Lutte contre la corruption : un million de têtes de cadres tombent en Chine

Chine luttre contre la corruption
Sun Zhengcai. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Pour combattre le fléau de la corruption qui gangrène son pays, le président chinois, Xi Jinping, a engagé dès 2012 une lutte sans merci qui a déjà permis de sanctionner plus d’un million et demi de cadres. Officiel, ce chiffre comprend également de hauts dignitaires. La dernière victime à faire les frais de cette campagne contre la corruption est Sun Zhengcai.

Un temps considéré comme destiné aux plus hautes fonctions du pays, il a été reconnu coupable d’avoir accepté des pots-de-vin d’un montant total de plus de 170 millions de yuans (22 millions d’euros). Selon le South China Morning Post, l’ancien leader communiste a échappé à la peine de mort en communiquant aux enquêteurs des informations sur ses crimes.

Cet ancien benjamin du bureau politique du Parti communiste chinois (PCC), l’instance de 25 membres qui détient la réalité du pouvoir en Chine, est le plus haut dirigeant du pays à tomber depuis Bo Xilai, un ex-rival du président Xi Jinping, condamné en 2013 à la prison à vie à l’issue d’une affaire retentissante.

La cour a également condamné Sun Zhengcai à la confiscation de la totalité de ses biens et à la restitution de ses gains illégaux. Lors de son procès, le 12 avril, il avait plaidé coupable et «exprimé son repentir», selon le tribunal. Selon l’acte d’accusation, Sun Zhengcai, seul ou en compagnie «d’associés», aurait accepté durant sa carrière des pots-de-vin et des cadeaux en échange de son aide dans l’attribution de marchés publics ou de contrats. Sun Zhengcai, 54 ans, avait été démis de ses fonctions de chef du PCC dans la municipalité géante de Chongqing (sud-ouest), à la surprise générale, à l’été 2017.

Les médias officiels avaient alors rendu publique l’ouverture d’une enquête interne à son encontre au sein du parti. La justice avait ensuite annoncé en décembre avoir ouvert sa propre enquête. Sun Zhengcai avait été chargé de faire le ménage à Chongqing, après la chute de Bo Xilai, qui avait aussi été chef du parti dans cette métropole. C’est connu, le président Xi Jinping ne badine pas avec la corruption et l’incompétence.

S. S.

Comment (11)

    serraquine
    9 mai 2018 - 18 h 17 min

    La corruption fait partie de la nature humaine et reste sans gravité à petites doses; Mais chez nous c’est l’overdose à tous les étages.
    Pour un peuple qui porte la djellaba, foulards et dit Inchallah toutes les 15 secondes c’est une honte.
    Mais on en est loin du niveau du maroc ou la corruption est carrément une religion.
    J »ai étudié l’arabe à l’école, mais je ne comprend qu’à 70% à la télé, comme ma mère…et je ne parle pas kabyle.
    La Chine ne peut nous aider que si on retrousse nos manches , y a pas de miracle!
    En Europe le boucher est athée mais ne trompe pas dans la marchandise en disant : Bismillehhh cheddi ya yemma et en te mettant toujours plus dans la balance.
    Des grèves à tout va, on les fait quand le pays aura atteint sa vitesse de croisière…




    2



    0
    Chicago2015
    9 mai 2018 - 4 h 30 min

    Chonquin la rebel (sorte de Chaoui asiatique) fait peur a Xinjingping (sa famille vit aux USA!!!): zone strategique, que les corrompus de Beijing n’arrivent pas a mettre au pas, malgres l’emprisonement de BoXilai.
    22milions d’Euro, c’est du petit lait en Chine Communiste (certains partent avec la caisse de plusieurs 100 millions $, sans laisser de trace, et sans etre inquiete hors des frontieres! Il leurs est conseille d’eviter de retourner en Chine populaire: la destination Canada est tres prisee, car aucun accord d’extradition ;-). La Chine Communiste corrompt en Algerie a tous les niveaux, pour mieux corrompre en Chine ($$$$$$$$ bingo Audi8)




    8



    1
    Anonyme
    8 mai 2018 - 16 h 39 min

    un million de corrompus c’est peu pour une nation de 1 milliards 800 millions de chinois . Chez nous pour 40 millions nous aurons au moins 10 millions de têtes qui vont tomber .




    12



    1
    Anonyme
    8 mai 2018 - 15 h 47 min

    chez nous , il faut créé un ministère de la corruption




    10



    1
    Anonyme
    8 mai 2018 - 14 h 53 min

    En Algérie si une telle opération de lutte contre la corruption se réaliserait 30 millions de têtes tomberait sauf 10 millions qui n’ont pas eu l’occasion de corrompre ou d’etre corrompu .




    9



    3
    Anonyme
    8 mai 2018 - 13 h 53 min

    Une opération exemplaire à suivre.
    À quand le grand ménage chez nous? Les gens à punir doivent restituer tous les biens qu’ils ont volés à l’État, et ils doivent être immédiatement déchus des postes de responsabilité qu’ils détiennent. Vous verrez,vite fait les caisses de l’État seront renflouées,au point de couvrir une grosse partie de la marge déficitaire du pays
    La deuxième opération conséquente, serait de remplacer tous les bras cassés par des compétences intègres. Mais la condition de mener à bien cette opération, serait celle d’avoir un homme fort, avec une poigne de fer au sommet de l’État.




    11



    0
      Anonyme
      8 mai 2018 - 16 h 36 min

      Pour ça il nous faut un Poutine algérien.




      8



      5
        Anonyme
        8 mai 2018 - 19 h 22 min

        Pourquoi? La corruption n’existe pas en Russie?




        7



        2
    1commentaire
    8 mai 2018 - 13 h 05 min

    Et bien il devrez en faire autant chez nous car ces une catastrophe et dans un pays musulman en plus alors que cest mal d’agir ainsi pourquoi construire et gaspiller des milliards pour construire l’une des plut grande mosquée de la terre et les dirigeants son corrompu jusqu’à leurs Âmes,Xi Jinping vient chez nous faire le ménage il ont aucune crainte




    10



    2
    PREDATOR
    8 mai 2018 - 10 h 38 min

    c’est un homme de cette trempe qu’il nous faut
    La corruption chez nous a atteint son proxysme
    le halal est devenu haram et le haram halal




    12



    1
    Anonyme
    8 mai 2018 - 9 h 09 min

    Chez nous, elle est au vu et au su de tout le monde ,aucune tête ne tombe, au contraire c’est de l’avancement pour les encourager dans cette voie.L’ Algérie est devenu un eldorado pour eux, en 20 ans ils deviennent milliardaires ,qui dit mieux.




    20



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.