Rapatriement de migrants : l’Algérie désapprouve les propos du bureau du HCDH de l’ONU

Algérie ONU HCDH migrants
Office des Nations unies à Genève. D. R.

L’Algérie a exprimé au bureau du Haut Commissaire des droits de l’Homme des Nations unies, par la voix de son représentant permanent à Genève, sa «vive désapprobation» des propos «inacceptables» tenus par sa porte-parole concernant les conditions dans lesquelles auraient été reconduits dans leurs pays respectifs des migrants séjournant illégalement sur ces terres, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères. «A la suite de la récente déclaration faite par la porte-parole du bureau du Haut Commissaire des droits de l’Homme des Nations unies concernant les conditions dans lesquelles auraient été reconduits dans leurs pays respectifs des migrants séjournant illégalement en Algérie, le représentant permanent de l’Algérie à Genève a été instruit pour exprimer au bureau du Haut Commissaire des droits de l’Homme la vive désapprobation des autorités algériennes des propos inacceptables tenus par sa porte-parole et demander des clarifications sur les raisons l’ayant conduite à faire avec une aussi insoutenable légèreté un tel procès d’intention à l’Algérie», précise le MAE.

«Ces propos, parce qu’ils se fondent sur de simples allégations parcellaires approximatives et non vérifiées, rapportées du reste au conditionnel, constituent une grave entorse à la vérité et un manquement grave à l’obligation de rigueur, de prudence et d’objectivité à laquelle doit s’astreindre en toutes circonstances le bureau des droits de l’Homme, en particulier lorsqu’il s’agit de questions aussi sensibles et aussi complexes», ajoute la même source.

Le MAE indique que «l’Algérie voudrait une nouvelle fois affirmer, de la manière la plus formelle, que, face aux graves défis dont le phénomène de la migration irrégulière est porteur, elle se doit, à l’instar de tous les Etats du monde, de prendre toutes les mesures qu’elle estime nécessaires pour assurer la sécurité et le bien-être de ses citoyens ainsi que des étrangers séjournant légalement sur son territoire».

La MAE précise, en outre, que «les mesures de reconduite aux frontières se font conformément à la loi algérienne, aux obligations internationales de l’Algérie et dans le strict respect de la dignité et des droits humains des personnes concernées». Ces mesures «s’effectuent avec l’accord préalable des autorités des pays concernés qui procèdent à l’identification des intéressés et la délivrance des laissez-passer consulaires et avec la participation de volontaires du Croissant-Rouge algérien et des éléments de la Protection civile», note la même source, expliquant que «l’hébergement des migrants rapatriés se fait dans des conditions décentes au sein de centres d’accueil spécialement aménagés à cet effet et leur acheminement jusqu’à Tamanrasset est assuré par des autobus dotés de conditions optimales de confort». «Terre d’accueil, l’Algérie l’a toujours été et le restera, car elle ne peut renier ni ses valeurs d’humanisme ni sa politique d’accueil et d’hospitalité à ceux qui se sentent persécutés ou ceux que les crises et les conflits ont jetés sur le chemin de l’exil. Ceux qui ont besoin de protection trouveront toujours chez elle, par les voies légales, secours et assistance», rappelle le ministère des Affaires étrangères. «C’est enfin le lieu pour l’Algérie d’appeler à des efforts soutenus de la part de la communauté internationale pour apporter des solutions aux problèmes à l’origine de l’exode de centaines de milliers de personnes vers le Nord et pour éliminer les réseaux criminels qui exploitent leurs détresse, car la seule rhétorique, de surcroît accusatrice, ne peut en aucun cas constituer une réponse à un phénomène aussi complexe que la migration irrégulière», conclut la même source.

R. N.

Comment (19)

    Krimo
    26 mai 2018 - 9 h 42 min

    L Algerie est en première ligne face aux flux migratoires subsahariens, il est donc impératif de rapatrier chez eux TOUS ces migrants qui sont en infraction et qui ont commis un délit en payant des réseaux criminels de passeurs dans le but de franchir illégalement la frontière algerienne.

