Comment Trump a voulu discréditer l’accord sur le nucléaire iranien

Trump accord nucléaire iranien
Donald Trump. D. R.

Par Sadek S. – L’hebdomadaire The Observer a publié hier des révélations impressionnantes sur la campagne menée depuis l’année dernière par la Maison-Blanche pour discréditer cet accord de 2015 sur le nucléaire iranien. D’après le média britannique, des collaborateurs du Président auraient engagé l’an dernier une firme d’espionnage israélienne pour «salir» deux personnages clés de l’équipe Obama qui ont participé aux négociations.

D’après les sources de The Observer, des responsables liés à Trump auraient contacté ces enquêteurs privés quelques jours après une visite du président américain à Tel-Aviv, en mai 2017. «L’idée, déclare une source, était que des personnes au service de Trump discréditent ceux qui ont été au cœur de la conclusion de l’accord, afin qu’il soit plus facile de s’en retirer.»

Les enquêteurs devaient s’intéresser à la vie personnelle et à la carrière politique de Ben Rhodes, conseiller adjoint à la Sécurité nationale sous Barack Obama, et de Colin Kahl, conseiller à la Sécurité nationale de l’ancien vice-président Joe Biden. «Ce sont des accusations extraordinaires et consternantes, déclare au journal l’ancien ministre des Affaires étrangères britannique, Jack Straw, mais qui montrent aussi que Trump et Benyamin Netanyahou étaient prêts à beaucoup de choses, pas tant pour discréditer l’accord que pour salir ceux qui l’ont négocié.» The Observer ignore la durée effective de cette opération ainsi que ses résultats.

Toutefois, pour un des auteurs de l’article, cette «attaque contre l’héritage de Barack Obama» est le signe d’«une haine pure et simple de l’accord iranien». Elle montre «jusqu’où le président Donald Trump et les faucons autour de lui sont prêts à aller pour détruire l’accord».

A rappeler que c’est cet après-midi que Donald Trump doit annoncer si les Etats-Unis décident ou non de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien conclu en juillet 2015 à Vienne entre la République islamique d’Iran et le Groupe 5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne).

De son côté, le président iranien, Hassan Rohani, a affirmé hier, lundi, que son pays pourrait rester dans l’accord sur le nucléaire iranien, même si les Etats-Unis s’en retirent, à condition que les autres parties garantissent les attentes de Téhéran. «Soit ce que nous voulons dans le cadre de l’accord nucléaire est assuré par la partie non américaine, soit ce n’est pas le cas et nous suivrons notre propre chemin», a déclaré M. Rohani, selon le site internet de la Présidence.

S. S.

Comment (4)

    Les Égarés USA..🤣😂😃
    9 mai 2018 - 21 h 21 min

    Trump jubile… le complexe de la frustration !!.. si ça peut le guerrir alors aidons le !!… Même la Télévision n’est pas tranquille …. la Peur de Trumpounet .. vous allumez la Tele et personne dans la Tele !.. tous partis , meme la présentatrice.. partie ! .. Trump n’est même plus daccord avec lui même !… aidons le Svp!

    Les Égarés USA Gb France Israël Saouds
    8 mai 2018 - 21 h 45 min

    Le Régime Bannanier USA n’a aucune parole !.. Un Proxénète tient parole..mais pas le Régime USA et Israël ..le matin ils signent et le soir violent leur signature !… Des Regimes Terroriste et Bannanier. .

    1
    1
    LE NUMIDE
    8 mai 2018 - 12 h 34 min

    l’accord nucléaire iranien est mauvais pour les Perses , ils doivent se dépêcher d’avoir leur armes nucléaires de dissuasion; sinon ils seront massacrés par la coalition criminelle israélo-saoudienne wahabo-sioniste .. Les Berbères aussi en Algérie doivent exiger l’arme nucléaire de dissuasion de leur gouvernement sinon nous serons menacés par cette même Coalition Semitique raciste et criminelle qui veut dominer le monde et corrompre l’Humanité .. Qu’attend Bouteflika et le général Gaid Salah pour lancer le programme nucléaire algérien ??? Les berbères doivent cesser leur folklore et leurs revendications futiles de JSK et Taratata .. Et prendre conscience que le vrai Problème dans ce monde plongé dans la soumission et les guerres , est la Question de la Survie … Dans ce monde c’est la raison du plus fort : soit tu es puissant et on te craint, soit tu es faible et on t’écrase … L’expérience de 1992 doit ouvrir les yeux aux algériens , si l’ANP était faible en ce temps là devant les milices wahabistes de Daesh , on serait aujourd’hui des refugiés comme les syriens et les maliens et nos filles et nos femmes seraient des mendiantes sur les routes .. LES BERBERES DOIVENT DEVENIR UNE NATION MILITAIRE .. Stop aux chanteurs et au Chtih et Rdih

    5
    3
    Khaled
    8 mai 2018 - 10 h 24 min

    La 1ère et la 2ème guerre mondiale sont la conséquence de la subversion des juifs sionistes, les rothshilds et les waburg. La 3ème guerre mondiale sera aussi due a leur subversion et a l’imbécilité des roitelets arabes du golfe. Pourquoi alors accusent-ils les résistants et les justes d’être antisémites? C’est eux (les juifs sionistes) la cause principale de l’antisémitisme.

    5
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.