Une Britannique d’origine algérienne élue pour la 4e fois dans une municipalité de Londres

Hamitouche élue Islington
Mouna Hamitouche (3e à partir de la gauche) avec le Premier ministre Gordon Brown. D. R.

Mme Mouna Hamitouche, une citoyenne britannique d’origine algérienne, a été élue pour la quatrième fois consécutive aux élections locales de l’Angleterre, dans la municipalité d’Islington, au nord de Londres. «Je suis très fière et honorée d’avoir été choisie pour la quatrième fois afin de représenter Islington, l’une des plus importantes municipalités de Londres», a-t-elle déclaré ce samedi à l’APS après la publication officielle des résultats des élections. «Je suis comblée d’avoir réussi à m’imposer dans un pays très compétitif et dans la première démocratie du monde», a-t-elle ajouté non sans émotion.

Mme Hamitouche a été élue pour la première fois membre du conseil d’Islington en 2006. En 2010, elle a été élue maire de cette municipalité, avant d’être encore réélue en 2010 en qualité de membre du même conseil. Elle est la première citoyenne britannique d’origine algérienne et du Moyen-Orient, dans toute l’histoire du Royaume-Uni, à avoir été élue maire d’une municipalité à Londres et inscrire son nom en lettres d’or sur la liste des maires qui se sont succédé à la tête d’Islington.

Diplômée de l’Ecole nationale de journalisme d’Alger, Mme Hamitouche a exercé en tant que journaliste dans le magazine de la femme El-Djazairia et au journal Al-Chaâb, avant de rejoindre l’agence Algérie Presse Service (APS) entre 1978 et 1979. Durant les années 1980, elle a assuré des cours à l’Institut de journalisme d’Alger, l’ISIC, après avoir obtenu un doctorat en communication à Paris. Arrivée au Royaume-Uni en 1991, Mouna Hamitouche a réussi à se frayer une place politique au sein du parti travailliste, le Labour Party.

Soucieuse de garder le lien avec son pays d’origine, elle a fondé l’association Algerian British Connection (ABC) dédiée à la promotion de la culture et de l’image algériennes à Londres. Cette association lui permet aussi d’aider les Algériens, notamment ceux nouvellement arrivés au Royaume-Uni. En 2012, Mme Hamitouche a reçu de la main de la reine Elisabeth en personne le titre honorifique du MEB (membre de l’empire britannique) pour ses qualités de leadership dans le gouvernement local et la société civile.

R. I.

Comment (12)

    MOUNA HAMITOUCHE
    6 mai 2018 - 16 h 07 min

    Merci Lyes pour votre prompte et positive reponse. Mais en essayant de partager l’edition rectifiee sur les medias sociaux c’est l’ancienne photo qui apparait.
    Priere de rectifier cette erreur sur facebook.
    Merci d’avance,
    Mouna Hamitouche




    2



    0
      Lyes Khaldoun
      6 mai 2018 - 18 h 04 min

      Bonjour… Bien sûr. A votre service




      3



      0
    Anonyme
    6 mai 2018 - 3 h 00 min

    Félicitations à vous Mme Hamitouche.
    Ce n’est pas en France que cela risque d’arriver car les français d’origine algérienne y sont blacklistés, la part belle étant faite aux marocains sans dignité.
    En France quand vous êtes intellectuellement hors norme et d’origine algérienne l’État vous envoie une voiture bélier ce qui est mon cas, il ne s’agit pas de victimisation mais d’un constat des faits.
    Le cas Dati est une exception car marocaine et Sarkozy a voulu se montrer ouvert et récupérer l’électorat « beurgeois ».
    En France, seuls les sionistes sont mis en valeur et promu.
    La rancoeur envers la communauté algérienne est tenace.




    90



    5
    Moh
    5 mai 2018 - 23 h 17 min

    Voila un exemple à suivre des par les Franco Algériennes qui se définissent en tant que Maghrébine Kabyle ou Arabe et qui s’alignent sur les Marocaines qui travaillent pour le Maroc.




