Un Marocain pour remplacer l’Algérien Mustapha Souag à la tête d’Al-Jazeera

Souag Al-Jazeera
L'actuel directeur d'Al-Jazeera Mustapha Souag (à gauche). D. R.

Par R. Mahmoudi – Selon des sources médiatiques arabes, l’Algérien Mustapha Souag, qui occupe le poste de directeur général par intérim du réseau Al-Jazeera depuis 2015, devrait être  remercié dans les prochains jours pour être remplacé par un Marocain, Abderrahim Foukara, actuellement correspondant de la chaîne qatarie à Washington. Ce changement était attendu après la démission surprise de l’actuel directeur exécutif de la chaîne, le Jordanien Yasser Abou Hilal, et la nomination, à sa place, d’un Qatari, Ahmed Al-Saqtari.

A noter que Mustapha Souag avait déjà occupé, de 2011 à 2015, le poste de directeur exécutif, en remplacement de l’islamiste jordanien Wadhah Khanfar. Après cette date, Souag a été désigné comme directeur général du réseau Al-Jazeera, un poste de moindre importance qui l’a petit à petit éloigné des centres de décision de cette chaîne de propagande hautement névralgique, dirigé par les services de renseignements qataris, en coordination étroite avec la CIA. Encore que sa nomination n’a jamais été formalisée, puisqu’il était resté durant trois ans en qualité de directeur intérimaire.

Il reste maintenant à savoir si la désignation d’un journaliste marocain à la place de ce cadre dirigeant algérien est dictée par une volonté d’appuyer davantage le parti-pris systématique de cette chaîne en faveur de la politique extérieure marocaine, et plus particulièrement dans ses relations souvent tendues avec l’Algérie. Bien que la présence importante en termes de nombre de journalistes ou de responsables algériens à Al-Jazeera n’en ait, en réalité, jamais influé la ligne éditoriale.

Au contraire, les Bengana, Derradji et Souag se sont distingués par une servilité sans égal. Aucun d’entre eux n’a, par exemple, déposé sa démission, comme l’ont fait des journalistes de diverses nationalités arabes depuis 2011, pour protester contre le discours subversif de ce média dont la mission principale se résumait à provoquer ou à entretenir les insurrections populaires dans la région et aider à la promotion de régimes islamistes.

R. M.

Comment (18)

    RAYES EL BAHRIYA
    12 mai 2018 - 15 h 31 min

    L’IMAGE DÉMONTRE , UNE CHOSE
    LE SOURIRE DU TRAÎTRE DE SHOUAH-G
    et LE REGARD MÉCHANT , DU MOKOKO !!
    Deux faces de la même pièce de théâtre , la trahison pour fond de décors.




    1



    0
    TOLGA ZAÂTCHA
    11 mai 2018 - 13 h 34 min

    ILS NOUS SUIVENT A LA TRACE COMME LE FAISAIENT LES « HARKIS » QUAND ILS SUIVAIENT A LA TRACE NOS VALEUREUX MOUDJAHIDINES DURANT NOTRE GUERRE DE LIBERATION CONTRE LA FRANCE…..
    NORMAL. QUI DIT mococos DIT TOUT SIMPLEMENT « harkis » de fafa et du monde occidental. ILS NE VEULENT PLUS NOUS LACHER LES C……. ! ILS NOUS « aiment » trop LES S…. MAIS, NOUS, ON NE LES AIMENT PAS ! D’OÙ LEUR COMPLEXE D’INFERIORITE FACE A LEURS HOMMES : LES ALGERIENS………. TAHIYA AL DJAZAÏR ! ALLAH YERHAM ECHOUHADAS AL ABRAR ! VIVE LE PEUPLE ALGERIEN !




    18



    9
    Anonyme
    11 mai 2018 - 13 h 21 min

    Franchement, entre être servi par un traitre ou un ennemi, je préfère encore le deuxième cas. Au moins avec un Mococo il n’y a pas de surprises; on sait d’avance que le parti pris sera celui du makhzen, ça facilite les analyses. Par ailleurs, la nationalité algérienne Souag ne servira plus de prétexte à ce blaireau pour déverser son fiel sur son pays.




    10



    10
    Anonyme
    11 mai 2018 - 13 h 08 min

    Les algériens d’El djazira n’étaient rien d ‘autre que des khobsistes trouillards qui ont peure de leur ombre. Et pourtant ils étaient des pionniers de cette machine a répendre des sa… particulierement sur l,Algérie. Quelques un de ces sujets passent plus de temps a broyer l’Algérie et l’algerien juste pour rehausser un petit soit peu leur visibilité .
    Ce n ‘est pas une perte. Ils ne sont pas les seules.