    Depuis plusieurs mois il ne s’agit plus de simples migrants mais de déplacements massifs de population (500 arrivées par jours) et dans les années à venir le phénomène va s’amplifier puisque la démographie subsaharienne va doubler et passera de 1,1 milliards actuellement à 2,5 milliards d’ici 30 ans. Beaucoup de facteurs vont faire qu’une bonne partie de ces subsahariens vont remonter vers le Nord et l Algerie subira de plein fouet cette vague migratoire qui sera encore plus importante que celle que nous subissons déjà donc soyons très attentif à ce nouveau défi sécuritaire qui touche directement à notre souveraineté territoriale et que nous devons relever.

    10
    3
    Séhab
    26 mai 2018 - 9 h 13 min

    aux dirigeants algériens

    ouvrez leurs les portes de la méditerranée laissé les partir chez ceux qu’ils nous critiquent et on va voire ce qu’ils vont faire ils vont les rapatrier par charters
    les mains derrière le dos avec les menottes et la personnes n’y voient pas d’inconvénient et c’est normal puisque ce n’est pas l’Algérie!!!!!!

    l’Algérie est toujours dans le collimateur de tout le mondes!!!!

    mais ce qu’ils ne savent pas c’est que on les emmerdes tous on fait ce qu’on veut chez nous point barre!!!!!!!!!!!!!

    11
    2
    Beko stg
    26 mai 2018 - 8 h 47 min

    L’entité sioniste a récemment sorti une loi qui imposait deux choix aux migrants subsahariens:
    – Quitter immédiatement le territoire
    – Rester sur le territoire mais vivre en prison.
    Izrahell était sur le point d’expulser mani-militari les 40 000 subsahariens qui vivent avec eux mais je n’ai entendu AUCUNE voix s’élever contre cela, ni l’ONU, ni Amnésy international, ni le hwr, ni les médias à part quelques-uns qui ont traité le sujet avec des pincettes n’en ont parlé et ces mêmes hypocrites qui pointent l Algerie du doigt lorsqu’elle rapatrie une centaine de migrants illégaux? Comme l’a dit récemment le ministre, l Algerie ne se soumet à personne et en tant que pays souverain on continuera de mener la politique qu’on souhaite n’en déplaise à ces hypocrites (médias, ONG…) qui se servent des migrants pour tenter de calomnier l Algerie.

    12
    2
    ATTENTION
    26 mai 2018 - 2 h 40 min

    Leurs projets est de forcer le métissage et nous affaiblir économiquement et sécuritairement avec boko haram Francais et espions en nous les envoyants en Algérie par millions !!!

    17
    3
    JAGUAR
    26 mai 2018 - 2 h 37 min

    Que l’on parle des passeurs Francais, Marocain et Israélien qui nous les envoient pour des projets douteux envers l’Algérie ! ON CONTINU LES EXPULSIONS SANS RELACHE ! OU ON LES ENVOIENT A SES MÊMES PAYS ! MÊME CEUX QUI SE CACHENT, ET LES INTERROGER DE FORCE POUR AVOIR DES INFOS ET CONNAITRE LEURS RECOMMANDATIONS APRIS PAR COEUR AU CAS OU ILS SE FONT ARRETER.

    13
    2
      Anonyme
      26 mai 2018 - 5 h 45 min

      à JAGUAR
      26 mai 2018 – 2 h 37 min

      Ces migrants ont été récemment orientés vers le travail (nouvelle tactique), on remarque que les chantiers grouillent encore d’africains où des traîtres ou ignorants algériens chef de chantiers les qualifient de vaillants travailleurs et les algériens de fainéants et évidemment les subsahariens ont trouvé cette aubaine et des médias étrangers ont commencé a poussé par leurs rédactions, l’Algérie vers la mise au point de lois pour les travailleurs étrangers et de leur donner des logements etc.. cette comédie subsaharienne criante de vouloir travailler et une mise en scène pour mettre en route la machine de broyage et de disparition des algériens qui seront vite remplacés par ces peuples improductifs. On sait pertinemment que ces subsahariens ne travaillent pas dans leurs pays.

      Aussi, les entrepreneurs maçons algériens doivent fermer leurs gueules et penser à embaucher les algériens et doivent arrêter de jeter des roses sur ces migrants en échanges de leurs travail de manœuvres à salaires plutôt moyens.

      14
      3
    GO !!
    25 mai 2018 - 22 h 11 min

    IL FAUT CONTINUER CES EXPULSIONS ET ARRETÉ DE RÉPONDRE À NOS DETRACTEURS ET SABOTEURS ! Les chiens aboient la caravan passe. Ils doivent apprendre à nous respecter !!

