Les derniers colons

Colonisation Sahara Occidental Palestine
Le peuple sahraoui déterminé à arracher son indépendance. D. R.

Par Mrizek Sahraoui – Faisons abstraction des pays – et ils sont nombreux – économiquement et politiquement colonisés par les puissances occidentales, la Chine et la Russie ayant, elles, opté depuis longtemps pour des partenariats dans tous les secteurs, avec pour objectif sous-jacent la sauvegarde de leurs intérêts et ceux des nations amies, donnant, au final, un contrat gagnant-gagnant.

Passons sur les pays dont les relations ont, pour certains, été tellement conflictuelles, allant jusqu’à frôler la guerre qui aurait pu entraîner par la même occasion leurs alliés respectifs dans un conflit mondial, qui ont, désormais, décidé d’apaiser le climat de crise régnant. Les exemples des Etats-Unis et Cuba ainsi que le cas des deux Corées sont, à ce propos, très illustratifs. Avec une prise de conscience que rien ne peut justifier un état de tension permanente d’où personne ne pourra sortir vainqueur, ces pays se sont dits résolus à enterrer la hache de guerre, s’inscrivant dans une dynamique de paix au grand bonheur du reste du monde.

Mais qu’en est-il des deux pays, les derniers colonisateurs de la planète, Israël et le Maroc ? S’agissant du premier, il foule au pied la volonté, voire s’affranchit ad vitam aeternam des exigences de la communauté internationale. Le non-respect de la légalité du droit international et cette impunité dont il jouit fait, de facto, de l’Etat hébreu un pays hors-la-loi. D’un autre côté, le Maroc qui vient, au demeurant, d’être assommé par le Conseil de sécurité de l’ONU, lui rappelant à travers la résolution remaniée dédiée à la question sahraouie, le principe immuable d’autodétermination.

Le temps a fini, partout, par sonner le glas de la colonisation. Israël et le Maroc, impérialistes invétérés, restent encore les deux derniers pays à occuper par la force des territoires qui ne leur appartiennent pas.

Jusqu’à quand ? Difficile à dire, tant qu’ils bénéficient de la protection et du soutien caractérisé des pays occidentaux dont la politique à l’égard de la Palestine et du Sahara Occidental, faite de deux poids et deux mesures, demeure laxiste au mépris du droit et des lois qu’ils ont eux-mêmes votées aux Nations unies.

Le transfert illégal de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, prévu le 14 mai prochain, mettra encore un peu plus le feu aux poudres, au moment où le mouvement «la grande marche du retour» s’amplifie, ayant fait près de 50 victimes palestiniennes depuis le 30 mars, début de la contestation.

Même si le Conseil de sécurité a désavoué le Maroc, avec les positions ambiguës de la France, de l’Espagne et celle indécise des Etats-Unis, il est fort à parier que le Makhzen continuera d’afficher un comportement arrogant vis à vis de la communauté internationale.

Seule la ferme détermination du peuple sahraoui pourra infléchir un royaume en butte à une grave contestation interne, de plus en plus revendicative des droits les plus élémentaires, faisant vaciller un régime monarchique obsolète et finissant.

M. S.

Comment (5)

    moi
    30 avril 2018 - 21 h 27 min

    La fin du régime de Mohammed VI est proche. Le prédateur, dans l’éventuel cas où il réussirait à fuir, croit qu’il pourrait rentrer en France et retrouver ses palais. Il se trompe à merveille. Les dictateurs, une fois déchus, ils le sont également aux yeux des autorités occidentales. Le Shah d’Iran, propriétaire de plusieurs châteaux en France et de résidences en Suisse, n’y avait plus accès le jour même où il a pris la fuite, en 1979. Momo VI trouvera probablement refuge chez les saoudiens.

    4
    8
    Jaguar
    30 avril 2018 - 13 h 24 min

    Ils ne sont pas qu’au Maroc et au Sahara occidental ! Ils s’implantent habilement par tout les moyens, un peu partout dans le globe la ou des pays regorges de richesses et d’eaux et qu’ils utiliserons pour soumettre les peuples mondial de leurs futurs colonisation du nouvel ordre mondial.

    9
    7
    M'hamed HAMROUCH
    30 avril 2018 - 10 h 28 min

    Juste apres la fin de la 2eme Guerre mondiale, l’Occident (la France et les USA en particulier) ont parfaitement reflechi la configuration de la Region MENA, connues pour ses richesses, en y installant deux Entites Sionistes (Isreal au Moyen Orient et le Maroc en Afrique du Nord) a l’effet de mieux controler cet ensemble regional sur la base d’une approche neo-colonialiste moins couteuse pour eux notamment en vies humaines et tres lucrative pour leurs economies rspectives.

    23
    14
    Ziad ALAMI
    30 avril 2018 - 10 h 16 min

    En tout etat de cause il faut savoir qu’aujourd’hui tout le monde s’accorde a dire que les trois (03) principaux denominateurs communs a « Israel » et au Maroc sont :
    1/- la promotion des slogans creux (Grand Israel- Grand Maroc) basés sur des considerations pseudo-historiques au detriment du Droit international,
    2/- « Israel » et le Maroc restent les deux (02) seuls « pays » au monde a avoir des problemes avec l’ensemble des pays voisins (Mauritanie-Algerie-Sahara Occidental pour le Maroc et Liban-Syrie-Egypte pour « Israel »)
    3/- les deux seuls « pays » au monde a ne jamais appliquer les Resolutions du Conseil de Securite de l’ONU ( 38 Resolutions pour « Israel » et 21 Resolutions pour le Maroc).
    Par ailleurs, tout le monde s’accorde aussi a dire aujourd’hui que le Maroc est devenu pour la France officielle ce qu’a toujours ete « Israel » pour les Yankees d’ou l’arrogance envers autrui des pouvoirs en place en « Israel » et au Maroc.

    Au regard de toutes ces considerations averees je continuerais a penser et a dire avec conviction que l’independance de la Palestine et du Sahara Occidental ne peut etre qu’au bout du fusil de leurs peuples et que tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps que ces deux (02) Systemes coloniaux sont en train de mettre a profit pour finaliser leurs operations de changements demogaphiques des populations autochtones (Sahraouis et Palestiniens) par la transhumance continue de centaines de milliers de colons israeliens et marocains vers ces territoires sous colonisation.

    26
    12
    Hind Ben
    30 avril 2018 - 8 h 49 min

    Un jour ou l’autre la Palestine sera libre et le Sahara Occidental indépendant. Israël et le Maroc peuvent fouler la légalité internationale, mais un jour ils devront répondre de leurs actes répréhensibles et condamnables. Vive la Palestine trahie par les arabes et le Sahara Occidental occupée par un arabe.

    24
    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.