Ghannouchi dément avoir voulu servir de médiateur entre Alger et Rabat

tunisie Ghannouchi
Rached Ghannouchi à Alger en juin 2013. New Press

Par Kamel M. – Le mouvement islamiste tunisien Ennahda a démenti toute initiative de son dirigeant, Rached Ghannouchi, visant à servir de médiateur entre l’Algérie et le Maroc. «Suite à l’information diffusée par le site Middle East Eye sur une proposition d’intermédiation dans le conflit qui oppose deux pays frères, le mouvement Ennahda affirme que cette information est dénuée de tout fondement», lit-on dans un communiqué. «Ni il a été demandé à Rached Ghannouchi d’agir dans ce sens ni il a lui-même fait une telle proposition», souligne le mouvement tunisien qui explique que le site en question ne s’est à aucun moment rapproché des responsables d’Ennahda pour confirmer ou infirmer l’information.

Le communiqué précise qu’il a été demandé au site en question de publier un démenti et de retirer l’article incriminé, mais que celui-ci a refusé et «s’est contenté de publier le démenti à la fin de l’article en question».

Le mouvement islamiste tunisien souligne, enfin, qu’il «s’aligne sur la politique étrangère [officielle] de la Tunisie fondée sur le soutien aux efforts de renforcement des liens avec les voisins directs et de solidarité intermaghrébine et interarabe».

Le site britannique Middle East Eye avait affirmé que le leader du parti islamiste tunisien aurait contacté le Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, et le chef du gouvernement marocain, Saâdeddine El-Othmani, pour leur proposer ses bons offices afin, avait écrit le site, d’«atténuer les tensions» entre l’Algérie et le Maroc. Une information démentie par le Premier ministre marocain.

K. M.

Comment (6)

    ChitaDz le Meilleur
    13 mai 2018 - 15 h 24 min

    Que se monsieur ne viennent pas dans nos affaires politiques et qu’il s’occupent des islamistes qui vont le renverser certainement et qu’il dise merci à la Glorieuse ANP de soutenir leur militaires car sans nos millions de dollars pour habiller et armée leur petit soldat les islamistes serais depuis longtemps au pouvoir et les petites avancés pour les droits des femmes retournerais des années en arrière !!




    23



    3
    Jaguar
    13 mai 2018 - 13 h 45 min

    Médiateur pourquoi faire ? On ne veut surtout pas que leurs problèmes de révolte fabriqué s’importe chez nous ! ….




    14



    4
    Felfel Har
    13 mai 2018 - 13 h 33 min

    Ghanouchi a sans doute lu la fable de La Fontaine, le Renard et les Raisins car il semble avoir retenu sa morale : »Ils sont verts, dit-il, et bons pour les goujats. Fit-il pas mieux que de se plaindre ». Comme maître Renard, ce loup digne d’Ysengrin, Ghanouchi a trouvé cette belle excuse pour camoufler sa déception et tenter de sauver la face et relever la tête. Il n’a rien d’un poids lourd dans la politique et il roule pour d’autres parties, ce qui le disqualifie comme faiseur de paix. J’espère que cette volée de bois vert qu’il a reçue en pleine figure lui aura appris qu’il ne faut pas chercher à p… L’Algérie est assez grande et puissante pour régler ses propres problèmes.




    15



    5
    Anonyme
    13 mai 2018 - 12 h 32 min

    dementi ou pas ,Ghannouchi est l emissaire des monarchies du golfe pour sauver la monarchie feodale du Maroc…c est certainement la verite…apres tout Ghannouchi est bien connu pour ses dribles et ses feintes,c est un homme tres lies avec Erdogan et avec le Qatar.Il est un membre
    important de la centrale internationale des freres musulmans.




    15



    5
    Mohamedz
    13 mai 2018 - 10 h 04 min

    Qui à dit à ce clown de Ghannouchi qu’il t’a un conflit entre l’Algérie et le Maroc ? Alors que tout le monde sait que le conflit est entre Mimi6 et la RASD autour du dossier de colonisation du Sahara occidental.
    Une autre façon de dire qu’il faut toujours se méfier de tout ce qui est tunisien synonyme d’hypocrisie.




    24



    15
    Slimen
    13 mai 2018 - 10 h 03 min

    Les frères djihadistes ont 1000 faces et 1000 discours. D’ailleurs c’est qui ce Ghannouchi pour qu’il dépasse la diplomatie officielle de son pays et fait de la diplomatie parallèle. En plus ce type est le deuxième homme actuel de la secte internationale terroriste des frères musulmans après leur chef spirituel Erdogan. Je ne comprend pas également comment l’Algérie communique avec un type ou les liaisons avec les mouvements takfiriste terroristes (y compris le FIS dissous) sont plus que multiples.




    17



    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.