Financement libyen : Nicolas Sarkozy demande l’annulation des poursuites à son encontre

Sarkozy financement libyen
Sarkozy est soupçonné d’avoir reçu plusieurs valises d’argent provenant du régime libyen en 2006 et 2007. D. R.

L’ancien président français Nicolas Sarkozy réclame l’annulation des poursuites le concernant dans le cadre de l’enquête sur le financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007, ont rapporté, dimanche, les médias français.

L’ex-chef de l’Etat avait été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire le 21 mars dernier pour corruption passive, recel de fonds publics libyens et financement illégal de campagne.  «Les poursuites engagées à l’encontre de Nicolas Sarkozy sont entachées de nullité», affirme son avocat, Thierry Herzog, arguant d’une prétendue «violation de dispositions constitutionnelles, conventionnelles et législatives» par les juges d’instruction chargés de l’enquête, selon les informations du Journal Du Dimanche (JDD).

D’après la même source, l’avocat de Nicolas Sarkozy réclame également «la suspension immédiate de l’enquête dans l’attente d’une décision». Dans sa requête de 48 pages, Thierry Herzog fait principalement état du non-respect de «l’immunité présidentielle» dont bénéficie l’ancien chef de l’Etat.

Mis en examen au motif de «corruption passive commis par une personne dépositaire de l’autorité publique et chargée d’un mandat électif public entre 2005 et 2011», son avocat indique que Nicolas Sarkozy ne devrait être poursuivi que par la Cour de justice de la République (seule compétente à juger les ministres). Il considère que les faits reprochés à son client sont relatifs à l’exercice de ses fonctions de ministre de l’Intérieur puis de président de la République. C’est donc le vice de forme qui est principalement invoqué dans la requête déposée devant la justice française, mercredi, par Thierry Herzog.

Pour rappel, l’ex-ministre de l’Intérieur Claude Guéant et Nicolas Sarkozy sont soupçonnés par la justice française d’avoir reçu plusieurs valises d’argent provenant du régime libyen en 2006 et 2007 et qui auraient permis, entre autres, à financer la campagne présidentielle de 2007. L’enquête, ouverte en 2013 par les juges d’instruction du parquet financier de Paris, est menée par les magistrats Serge Tournaire et Aude Buresi.

L’homme d’affaire Alexandre Djourhi est, de son côté, soupçonné d’avoir joué les intermédiaires. Malgré les dénégations de l’entourage de Nicolas Sarkozy, le 22 mai dernier, la chaîne France 2 avait diffusé une interview exclusive de Moftah Missouri, ancien conseiller et interprète du colonel Kadhafi. Dans cette déclaration, il a fait savoir que l’ex-président libyen «a aidé Sarkozy» en lui fournissant «de l’argent» pour le financement de sa campagne électorale de 2007.

Son témoignage a ensuite été corroboré dans le même reportage par celui de l’ancien directeur de cabinet du colonel Kadhafi, Béchir Saleh. Filmé en caméra cachée, l’homme a admis que «Kadhafi avait un budget spécial pour les personnes qu’il souhaite soutenir» et affirmé «oui, c’est vrai» concernant les accusations de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

L’homme d’affaires Ziad Takkiedine et ancien homme de main de Kadhafi apparaissait également dans le reportage de France 2. Il y a réitéré les accusations qu’il a toujours portées depuis le début de cette affaire apparue suite à la publication par le journal en ligne Mediapart, en avril 2012, de documents indiquant que 50 millions d’euros auraient été versés par le régime libyen à Nicolas Sarkozy.

R. I.

Comment (8)

    Kenza
    4 juin 2018 - 6 h 52 min

    L’escroc Sarkozy peut dormir tranquille: Quand on travaille pour les intérêts d’Israël et du sionisme international qui dirige le monde, on ne risque rien et on arrive toujours à s’en sortir d’une façon ou d’une autre. Il n’y a qu’à voir le clown BHL, un criminel notoire qui, en toute impunité, continue toujours à semer la mort et la discorde partout où il met son grain de sel.




