copains BHL,Sarkozy et Cie. Imputer les crimes,le banditisme et tous les maux de la France, non pas aux voyous de tout bord, mais aux musulmans, uniquement. Pourquoi donc? Toujours dans l’amalgame, et dans la même trajectoire : les musulmans sont des islamistes djihadistes, parce-que le Coran leur dicte la violence.
    Ce manifeste est tout simplement une indigence culturelle, et ses géniteurs font volontairement preuve de cécité intellectuelle .
    Le banditisme est un fléau universel, il est de toute race,de toute ethnie, et de toute couleur. Le djihadism n’a rien à voir avec l’islam, le djihadism est indéniablement le banditisme du siècle, créé par ces mêmes maîtres sorciers, et qui veulent à tout l’imputer à une frange bien définie. La preuve en est, d’où émane l’axe du mal depuis en moins les 2 dernières guerres mondiales? Des pays musulmans, ou de l’Occident ? Qui agresse et qui met à genoux l’autre ?
    Ce manifeste alimentera à souhait les débats sur les plateaux télé du lobby juif,et donnera du grain à moudre à la presse française, pour faire volontairement oublier à l’opinion publique l’échec totale de la politique de Macron vis à vis de ses électeurs, l’échec des tirs français sur la Syrie, l’échec de la politique du Makhzen, appuyé par Macron vis à vis du Sahara Occidental, le soutien abjecte de Macron à Netanyahou contre la Palestine, et celui de l’Arabie Saoudite dans sa guerre contre le Yémen ,et enfin le bourbier dans lequel Macron s’est enfoncé, dans sa politique expansionniste au Sahel. Voilà les dessous cachés de ce minable manifeste,et ses véritables desseins. Dresser 2,communautés l’une contre l’autre pour faire oublier aux français les déboires de Macron et surtout lui permettre de ne point s’investir financièrement parlant, dans le bien être,et le vivre ensemble dans les banlieues, et cités. Ça se chiffre à des milliards d’€. Il a pu arracher les voix dont il avait besoin à cette communauté pour se faire élire, et maintenant, il s’en débarrasse, comme un vulgaire kleenex.

    111
    11
    Mme CH
    28 avril 2018 - 23 h 01 min

    Tout le monde sait maintenant que ces étoiles bleues excellent dans le processus de victimisation et du pleurnichage, mais ils excellent aussi dans le mensonge et la fabrication des preuves contre les arabo-musulmans en France et ailleurs…tout cela pour détourner les regards braqués sur les agressions barbares que commet ladite Israël contre les Palestiniens….et pour provoquer des incitations à la haine dont le but est de pousser la pyramide de l’Etat atlantiste à persécuter la communauté arabo-musulmane de façon à amener des éléments de celle-ci à réagir par la violence en se mettant sur le dos une bonne partie de la société française qui est aveuglée par les médias sionistes.
    C’est d’autant plus périlleux que ces simulations conscientes et raisonnées ne sont pas provoquées par de jeunes délinquants, mais par des Requins-Tigres agissant par idéologie politique, appartenant aux multiples institutions d’étoiles bleues de France. Dans toutes ces agitations thermiques qui se sont révélées des scénarios hollywoodiens, les politicards ont montré une grande frivolité, insouciance et imprudence en se livrant à des spéculations et en se basant sur des données arbitraires et invérifiables. Une fois que s’est avéré que la communauté arabo-musulmane n’a rien à voir avec tel ou tel acte criminel, aucun d’entre ces Oursons en peluche entre les mains du Crif n’a eu la politesse de présenter des excuses à la communauté musulmane affectée par ces comportements abominables …!!
    Quel culot de venir faire croire qu’ils sont des victimes, alors que des millions de musulmans sont assassinés ou persécutés à travers le monde…!!! Puuufffffff…! Shame on you..!
    Réveillez-vous terriens…!!
    Merci Mr Omar Mazri pour cet article de haute facture…!!

    23
    87
    Anonyme
    28 avril 2018 - 20 h 58 min

    c est bon il est rayé leur disque …le monde les connaît et tt ca est orchestré par leurs soutiens habituels. ils aiment semer la zizanie dans le monde pour pouvoir le géré , diviser pr mieux régner . l état sioniste d Israël est le cancer de l humanité et de lui ttes les guerres même chez les musulmans aujour dhui .

