Conseil des ministres : Bouteflika annule les taxes sur les documents administratifs

Bouteflika annule toute taxe sur les documents administratifs
Concernant l'augmentation des taxes de certains documents administratifs, Bouteflika désavoue Ouyahia. New Press

Par Hani Abdi – Comme attendu, le président Abdelaziz Bouteflika a annulé toutes les hausses des taxes sur les documents administratifs, à savoir le passeport, la carte d’identité biométrique et le permis de conduire. La décision d’annuler ces taxes, dénoncées par de nombreux Algériens, a été prise lors du Conseil des ministres tenu ce mardi.

«Lors de l’examen de ce projet de loi, et en matière de relèvement de droits à acquitter sur certains documents administratifs, le président de la République a décidé le retrait de toute augmentation de droits proposée pour les documents administratifs», a affirmé le communiqué rendu public à l’issue de la réunion du Conseil des ministres, répercuté par l’APS.

Comme nous l’avions déjà rapporté, l’avant-projet de LFC 2018 prévoyait des taxes sur la délivrance de la Carte nationale d’identité biométrique, du passeport, du permis de conduire et de la carte grise. La taxe sur la carte d’identité biométrique a été fixée à 2 500 DA, alors que celle du passeport va de 12 000 à 15 000 DA selon le format et le délai de délivrance. Ces taxes, justifiées par le Premier ministre, ont été vivement dénoncées. Leur annulation constitue un désaveu au Premier ministre Ahmed Ouyahia.

H. A.

Comment (40)

    Anonyme
    6 juin 2018 - 17 h 08 min

    Ouyahia est le méchant qui ose même faire des appels du pied aux autres… pieds noirs ! C’est surtout un petit clin d’œil à leur influence dans le monde de la politique française. Cette France qui veut toujours avoir son mot à dire concernant l’Algérie.
    Mais heureusement que fakhamatouhou demeure encore vigilant. n’ayant rien perdu de ses reflexes de grand ancien moudjahid. Mais je me dis, par ailleurs, que comme fakhamatouhou ne pourra jamais assumer un 5ème mandat, je m’interroge pourquoi et pour qui il fait tout ça ?
    Je ne sais pas pourquoi au juste, mais mon incorrigible naïveté me laisse quand même penser que ce serait peut-être bien au profit de… Chakib Khalil qui, quant à lui, aurait facilement l’approbation et le soutien des américains. Notamment depuis que Exxon Mobile, dont l’ex-patron Rex Tillerson, qui était encore récemment le secrétaire d’État de Donald Trump, avait eu la proposition de la Sonatrach de racheter sa raffinerie en décrépitude, située à Augusta en Sicile….




    4



    1
    hrire
    6 juin 2018 - 16 h 15 min

    Après les subventions qui n’existent pas voilà le tour d’une autre ruse pour berner les Algériens.Le président a décide tout était programmée pour lui améliorer l’image ternie par les scandales depuis 1999 et que tout le monde est conscient du gaspillage a très grande échelle.Ouyahia l’endosseur endosse comme il vient d’endosser le retour des pieds noirs et très bientôt ceux des harkis et la boucle sera bouclee




    3



    0
    Zaafane
    6 juin 2018 - 15 h 01 min

    Depuis 1999,notre pays est gérée par la ruse et la tricherie: récupération des pseudo opposants pour éviter leur opposition,achat de pseudo zaouïas par la distribution d’enveloppes bien garnies,utilisation de l’équipe nationale,remise d’enveloppes et cadeaux à des invités étrangers pour qu’ils chantent le génie et la clairvoyance de l’homme providentiel,corruption des puissances étrangères à travers de marchés attribués en gré à gré et sur facturés,harcèlement des opposants qui refusent l’achat de leur silence,création de foyers de tension pour diviser le peuple et le terroriser par le risque d’instabilité comme cela s’est passé en 2001 en Kabylie et récemment dans la région du Mzab .dernièrement on a trouvé une autre ruse. on annonce des taxes ou des augmentation de prix de produit de large consommation touchant toutes les couches de la société notamment les plus démunies qu on attribue au 1er ministre qui accepte de jouer ce sale rôle , le temps que le peuple commence à s’inquiéter et à protester et on réserve en dernier lieu l’honneur à sa majesté le roi de les annuler pour chanter sa bienveillance et sa générosité envers le peuple, c’est comme on a laissé de pouvoirs au 1er ministre.comment veut on que le pays se développe avec cette gestion machiavélique à la manière de djeha.




