Le RPK appelle à la vigilance suite aux graves propos de Ferhat Mehenni

RPK propos MAK graves
Des activistes du MAK manipulés par Ferhat Mehenni à partir de Paris. New Press

Par Hani Abdi – L’appel du chef du mouvement séparatiste kabyle, Ferhat Mehenni, pour la constitution d’une milice armée a suscité de vives réactions de condamnation. La plus en vue est celle du mouvement autonomiste Rassemblement pour la Kabylie (RPK). Ce mouvement, coordonné par Hamou Boumediene, appelle, dans une déclaration rendue publique aujourd’hui, «à la vigilance et à la responsabilité».

«Le bureau exécutif du RPK, réuni en date du 4 juin 2018, considère les propos tenus par Ferhat Mehenni, au cours d’une conférence à Londres, d’une extrême gravité pour les faire passer cette fois-ci sous silence. Son appel à la constitution de ‘‘force de contrainte’’ et de ‘‘sécurité’’ pour se substituer à l’autorité de l’Etat est de nature à ouvrir une brèche à la violence et déboucher à terme à une guerre civile en Kabylie», a dénoncé ce mouvement, pour lequel «la résistance face à l’autoritarisme du pouvoir algérien, doit-on le réaffirmer, doit garder son caractère pacifique, reflet de son essence, et point d’ancrage duquel ses détracteurs voudraient la dévier». Le RPK a rappelé dans ce sillage que «le combat des mouvements démocratiques a toujours été pacifique et a vocation à le demeurer !».

«Jeter la jeunesse kabyle dans une confrontation avec les services de sécurité procède de l’abdication de toute responsabilité politique. C’est l’exposer à un affrontement sanglant pire que ce que nous avons vécu au cours des événements de 2001», prévient ce mouvement qui milite pour un statut spécifique pour la Kabylie. Le RPK considère que «l’exercice d’une autorité coercitive doit en toute circonstance s’exercer dans le cadre de la loi pour éviter les dépassements et les exactions sommaires». «C’est en respectant ce principe que toutes les sociétés se sont préservées de sombrer dans la violence sauvage et la barbarie», souligne ce mouvement d’essence pacifique qui affirme que «s’engager sur le terrain de la violence, c’est offrir une aubaine aux clans du pouvoir dans leurs manœuvres de stigmatisation de la Kabylie à la veille de l’échéance présidentielle de 2019».

Le RPK estime que le sens de discernement commande aussi de ne pas occulter les considérations géopolitiques et de rester insensibles au développement et à la prolifération des conflits au niveau régional. «Les exemples ne manquent pas dans l’actualité internationale (la Libye, la Syrie, le Sahel, etc.) et dans notre passé récent (la décennie noire) pour se laisser entraîner dans une aventure orchestrée par des forces obscures dont l’agenda est chargé par des actions de déstabilisation des nations», relève le RPK qui considère que «la Kabylie a, comme toute société, besoin de vivre en paix et personne n’a le droit de remettre en cause cette profonde aspiration pour quelque intérêt ou objectif qui soit».

«Le peuple kabyle, nous le disons avec force, n’a mandaté personne pour parler en son nom ou pour lui fixer un désir d’avenir au point d’envoyer ses enfants dans la gueule du loup», soutient le RPK qui invite «fraternellement les militants du MAK de bien analyser ce qui leur est proposé comme nouvelle démarche». Car, estime ce mouvement, «le risque politique et physique est tellement important que chacun doit le mesurer individuellement en toute conscience». Accréditer la thèse du passage à la force, c’est légitimer et donner raison à ceux qui caressent l’espoir de cataloguer le MAK dans le giron des mouvements terroristes.

H. A.

Comment (24)

    الهوارية
    8 juin 2018 - 15 h 54 min

    RPK ou le MAK c’est du pareil au même
    L’Algérie ne vous donnera aucun lopin de terre pour promouvoir votre indépendance, … y’en a marre de votre politique …zaama mieux que tous les algériens et vous jouez les victimes abusés du système alors que vous êtes dans ses rouages. …t laissez les algériens tranquilles, …




    4



    0
    raptor
    8 juin 2018 - 2 h 28 min

    le rpk a le meme plan que le mak mais ce premier et de loin le plus intelligent il fait semblant de faire des revendication pacifiste mais des lor si ils obtiens ce qui il veule il passeron a l’etape suivant qui et une déclaration vers l’indépendance….en claire le rpk c le mak mais avec une tête d’ange et je vous le jure que c leur but final divisé l’Algérie




    1



    0
    Kasmi
    6 juin 2018 - 23 h 02 min

    Après l amazighite maintenant c la cause kabyle.que voulez vous au juste. Nous somme tous algerien .donc soit que vous êtes algérien ou rien.




    7



    2
    Kasmi
    6 juin 2018 - 22 h 53 min

    Je veux dire kabilli et non habill.




    4



    2
    Kasmi
    6 juin 2018 - 22 h 48 min

    Après lamazighite maintenant c les habillés.que voulez vous.soit vous êtes algérien ou rien.