    22
    7
    Kenza
    28 avril 2018 - 20 h 44 min

    Quand dans la même semaine, en France, on sort le manifeste sur le soit-disant « nouvel antisémitisme » et à Berlin on organise « Jour de Kippa » une manifestation contre l’antisémitisme, on voit bien que tout cela est bien orchestré par le lobby sioniste qui a mis une grande partie des pays de l’Europe à sa botte….
    (…)
    Tout cela n’est que la mise en pratique de la théorie élaborée par les américano-sionistes du « choc des civilisations » dans sa version chère à l’escroc Sarkozy du  » monde judéo-chrétien contre le monde musulman », chez la crétin Bush c’est  » l’axe du mal contre l’axe du bien »

    13
    5
    الهوارية
    28 avril 2018 - 18 h 43 min

    Moi, je demande le Boycott des supermarchés pendant au moins 1 mois, allez aux marchés y’a des fruits du Maghreb, de Turquie, et de Chine, faites votre pays à domicile sinon rentrer au bled, Algérie, Maroc Tunisie et vous verrez comme vont réagir les commerçants, ils vont baisser les rideaux car les français de souche ne bouffent qu’une demie baguette ou une ficelle …
    C’est grâce aux musulmans que les commerces ne font jamais faillites en France.
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Tant qu’ils ne respectent pas notre Islam, nos Saintes Écritures du Saint Coran.
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Boycott
    Boycott

    20
    66
      Mme CH
      29 avril 2018 - 13 h 52 min

      Totalement d’accord avec vous chère Houaria, le Boycott est une arme tranchante et redoutable surtout qu’elle touche la poche de ces sionistes assoiffés d’argent et de sang. D’ailleurs, la France gouvernée par le Crif et ses caniches « est le seul pays où militants et sympathisants de la campagne BDS (Boycott-désinvestissement-sanction) font l’objet de poursuites judiciaires – ce fut le cas de feu l’ancien ambassadeur Stéphane Hessel -, conformément à la circulaire Alliot-Marie (2010) qui assimile les actions de boycott à des appels à la discrimination raciale.. »..!! N’empêche que le président de ladite Israël a qualifié la campagne de boycott de « menace stratégique ».

      Alors là où nous se trouvons, boycottons, y compris les entreprises et les organisations qui soutiennent ladite Israël.

      7
      67
    lhadi
    28 avril 2018 - 17 h 58 min

    Ce manifeste veut faire croire à l’opinion internationale qu’il y a un progrom organisé par les musulmans de France ; que les jeunes musulmans, plus particulièrement ceux des banlieues, font le remake de la nuit des glaces pour accélérer l’émigration des juifs.

    L’objectif, selon les rédacteurs de ce manifeste, fut atteint : le nombre de candidats à l’émigration crut considérablement, en dépit de l’indignation que l’événement suscita dans la classe politique de française.

    Dois je être étonné que la perfide de cette affirmation garde sa vigueur alors que la réalité est toute autre ? évidemment non !

    Appelons un chat un chat et un chien un chien : un peuple parasite prônant la haine et la destruction des autres peuples, comme il est dit dans la tora et le talmud, est capable de toutes les manipulations.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    23
    7
    Kabylovich
    28 avril 2018 - 17 h 51 min

    Antisémitisme musulman ou islamophobie juive ? (Fin)
    Cide

    Qu’ils s’appellent Zemmour, Bat Yor, Bensousan, Chemla ou Habib, ils n’ont jamais connu ni pogroms, ni rafles beaucoup moins de chambres à gaz. Seulement à les entendre, Auschwitz, Dachau, Sachsenhausen ou Buchenwald se situaient de l’autre rive de la méditerranée, en terre d’islam. Et ce sont les Arabes, notamment les Palestiniens, qui devront en payer le prix.

    Antisémitisme musulman ou islamophobie juive ? (Fin)
    Majoritairement issus du Maghreb ou du Monde Arabe, ils sont porteurs d’une haine passionnelle envers l’islam et les musulmans. Qu’ils s’appellent Zemmour, Bat Yor, Bensousan, Chemla ou Habib, ils n’ont jamais connu, eux ou leur famille, ni pogroms, ni rafles beaucoup moins de chambres à gaz.

    Et pour cause, leurs pays d’origine ont bravé les décrets et les interdits des puissances occupantes, pour justement ne pas les soumettre aux iniques lois de Vichy, Rome ou Berlin. Seulement à les entendre : Auschwitz, Dachau, Sachsenhausen ou Buchenwald se situaient de l’autre rive de la méditerranée, en terre d’islam.

    Et, dans un élan de folie collective, ce sont les Arabes et notamment les Palestiniens qui devront en payer le prix de la vengeance.

    Comment expliquer autrement cette révulsion endémique qui les habitent envers tout ce qui est musulman, Noir ou Arabe ?

    En fait ce que ces sionistes impénitents reprochent réellement aux musulmans de France n’est pas tant leur crime passé, il n’y en a pas, mais bien en revanche leur positionnement politique actuel favorable à la Palestine et par conséquent hostile à Israël.
    C’est dire combien cette animosité est amenée à s’aggraver avec le temps, vu que le seul consensus au sein de cette communauté musulmane française est l’unanimité de son soutien total et inconditionnel à la cause palestinienne.