    15
    2
    Anonyme
    25 mai 2018 - 21 h 44 min

    Allez casser le mur au Mexique que Trump veut construire au frais du Mexique , aller casser le mur israélien et arrêter svp de nous casser les c… à nous algériens les sionistes et vous les sahéliens dont vos pays soutiennent le G5 allez en France en Tunisie au Maroc et Europe ou vous voulez sauf l Algérie; pkoi v êtes pas venu pendant la décennie noire vous et vos ONG qui vs utilisent? les ONG les algériens a l époque ca vs effleuré meme pas l esprit d avoir une pensée pr le peuple algerien et maintenant vs venez nous faire la morale ; barrez vous !

    Bientôt faudrait songer à faire une loi d exception , la puissance régionale l Algérie et son MAE a raison de le rappeler est non seulement souveraine mais surtout pr des raisons de sécurités et meme d hygiènes et de santé tt en connaissant le plan mis en place par les sionistes avec le voisins marocains comme toutou , le plan du partage de l Afrique est planifié bien avant Trump et Obama et ca aucuns présidents américains ne l empêchera ni démocrate ni républicains ; ttes les forces étrangères dominantes sur places dont le G5 en est une preuve ; la guerre au terrorisme c est leur argument depuis 2001 donc en 2100 ils nous diront qu on combat tjrs ctre le terrorisme islamique parce qu il est fabriqué cet ennemi et il sert bcps à leurs intérêts ; ses invasions organisés par des groupes mafieux qui eux meme au services de certains états puissant pareillement pour les ONG qui de concert joue leur rôle pour atteindre leur but L Algérie comme ils l ont fait pr l Irak la Lybie la Syrie et d autres pays vs faites parti tjrs des plans d invasion au départ pour vos gouvernements en prétextant l humanitaire …on vous connais bien et l Algérie son armée son peuple ont siffler la fin de la recréation .Enfin on ne dicte rien à l Algérie meme pas dans vos rêves.

    17
    2
    Anonyme
    25 mai 2018 - 20 h 15 min

    ******** LA BOMBE DEMOGRAPHIQUE DES AFRICAINS DU SAHEL *********
    Elles sont plusieurs centaines de milliers ces mineures africaines mères célibataires avec 2 bambins sur pied, un nourrisson en baluchon dans le dos et un foetus de plusieurs mois dans le ventre qui va naître incessamment sur nos terres du Nord de l’Algérie (sur lequel ces africaines ont jeté leur dévolu, le préférant largement à nos terres du Sud).
    Interrogées par nos concitoyens ces africaines ont déclaré qu’elle ne repartiront plus jamais d’Algérie !
    Ces migrantes africaines illégales qui s’adonnent au vagabondage, à la mendicité et à des choses qui choquent la pudeur des Algériens, en sus des 4 gamins qu’elles ont déjà enfantés 6 autres dans les 5 prochaines années si on ne les expulse pas tout de suite de notre territoire.
    Il est devenu tout à fait clair pour tout le monde que cette invasion de l’Algérie par ces migrants dont le nombre augmente sans cesse par leur entrée sur notre territoire et par les nombreux enfants qu’ils font naître chez nous est UNE VERITABLE BOMBE DEMOGRAPHIQUE qui va nous exploser à la figure dans les 5 ans à venir !
    Les Algériens doivent savoir que leur pays est convoité pour ses richesses et son immensité, ils doivent savoir surtout que les positions de l’Algérie en matière de politique internationale dérangent et qu’à ce titre nos ennemis se sont jurés de nous casser les reins depuis belle lurette.
    Nos ennemis ont semé parmi nous la fitna qui a produit la décennie de terrorisme avec son lot de malheurs : 250000 morts, des dizaines de milliers de disparus,de mutilés, de traumatisés à vie, des dizaines de milliards de dollars de destruction et des dizaines d’années de retard sur le développement.
    Nos ennemis ont aussi utilisé contre nous le chantage, le boycott et l’embargo pendant la décennie de terrorisme. Ils ont aussi essayé d’enclencher  » l’hiver arabe » appelé cyniquement « printemps arabe ».
    Ces multiples complots criminels ne sont pas arrivés à détruire l’Algérie.
    Le dernier complot en date pour assassiner l’Algérie c’est son invasion par des millions d’africains qui vont la faire exploser par LEUR BOMBE DEMOGRAPHIQUE.
    Devant la dangerosité extrême de cette guerre sournoise qui ne dit pas son nom, la vigilance de tous les Algériens est devenue un acte patriotique et une nécessité vitale.