    6



    1
    Anonyme
    6 juin 2018 - 13 h 57 min

    Nous ne sommes quand même pas dans une Dechra !
    On ne joue pas avec les nerfs et les émotions de tout un peuple à ce niveau et de cette façon !
    Je considère donc cela comme une… «atteinte à la dignité du peuple et aux institutions de l’État» !




    7



    1
    Lghoul
    6 juin 2018 - 13 h 53 min

    Imaginez un chef d’orchestre invisible et des acteurs avec differents rôles a des périodes differentes.
    L’invisible, entourés par des experts de la décéption, grassement payés comme consultants de la psychologie des masses et des tubes digestifs ambulants -, du mensonge et de la diversion manipulent les ficelles en fonction des circonstances et de la temperature de la rue.
    Les acteurs sont connus car ils apparaissent régulièrement avec des espaces temps ne dépassant pas 1 mois. Remarquez le silence d’Ould Abbas pour 1 semaine ou deux, qui reviendra ne fois les histoires sur Ouyahia bien digérées et le prince ayant conforté dans sa position de sauveur des pauvres et de la nation.
    Les principaux acteurs sont Ouyahia, Ould Abbas, Ghoul, Amara, Tata, Belkhadem (pour les intimes religieux) et maintenant même Ali Benhaj est de la partie (pour les intimes extremistes). Des étincelles de temps a autre de Ould Kaddour pour faire une « diversion industrielle » a défaut de dévelopement.




    6



    1
    Anonyme
    6 juin 2018 - 12 h 38 min

    Qu ils soit des hommes des hergazs et qu ils appliquent ces taxes ! ki ouyahia ki Bouteflika ils opperent avec la ruse ! mais a force de ruser et de fosses promesses, echaab fak bihoum ! ce n est qu une manœuvre pour le 5eme mandat ! messieurs les comédiens la pièce est terminée ; rhabillez vous ! le jour du vote j irai a la pêche c est plus intéressant !




    5



    2
    ABOU HEYOUF
    6 juin 2018 - 11 h 27 min

    TOUJOURS LE MÊME DISQUE RAILLE,LES MECHANTS proposent des lois anti-sociale et impopulaires et LE BON décide de les annuler. Ils sont tellement médiocre en communication qu’ils nous font chialer de rire.




    7



    1
    elhadj
    6 juin 2018 - 10 h 07 min

    occupant des postes pour leur prestige, ils se targuent d appliquer le programme du président dont on est vraiment impatients de connaitre le contenu mais voila qu ils sont désavoués pour leur proposition d infliger aux citoyens de nouvelles taxes pour des prestations administratives de service, très largement dénoncées par l opinion publique a travers le réseau WEB devenu un média populaire ou il est possible d exprimer librement et sans contrainte pour la défense des intérêts supérieurs du pays et du peuple dans la paix et la cohésion sociale,rendant inutiles et inefficaces ces chambres du SENAT et de l APN largement budgétivores dont les crédits serviraient mieux a la réalisation d équipements collectifs hôpitaux,écoles, maisons de repos etc Enfin la sagesse l a emporte sur l arrogance et le mépris du peuple.