    Ainsi, la guerre totale que les nombreuses officines sionistes mènent aux musulmans français n’est qu’à ses débuts. Et rien ne leur sera épargné. Diffamation, calomnie et diabolisation, tous les procédés fascistes en effet qu’Israël en a le secret. Vu que, d’une part, certains de ses habitants l’ont déjà vécus en Europe et, surtout, vu qu’il est aujourd’hui le seul pays gouverné par des mouvances ostentatoirement fascistes.
    Quoi qu’il en soit, la nervosité apparente des amis d’Israël dessert leur cause et décrédibilise leur engagement. Et personne n’est dupe, exception faite de ceux qui ont intérêt de l’être.Tandis que les musulmans français concordent leur action collective et marquent des points, confortés en cela par la justesse de leurs causes, qu’elle soit d’ailleurs celle de l’émancipation sociopolitique ou celle du droit et la justice pour le peuple palestinien. Le miracle est que les deux causes vont de pair. Tant la justice est une et indivisible. Raison pour laquelle, plus seront nombreux les 300 de Val et acolytes, mieux nous serons à l’ombre [1].

    [1] Un espion de Lionidas vient affolé expliquant que l’armée adverse est tellement nombreuse que ses soldats peuvent couvrir le soleil par leur lance, un Spartiate, imperturbable, lui rétorqua : Tant mieux nous serons à l’ombre.

    16
    8
    Genzeric
    28 avril 2018 - 16 h 46 min

    Merci Mr.Omar Mazri pour votre contribution . Elle aurait eu plus de poids si cette contribution était éditée dans un grand journal français à forte distribution . Comme par exemple celui qui a été utilisé par les 300 lâches signataire du pamphlet contre les musulmans . Ces pseudos intellectuels et faux politiques mal-en-point , auraient été plus inspirés s’il avaient fait de même pour dénoncer les crimes des sionistes israélien commis contre la population civile palestinienne.

    100
    7
    fatigué
    28 avril 2018 - 16 h 37 min

    un rabbin youtubeur a avertit les juifs d’Europe et surtout de france que tous ces tintamarres à propos de victimes juives, l’occupation quasi totale des plateaux télé par des juifs, les lois punissant tous ceux qui osent critiquer des juifs etc….finiront par dégoutter les populations européennes et surtout française qui finiront par porter au pouvoir un courant antijuif et là se serait une autre shoa.
    les juifs de France et d’Europe n’écoutent apparemment pas ce rabbin .

    31
    66
    Bagham
    28 avril 2018 - 15 h 55 min

    Merci, un excellent article. L’algérien est toujours debout, ne recule pas. Bravo

    77
    6
    Anonyme
    28 avril 2018 - 15 h 34 min

    Et si ce manifeste n’était qu’une énième tentative de pousser les gens au conflit et à créer une guerre civile ? Les émeutes de 2005 étaient déjà une imposture, c’était un « printemps français en novembre ». Des cerveaux malades tentent de mettre le feu en France et ils ne sont pas ceux que l’on pense.

    16
    12
    Anti khafafich
    28 avril 2018 - 15 h 31 min

    Ceux qui ramènent des versets coraniques en les isolants de leurs contextes n ont aucune leçon à nous donner en matière dde droits de l homme car dans leur Talmud il n y que incitations à l assassinat pur et simple ainsi que des Actes racistes anti humains

    21
    9
      Anonyme
      28 avril 2018 - 20 h 18 min

      @Anti Khafafich ; Comment peux-tu insulter le Talmud alors que le Coran est un plagiat du Talmud:
      Coran 5.6 Ô les croyants! Lorsque vous vous levez pour la Salat, lavez vos visages et vos mains jusqu´aux coudes; passez les mains mouillées sur vos têtes; et lavez-vous les pieds jusqu´aux chevilles. Et si vous êtes pollués « junub », alors purifiez-vous (par un bain); mais si vous êtes malades, ou en voyage, ou si l´un de vous revient du lieu ou´ il a fait ses besoins ou si vous avez touché aux femmes et que vous ne trouviez pas d´eau, alors recourez à la terre pure, passez-en sur vos visages et vos mains. Allah ne veut pas vous imposer quelque gêne, mais Il veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait. Peut-être serez-vous reconnaissants.

      Ô les croyants! Lorsque vous vous levez pour la Salat, lavezA1 vos visages et vos mains jusqu´aux coudes; passez les mains mouillées sur vos têtes; et lavez-vous les pieds jusqu´aux chevilles. => Exode 30:18-21; Talmud, Yoma 30b et Zebahim 19b; Jean 13:9.