    20
    2
    Anonyme
    25 mai 2018 - 19 h 36 min

    Ils veulent nous appliquer les bonnes vieilles recettes qui ont si bien servi à détruire l’identité des peuples européens et à transformer l’Europe en poubelle du monde: entre autres, traiter les renvois des clandestins au cas par cas, c’est à dire qu’à ce compte on a a jusqu’à l’an 3000 pour renvoyer tout le monde. Regardez les comme ils nous cornent aux oreilles dans le but de nous intimider pour quelques centaines d’expulsés, ces messieurs et surtout dames des ONG  » nationales  » qui veulent se la jouer européens. Regardez comme ils veulent nous faire avaler de force le tsunami subsaharien chaque fois que l’Algérie en expulse quelques petites centaines alors qu’ils sont des centaines de milliers cachés on ne sait où. Dans la forêt ?
    Si nous regardons bien, les expulsés sont immédiatement remplacés par de nouveaux arrivés, comme le démontrent de nombreuses interviews de gens qui déclarent avoir débarqué en Algérie il y a seulement trois mois, en pleine vague d’expulsion. Les 27 000 rapatriés annoncés triomphalement, on peut gager qu’ils ont été remplacés par le double, car ils reviennent toujours.
    Déjà, pourquoi ouvrir les frontières sans visa aux Nigériens et aux Maliens ? Il est fini le temps des caravanes de sel, les Touaregs se sont sédentarisés, alors pourquoi ces privilèges réservés aux frontaliers et devenus obsolètes, il faudrait commencer par là, non? Je suis sûr que les Touaregs algériens seraient pour, tant ils sont eux mêmes excédés de se retrouver minoritaires sur leur propre territoire et ils l’ont encore répété en mars dernier, ils n’en peuvent plus. Et nous donc!

    18
    2
    Lamari mehd
    25 mai 2018 - 18 h 30 min

    Algerie: Tentative d’invasion
    Ces jours derniers,une campagne calomnieuse et diffamante est menée contre l’Algérie,par des ONG connues comme étant des appendices d’officines et autres services d’intelligence étrangers, hostiles a ce pays,a cause de ses prises de positions politique,et qui prennent comme motif,la politique rigoureuse observée par les autorités de ce pays face a la tentative d’invasion de son territoire par des milliers et bientôt des millions de sub-sahariens,remontant du Sud vers le Nord,pour s’éparpiller dans toutes les contrées de ce pays,et créant des bidonvilles en périphéries des villes,villages ou du moindre centre urbain,ou viennent s’y greffer,chaque jour, les flots ininterrompus de nouveaux arrivants…de véritables foyers de délinquances,de maladies et de fléaux sociaux inconnues dans ce pays.
    Même la commission de l’ONU a travers son inénarrable président Saoudien,originaire de ce pays,connue comme étant le champion olympique dans le maniement du sabre,se fend d’une revendication en faveur des hordes envahissantes et demande a l’Algérie de se taire et d’accepter le sort,que ses ennemies lui préparent,ou du moins lui souhaitent,c’est a dire le Chaos..un véritable toupet venant de ce représentant d’un régime sanguinaire et ou le terme droits de l’homme peut faire gouter a son auteur,la douleur du fil d’une épée.
    Ce brusque tsunami migratoire visant l’Algérie,la manière dont il est géré,la technique utilisée par ces hordes pour se fondre dans la nature,leur répartition méthodique sur tout le territoire nationale,la création de centre de regroupement clandestins constitués par des bidonvilles rapidement montés,avec des chefs,des capos,des espèces de régisseurs,qui collectent l’argent issu de la prostitution ou de la mendicité….n’a rien de fortuit,ni de sain,mais c’est une étape,la première,d’un processus visant a créer une situation explosive avec les populations locales..et atteindre un point de non-retour par le nombre!!!
    Je dis le nombre,car il faut savoir,que la moyenne des naissances par femme chez ces populations est de 6 enfants par femmes en continus..alors je vous laisse imaginer ce que peut produire 1.000.000 d’individus en moins de 10 ans…c’est a dire une très forte minorité..et c’est le but visé par les concepteurs de cette « ATTAQUE DÉMOGRAPHIQUE »…car a défaut de pouvoir agresser l’Algérie militairement,car trop puissante…ses ennemies ont trouver cette méthode insidieuse sournoise et crapuleuse!!
    Toute une structure est mise en place au Sahel,pour aider et faciliter le transit des africains (transport,approvisionnement,guidage satellite,corruption de complices locaux)…vers le Nord…en leur faisant croire que c’est l’eldorado..et qu’il est facile d’avoir ses papiers pour s’installer définitivement,et qu’il suffisait d’accoucher en Algerie,pour se réclamer du droit du sol..ce qui est bien sure totalement faux…et c’est pour cela qu’on remarque qu’une majorité de trés jeunes femmes font la traverser enceintes..et en trainant des enfants en très bas age.
    En conclusion,je tiens a affirmer,qu’en Algérie,c’est plus la population qui réclame le retour de ces malheureux dans leurs pays,que le pouvoir,et ce dernier,vue la gronde qu’il sent monter dans ses populations ne peut qu’intervenir urgement pour les faire rapatrier.
    L’Algérie fourni des aides monumentales aux pays Africains,plus que tout les pays européens reunis..et pour l’exemple,elle vient de leur effacer une ardoise de plus de 3,5 milliards de dollars,sans rien recevoir,ni rien réclamer en échange..et je pense que cela suffit

