Fuite d’informations sur des missiles utilisés par la marine nationale ?

fuite renseignement missile RBS-15
Essai réussi d'un missile RBS-15 de fabrication suédoise. D. R.

Par R. Mahmoudi – Selon le journal suédois Aftonbladet cité par le site spécialisé dans les questions de défense et de l’armement de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, Menadefense, le missile anti-navire RBS-15 fabriqué par Saab Bofors Dynamic, qui équipe entre autres des frégates de la marine algérienne acquises auprès du constructeur allemand Meko, seraient concernées par une sérieuse fuite d’informations et de données techniques.

Selon le quotidien suédois, cette fuite proviendrait des archives militaires de la Suède, diffusées récemment sur un site internet traitant de contenu historique militaire de ce pays. Les services de sécurité suédois auraient réussi à identifier l’auteur qui serait un «habitué des archives militaires suédoises» et qui «a pu déjouer la vigilance d’un employé qui l’a laissé photographier des centaines de pages de données, pourtant classées secrètes, avec son téléphone mobile», d’après la même source.

Les données techniques concerneraient la vitesse, les angles d’évolution et les charges du missile Robosystem 15, qui est actuellement en service en Algérie, en Allemagne, en Finlande, en Pologne et en Suède, sous ses différentes variantes, les plus anciennes datant des années 1980.

S’interrogeant sur les risques encourus par la marine algérienne, le site Mendefense explique que le fait d’avoir accès aux gammes de fréquences du système de guidage du missile ou de la signature radar et thermique, «peut permettre de développer des contre-mesures» qui pourraient en limiter l’efficacité.

Comment l’état-major de l’ANP va-t-il réagir à cette fuite de renseignements qui nuit à sa stratégie de défense ? La Suède dédommagera-t-elle la marine nationale pour ce grave manquement au secret-défense ?

R. M.

Comment (29)

    L'ABEILLE MERZEZOU
    29 avril 2018 - 2 h 52 min

    L’abeille dite Merzezou butine y compris les cadavres, malheur à celui qui l’approche et l’ignore ! J’ai lu tous les commentaires. Oui il ne faut pas être con comme l’ont été les dirigeants arabes, dont les pays sont en ruine, mais l’humanité entière vit une étape contre elle même. L’arme nucléaire radicale est accessible à tous les états, le génie du mal est universel, tout compte fait : Au moment où La Terre vit l’agonie, diverses diarrhées, l’humanité est face au choix entre le suicide universel et le choix de survivre un temps car elle est mortelle, « L’Algérie » aura le Dernier Mot parce que Jazaïr = Le Créateur. mais si la c… humaine universelle l’emporte, l’abeille Merzezou aura table garnie, et elle produira une quantité de miel si grande que ce sera la plus grande depuis que les abeilles existent, les belles blondes suédoises pâliront de jalousie juste avant d’expirer, et l’orgasme morbide des brunes israéliennes sera entendu aux quatre coins de la Terre (…) La vie vaut-elle la peine d’être vécue? (…) La Vie doit être vécue comme l’a voulu Son Créateur…

    23
    25
    Lestat
    29 avril 2018 - 1 h 30 min

    Arrêtez pour l’amour du ciel de vous raconter des histoires, on est même pas capables de produire une allumette, alors de la a rêvasser sur uneutopique production de missiles … mais c’est de l’ordre de l’imbécillité sans nom.
    L’Algérie est vouée a disparaître comme état, soit par la désertion de ses enfants, soit par la main de ses dirigeants, alors il est plus qu’urgent de changer de stratégie.