      Et si vous êtes pollués « junub », alors purifiez-vous (par un bain); mais si vous êtes malades, ou en voyage, ou si l´un de vous revient du lieu ou´ il a fait ses besoins ou si vous avez touché aux femmes => Mishnah, Berakot 3:4.

      et que vous ne trouviez pas d´eau, alors recourez à la terre pure => Talmud, Berakot 15a.
      Coran 5.32 C´est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d´Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d´un meurtre ou d´une corruption sur la terre, c´est comme s´il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c´est comme s´il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu´en dépit de cela, beaucoup d´entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre.
      C’est dans le Talmud :
      => Mishna, Sanhédrin 4:5; Talmud, Kiddushin par. 1
      Coran ;15.18 A moins que l´un d´eux parvienne subrepticement à écouter, une flamme brillante alors le poursuit.

      D’après le Talmud (Ber. 18.b) les anges déchus se tiennent derrière le rideau qui cache le trône de Dieu pour surprendre les secrets divins, mais d’après Geneis rabbah (50, 68) ils sont chassés du ciel.
      Coran 17.10 Dis: « Invoquez Allah, ou invoquez le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l´appelez, Il a les plus beaux noms. Et dans ta Salat, ne récite pas à voix haute; et ne l´y abaisse pas trop, mais cherche le juste milieu entre les deux ».
      => C’est dans le Talmud, Berakot 31:2.
      Coran :24.24 Le jour où leurs langues, leurs mains et leurs pieds témoigneront contre eux de ce qu´ils faisaient.
      Citant Isaïe 43:10, le Talmud (Hagiga 16; Taanit 11) dit que les membres mêmes de l’homme témoigneront contre lui

      8
      19
        anti khafafich
        29 avril 2018 - 1 h 07 min

        et tu comptes nous baratiner juste avec ça !!!!
        je vais te « rapporter » juste ta première référence qui en dira long sur ton « honnêteté » :
        18 Tu feras aussi une cuve d’airain, avec sa base d’airain, pour s’y laver; tu la mettras entre le tabernacle d’assignation et l’autel, et tu y mettras de l’eau. 19 Et Aaron et ses fils en laveront leurs mains et leurs pieds. 20 Quand ils entreront au tabernacle d’assignation, ils se laveront avec de l’eau, afin qu’ils ne meurent pas, ou quand ils approcheront de l’autel pour faire le service, pour faire fumer le sacrifice fait par le feu à l’Éternel. 21 Ils laveront donc leurs mains et leurs pieds, afin qu’ils ne meurent pas. Ce leur sera une ordonnance perpétuelle, pour Aaron et pour sa postérité dans leurs générations. Exode 30:18-21 alors ou est le plagiat ??? je ne parle même pas des contextes des 2 livres, sujet de mon commentaire

        15
        5
        Anonyme
        29 avril 2018 - 8 h 51 min

        Tu as l’air de connaître le talmud par coeur le mieux c’est que tu ailles sur un site israelien pourriture

        5
        4
    Anonyme
    28 avril 2018 - 15 h 22 min

    Le premier president d Israel David Ben Gourion avait une strategie qui persiste jusqu a ce jour,70 ans apres la creation d Israel,cette Strategie consiste a ne jamais resoudre les conflits ,mais seulement savoir les gerer dans le temps.Il ne voulait jamais croire a la paix et esperait qu un jour les Palestiniens finiraient par oublier leur Patrie….c est ce que rapporte dans son dernier livre l historien l historien Israelien Tom Segev. Bien introduit aupres de David Ben Gourion et tous les milieux politiques en Israel il est le meilleur connaisseur de son pays, Israel.
    Aujourd hui cette strategie de ne pas resoudre les conflits mais de les gerer eternellement reste tres actuelle….ce qui revient a dire que negocier autour d une table sans une resistense armee n est que de la perte de temps…pour faire la paix il faut faire la guerre.Point barre.