    8



    13
    Dzézaïr
    11 mai 2018 - 12 h 37 min

    L’un comme l’autre c’est du KIF KIF BOURRICOT pour accepter de travailler pour ce torchon .




    15



    11
    elmoustakbel
    11 mai 2018 - 12 h 06 min

    Pendant les années du terrorisme alors a la BBC service arabe à Londres, ce souag a pris une part importante dans la campagne de dénigrement contre le pays particulièrement contre l’institution militaire. Il y trouvait meme un malin plaisir, plus que les pires ennemis du pays. Un jour que je lui ai fait la remarque, il m’a regardé de haut sans me répondre.




    21



    10
    Nour
    11 mai 2018 - 11 h 43 min

    Ce n’est pas la nationalite qui impose la ligne directrice de cette chaine, c’est les services secrets americains et pourquoi n’a-t-il pas demissionne a l’instar de tous ces pseudo-journalistes algeriens qui ont bosse pour cette autre voix de l’axe du profit , quand il fallait le faire comme Ghassane Benjedou, non ils demandent a Assad de laisser sa place et eux s’eternisent dans la leur en ayant comme seul merite des mots aussi pourris que l’arbre qui les a nourrit.




    14



    10
    Anonyme
    11 mai 2018 - 11 h 00 min

    On ne veut plus de ces soi-disant agences de voyages marochiennes en Algérie.
    NON NON à la manipulation.
    Les complices au tribunal.




    14



    13
    Tinhinane-DZ
    11 mai 2018 - 10 h 57 min

    Abderrahim Foukara a fini sa formation chez le Mossad, d’où il est prêt à aboyer un peu plus contre l’Algérie.

    Débarrassez nous de ces marocains qui envahissent d’une façon étrange les clubs de foot algériens. Ont-ils fini leur formation aussi ??




    15



    13
    pomme
    11 mai 2018 - 10 h 13 min

    Les marocains sont comme les coucous : ils pondent leurs œufs dans les nids des autres en tuant les oisillons qui s’ y trouvent. Ne les embauchez jamais, ils prendraient votre travail, ne leurs faites pas de place, ils prendraient la votre, n’achetez pas chez eux comme ils n’achètent jamais chez vous. Une race à part génétiquement modifiée par le makhzen et constamment mobilisée pour la propre survie de ce système esclavagiste.




    56



    24
      Anonyme
      11 mai 2018 - 10 h 53 min

      Tu as donné la vraie définition d’un esclave marocain.




      24



      14
      Hobeldjazair
      11 mai 2018 - 13 h 21 min

      Pomme c’est vraiment la réalité. Mais tant que l’information de masse est inexistante en Algérie, alors les algériens forcément tomberont dans leurs pièges




      22



      6
    Al Merdiat
    11 mai 2018 - 8 h 55 min

    Attendons nous alors à des mensonges et de la propagande contre l’Algérie ! PS : Ils ce placent partout ses Marocain même en France ils sont sur tout les fronts et bien mieu loti que les Algériens qui les aident ? L’ÉTAT FRANCAIS !




    23



    16
    Amine
    11 mai 2018 - 7 h 52 min

    Mustapha Souag , fils de Delles dans la wilaya de Boumerdes, au départ est un étudiant intelligent, qui fait un parcours brillant en lettres arabes. Il émigre vers les USA pour pousuivre ses études et il obtient un PHD, en littérature comparées dans le domaine de la critique à l’université de Washington DC, avant de regagner la fac centrale en 1983, pour enseigner les lettres modernes à l’Institut des lettres arabes. Il est marié avec une américaine, et père de trois enfants dont un est un érudit en mathématique.

    Début des années 90, il s’installe à Londres, et rejoint la chaine MBC propriété du richissime saoudien d’Alwalid BenTalal. MBC, décide de fermer sa chaine de Londres, et mise sur son déploiement dans le Golfe et tout précisément à Dubai, dont elle continue la diffusion. Souag, devient ensuite journaliste/ correpondant de la chaine Aljazeera depuis la capitale anglaise Londres.

    Ensuite il rejoint Douha pour siéger dans son conseil d’administration pour épauler le frère musulman le Jordanien Waddah khanfar, avant de le remplacer comme Directeur général de la chaine par intérim.