    21
    27
    Azayri
    29 avril 2018 - 0 h 31 min

    Qu’ils cessent de nous vendre du blé et de la farine et nous tomberons comme des mouches..je pense que la première vraie défense, c’est : améliorer notre autosuffisance alimentaire en investissant d’avantage dans les barrages et la préservation des terres agricoles,le reste viendra tout seul,car dit on qui yechba3 lkerch rras igheni

    24
    4
    chark
    28 avril 2018 - 19 h 58 min

    Si cette info est avéré , cela est très grave au point de vue stratégique , malheureusement l’Algerie accuse un retard considérable sur les technologies de pointe il est urgent de coopérer activement avec la Russie et l »iran qui eux ont acquis une expertise reconnu dans les drones de combat et missiles toutes catégories …[email protected] mediter

    https://fr.sputniknews.com/international/201804141035942222-71-missiles-syrie-coalition-largues/

    2
    10
    Anonyme
    28 avril 2018 - 19 h 33 min

    L »état major de notre glorieuse armée a certainement déjà pris ses devant .Selon Menadefense, la possibilité qui s’offre à la marine algérienne pour remédier à ces problèmes serait «d’équiper les deux types de navires [Meko A-200 et C28A, ndlr] de systèmes russes supersoniques BrahMos ou Club, ou bien de généraliser à des fins de standardisation l’utilisation des missiles Club dans leurs versions sous-marines, Club-S, ou en containers, Club-K». MORALITÉ de l’histoire ; il ne faut jamais faire confiance à un pays qui de L’UE ou qui comme la Suède flirte avec. Les équipements russes sont technologiquement les plus modernes et la Russie est un fidèle ami de notre pays depuis la guerre d’indépendance.

    21
    9
      Anonyme Utile
      28 avril 2018 - 19 h 55 min

      Anonyme – 28 avril 2018 – 19 h 33 min.

      Merci, pour votre commentaire, honnête et sincère.

      10
      6
    Anti khafafich
    28 avril 2018 - 15 h 20 min

    Je suis tout à fait d accord avec mes compatriotes quant au fait que nous devons fabriquer nos propres armes, néanmoins il ne faut pas ommetre 2 choses essentielles :
    1- toutes les sciences n appartiennent pas à une seule et unique nation, c est un héritage UNIVERSEL
    2- ce point découle du premier: nous pouvons acheter des armes toutes faites et nous POUVONS les développer après, ce qui sous entend maîtriser le présent et le futur.
    Pour corroborer ces 2 points, je donne l exemple du ledaer mondial de l automobile japonais Toyota qui a démarré son travail avec l envoi d un doctorant en Allemagne, ce dernier a tout simplement oublié son doctorat et utilisé l argent de sa bourse a acheter un ancien moteur de voiture, l a démonté et l a remonté, ensuite est rentre au Japon, la suite tout le monde l a connaît, salutations

    35
    7
    Anonyme
    28 avril 2018 - 12 h 27 min

    Au lieu de faire le choix du développement par la science et la technologie, nous avons fait le choix du populisme, de l’infantilisation de toute la société, donc nous avons fait le choix de la médiocrité et du sous développement durable, ce qui nous a rendu encore plus dépendants des autres et plus fragiles que par le passé.
    Cessons de tergiverser et abandonnons les fantasmes et chimères une bonne fois pour toutes. En ce bas monde impitoyable, seules la science et la technologie peuvent nos mettre à l’abri du besoin et du danger.

    42
    4
    Mhand
    28 avril 2018 - 12 h 21 min

    Cest pour cette raison que notre pays doit construire ses propre missiles. Il faus investir dans la technologie de pointe comme l’iran. Ou sont nos sientifiques et chercheurs?

    35
    9
      Moh
      28 avril 2018 - 23 h 59 min

      C’est ce que j’ai toujours dit. Je ne sais pas ce qu’ils attendent. Ils préfèrent que les brevets aillent ailleurs au lieu d’en profiter pour être une vraie puissance militaire qui compte parmi les pus grand dans ce monde. Le développement économique viendra par implicitement.

      2
      8
    Khoroto
    28 avril 2018 - 11 h 35 min

    Tous les pays arabes leurs armes sont connu et fichés au moindre détails. La technologie militaire la plus performante est américaine et israélienne, viennent ensuite les russes et les chinois . Donc parler de secret militaire pour des pays qui achètent tous leur équipements militaires du missile jusqu’au treillis et pataugas c’est prendre ses rêves pour de la réalité. Même notre arme de destruction massive et de dissuasion la grande mosquée, est construite par les chinois et on va aussi parler de secret de religion pour accéder les premiers au paradis.