    28
    5
    Felfel Har
    28 avril 2018 - 15 h 11 min

    Cette France qui cherche à faire amende honorable, après le comportement de ses nombreux citoyens durant la dernière guerre mondiale, commet une plus grande erreur en encourageant des actes islamophobes. Les musulmans en Europe sont les nouveaux parias, ces empêcheurs de tourner en rond, coupables de rendre coup pour coup aux nostalgiques de l’OAS et aux militants anarchistes de la LDJ, adoubés par le CRI,F soutenus par la LICRA et par la bien-pensante classe politico-médiatique, prosternée aux pieds d’Israël. On juge toute une nation d’aprés le comportement de quelques individus drogués par des doctrines importées de pays rétrogrades (Arabie, Qatar, les Emirats) avec qui on fait pourtant de petites affaires juteuses. Ces terroristes que les services français on fichés S sont ceux qu’ils ont recrutés et qui ont tourné casaque. On dénonce quelques versets du Coran aux motifs qu’ils sont discriminatoires, mais on tait le rôle déterminant de la religion chrétienne dans la disparition de civilisations brillantes et l’asservissement de tout un continent au nom de Jésus Christ, le » fils de Dieu ». Je ne le répèterai jamais assez, ce sont les chrétiens européens qui sont responsables de l’holocauste et celà les juifs du monde entier doivent se le rappeler. Les musulmans les ont protégés au péril de leur vie. Seuls les ingrats oublient cet épisode douloureux de l’histoire contemporaine. Je finirai par rappeler qu’une vie juive est aussi importante qu’une vie musulmane!

    22
    6
      Erracham
      28 avril 2018 - 23 h 02 min

      Petit rappel: Pendant la 2 ème guerre mondiale, la moitié du peuple français était formée de collabos (les pétainistes, aïeux du FN), un quart était des résistants et l’autre quart était formé de planqués qui faisaient le dos ronds en attendant la libération. Les collabos étaient antisémites à 100%. Que la France actuelle dépoussière ses archives et ressortent les cadavres qu’elle a planqués pour faire oublier sa félonie! Sa récente islamophobie, sans doute téléguidée depuis Tel Aviv, peut plus tard venir la hanter.

      12
      4
    Non Au Sionisme
    28 avril 2018 - 13 h 58 min

    Merci monsieur Omar Mazri pour
    votre analyse, et l’excellent travail réalisé dans cette contribution. Rien à rajouter, si ce n’est que de demander aux ignorants de combler leurs très sérieuse séquelles en matière de connaissances du Saint Coran . Le Saint Coran, socle universel, est indubitablement le garant ,contre toutes injustices perpétrées par les hommes et contre les hommes, sans distinction de races, ou de couleur en ce bas monde. Tout le reste relève du satanisme, et de recettes diaboliques fabriquées de toutes pièces dans les laboratoires d’entités nazies, ou sionistes, et qui ont pour but d’exporter l’expansionnisme néo colonial, et le chaos dans les pays musulmans, au profit du sionisme destructeur.

    18
    12
    PREDATOR
    28 avril 2018 - 12 h 47 min

    EXCELLENT ARTICLE

    101
    13
    Abou Stroff
    28 avril 2018 - 12 h 02 min

    je pense que tant qu’on continuera à « observer » la réalité à travers des lunettes religieuses (l’auteur utilise les lunettes propres à ses convictions de musulman), on continuera à dialoguer « sourdement » sans aucun espoir de dépasser les contradictions indépassables propres aux discours religieux quelle que soit la religion de laquelle émerge le dit discours.
    en effet, si nous reconnaissons que dans tout discours religieux, on peut toujours trouver la chose et son contraire (et le coran n’échappe pas à cette « règle »), alors, aucune position n’est solidement ancrée pour pouvoir servir de base à l’argumentation.
    ainsi lorsque l’auteur avance que: La loi coranique suprême [qui a décrété qu’elle était suprême?] stipule que «quiconque attente, sans droit, à la vie d’un homme c’est comme s’il avait attenté sur l’humanité entière», il oublie (sciemment?) de mentionner ce qui suit:
    sourate 9 v29 : « Combattez ceux qui ne croient pas en Allah, qui ne considèrent pas comme illicite ce qu’Allah et son prophète ont déclaré illicite (…) jusqu’à ce qu’ils paient, humiliés et de leurs propres mains le tribut. »
    ou
    (Coran : 9.124. ) O Croyants! Combattez les infidèles qui vous avoisinent, qu’ils vous trouvent toujours sévères à leur égard. Sachez que Dieu est avec ceux qui le craignent.
    (Coran :9.123 ) ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu’ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu’Allah est avec les pieux.
    (Coran :47.4 ) Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu’à en faire un grand carnage et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits
    etc….
    quelqu’un pourrait rétorquer que ces versets sont présentés hors contexte mais tout musulman sait que le coran est hors-temps et que ses « prescriptions » sont valides en tout temps et en tout lieu.
    moralité de l’histoire: les musulmans doivent s’émanciper des interprétations archaïques qu’ils continuent à galvauder grâce aux ignares (je vise les télé-imams, produits des sociétés arriérées du monde dits musulman) qui leur font la leçon chaque seconde que Dieu fait
    PS: le « manifeste signé par les 300 hurluberlus répond, à mon humble avis, à deux objectifs essentiels:
    1- il détourne l’attention sur un fait indéniable: en france, les juifs occupent de plus en plus les terrains (les media, la finance, la médecine qui comptent malgré le fait qu’ils sont une minorité.
    2- le même manifeste permet de détourner l’attention sur les crimes abjects perpétues par l’entité sioniste à l’égard des palestiniens et de voiler, par ricochet, la nature de vestige colonial et d’entité raciste basée sur la religion de l’entité sioniste dont l’existence en tant que telle alimente l' »anti-juivisme ».