    7



    5
    Anonyme
    6 juin 2018 - 9 h 32 min

    Sans parler des autres documents et tant mieux pour annulation de ces taxes qui auraient fait très mal au bas salaire, mais il serait juste et normal que la carte d’identité soit gratuite pour tous les Algériens et Algeriennes.




    9



    0
    Zaatar
    6 juin 2018 - 6 h 07 min

    Comme prévu. La campagne présidentielle de 2019 approche à grands pas.




    11



    1
      Anonyme
      6 juin 2018 - 13 h 36 min

      Elle peut même approcher à vitesse de l’éclaire si ça lui chante, mais nous, nous ne sommes pas pressés. Nous avons tout notre temps et nous prendrons le temps qu’il faut pour désigner ceux, parmi les plus intègres et les plus compétents d’entre nous tous, qui méritent de gouverner un grand pays et un grand peuple comme l’Algérie.




      5



      0
    Lghoul
    6 juin 2018 - 4 h 57 min

    Le « Prince » de Machiavel appliqué a la lettre:
    Machiavel en déduit : « Un prince bien avisé ne doit point accomplir sa promesse lorsque cet accomplissement lui serait nuisible, et que les raisons qui l’ont déterminé à promettre n’existent plus. » Mais, pour ne pas laisser voir cette perfidie ……………
    ………… il doit aussi « posséder parfaitement l’art et de simuler et de dissimuler ». Son hypocrisie doit le faire paraître « tout plein de douceur, de sincérité, d’humanité, d’honneur, et principalement de religion ».




    7



    0
    El Gaid
    6 juin 2018 - 4 h 36 min

    L’homme n’est fierté,n’est courage,et pour quelques privilège met son honneur aux enchères, drôle d’homme,drole de président




    7



    0
    indigné
    6 juin 2018 - 4 h 12 min

    comme disaient nos ancêtres EL MENDA KBIRA OUEL MAYET FAR
    Ayitouna on ne veut plus de vous soubhanallah




    8



    0
      Anonyme
      6 juin 2018 - 13 h 41 min

      Mais c’est pareil pour eux aussi : Ils ne veulent pas de nous, mais seulement de ce que recèle l’Algérie !




      3



      0
    Anonyme
    6 juin 2018 - 1 h 55 min

    Après avoir perdu des plumes, Ouyaya le dindon de la farce se paye le rôle du vilain canard boiteux. Fini les cocoricos. De premier ministre, il chute en sinistre ministre du silence.
    Quelles sont les chances d’un vilain canard boiteux, face aux prestigieuses prestations de Ringo Star le magnifique? Elles sont nulles et perdues d’avance. Ringo Star fait toujours les choses avec brio et panache.




    7



    0
    bamar
    6 juin 2018 - 1 h 32 min

    On a le gouvernement qu
    on merite, on est tellement kefzine. Continuons à creuser notre tombe




    7



    0
    Le renard
    6 juin 2018 - 0 h 03 min

    Belle parade pour les dictateurs. C’est connu ces revirements de dernières minutes. Il suffisait de créér des problèmes et de les résourdre par un coup de baguette magique. C’est le grand ouf. Tout le monde en parle et vivement Bouteflika.




    10



    1
    Anonyme
    5 juin 2018 - 23 h 06 min

    Mille mercis à fakhamatouhou Bouteflika. Que serions nous sans lui ?
    Mais pourriez vous SVP annuler aussi le… 5ème mandat ?




    14



    3
    Anonyme
    5 juin 2018 - 22 h 34 min

    Nous sommes unanimement tous d’accord, c’est une pièce théâtrale qui se joue en deux actes.1) acte, Le gouvernement présente un projet de taxation exagéré , pour faire réagir le peuple, 2) réaction, du protecteur du peuple, le grand  » Calife » son excellence A. Bouteflika, réveillé en sursaut le « poing » sur la table « cela suffit, vous martyrisez trop ce gentil peuple, qui veut encore me faire confiance, pour un 5éme mandat. « annulez toutes ces taxes » mais finissez les travaux de la grande Mosquée d’Alger » quel cinéma !!!!




