Crise libyenne : les Français paniquent et demandent l’aide de l’Algérie

Paris Desagneaux
Le général Haftar et Sarraj lors de la dernière réunion à Paris pour une ultime solution. D. R.

Par R. Mahmoudi – Des sources diplomatiques algériennes, citées par le quotidien panarabe paraissant à Londres Al-Araby Al-Jadid, ont affirmé que l’émissaire français pour la LibyeFrédéric Desagneaux, est venu demander l’aide de l’Algérie pour amorcer l’application de l’accord de Paris, de fin mai dernier, concernant notamment l’organisation d’élections présidentielle et législatives prévues en décembre prochain.

Au terme de sa rencontre avec Abdelkader Messahel, l’émissaire français avait déclaré que sa visite en Algérie visait à poursuivre «l’étroite concertation de confiance» que les deux pays entretiennent sur le dossier libyen. Et de poursuivre : «J’ai tenu à venir à Alger aussitôt que possible pour poursuivre l’étroite concertation de confiance que la France et l’Algérie entretiennent sur le dossier de la Libye.»

Craignant un échec qui aurait des retombées néfastes sur l’image de leur diplomatie et leur influence dans la région, les Français butent sur l’intransigeance du camp représenté par le maréchal Khalifa Haftar et la persistance des tensions dans plusieurs régions du pays, provoquées par l’avancée «triomphale» des milices de Haftar. Agissant au nom de la lutte contre les «poches» d’Al-Qaïda et de Daech, celles-ci projettent en même temps d’étendre leurs zone d’influence, ce qui n’est pas fait pour aider à l’apaisement entre les deux parties.

Paris compte sur l’Algérie pour rétablir les liens entre les différentes parties libyennes pour les amener à respecter leurs engageants pour les échéances électorales fixées à Paris, et qui sont perçues comme la clé de voute du processus de paix en cours.  Pour rappel, le chef de la diplomatie, Abdelkader Messahel, s’était déplacé en février dernier en Libye, où il a rencontré  des notables de plusieurs villes, comme Mesrata, Zentan et Tripoli, en vue de les réconcilier avec les forces politiques officielles, elles-mêmes divisées sur les questions de fond.

R. M.

Comment (39)

    Anonymeplus
    14 juin 2018 - 9 h 16 min

    Il y a une vidéo sur YouTube de macron parlant à des députés israélites de l’assemblée nationale française et qui leur dit ce qui suit :
     » En 2018, je vais faire chier l’Algérie !!!  »
    Voilà en somme le discours officiel d’une france qui ne supporte pas que l’Algérie et ses institutions freinent la politique extérieur française en ne s’alignant pas systématiquement sur ses positions comme les caniches marocains et tunisiens.
    Tout le monde ici aura compris le véritable sens du mot « aide » que la france officielle emploie dans ce contexte précis. Elle veut certainement nous aider à entrer dans le bourbier lybien pour ne plus en sortir, elle veut nous aider à goûter aux saveurs du printemps des traîtres, ou alors elle veut nous aider à devenir un satellite de l’Iran pour mieux nous attaquer avec un mandat international, qui est déjà en préparation dans les bureaux de leur mae.
    A nous de rester vigilant devant un président hyperactif dont le seul souhait est de casser de l’Algérie avec bien entendu l’aide gratuite et la bénédiction de tous les pays qui entourent l’Algérie.

    6
    1
      Mme CH
      15 juin 2018 - 2 h 31 min

      Merci Anonymeplus…! Cela ne peut que conforter notre sentiment et position vis à vis de FaFa qui ne nous veut aucun bien…tous des hypocrites et des caméléons qui ne savent même pas de quelle couleur ils sont lorsqu’ils se regardent dans une glace…!!

      Au fait, vous avez peut être oublié aussi l’aide gratuite et la bénédiction des traîtres de la nation qui n’ont pas honte…de participer à la déstabilisation de leurs pays, mais maintenant, ils ne sont plus considérés comme des nôtres, ce sont plutôt des algé…..riens…!

      Aidekoum Moubarak Saïd.

    Anonyme
    14 juin 2018 - 5 h 29 min

    Ne pas se mêler à eux, ils ont détruit sciemment un pays, qu’ils en assument seuls les conséquences. Il faut laisser devant leurs actes et surtout ne pas devancer leurs demandes en les aidant.

    Notre histoire récente avec ce pays, le Maroc et l’Egypte fonctionnent de la facon suivante :
    a) séduire pour obtenir quelque chose,
    b) insulter pour provoquer (ils obtiennent ainsi la grina des algériens et ensuite retournent la situation pour montrer leur « agressivité),
    c) diffamer pour intimider et isoler (soit passer la création du scandale en générant la honte),
    d) clamer la bonne entente quand ils sont coincés car ils savent et connaissent la manière de se comporter des algériens devant les difficultés des autres.