    19
    12
      Khoroto
      28 avril 2018 - 15 h 27 min

      « La loi coranique suprême [qui a décrété qu’elle était suprême?] stipule que «quiconque attente, sans droit, à la vie d’un homme c’est comme s’il avait attenté sur l’humanité entière», il a aussi oublié ou il ne sait pas que ce verset est un plagiat coranique du Talmud qui n’est pourtant pas un livre révélé :
      Talmud, Mishna Sanhedrin 4, 5 a écrit: quiconque fait périr une vie …se voit considéré par l’Ecriture comme s’il avait fait périr un monde dans sa totalité, et quiconque préserve une vie … , se voit considéré par l’Ecriture comme s’il avait préservé un monde dans sa totalité.
      Talmud, Mishna Sanhedrin 4, 5

      5
      15
    Khoroto
    28 avril 2018 - 11 h 08 min

    Il faut reconnaître que les Juifs sont traités dans le Coran de pervers, de singes, de porcs, d’ânes et de chiens ! ! Et quand des gens dénoncent ces versets violant et racistes, ils deviennent des islamophobes et des haineux !
    Sourate 7/1667.166 : Puis, lorsqu´ils ( les juifs ) refusèrent (par orgueil) d´abandonner ce qui leur avait été interdit, Nous leur dîmes: ((( « Soyez des singes abjects ».)))

    sourate 7/176 ; Et si Nous avions voulu, Nous l´aurions élevé par ces mêmes enseignements, mais il s´inclina vers la terre et suivit sa propre passion. Il est ((( semblable à un chien qui halète ))) si tu l´attaques, et qui halète aussi si tu le laisses. Tel est l´exemple des gens qui traitent de mensonges Nos signes. Eh bien, raconte le récit. Peut-être réfléchiront-ils! ( sourate 7/176 )

    Sourate 62-5-6 Ceux qui ont été chargés de la Thora (les juifs) mais qui ne l´ont pas appliquée ((( sont pareils à l´âne qui porte des livres ))). Quel mauvais exemple que celui de ceux qui traitent de mensonges les versets d´Allah et Allah ne guide pas les gens injustes. Dis: « ô vous qui pratiquez le judaïsme! Si vous prétendez être les bien aimés d´Allah à l´exclusion des autres, souhaitez donc la mort, si vous êtes véridiques »

    Sourate 5./59.60 : Dis: « ô gens du Livre! (juifs et chrétiens) Est-ce que vous nous reprochez autre chose que de croire en Allah, à ce qu´on a fait descendre vers nous et à ce qu´on a fait descendre auparavant? Mais la plupart d´entre vous (( sont des pervers ))). Dis: « Puis-je vous informer de ce qu´il y a de pire, en fait de rétribution auprès d´Allah? ((( Celui qu´Allah a maudit ))), celui qui a encouru Sa colère, et ceux ((( dont Il a fait des singes, des porcs ))), et de même, celui qui a adoré le Taghout, ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit »

    19
    29
      Genseric
      28 avril 2018 - 16 h 32 min

      Khoroto , ton pseudo te va comme un gant . Tu cites des sourates (mal traduites au demeurant ) dont tu n’as rien saisi quant à leur sens . S’il faut te les expliciter , cela demanderait énormément de patience . Aussi , je te recommande de lire (ou de te référer ) aux penseurs et chercheurs musulmans dans ce domaine . Si non , pour ne pas passer pour un imbécile , il serait préférable de surseoir de citer des sourates à l’emporte pièce .

      24
      7
      Anonyme
      29 avril 2018 - 9 h 01 min

      Alors là on tient notre champion.
      Le vrai bougnouls de service qui defend ses maitres sionistes tu aurais du t’appeler le khoroto harki ou khoroto sioniste..
      Je ne comprendrai jamais ces neo harkis
      Sont ils en service commandé ? Ou
      Simplement plus bete que leur pied?

      6
      3
        Anonyme
        29 avril 2018 - 12 h 24 min

        Non ! Leur point fort c’est qu’ils ne raisonnent pas avec les sentiments et les émotions.Donc réalistes.