    15



    1
    co5
    5 juin 2018 - 22 h 00 min

    les commérages vont bon train sur ce site, les fans de fakhamatouhou se manifestent et louent le coup de…et intelligentsia algérienne n’est pas dupe ? alors le 5ème, ils n’en veulent pas et que propose Mr le Président car il y a péril en la demeure.rabbi yasstor.




    8



    0
    Anonymaoui
    5 juin 2018 - 21 h 52 min

    La politique de Bouloulou pour dire au peuple d’en bas voilà ce qui t’attend si nous les tenants du pouvoir venons à te laisser seul face à Ouyahia, au fis épouvantail et aux autres opposants. Cette ruse à répétition finira par lasser les Algériens qui ont assez avalé de couleuvres jusqu’à l’overdose fatale.




    18



    3
    Anonyme
    5 juin 2018 - 21 h 44 min

    Bayna , mais c’est très mal joué .




    15



    3
    Anonyme
    5 juin 2018 - 21 h 12 min

    Foutez nous la paix , partez avec vos sous et laissez nous vivre .vous avez détruit ce pays !!




    20



    3
    Anonyme
    5 juin 2018 - 21 h 06 min

    Reconduction du modus vivendi de
    2014.




    12



    3
    Geronimo
    5 juin 2018 - 21 h 00 min

    Le peuple n’est pas dupe. C’est une véritable mise en scène pour entériner l’élection de Bouteflika pour un cinquième mandat. Les crapules qui ont cette idée n’ont même mesuré le danger que constitue l’autorisation donnée au criminel Belhadj pour pr^cher à nouveau dans les mosquées et appeler à la « guerre sainte ». Une façon de faire peur au peuple pour le décider à voter pour le maître de la Réconciliation Nationale. Les gens sont vaccinés après la decennie noire. Ne les prenez plus pour des imbéciles. Trouvez autre chose.




    22



    4
    Geronimo
    5 juin 2018 - 20 h 58 min

    Le peuple n’est pas dupe. C’est une véritable mise en scène pour entériner l’élection de Bouteflika pour un cinquième mandat. Les crapules qui ont cette idée n’ont même mesuré le danger que constitue l’autorisation donnée au criminel Belhadj pour pr^cher à nouveau dans les mosquées et appeler à la « guerre sainte ». Une façon de faire peur au peuple pour le décider à voter pour le maître de la Réconciliation Nationale. Les gens sont vaccinés après la decennie noire. Ne les prenez plus pour des imbéciles. Trouvez autre chose.




    15



    3
    1commentaire
    5 juin 2018 - 20 h 54 min

    De l’incompétence a tout point de vue et cela depuis toujours avec de telles richesses le pays serais parmi les 1er dans tout les dommaines car on a tout ou presque des antipatriotiques y’a na a la pelle voilà pourquoi le désastre !!!…




    13



    3
    Nostalgia
    5 juin 2018 - 20 h 25 min

    C’est un coup monté en prévision d’un 5è mandat. Ils sont en train de dire au peuple ; « tu vois? qu’est-ce que tu deviendrais s’il n’y a plus boutefliqa sur le koursi ? alors, tu sais ce qu’il te reste à faire en avril 2019. Ils sont tellement idiots qu’ils nous croient tous idiots.




    22



    4
    Douce Vignette...
    5 juin 2018 - 19 h 47 min

    Devinette : Si cette taxation avait été entérinée, quelle aurait été la suite ? Son « inventeur », (Génial, bien sûr), aurait eu le vent en poupe, et serait passé à la suite : Taxer chaque patate du kilo de pomme de terre, à votre avis aurait-il taxé le taux de pesticide, pour encourager l’empoisonneur, ou l’empoisonné ? Il faut demander ça aux Russes !