    23
    3
    Anonyme
    25 mai 2018 - 17 h 38 min

    Excellent argumentaire du MAE.
    L’Algérie est un État souverain machallah et n’a de compte à rendre à personne.
    Elle n’appartient pas à l’Europe et double hamdoullah.
    Tout ceci n’est que propagande sioniste (en toile fe fond la France et le makhzen)
    Que ces organismes occidentalo-sionistes dont le but est la déstabilisation de l’Algérie défendent le droit de ces migrants dans leur pays d’origine et que ces migrants fassent valoir leur droit chez eux dans leur pays d’origine.
    Du balaie hors du pays.

    19
    2
    Nasser
    25 mai 2018 - 17 h 12 min

    la déclaration du MAE est nette, claire et précise et ne souffre d’ aucune ambiguïté n’ en déplaise aux ONG qui tirent à « boulets rouges », notre pays est souverain et ne se laissera pas dictée par quelconques Organisations ou pays la gestion du retour des migrants.Quand l’ armée Israélienne tire à balles réelles sur les palestiniens non armées et les chasse de leur terre ou que les services de sécurités marocains brutalisent des migrants ou des Sahraouis les déclarations dans les instances internationales et ONG sont plutôt timorées, alors qu’ ils balaient devant leurs portes, nos autorités, nos forces armées et de sécurités ont notre soutien .

    16
    2
    PREDATOR
    25 mai 2018 - 15 h 50 min

    Il faut remettre tous ces migrants et ce pour pourvoir à leurs besoins au magyar alias Sarkozy le nain sioniste et criminel notoire c’est lui qui a mis le feu et a permis l’effusion de sang dans vos pays respectifs

    19
    3
    Kahina-DZ
    25 mai 2018 - 13 h 39 min

    Si L’ONU veut vraiment aider ces migrants qui semblent l’inquiéter d’une façon anormale (???), elle doit les aider sur place avec son programme d »aide au développement.
    Mais le HCDH veut voir ces migrants en Algérie et non pas chez eux.

    Rapatriez tous ces migrants chez eux pour que l’ONU puisse appliquer son programme d’aide au développement dans les pays concernés. Un programme conçu spécialement par l’ONU pour de telles situations.
    L’Algérie a dépensé 3,4 Milliards pour aider ces migrants. On ne peut faire plus.
    Nous ne sommes pas prêts à leurs céder notre territoire. On le défendra jusqu’au bout.

    34
    6
    Anonyme
    25 mai 2018 - 13 h 15 min

    Les rapatriements doivent se poursuivre …. point barre.