    4



    2
    Anonyme
    6 juin 2018 - 17 h 51 min

    genre le rpk ou jsais pas quoi sont gentils et le mac est mechant




    1



    2
    C'EST ISRAEL et SES ALIÉS
    6 juin 2018 - 13 h 22 min

    Le chef du Mossad nous à prévenu qu’ils passeront par la Kabylie pour prendre l’Algérie. » Le point faible de l’Algérie c’est la Kabylie. » disait’il !




    19



    18
    co5
    6 juin 2018 - 11 h 43 min

    « les kabyles » c’est toute le pays et non pas une région.qui veut porter préjudice à cette dernière ou une autre partie , il sera combattu par tout le peuple algérien dans toute sa composante.




    20



    9
    Moh Akli
    6 juin 2018 - 11 h 04 min

    Ce …vient de confirmer qu’il est à la solde d’isra-hell et il est tellement bête que son appel vise à créer une guerre civile kabylo-kabyle car si, à dieu ne plaise, il est suivi par quelques centaines de ses adeptes ils auront en face 8 millions de kabyles pour les combattre.
    Ce qu’il faut le plus craindre, c’est que ce scénario catastrophe arrange des clans du pouvoir qui veulent détourner l’attention du peuple pour continuer à l’opprimer et se remplir les pôches.




    20



    8
      Momo
      7 juin 2018 - 5 h 04 min

      je confirme que en ce moment la stabilité de l’Algérie dérange certaine élite alentours et surtout étrangere
      il faut vraiment réagir a froid et pas suivre ce qui peronne le désordre.
      je ne suis pas d’accord avec farhate pour son appelle au désordres
      le désordre parfois arrange même le pouvoir quand ils est corrompus et inégalitaire. Med




      4



      0
    Algerien est fier
    6 juin 2018 - 7 h 37 min

    Avant ce M’henni me faisait bcp pensé au Don Quichote de la mancha avec sa paire de moustaches et ses rêves imaginaires. c ‘était assez drôle et amusants.
    Mais maintenant qu’il prône la guerre civile en Algérie c’est très grave , l’ heure est à la mobilisation générale de tous les Algériens .




    30



    12
    Algerien révolté
    6 juin 2018 - 6 h 46 min

    Allah yester ! nous sommes tous des Algeriens , ne tombons pas dans ces pieges qui consistent de nous opposer les uns ,les autres au nom de je ne sais quelles revendications ,l’opposition politique est permis ,mais les ARMES ,OUBLIONS CA ! il y a trop de souvenirs qui doit nous rappeler a la raison ,nous avons vecu un vrai cauchemar lors de la decennie noire ,les kabyles ne vont surement pas tomber dans ce traquenard ,il y a trop d’ennemis qui n’attendent que ça , ils attendent de mettre a genou cette ALGERIE BELLE ET REBELLE mais nous sommes certain que nous leur donnerons encore et encore des leçons de patriotisme et le plan qui consiste a opposer les Algeriens par la violence sera mis en échec .




    31



    9
    Anonyme
    5 juin 2018 - 23 h 18 min

    Ainsi donc ,ce Mhenni (peinard) invite les kabyles (ses adeptes) à créer une milice pour combattre « l’armée d’occupation ».
    Ce fou bon à lier doit pourtant savoir qu’un mouvement de rébellion commence toujours par des exactions à l’encontre de ceux qui s’y opposeront et ils sont nombreux parmi les enfants de sa région ce qui provoquera une réaction violente de légitime défense et ce sera certainement le déclenchement d’une guerre impitoyable entre les deux factions de la même région.
    Ce sieur doit être interné dans un centre de gériatrie car la sénilité commence à faire ses effets.
    Il est pire que BHL ,c’est un vampire qui veut se nourrir du sang des siens.




    54



    23
    Mohamed
    5 juin 2018 - 21 h 40 min

    Salam aleikoum,

    Au lieu de penser qu’il faut réunir tout les pays d’Afrique du Nord sous une seule bannière, comme l’était le grand pays de nos ancêtres que les différents envahisseurs (depuis les romains jusqu’au français) ont divisé, car nous partageons la même culture, les mêmes langues (tamazight, arabe), le même peuple car le mêmes ADN issus des mêmes ancêtres, la même religion, sauf pour tous ceux qui nous gouvernent que nous ne partageons pas et que nous aimerons tous les envoyer se reposer dans une maison de retraite.
    Au lieu de ça, mak, dans son imagination stérile, pense à arracher uniquement l’indépendance pour une montagne qui normalement fait partie d’un seul pays qui débute de l’océan Atlantique et qui finit aux frontières extrême Est de la Libye.
    Entre une montagne comme pays et un grand pays les États-Unis d’Afrique du Nord, le choix est fait.
    Saha ftourkoum




    55



    25
      Algerienne
      6 juin 2018 - 8 h 08 min

      il veut devenir le nouveau Bocchus est un roi berbère traitre maure1, roi de Maurétanie de 110 à 80 av. J.-C.
      En 106 av. J.-C, il prend les armes avec Jugurtha, son gendre, contre les Romains. Vaincu deux fois par Marius. Il se rapproche ensuite des Romains, traite avec Sylla, alors questeur sous Marius, et consent à trahir son gendre, Jugurtha, en aidant les Romains à le faire tomber dans un guet-apens où il est capturé (106 av. J.-C.). Il reçoit en récompense le pays des Massésyliens) avec le titre d’ « ami de Rome ».
      sauf que depuis les Amazigh n’ont jamais oublier cette épine et ont adopter et à ce jour son nom بخص comme synonyme de tt ce qui est bas, honteux, renigat,dégueux …




      28



      12
    Arbouz
    5 juin 2018 - 21 h 30 min

    C’est qui lui pour vouloir envoyer les Algériens à s’entretuer? L’Algérie c’est un pays multiculturel avec un seul peuple fier et uni.