    Nos hommes politiques devraient VRAIMENT s’entourer de spécialistes du discours politiques qui soient à la marge du discours politique et des champs de la psycholinguistique/sociologique. C’est en étudiant le fonctionnement des autres à notre égard qu’on peut distinguer leurs schémas de fonctionnement et les devancer. La finance, l’économie, la défense sont souvent devancés dans les pays bien dotés par une étude des fonctionnements des sociétés à affaiblir. L’État algérien n’investit pas assez dans les sciences humaines (sociologie, psychologie, histoire, géographie) qui pourrait véritablement l’aider à comprendre les pays qui recourent à la marginalisation de notre pays et à la construction de sa mauvaise réputation.

    10
    1
      Anonyme
      14 juin 2018 - 12 h 39 min

      Excellente observation ! Très pertinent !

    nadim
    14 juin 2018 - 1 h 46 min

    les français n’arrivent pas à accepter que le pli de DER est entre les mains des algeriens

    226
    14 juin 2018 - 1 h 17 min

    ce qui les interesse le plus et la soidisant nouvelle Banque Centrale,unifiee les deux monaie et faire disparaitre toute trace de l’Argent Lybien vole et dilapider par l’ OTAN et ces chacales.

    Anonyme Utile
    14 juin 2018 - 1 h 17 min

    @ PATRIOTE.

    Saha Ftourkom et Saha Ramdhankom.

    Je partage totalement VOTRE AVIS juste, précis, intelligent, réaliste et honnête.
    Vous avez débusqué et qualifié à juste titre cet internaute portant le pseudonyme « Mus » de haut fonctionnaire de l’ambassade de France, qui fait tout pour dérouter l’opinion publique avec DU VENT qu’il brasse en quantité industrielle, mais en EN VAIN. Il ne se rend même pas compte que ça ne marchera jamais avec nous.

    Quant à moi, je dirai plutôt que cet internaute Mus est un barbouze Français déguisé, qui fait de l’action psychologique, pour détourner l’attention, EN VAIN, sur les échecs cuisants de la France officielle, sur les plans politique et militaire au Sahel et en Libye, de la France officielle.
    D’ailleurs un général Français responsable du renseignement militaire Français a reconnu au parlement Français, que l’armée Française est embourbée jusqu’au cou au Sahel et qu’elle a échoué.

    Toute l’argumentation de ce barbouze déguisé Mus repose des mensonges éhontés, sur du sable mouvent et du vent. C’est impressionnants le nombre de Trolls du makhnez marocain qui interviennent des pouces levés, pour ce commentaire de Mus, le baebouze Français, afin de détourner l’attention, mais EN VAIN.

    Et l’article d’AP n’a dit que la vérité au sujet de la panique de la France officielle.

    La France n’a plus de souveraineté depuis qu’elle est sous le commandement de l’otan, c’est à dire d’Israël. La France officielle est devenue un exécutant d’Israël, comme le prouve son implication en Tunisie, en Libye, en Syrie, au Yemen, en Afrique de l’ouest …. Ce sont les faits.

    La France officielle est incapable de résoudre quoique ce soit, preuve à l’appui. Et l’Algérie est immunisée contre les pièges sionistes de la France officielle, à qui elle ne fera JAMAIS CONFIANCE, comme le prouvent, le passé et le présent.

    La France officielle, exécutante d’israël a participé à la destruction de la Libye et aux crimes de guerre et aux crimes contre l’humanité commis en Libye.

    Moralement, la France officielle n’est pas qualifiée pour participer ou organiser des pourparlers de paix de la honte en Libye.

    13
    1
    Adam
    14 juin 2018 - 0 h 45 min

    Pourquoi l’Algérie et pas un autre pays, par exemple un de ceux qui ont foutu le bordel en Libye. Les libyens vivaient un niveau de vie qui enviait et malgré cela ils se sont retournés contre leur gouvernement pour détruire leur propre pays. Aussi ingrats, ils ne m’inspirent pas confiance et encore moins ceux qui les ont aidé à s’autodétruire. Puis si les libyens voulaient vraiment la paix et avaient concrètement de l’estime pour l’Algérie, ils seraient venus seuls demander la médiation. Non, ça sens la pète, voir la meer….de.