    36
    8
    TOLGA ZAÂTCHA
    25 mai 2018 - 13 h 13 min

    « FERRONNIER EST MAÎTRE CHEZ SOI !!! ». Si le représentant de ce Haut Commissaire des droits de l’Homme des Nations unies veut défendre – LES DROITS DE. L’HOMME. – il devrait commencer par défendre LES DROITS DE L’HOMME EN PALESTINE ! Où tout un peuple : hommes, femmes vieillards, enfants se font massacrer au vu et au su de tout le monde y compris ce « représentant des droits de l’homme » …. !!! En israel c’est le « sport » du….. TIR AUX PIGEONS !!! Qui se fait sans que ce « représentant » … n’intime l’ordre à israel d’arrêter le massacre et de condamner israel !!! Où allons-nous, ainsi ? C’est la LOI DE LA JUNGLE ma parole !
    L’ALGÉRIE A LE DROIT ET MÊME TOUS LES DROITS DE RECONDUIRE LES IMMIGRANTS VERS LEUR PAYS. LE PRESIDENT DES ETATS-UNIS MR. DONALD TRUMP LA FAIT !!! ET MÊME PIRE, IL A CONSTRUIT UNE VÉRITABLE BARRIÈRE ENTRE SON PAYS ET SES VOISINS. OÙ EST LE MAL QUE L’ALGÉRIE RECONDUISENT A LA FRONTIÈRE DE LEURS PAYS RESPECTIFS CES PAUVRES IMMIGRÉS ? VOUS VOULEZ QUE LE PEUPLE S’EN OCCUPE ? ÇA VA ÊTRE UN VÉRITABLE CARNAGE….. C’EST CE QUE VOUS VOULEZ ? MAIS ON NE LE FERA PAS CAR SE SONT NOS FRÈRES ! APRÈS TOUT, S’ILS SONT DANS CETTE SITUATION CE N’EST PAS DE LA FAUTE AUX ALGÉRIENS.
    VOS MANOEUVRES DE PROVOCATIONS CONSTANTES SONT CLAIRES : DESTABILISER L’ALGE2RIE POUR ENSUITE L’ENVAHIR….. ON VOUS ATTEND, MESSIEURS, ET DE PIEDS FERMES !!!
    CES IMMIGRANTS SONT TOUS ENVOYÉS EN ALGÉRIE POUR FOMENTER DES TROUBLES….. IL Y A DES ESPIONS, DES VENDEURS DE DROGUES, DES PROSTITUÉES AVEC LE SIDA, DES VOLEURS DE TOUT….. ET VOUS VOULEZ QUE L’ON RESTE LES BRAS CROISÉS ET VOUS APPLAUDIR ?

    29
    5
      IMAZIREN
      25 mai 2018 - 17 h 25 min

      Charbonnier et non ferronnier.

      3
      1
    Felfel Har
    25 mai 2018 - 12 h 24 min

    Le problème de l’immigration clandestine d’origine sahélienne doit être traité à sa source, c’est-à-dire dans les pays pourvoyeurs de ces réfugiés dans des buts inavoués de déstabilisation de l’Algérie. C’est aux pays qui ont provoqué des conflits au Maghreb, au Sahel et au Moyen-Orient qu’il faut s’adresser. Ce sont ces pays (USA, France, Maroc, Mali, Niger, Tchad, Burkina, Cameroun, Côte d’Ivoire…) qu’il s’agit d’incriminer. L’Algérie est souveraine et elle est certainement dans son droit de reconduire aux frontières tous ceux qui séjournent illégalement sur son sol. Elle le fait en toute transparence et dans la dignité due à des personnes humaines avant tout. Qu’on se le dise, les « trompettes de Jericho » qui claironnent ici ou là n’ébranleront pas la sérénité des autorités algériennes qui continueront à déporter tous les illégaux Sahéliens ou autres, ce que légalement et moralement, elles sont tenues de faire. Que les pays frontaliers gèrent et contrôlent leurs frontières de leur côté, nous prendrons soin des nôtres du nôtre, et l’affaire est réglée. L’Algérie n’a pas pour vocation d’accueillir, de nourrir, de soigner et de donner du travail à ces immigrants. Leur pays devraient utiliser les aides financières qu’il reçoit pour ce faire, et non pour être détournées dans des comptes off-shore. Que chacun lave son linge sale!

    35
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.