    50
    18
    Khaled
    28 avril 2018 - 11 h 29 min

    L’ Algérie doit avoir un équilibre de défense stratégique envers 4 ennemies potentiels: Israel, Les États-Unis, La France et Le Maroc Il faut se doter d’une force défensive de riposte qui puisse détruire en temps reels et très rapides les potentialités d’attaque de l’ennemi. Cette défense de riposte doit nécessairement avoir: 1)des missiles intercontinentales de croisière avec des têtes nucléaires. 2) des systèmes  » High Energy Lasers » intégrés en communication a un système Radar  » Early Warning » pour détruire au vol tout avion ou missile supersonique ennemi. 3) Un très bon département d’espionnage, de contre espionnage et d’analystes stratégiques qui puisse perser les secrets et les potentialités de l’ennemi. Les 3 premiers points sont a notre portée, car, sans être prétentieux, je suis sur et certain qu’il existe des cadres algériens de très haute technicité qui puissent developper et fabriquer ces systèmes et je suis l’un d’eux en ce qui concerne les « Gigawatt and Terawatt Laser weapons ».

    44
    20
    Anonyme
    28 avril 2018 - 10 h 33 min

    On a fabrique nos fregates en Allemagne…..pays qu il faut eviter en materiel militaire car son passe nazi compte enormement pour se racheter de ses crimes commis surtout sur le compte des Juifs et les camps de concentrations..donc l Allemagne ne peut jamais entreprendre une vente d armes sans le feu vert d Israel…..a mediter.

    43
    16
    lhadi
    28 avril 2018 - 9 h 06 min

    C’est le devoir des gouvernants de toujours se référer aux leçons de l’Histoire. Les ignorer serait une coupable imprudence, d’autant que cette même Histoire ne cesse de se répéter et semble inlassablement tirer parti de l’inconscience ou de l’amnésie des hommes. A peine croit-on les avoir vaincus ou maitrisés, les forces destructrices sont de nouveau à l’oeuvre, surgissant à tel ou tel endroit de la planète avec une virulence intacte comme décuplée. Et tout se passe, trop souvent, comme si l’on n’avait rien appris du passé, alors que lui seul peut nous aider à prévenir ce qu’on pense inéluctable et à conjurer ce qu’on croit irréversible.

    C’est en parti vrai quand il s’agit de défense nationale, domaine où la vigilance des dirigeants tend souvent à se relâcher dès que les menaces extérieures paraissent s’estomper.

    Le danger mortel pour notre pays est de laisser son armée péricliter à forces de routines, de négligences, de conceptions surannées.

    L’Algérie doit disposer d’un système de défense qui permettrait, le moment venu, de tenir tète à l’ennemi le mieux armé. Elle doit se doter d’un armement sophistiqué pour assurer son indépendance non seulement stratégique, mais aussi politique et diplomatique.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    38
    12
    pragmatisme
    28 avril 2018 - 9 h 05 min

    Quand on ne fabrique pas soi même son armement il faudrait s’attendre à des surprises parfois amères.L’Iran et la Corée du Nord ont compris le principe,

    62
    7
    Cherkaoui
    28 avril 2018 - 8 h 52 min

    SECRETS DE POLICHINELLE..

    Mëme le matérile russe ou allemand ou chinois ou autre est marqué par des puces électroniques et donc les constructeurs savent exactement et les lieux de stockage et les mouvements en tant réel de ce matériel militaire.
    Un pays qui achète ses armes à l´étranger est par définition un pys faible, quelles que soient les sommes dépensées .
    Revenons à la Suéde:
    Toute l´industrie de l´armement suédoise est sous la responsabilité de FMV (Forvarsmaterielverket), une autorité dont le but principal est de sélectionner les pays-clients. Et toute l´industrie de pointe suédoise est sous le contrôle d´Israël, des USA etc…
    Et qui nous dit que ce ne sont pas les renseignemnts maroacains qui ont mis la main sur ces documents?
    Sachant que dans SAAB, il existe un nombre non négligeable d´ingénieurs et de techniciens d´origine marocaine. Comme il faut rappeler le nombre des étudiants des hautes écoles en France(la plus grande communauté) aux USA, en Israël , au Canada etc..
    Secrets de Polichinelle. Seule une industrie militaire nationale algérienne ou dans un monde utopique maghrébine pourrait servir aux peuples de la région.
    L´armée irakienne, libyenne etc.. furent détruites en moins de 24 heures justement parce que leur matériel acheté en Suéde et autres pays était bien fiché sur les écrans des avions et missiles….
    Le reste n´est que bêtise « nationaliste »..

