Des universitaires demandent à Macron l’annulation de la saison France-Israël

France Macron
Des universitaires veulent boycotter la Semaine France-Israël. D. R.

Par R. Mahmoudi Un groupe d’intellectuels français, composé d’universitaires, de chercheurs, d’artistes et de militants, vient d’adresser une lettre au président Emmanuel Macron, sous forme de pétition ouverte, lui demandant d’ordonner l’annulation de la saison France-Israël, au motif qu’il serait inadmissible que cet événement soit maintenu «en dépit du dernier massacre de Ghaza».

Les signataires rappellent que l’inauguration de cette saison «aura lieu dans un contexte où le droit international dans les Territoires palestiniens n’a jamais été aussi bafoué» et que l’extension des colonies se poursuit et l’ambassade des Etats-Unis a été transférée à Jérusalem. Ils jugent le maintien de cette manifestation «inopportun», tant il est évident qu’elle participe d’une stratégie visant à «redorer le blason d’un Etat dont la nature annexionniste n’est plus un secret pour personne». Pour eux, ce serait «une atteinte irrémédiable» à leurs principes républicains et à leurs valeurs de justice.

Poursuivant sur leur lancée, les pétitionnaires affirment qu’ils ne peuvent accepter, dans les circonstances présentes, «cette collaboration d’Etat à Etat entre la France et Israël». «Nous ne pouvons nous soumettre à la normalisation avec un régime colonial bafouant les droits de l’Homme et les conventions internationales signées par la France», soutiennent-ils.

Sur un ton encore plus révolté, les signataires de la lettre adressée au chef de l’Etat français se demandent comment ils pourraient faire comme si de rien n’était, comme si «des dizaines de jeunes gens n’avaient pas été assassinés de manière préméditée» et comme si «le ghetto de Ghaza ne courait pas le risque d’être purement et simplement liquidé, avec la complicité, active ou passive, de la communauté internationale».

Pour toutes ces raisons, ils demandent au président de la République de «faire en sorte que la saison France-Israël 2018 n’ait pas lieu», et de ne pas entretenir  d’«éducation» ou d’«idées» avec un Etat qui a «assassiné en quelques semaines plus de 110 jeunes gens épris de liberté et en a blessé ou mutilé plus de 8 000».

«Envoyez un signal clair au gouvernement israélien en renonçant publiquement à la saison France-Israël 2018», lui suggèrent-ils.

R. M.

Comment (9)

    Mme CH
    22 mai 2018 - 23 h 04 min

    Une très bonne initiative de la part de ce groupe d’intellectuels français…!!! Les manifestations du « droit de retour » à Ghazza commencent à apporter leurs fruits……le peuple palestinien doit continuer car sans sacrifices il n’y aura pas d’indépendance…!!
    Il faut que les voix libres comme celles-ci, s’élèvent pour dénoncer la mainmise du Crif et des médias sionistes sur la politique française….La République est en danger et ils le savent…!
    Le Crif est avant tout un des porte-paroles de l’état voyou sioniste en France, un vrai Lobby tout comme l’Aipac aux USA, qui pèse lourd sur la vie politique, il distribue les bons et les mauvais points et donne des cartons jaunes ou rouges aux politicards qui deviennent tout petit devant ce monstre puissant..! Quand on sait que ce sont les sionistes qui ont provoqué les deux guerres mondiales et bientôt la troisième, alors on doit s’en méfier car ce sont des parasites…!

    La France doit retrouver son autonomie et son indépendance politique….Bien avant, l’objectif de sa politique étrangère était de défendre avant tout les intérêts de la France (et non pas de l’Etat sioniste) et de contribuer à la paix dans le monde…!! A Bon Entendeur Salam..!

    Saha Shorkom.

    Anonyme
    22 mai 2018 - 21 h 40 min

    Il faut aller manifester devant le siège du CRIF: C’est lui qui décide en France sur tout ce qui concerne l’état criminel d’israël

    3
    1
    karimdz
    22 mai 2018 - 17 h 27 min

    C est le crif qui gouverne la France, c est un état dans l ETAT qui instrumentalise depuis le départ de Chirac, les présidents français.

    La France et l Amérique du fait des lobbys sionistes, mènent une politique étrangère pro isra heil lienne et soutiennent de manière inconditionnelle et sans limites, cet état occupant, terroriste et criminel, qui mène une politique d épuration ethnique à l instar des nazis hier en europe.

    10
    4
    Grand-jojo
    22 mai 2018 - 13 h 47 min

    Normalement là -bas dans ce Proche-Orient ça devait-être un pays pour tous, mais eux les français et britanniques en novembre 1917 ils favorisent le décret de Balfour pour un foyer juif en Palestine. Quelle maladresse de la part des britanniques. Ils ont fait venir des juifs européens pour peupler les restes de territoires non vacant qui autrefois furent administrés par l’Empire Ottoman en pleine dissolution.L’hold-up parfait appuyez par les voleurs de dilligences américains.

    10
    4
    Achab
    22 mai 2018 - 10 h 32 min

    Prochaine étape la construction du temple

    7
    4
    JAGUAR
    22 mai 2018 - 10 h 16 min

    PAUVRE DE GUAULE LOL

    11
    4
    Anonyme
    22 mai 2018 - 10 h 10 min

    Très bonne initiative,j espère qu elle aboutira,la France en sortira grande

    11
    4
    Les Égarés...Crif.
    22 mai 2018 - 9 h 22 min

    Le Pouvoir Français est infiltré par les Sionistes du Crif..
    Jusqu’à la moelle !!… Tous les ans les Politiciens et décideurs , Hommes d’État se rendent en rangs d’oignons au Dîner du Crif…montre patte blanche tout en s’inclinant assez bas pour avoir leur petites frappes dans le dos. .Sauf Mr Mélenchon ou Mr Asselineau… .Alors la petite fête pour Israël/France sera juste reporté..sinon c’est la honte !…. La Dignité et le Droit et Justice sont devenus une exception….Vive le droit des Palestiniens ..

    9
    5
    Anonyme
    22 mai 2018 - 8 h 29 min

    Certains demandent le boycott des artistes et des intellectuels qui y participeront tel Michel Drucker……

    12
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.