        2
        1
    TOLGA - ZAÂTCHA
    28 avril 2018 - 11 h 05 min

    C’est une très bonne contribution que vous faites là, MR. Omar MAZRI et je vous en félicite. Mais votre analyse n’a pas mis suffisamment le doigt sur la chose essentielles suivante :

    – Il faut replacer toute cette agitation dans le contexte actuel des évènements qui se déroulent en Palestine. Je m’explique. Actuellement, et comme vous le savez, il y a un MASSACRE de la population PALESTINIENNE qui se déroule en PALESTINE où les soldats de tsahal ASSASSINENT des….. ENFANTS PALESTINIENS au vu et au su de tout le monde y compris de ceux qui ont signé ce manifeste pro-israël. Alors, pour DÉTOURNER les regards de la communauté internationale qui risque d’avoir quelques sentiments magnanimes en faveur des ENFANTS ET DU PEUPLE PALESTINIENS…. les juifs de france ont mis en branle toutes leurs potentialités : media, hommes politiques, « intellectuels » etc… pour s’accaparer la sympathie des français afin d’oublier ces MASSACRES qui se déroulent à ciel ouvert. En procédant selon leur procédé habituel : LA PLEURNICHE ET LA VICTIMISATION ETERNELLES… C’est tout. Il ne faut pas tomber dans leur piège qui nous est tendu. Car ils sont entrain de faire dans la MANIP…. c’est tout. Et comme on dit si bien chez nous c’est une…. KHADMET LIHOUD !!!
    Ou en d’autres termes : DRABNI OU B’KA… WA S’BAQNI AÂND AL QADI WASHT’KA !!!!!

    34
    13
      benchikh
      28 avril 2018 - 14 h 02 min

      En premier un Bravo à Monsieur Omar Mazri un très beau texte bien détaillé .Et pour Khoroto,à mon avis ce n’est pas que les juifs sont des mauvais élèves envers leur seigneur(ALLAH),et bien auparavant le Satan qui été le chef des anges désobéi les ordres de son créateur,comme résultat il est condamné de vivre dans un seul chemin le « malheur » il n’a plus la liberté de choisir son destin.La même chose pour ces juifs ,ils ne peuvent malheureusement pas choisir, ils sont condamnés de vivre dans le monde de la haine à cause de la malédiction, c’est le sort du DIEU.
      ضُرِبَتْ عَلَيْهِمُ الذِّلَّةُ أَيْنَ مَا ثُقِفُوا إِلَّا بِحَبْلٍ مِّنَ اللَّهِ وَحَبْلٍ مِّنَ النَّاسِ وَبَاءُوا بِغَضَبٍ مِّنَ اللَّهِ وَضُرِبَتْ عَلَيْهِمُ الْمَسْكَنَةُ ۚ ذَٰلِكَ بِأَنَّهُمْ كَانُوا يَكْفُرُونَ بِآيَاتِ اللَّهِ وَيَقْتُلُونَ الْأَنبِيَاءَ بِغَيْرِ حَقٍّ ۚ ذَٰلِكَ بِمَا عَصَوا وَّكَانُوا يَعْتَدُونَ (112سورة ال عمران
      (112) Où qu’ils se trouvent, ils sont frappés d’avilissement, à moins d’un secours providentiel d’Allah ou d’un pacte conclu avec les hommes. Ils ont encouru la colère d’Allah, et les voilà frappés de malheur, pour n’avoir pas cru aux signes d’Allah, et assassiné injustement les prophètes, et aussi pour avoir désobéi et transgressé.Sura, Aal -i-Imraan .Et ce n’est pas que les juifs ,nous aussi les mauvais musulmans on aura la même obscurité si on ne suit pas le chemin correct que DIEU voulait à ses fidèles.

      10
      16
        Khoroto
        28 avril 2018 - 15 h 44 min

        Pourtant ce même Dieu dans ce meme coran disait :
        وَلَقَدْ آتَيْنَا بَنِي إِسْرَائِيلَ الْكِتَابَ وَالْحُكْمَ وَالنُّبُوَّةَ وَرَزَقْنَاهُمْ مِنَ الطَّيِّبَاتِ وَفَضَّلْنَاهُمْ عَلَى الْعَالَمِينَ – الجتية 16
        AL-JATHYA ;V/16. Nous avons effectivement apporté aux Enfants d’Israël le Livre, la sagesse, la prophétie, et leur avons attribué de bonnes choses, et les préférâmes aux autres humains .
        Contradiction ? Oublie ? Ou dédoublement de la personnalité ?