    Cette promotion de l’algérien Souagg, est très bien calculée par les Al Thani. Souag, répond aux exigences de la chaine en matière idéologique. Mostapha Souag, est inféodé à la confrérie des frères musulmans , dans son aile dirigeant implanté à Londres. Il présente bien, il ne montre aucun signe extérieur de religiosité.Un islamiste light aux visées très pragmatiques. Toucher un gros salaire avec les largesses de la principauté du Qatar, et assurer la pérennité du courant islamiste version frères musulman au sien du conseil directeur de la chaine, sous la coupole du clivant prédicateur, l’égyptien, Youssef Kardaoui.

    Souag en réalité, n’avait aucun réel pouvoir, et ne pouvait en aucune manière décider à lui seul sur l’orientation de la chaine et notamment en matière de recrutement. En somme, comme on dit chez nous il est  » KHODRA FOUK ACHA ». Voilà tout

    La nomination du marocain, Abderrahim Foukara ancien correpondant de la chaine à Paris et très proche du cercle Makhzenien, avant de prendre les commandes du bureau de la chaine à Washington DC, marque un tournant dans le directoire d’Aljazeera, et nous renseigne sur la cap futur de sa stratégie informative notamment dans la gestion des conflits Iran/ Syrie/Pays, puis le conflit Isrélo Palestinien du Golfe et le conflits Maroc/ Sahara occidentale ..ça promet!




    29



    19
    Hobeldjazair
    11 mai 2018 - 7 h 23 min

    Attention les marocains ont reçu des instructions du makhzen pour prendre systématiquement la place d’un algérien dans n’importe quelle entreprise, d’une part, et d’autre part d’occuper tous les postes sensibles et décisionnels en Europe et dans le monde pour etre informé d’avance et faire passer les messages de leur roi liée notamment à la colonisation du Sahara occidental en manipulant l’opinion internationale sur la marocanité du sahara. Savez vous que les populations du monde entier y compris algériens croient que le Sahara occidental à toujours appartenu au Maroc et que historiquement le Maroc a été lese. Ils disent que l’ouest algérien a été marocain et que tout le Sahara jusqu’au Sénégal était marocain! Et sur le plan culturel et historique, les marocains vont détourner les nôtres. Le caftan, la musique andalouse, la gastronomie, le couscous, le raï, le burnous, l’alaoui, etc. Vont être tous d’origine marocaine. Et ce sont aussi les marocains qui ont propagé l’islam en Andalousie et y ont régné




    33



    14
    صالح/ الجزائر
    11 mai 2018 - 5 h 52 min

    un khobziste , qu’il soit ici à l’intérieur ou là-bas à l’extérieur du pays , ne démissionne pas .
    qu’elle change de directeur exécutif , de directeur général ou de journalistes , Al-Jazeera d’après 2011 ( qui incite au meurtre ) , ne deviendrait jamais Al-Jazeera , d’avant 2011 ( qui avait ouvert pas mal de portes de tabous ) .
    ils semble que le Qatar n’a pas oublié les » aides alimentaires » makhzeniennes , or l’Algérie ne joue pas avec les aides , et en particulier , alimentaires .




    28



    18
    CHAOUI-BAHBOUH
    11 mai 2018 - 5 h 09 min

    Pourquoi on donne une information non complété et qui déroge à la Profession Journalistique, c’est la position du Royaume de la drogue, qui tire les ficelles puisque Al jazzera ne tourne plus, sa machine de propagande est rouillée et grince, qui n’arrive plus à convaincre personne, donc il faut avec le Qatar et les Arabo- Tayhoudite trouver une roue libre de secours, c’est plus que claire TOUFANE=DÉLUGE , a basculé la peur vers le Royaume de la drogue, et les Yankees massacreur des Indiens, d’avoir Gazé les Valeureux Vietnamiens et bien d’autres peuples qui leurs résistent, donc et afin de remercier le roi du Makhnez d’avoir rompu ses relations avec l’Iran, le cadeau et les futures cadeau de l’occident sont réservés pour ce royaume du sexe et de la drogue, l’Algérien Harki du Qatar out dehors comme une peau de banane noircie par le froid du congélateur Arabo-Tayhoudite, Selon des sources médiatiques arabes, l’Algérien Traître pour une poignée de dollars Mustapha Souag = « Soudage à l’étain », qui occupe le poste de directeur général par intérim du réseau Sioniste Al-Jazeera depuis 2015, devrait être remercié = viré dans les prochains jours pour être remplacé par un Marocain, Abderrahim Foukara, un autre FAKAKIR encore, actuellement correspondant de la chaîne qatarie à Washington Cadeau de Trump le malade imaginaire. !!!,
    Cordialement Un Algérien de Paris 5.




    30



    16
    Moh
    11 mai 2018 - 4 h 59 min

    Cette chaine de propagande, personne ne l’écoute plus.




    40



    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.