    19



    1
    Anonyme
    5 mai 2018 - 22 h 16 min

    Merci d’avoir publie un article concernant mon election. Vous avez insere une photo qui n’est pas la mienne en mentionnant mon nom. Je vous prie de rectifier cette erreur. Mes photos sont publiees sur Google.
    Mouna Hamitouche




    84



    1
      Lyes Khaldoun
      5 mai 2018 - 23 h 22 min

      Nous sommes sincèrement désolés. Nous allons réparer cette erreur de suite.




      15



      3
    Bouzorane
    5 mai 2018 - 19 h 48 min

    Le moyen orient, terme inventé par les britanniques, couvre une région comprise entre l’egypte et l’iran.
    L’Algérie n’en fait pas partie




    12



    1
    Lghoul
    5 mai 2018 - 18 h 44 min

    Une bonne nouvelle pour notre diaspora. Dans les pays qui ont compris son importance (Chine et Inde) ils les font revenir a coups de milliards pour utiliser leurs expertises et leurs investissements. En Algerie, pays de leurs ancetres, ils sont classes citoyens de seconde zone. La diaspora est toujours utile. Elle est le lien et le porte parole du pays qu’elle peut toujours aider en cas de besoin. Imaginez ce que serait le peuple juif aujourd’hui sans sa diaspora qui fait la pluie et le beau temps partout dans le monde. De la politique, les medias, la presse a la finance, tout le monde travaille pour aider israel. Un pays sans diaspora est un pays sans vision et sans voix a l’exterieur. Avec la globalisation, la diaspora, surtout instruite est un catalyste positif pour tout pays. Que fait une rachida dati par exemple a partir de la france ? Elle fait tout pour aider le maroc. Notre diaspora plus nombreuse et plus instruite est eparpillee aux 4 coins du monde pourra apporter beaucoup a l’Algerie avec juste un peu de respect. Quand on entend les dires d’un ouyahia qui melange les serviettes et le torchons en confondant la diaspora aux harkis est l’insulte la plus difficile a concevoir quand les vrais mercenaires qui ont fait saigner l’Algerie pendant 15 ans avec 250.000 victimes, sont recus a el mouradia comme des heros.




    23



    2
    Anonyme
    5 mai 2018 - 15 h 33 min

    Voila un exemple a suivre pour tous nos compatriotes vivants a l etranger.Il faut se dire que tout est possible si on s engage pour reussir.Oui il faut s engager dans la vie sociale ,economique et politique dans les pays d accueil.Vos racines resteront Algeriennes et fiers de l etre et vos engagements auront de la valeur de reussite dans les pays d accueil pour servir l Image du pays de vos origines.Bravo Madame Mouna Hamitouche d avoir fait un choix respectable et respectee,Bravo Madame Mouna Hamitouche de bien vouloir montrer le bon chemin a nos compatriotes vivants a l etranger par necessite ou par choix personnel,il faut bien essayer de reussir et imposer sa place dans la societe d accueil par le travail et le respect des lois et des coutumes et comme disait mon vieux pere: » celui qui n essaie pas a perdu d avance »….




    42



    2
      Anonyme
      6 mai 2018 - 19 h 08 min

      Merci pour votre message mais en France, impossible pour un français d’origine algérienne ou un expatrié alge7de faire sa place malgré son niveau intellectuel ses compétences etc…la France ne tolère pas que la communauté algérienne progresse et atteigne des postes à responsabilité notamment étatiques.
      Je félicite encore Madame Mouna Hamitouche qui par son charisme et son niveau intellectuel hors norme a pu mettre en pratique ses compétences en Angleterre et recevoir une haute distinction haut sommet de l’État Britannique,
      Je maintiens en France, ceci est impossible.
      À tous les algériens surtout ne venez pas en France pays où vous serez traité comme moins que rien.
      Merci et FÉLICITATIONS Mme Hamitouche nous avons de quoi être fiers que l’on soit d’Algérie, de France, des USA …bref algériens de par le monde.




      0



      0
    Anonyme
    5 mai 2018 - 13 h 47 min

    C est une britannique sinon elle serai maire en Algérie idem pour les autres dans les autres pays , le contraire m aurait étonné. Faut il la décorée?




    6



    22
    Mohamedz
    5 mai 2018 - 13 h 16 min

    Une information qui fait grand plaisir.




    56



    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.