    63



    27
    Geronimo
    5 juin 2018 - 20 h 47 min

    Ce cul terreux devrait d’abord venir lui même prendre la tête de ce mouvement « armé », en n’oubliant surtout pas d’engager sa propre famille dans sa révolution . C’est cela un chef révolutionnaire et non un crétin qui se cache à l’étranger bien au chaud, mais qui ne manque pas de culot pour inciter d’autres gens à prendre les armes pour défendre les « rêves » d’un troubadour en manque de célébrité. Ce Juif (il le reconnait lui même) se compare, sans modestie aucune, au Général de Gaulle en singeant son appel à partir de Londres. De Gaulle doit se retourner dans sa tombe. Je suis certain que son mouvement n’a pas été suivi, n’est pas suivi et ne sera jamais suivi par les habitants de la Kabylie, parce qu’il n’a ni l’aura d’un Aït Ahmed, ni le courage de Amirouche (Allah yarhamhoum)




    72



    28
    chanel n°5
    5 juin 2018 - 20 h 17 min

    EN ALGERIE NOUS SOMMES TOUS DES BERBERES MUSULMANS (et pas islamistes ) , DES CHAOUIS DES KABYLES , des touaregs …ETC : NOUS N’ACCEPTERONS JAMAIS UN QUELCONQUE MOUVEMENT QUI DÉSTABILISERA ET NUIRA A LA STABILITÉ DE NOTRE CHER PAYS , 200.000 CHAHIDS ONT PAYE DE LEURS VIES POUR NOUS DÉBARRASSER DES ISLAMISTES POLITISTES ET DE CERTAINS SÉPARATISTES QUE NOUS NE RECONNAISSONS PAS .
    j’éspére de tout coeur que notre chér président sera réelu pour continuer dans cette stabilité sécuritaire , et tous ensemble pour redresser notre économie inchallah !!!
    (la place de ferhat mehenni est en prison et non pas en liberté )




    45



    52
    Anonyme
    5 juin 2018 - 19 h 56 min

    PS : de mes souvenirs d’enfance en Algérie notamment dans les régions kabyles je n’ai jamais connu ce sentiment d’appartenance à un autre pays, cette volonté d’indépendance.
    Ce n’est qu’un faux problème créé de toute pièce par les sionistes et leur volonté de déstabiliser l’Algérie après échec machallah de leur guerre terroriste sioniste par procuration appelé par les meRdias français guerre civile.
    J’ai de la famille kabyle et aucun ne sent concerné par ces revendications délirantes.
    En France, chaque région a sa spécificité et son patois auvergnat, l’occitan, etc le breton etc et aucune région ne réclame son autonomie.
    C’est du délire et de la propagande sioniste BHL et cie.
    Je me répète MAK = Mossad = terroriste c’est aussi simple que ça.
    Un kabyle est un algérien tout comme un auvergnat est français un limousin est français un parisien est français.
    Donc ARRÊTEZ ce DÉLIRE qui n’est autre qu’une propagande manoeuvre sioniste.




    87



    27
    kamel
    5 juin 2018 - 19 h 11 min

    merci de vous démarquer du mak et de sa folie , la kabylie n’a pas perdu la raison et ne fait pas parti de la secte du temple de la lumière pour organiser son suicide collectif . ya sahbi mazal kayen l’espoir de jours meilleurs , la lutte continue pour une Algérie meilleur où la kabylie sera meilleur et restera le coeur battant de l’algérie comme l’a dit bouteflika même si je n’aime pas ce dernier. vive la kabylie vive l’algérie




    61



    25
    Muh Amazigh
    5 juin 2018 - 19 h 10 min

    Pour une KABYLIE digne libre désarabisée ouverte au monde démocratique et souveraine. Le n’aime pas les frères qui se déchirent dans le but de servir un tiers.Frapper avec la main de l’autre est une tactique comme depuis la nuit des temps mais la vérité fini toujours par faire surface et les lâches seront alors démasqués.




    44



    24
    Anonyme
    5 juin 2018 - 18 h 26 min

    Le MAK = Mossad donc terroriste.




    63



    29
      Anonyme
      5 juin 2018 - 19 h 46 min

      Le mo…. avait un siege a’ alger, puis n’ en a plus besoin(…)




      15



      20
    boghni
    5 juin 2018 - 18 h 02 min

    que vive notre algerie et notre mere patrie.azul et tahia el djazair.




    81



    23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.