15 harraga périssent après le naufrage de leur embarcation à Oran

harraga embarcation Oran
Le drame s’est produit ce matin à l’aube. D. R.

Par Hani Abdi – Quinze harraga ont péri sur la côte oranaise. Selon les informations fournies par la Direction générale de la Protection civile, ce drame s’est produit ce matin à l’aube quand un groupe de jeunes tentait de quitter le territoire maritime national clandestinement à bord d’une embarcation de fortune.

«Ce matin à 10h15, des unités de la Protection civile de la wilaya d’Oran sont intervenues suite à l’échouage et au naufrage d’une embarcation pneumatique au large de Cap Falcon, à son bord 39 personnes de nationalités africaines, âgé de 20 à 40 ans», a affirmé la Protection civile, qui a précisé que les secours ont procédé au sauvetage de 19 personnes victimes de fatigue et d’hypothermie. Elles ont été évacuées vers l’hôpital d’Aïn Turk.

Les corps des autres personnes noyées ont été repêchés par les plongeurs de la Protection civile. Les rescapés de ce naufrage ont bénéficié d’une prise en charge médicale et psychologique. Ce drame nous rappelle la persistance du phénomène de l’immigration clandestine vers l’Europe. En plus des nationaux, de nombreux étrangers tentent de rejoindre l’autre rive de la Méditerranée au péril de leur vie. Il s’agit essentiellement de Subsahariens qui fuient les conditions de vie inhumaines dans leur pays.

H. A.

Comment (4)

    Anonyme
    29 avril 2018 - 19 h 51 min

    Ils fuient la misère pour aller enfer

    5
    5
    voila
    29 avril 2018 - 16 h 58 min

    Ben je ne comprend plus rien les médecins(tout corps confondus) n’aiment pas leur situation,les enseignant n’aiment pas leur situation,les fonctionnaires n’aiment pas leurs situation,la population n’aime pas sa situation,que fait-on dans ce pays alors!!

    2
    2
      الهوارية
      29 avril 2018 - 20 h 10 min

      Vous parlez de qui? des grévistes algériens?
      Les grévistes algériens sont en train de jouer le Scénario de la Moutarde me monte au nez, ils refusent de bosser tant qu’ils ne touchent pas un certain salaire exigé.
      Les algériens sont très exigeants, ils ne sont jamais contents de ce que l’état leur donne comme possibilité d’études ou carrières, ils veulent tous partir pour tourner en rond à l’étranger ou faire des mains et des pieds pour travailler mais en Algérie, ils font leur chiqué et leur chichi pour se plaindre… qu’ils sont victimes d’abus de pouvoir alors que c’est faux.

      Quand aux africains, ils vont en Europe pour fuir leurs pays, parce que leurs copains ont fait pareils et on réussi à accoster sur les rives européennes. C’est pire que des feignasses ces gens. Tous les jours, ils se réunissent en groupe de 30 personnes, ils remplissent un seau de charbons, ils font du thé et du café de 15 à minuit ils tchachent à 120 de décibels, ils touchent le RSA et bossent au noir, ils crachent partout, la plupart sont des racistes, ils n’aiment les algériens

      7
      66
    الهوارية
    29 avril 2018 - 15 h 24 min

    Ils ont qu’à céder l’Afrique à l’Europe au lieu d’aller se noyer sur des barques de fortunes.
    Les peuples africains doivent s’arranger faire déguerpir leurs Chefs d’États pour faire venir leurs anciennes colonies chez eux sur place comme, ils vivront unis jusqu’à la fin des temps.
    ICI, en France les africains détestent les arabes, les musulmans. Je cite les africains non musulmans qui se comportent comme des sauvages, dans les Bus et les métros, ils sont méchants et agressifs quand on les approche, non parlons quand une dame âgée française ou arabe ne supporte pas la chaine à cause de ses problèmes de santé, les africains femmes ou hommes ne céderont jamais leurs tours même si une personne tombe. ils sèment la zizanie et ne laissent aucune chance pour laisser les arabes trouver un petit Job d’été.

    13
    66

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.