        6
        15
          benchikh
          28 avril 2018 - 19 h 08 min

          منْ أَجْلِ ذَٰلِكَ كَتَبْنَا عَلَىٰ بَنِي إِسْرَائِيلَ أَنَّهُ مَن قَتَلَ نَفْسًا بِغَيْرِ نَفْسٍ أَوْ فَسَادٍ فِي الْأَرْضِ فَكَأَنَّمَا قَتَلَ النَّاسَ جَمِيعًا وَمَنْ أَحْيَاهَا فَكَأَنَّمَا أَحْيَا النَّاسَ جَمِيعًا ۚ وَلَقَدْ جَاءَتْهُمْ رُسُلُنَا بِالْبَيِّنَاتِ ثُمَّ إِنَّ كَثِيرًا مِّنْهُم بَعْدَ ذَٰلِكَ فِي الْأَرْضِ لَمُسْرِفُونَ (32سورة المائدة

          (32) C’est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre.sura Al Maaida (le dernier dîner) Le Coran ne blesse personne sauf si la personne ne veut pas du bien pour elle et pour les autres.

          4
          3
          Anonyme
          28 avril 2018 - 20 h 01 min

          @Benchikh , Allah a promit la Palestine aux israéliens non ?
          سورة المائدة :  » وَإِذْ قَالَ مُوسَىٰ لِقَوْمِهِ يَا قَوْمِ اذْكُرُوا نِعْمَةَ اللَّهِ عَلَيْكُمْ إِذْ جَعَلَ فِيكُمْ أَنبِيَاءَ وَجَعَلَكُم مُّلُوكًا وَآتَاكُم مَّا لَمْ يُؤْتِ أَحَدًا مِّنَ الْعَالَمِينَ (20) يَا قَوْمِ ادْخُلُوا الْأَرْضَ الْمُقَدَّسَةَ ( فلسطين ) الَّتِي كَتَبَ اللَّهُ لَكُمْ وَلَا تَرْتَدُّوا عَلَىٰ أَدْبَارِكُمْ فَتَنقَلِبُوا خَاسِرِينَ (21)
          سورة الإسراء أية 104 « وَقُلْنَا مِن بَعْدِهِ لِبَنِي إِسْرَائِيلَ اسْكُنُوا الْأَرْضَ ( فلسطين ) فَإِذَا جَاءَ وَعْدُ الْآخِرَةِ جِئْنَا بِكُمْ لَفِيفًا »
          versets 20 et 21 de la sourate 5 : (5:21) « Oh mon peuple, entre la terre sainte (Israël) qu’Allah a décrété pour toi, et ne te rebelle pas à moins que tu ne deviennes perdant ».
          Coran, sourate 17/104: « Et qu’avant les temps derniers, Il ramènera les Enfants d’Israël pour reprendre possession de leur Terre, les rassemblant de tous les différents pays et nations » … « Et nous disons ensuite aux Enfants d’Israël « Demeure en sécurité dans le pays (de la promesse): mais quand le second des avertissements viendra à passer, nous vous rassemblerons ensemble en une foule mélangée »…. « Et après lui, Nous dîmes aux fils d’Israël : « Habitez la terre, et lorsque s’accomplira la promesse de la vie future, Nous vous ferons revenir en foule »

          benchikh
          29 avril 2018 - 5 h 42 min

          à bon maintenant vous croyez au Coran!!??
          ثُمَّ أَنتُمْ هَٰؤُلَاءِ تَقْتُلُونَ أَنفُسَكُمْ وَتُخْرِجُونَ فَرِيقًا مِّنكُم مِّن دِيَارِهِمْ تَظَاهَرُونَ عَلَيْهِم بِالْإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ وَإِن يَأْتُوكُمْ أُسَارَىٰ تُفَادُوهُمْ وَهُوَ مُحَرَّمٌ عَلَيْكُمْ إِخْرَاجُهُمْ ۚ أَفَتُؤْمِنُونَ بِبَعْضِ الْكِتَابِ وَتَكْفُرُونَ بِبَعْضٍ ۚ فَمَا جَزَاءُ مَن يَفْعَلُ ذَٰلِكَ مِنكُمْ إِلَّا خِزْيٌ فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا ۖ وَيَوْمَ الْقِيَامَةِ يُرَدُّونَ إِلَىٰ أَشَدِّ الْعَذَابِ ۗ وَمَا اللَّهُ بِغَافِلٍ عَمَّا تَعْمَلُونَ (85)سورة البقرة
          (85) Quoique ainsi engagés, voilà que vous vous entretuez, que vous expulsez de leurs maisons une partie d’entre vous contre qui vous prêtez main forte par péché et agression. Mais quelle contradiction! Si vos coreligionnaires vous viennent captifs vous les rançonnez alors qu’il vous était interdit de les expulser (de chez eux). Croyez-vous donc en une partie du Livre et rejetez-vous le reste? Ceux d’entre vous qui agissent de la sorte ne méritent que l’ignominie dans cette vie, et au Jour de la Résurrection ils seront refoulés au plus dur châtiment, et Allah n’est pas inattentif à ce que vous faites.Sura el Baqara(la vache) ce verset coranique contre Beni Kouraiza (juifs arabe)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.