    2



    1
    Mme CH
    4 juin 2018 - 1 h 05 min

    Ya si Sarkozy donneur de leçons, le problème c’est que vous êtes sous la menace de plusieurs procès selon la presse…! Il n’y a pas que l’affaire du financement libyen de votre campagne, il y en a d’autres..’Meregtha bazzef » shame on you:
    -L’affaire Bygmalion: « la mise en place d’un système de double comptabilité et de fausses factures destiné à imputer à l’UMP des dépenses de la campagne de la présidentielle 2012 pour éviter le dépassement du plafond autorisé, soit 22,5 millions d’euros.  »
    -L’affaire des écoutes téléphoniques: « où il est suspecté d’avoir tenté d’obtenir, via son avocat, Thierry Herzog, des informations secrètes auprès d’un magistrat à la Cour de cassation, Gilbert Azibert. »
    -L’affaire du financement illégal: « Il a été renvoyé en correctionnelle en février 2017 pour le financement illégal de sa campagne électorale présidentielle de 2012. »…Wa Ma Khafia Kana A3dham…!

    Le Crif le soutient pour services rendus, sinon, il serait derrière les barreaux à l’heure qu’il est..! Cependant, des innocents croupissent en prison pour des délits qu’ils n’ont pas commis…! Heureusement, qu’il y a une justice divine…!




    5



    1
    Anonyme
    3 juin 2018 - 23 h 35 min

    La seule chose qu il oubli de dire son avocat c est que Nicolas Sarkozy était ministre de l intérieur et meme le voyage officiel il a fait en tt que ministre de l intérieur en Lybie tt en préparant sa candidature à la présidence donc pré électoral et les autres affaires aussi ; on lui reproche d avoir fait un cercle de pouvoirs en mettant des procureurs en les aidant pr des nominations comme l’histoire de Monaco ; les écoutes téléphoniques existent avt pdt et après parfois meme pdt son mandat a la rigueur si il a commis des délits il a l unité présidentiel seulement président durant cette période l mais pas pour l affaire libyenne elle commence qd il est candidat et ministre de l intérieur donc il est justiciable ; ensuite ce genre d affaire et si il y a des personnes qui ont perdu la vie sans raisons valables mais sois disant proches de ses affaires le concernant je pense que ceux qui sont en charge de l enquête n apporte n importe quoi au juge ils sont très procédurier justement pr que l affaire ne soit pas fichue pr un vice de procédures ou de formes car bcps d heures d’enquêtes et effectifs jrs et nuits et le cout ,non la brigade financière est virulente en France , elle blague pas pr les affaires de drogues de détournement en masses d argents , d affaires douteuses ou de commerces douteux ; non non c est des pros les gars et les juges du pole financiers ces quelques choses ha non l etat de droit fonctionne ensuite c est le fric et les réseaux qui font les choses ; on voit bcps de ministres aller en prison il évite la case prison le cas Cahuzac a chaque fois les cols blancs alors lui cest comme DSK son réseau c est le lobby international qui dirige chaque pays occidentaux en France c est le CRIF; DSK a trvé le siens aux USAH et prtant les USA c est chaud mais c est a eux aussi ; médecine a deux vitesse et justice a deux vitesse ; les autres qui n ont pas le sous c est plus difficile de se faire entendre ou de se défendre et c est partout ds le monde .




    4



    1
    Anonyme
    3 juin 2018 - 22 h 13 min

    Au criminel bandit Sarkozy tu devrez être enfermé pour tout le reste de ta vie si vraiment y’a une justice sur terre mais tu perd rien pour attendre ton heure et compté y’a aucun échappatoire et endroit où te cacher crois moi




    7



    1
    Les Égarés
    3 juin 2018 - 21 h 26 min

    Le Tribunal Pénal international doit s’élargir aux Dirigeants Occidentaux criminels Rois débiles responsables de la destruction de la Libye et Syrie et Yémen..ils ne peuvent rester impunis….ils sont la cause de centaines de milliers de morts et chaos. .Ces Dirigeants Occidentaux et Rois fous doivent payer .




    8



    1
    Les Égarés..de chez Sarko.
    3 juin 2018 - 20 h 20 min

    Sarkozy ,, tu as eu le « courage  » de commettre ton crime contre la Libye et le Peuple Libyen…mais tu n’as pas le courage de payer , d’assumer ton crime..
    Tu as peur…ta conscience te trahis..trop tard ! Le peuple Libyen vous à maudit Toi et Cameron l’Anglais et Obama et Qatar…Bon appétit 🤐😔😭




    13



    1
    chark
    3 juin 2018 - 19 h 38 min

    Je ne comprend pas qu’un criminel de guerre de caniveau puisse agir librement et en toute impunité ?




    10



    1
      Zartar
      3 juin 2018 - 20 h 30 min

      @Chark
      C’est la France zerma un État de droits le plus corrompu.




      7



      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.