    11



    4
    DAHMANUS
    5 juin 2018 - 19 h 47 min

    LA3AB HMIDA RACHAM HMIDA FI KAHWET HMIDA…welah ils nous prennent pour des HMIR.




    20



    2
    Slam
    5 juin 2018 - 19 h 45 min

    A ceux qui doutent de l’efficacité de notre fakhamatouhou. Vous voilà avertis. Il est capable de remplacer l’opposition à lui tout seul. Même pas besoin de parlement ni de débat. Il censure son propre 1er ministre qui va encore louer la haute intelligence de fakhamatouhou en parfait chyate au lieu de demissionner face a ce camouflet. . Boutef veille sur le peuple. 5e mandat. Amine.




    16



    6
    Anonyme
    5 juin 2018 - 19 h 42 min

    MISE EN SCÈNE SCANDALEUSE , ONT PREND VRAIMENT LES ALGÉRIENS POUR ……..

    DEPUIS QUAND OUYAHIA DÉCIDE DE SON PROPRE CHEF D’AUGMENTER LES TIMBRES ? DE PLUS ON LUI AVAIT ANNONCER DEPUIS PLUSIEURS MOIS CELA ET IL LAISSE LE TEXTE EN L’ETAT CA SUFFIT CA SUFFIT BASTA LE CINEMA




    27



    3
    Anonyme
    5 juin 2018 - 19 h 29 min

    bayna Ouyahia jouait le rôle de repoussoir pour rendre sympathique le candidat bouteflika pour la prochaine réélection…voilà la troisième fois qu’il est désavoué après l’affaire des privatisations suivie de elle des concessions agricoles au étrangers et maintenant les taxes proposées….




    23



    3
    Anonyme
    5 juin 2018 - 19 h 27 min

    C est une mise en scène , que peut rapporter ces taxes .? Des clopinettes ! Une manœuvre d amateurs ,avec l objectif d orienter les regards de la populace vers ouyahia soufre douleur du système et homme des basses besognes ! Et ainsi valoriser fakhamatouhou pour un 5ème mandat ! La manœuvre est trop grossière et le dernier dès naïf a compris la combine ! Ça ne marchera pas , les cerveaux périmés du pouvoir trouvez autre chose plus convaincant , le peuple est plus intelligent que les cerveaux du systeme ! Ali benhadj est aussi une autre manœuvre du systeme! Faire peur au peuple algérien ! C est aussi dépasse ,




    22



    3
      Anonyme
      6 juin 2018 - 2 h 24 min

      Très bien vu anonymus. C une pièce de théâtre bien jouée,ça glorifie le president et enfonce le pauvre Ouyzhia. Sans oublier ould Abbas qui va encore faire cocorico: « vous voyez,c Bouteflika qui décide,qui défend les intérêts du peuple » meme cinéma pour les concessions agricoles,pour les privatisations… D’une bière ils font 2 coups!!




      5



      0
    PREDATOR
    5 juin 2018 - 19 h 15 min

    le rideau est tombé
    quel cinéma !




    19



    4
      Anonyme
      5 juin 2018 - 22 h 48 min

      Et je dirai même plus : du cinéma de mauvais goût ! Un navet de série… Z !




      7



      1
    Anonyme
    5 juin 2018 - 19 h 14 min

    Deux pas en avant et trois pas en arrière, ainsi va la gouvernance en Algérie. Une sorte de comédie gouvernementale à l’italienne qui risque de finir en tragédie syrienne. Comme si personne au ministère n’était capable de mesurer le rejet que cette mesure allait susciter parmi la population. Ou cette augmentation était justifiée et on explique pourquoi, ou bien elle ne l’était pas! A moins que, vu l’élection qui se dessine en 2019, on veuille valoriser un éventuel candidat, défenseur des pauvres…




    18



    4
    Aliloup
    5 juin 2018 - 18 h 45 min

    Monsieur Ouyahia et le sac a sable de Bouteflika;




    26



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.