    56
    10
    Dzézaïr
    28 avril 2018 - 8 h 25 min

    L’Algérie ne doit acheter des armes que de provenance de ces véritables alliées Les Russes , l’Afrique du Sud , la Corée du Nord .

    42
    10
    Abou Stroff
    28 avril 2018 - 8 h 14 min

    « Fuite d’informations sur des missiles utilisés par la marine nationale ? » s’interroge R. M..
    si le pouvoir en place avait investi l’argent nécessaire dans la recherche scientifique au lieu de gaspiller des sommes astronomiques dans des futilités (du genre construire la troisième plus grande mosquée au monde, par exemple) et si le pouvoir en place avait favorisé l’émergence d’une élite scientifique au lieu de favoriser le foisonnement de la médiocrité à tous les niveaux du système éducatif (et à tous les niveaux de la société dans sa globalité), nous aurions pu construire nos propres missiles et nos ennemis potentiels n’auraient guère eu la possibilité d’étudier leurs caractéristiques pour les contrer.
    moralité de l’histoire: reconnaissons que la grande Algérie est dirigée par un nombre incalculable d’abrutis

    67
    15
    awrassi
    28 avril 2018 - 7 h 28 min

    Seule l’arme nucléaire peut nous protéger … J’espère que nous l’avons et que nous jouons les hypocrites. Car aucune autre arme ne sera efficace contre nos ennemis !

    134
    235
      Abdou
      28 avril 2018 - 11 h 44 min

      Parfaitement d’accord,l’exemple de la Corée du nord ,elle est respectée par toutes les puissances.

      29
      23
      Mhand
      28 avril 2018 - 12 h 25 min

      Tres bien dit

      18
      21
    bougie
    28 avril 2018 - 7 h 13 min

    La Suède est le plus proche pays de l’OTAN ils ont fait en 2017 des manoeuvres militaires communes, les vendeurs de matériel et équipements militaires de toute nature dans le monde (USA ,Allemagne,Russie ,Grande-Bretagne,France,Chine) gardent tous les plans et toutes les informations sur le matériel militaire qu’ils vendent! c’est tellement évident,de plus un canon par exemple est acquis par 20 pays différents donc les plans sont accessibles à de nombreuses sources ,deux pays en opposition peuvent avoir du matériel identique.
    Chaque pays constructeur garde pour lui-même le matériel le plus sophistiqué pour toujours avoir une longueur d’avance.

    47
    5
    Verité
    28 avril 2018 - 6 h 31 min

    De toutes les façons si une guerre éclatait entre l’Algérie et un pays européen où allié de l’Europe , les contres mesures auraient été immédiatement communiquées par la Suède au pays européen en question ou à l’allié. C’est les aléas des pays sous développés qui n’ont pas la compétence et les capacités de développer des armes.
    Nous sommes très loins des iraniens, des coréens du nord ou des israéliens qui fabriquent leurs propre missiles et qui ne risquent pas de rencontrer ce type de problèmes.
    L’armée d’un pays ne se distingue pas par les armes que ce pays achète par ci par là mais par les armes que ce pays fabrique. Je ne parle pas bien sûr des « portes troupes » ou des « kalachnikovs » fabriqués sous licence que l’on ne saurait considérer comme des « armes stratégiques ». Et en matière d’armes stratégiques, l’argent du pétrole n’achète pas tout. Remercions Dieu d’avoir donné des neurones « divines » aux Russes qui nous approvisionnent d’un peu de leurs armes.
    Pour résumer, qu’il s’agisse d’armes, de technologies, de santé, d’organisation, d’architecture etc. tout est question de neurones ! Il Y’a des peuples qui font travailler leurs neurones et des peuples qui font travailler leurs estomacs. Il Y’a des peuples qui s’affirment par le savoir et des peuples qui veulent s’affirmer par le bla bla.

    72
    8
      Vangelis
      28 avril 2018 - 9 h 29 min

      Il est évident que les marchands d’armes ne se préoccupent que de vendre et y compris les plans et secrets qui leurs sont liés.

      L’Iran, la Corée du Nord, l’entité sioniste ont tout fait pour être autonomes de ces grandes nations qui sont juges et parties dans tous les conflits.

      L’Algérie a fait le choix le plus laxiste, celui d’acheter plutôt que de produire et rechercher.

      Qu’on ne vienne pas nous dire qu’elle produits des armements car les quelques véhicules qui le sont et quelques bombinettes le sont avec le parrainage des Emirats (!) qui, comme on le voit, ont plus d’entrées en ce monde que l’Algérie et surtout ils ne disposent pas eux-mêmes de quelque technologie qui soit.

      Avec toutes le sommes engrangées depuis presque 20 dernières années, l’Algérie a dépensé des sommes folles en armements au lieu de monter sa propre industrie. De la Russie elle n’en sort pas et ce, depuis des lustres et je ne suis pas sûr que cette Russie n’agira pas en traître en cas de conflit impliquant l’Algérie avec un pays voisin du pourtour méditerranéen par exemple.

      34
      13
      hami
      29 avril 2018 - 12 h 24 min

      Effectivement La devise fondamentale qui régit l’OTAN est que SI UN MEMBRE DE L’OTAN EST PRIS POUR CIBLE C’EST TOUS LES PAYS MEMBRES DE CETTE MEME ORGANISATION QUI LE SONT.ET LA SUEDE FAIT PARTIE DE L’OTAN.

      2
      2
    Anonyme
    28 avril 2018 - 6 h 12 min

    Cela me dérange de plus en plus tous les articles de la presse étrangère sur l’armée algérienne, son matériel et son classement. D’habitude les Algériens, dans ce domaine, ont toujours privilégié la discrétion. Pourquoi se met-on de plus en plus à parler de l’armée algérienne qui a toujours prouvé les choses sans passer par le blabla et le show-off ? Rabbe y stor djichna, Amin.

    46
    10
    Moh
    28 avril 2018 - 5 h 24 min

    Vous êtes infiltré par le clan de Oujda. Comment avez vous fait pour désigne un amiral issu du clan de Oujda et né à Oujda. Si vous voulez avoir une armée puissante, es officier doivent être d’origine algérienne et épousant des algériennes d’origine. Ce clan de Oujda est naturellement lié à la monarchie marocaine par le sang, par son hisotire et pire encore certains parmi eux sont juif et lié avec le coeur à Israel. Ils fréquentent même les congres sionistes quand Ils sont en voyage à l’étranger. Is vendent nos terre à des entité étrangere dont ils sont les représentant eux et leur complice. J’ai vu que l’amiral de la marine à Mers E Kebir est un échantillon de Tlemcen issu du clan de Oujda et né au Maroc. Avec tout cela, les information sortent destination momo6. Cet amiral a déjà placé ses pion d’origine marocaine dans des poste de décision. Alors ne soyez pas étonnés;

    39
    138
      SOLTANE
      28 avril 2018 - 11 h 08 min

      L’amiral en question est d’origine kabyle !….verifies tes informations et cesses tes contreverités!….

      38
      8
        RAIS
        28 avril 2018 - 13 h 07 min

        C’est un troll marocain Qui veut se faire passer par un algérien, c’est une méthodes de b. rds, pour semer la discorde entre Algériens, je connais Béaucoup de mes compatriotes algériens qui détestent le makhzen et qui ne veulent pas du tout l’ouverture de la frontière terrestre temps que le fils du batard Hassan dos est aux commande.

        35
        7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.