    BEKADDOUR MOHAMMED
    13 juin 2018 - 23 h 58 min

    Il parait que Les Francs sont francs et aiment la franchise, sauf que la France franque n’existe plus. En 1990, lorsque l’Algérie n’avait pas encore sombré dans l’abime qu’on sait, un diplomate français à Alger m’avait reçu par ces mots : « Nous sommes pour l’indépendance, l’autodétermination des peuples ». A l’époque, l’Algérie inspirait respect, et son ressortissant respectable était reçu avec respect. Les gens de l’état français sont des girouettes, mais le monde a changé, les vents soufflent dans tous les sens, la girouette ne sert plus à rien, voilà pourquoi ils sont paniqués… Forts les vents ! A force de semer du vent, ils ont récolté tous les vents aux sens propre et figuré !

    Gatt M'digouti
    13 juin 2018 - 23 h 41 min

    Je deviens récurrent peut être, mais le titre de TRIAL: Affaire Nezzar : le Tribunal pénal fédéral ordonne la reprise de l’instruction, m’est resté a travers la gorge, quand on sait pour qui roulent ces enfoirés.

    Le 26 avril 2018, une plainte pour actes de torture et de barbarie a été déposée par l’agence tous risques TRIAL contre le maréchal Haftar auprès du pôle spécialisé en charge de la compétence universelle du tribunal de grande instance de Paris. Le dépôt de plainte a été rendu possible sur le fondement de la compétence universelle par la présence du maréchal Haftar sur le sol français pour raisons médicales. Le maréchal Haftar est rentré en Libye suite au dépôt de la plainte.
    Le 29 mai 2018, soit 34 jours après la plainte déposée à Paris, et sous les feux de l’actualité, sous les crépitements des appareils photographiques, on voit le maréchal Haftar posait en conquérant, en toute quiétude sur les marches de l’Élysée aux coté de E.Macron Président de la France. La Suisse n’a vu que du feu, normal, il faut pas prendre l’Helvétie pour une lanterne. La Suisse n’a rien vu, il est temps de lui offrir un labrador. Et d’un.

    Avant d’assainir le problème libyen, il faut saisir d’abord le TPI et convoquer à la barre : BHL, Sarkozy, Mostefa Abdeljalil, le pm Cameron, Hillary Clinton, le sanguinaire Belhadj le libyen pas son compère Algérien, et les bouffeurs de rahat loukoum qataris, emiratis et saoudiens. Après tout sera clair.
    Que celui qui a foutu la merde la nettoie. L’Algérie, dès le début du conflit avait appelé à la sagesse, à la retenue et au dialogue et on l’avait accusé de tous les maux.
    En ce qui concerne le Sahel, le ministre des AE Françaises rabroue vertement le président d’un pays en l’occurrence le Mali ; l’accusant de ne faire aucun effort pour appliquer les accords d’Alger.
    Ça devient kafkaïen, l’occident avec ses valets connus allument le feu et demandent à l’Algérie de jouer au pompier.
    L’Algérie a assez donné et doit s’occuper de ses propres problèmes.
    P.s: Qu’en est il devenu des accords de Skhirat???

    Anonymeplus
    13 juin 2018 - 22 h 21 min

    Quand la france demande l’aide de l’Algérie c’est que quelque part il y a un coup foireux qui se prépare.
    La france qui oeuvre tout le temps pour affaiblir l’Algérie et pour la détruire, demande son aide !!! C’est l’hôpital qui se fout de la charité.
    La Lybie n’est pas un pays que je porte dans mon coeur vu le psychopathe qui l’a dirigé et qui n’a pas hésité à torpiller l’Algérie quand il le voulait.
    Ceci étant dit, la destruction de la Lybie et son morcellement sont le fait de la france de sarkozy et israël de bhl.
    Les usa et le royaume uni n’ont fait que suivre la folie française pour se partager le gâteau lybien.
    Aujourd’hui que la Lybie est devenue le repère de milliers de terroristes que la france a ramené du monde entier, ses terroristes commencent à lui échapper, et ses intérêts au sahel, précisément au Niger ou la france exploite le gisement d’uranium pour l’approvisionnement de toutes ses centrales nucléaires, deviennent de plus en plus menacés, la présence française au mali n’est qu’une autre preuve de son implication dans la région pour sécuriser son uranium, vital pour son électricité nationale.
    Le reste, c’est à dire la lutte anti terroriste française au sahel n’est que de la poudre aux yeux, la france ne peut pas objectivement combattre ses propres mercenaires, c’est comme cela qu’elle a créé le fumeux g5 pour inclure tous les pays de la régions y compris le qatar et l’arabie yehoudite pour faire le sale boulot à sa place et éventuellement récupérer de l’argent des pétro-monarchies.
    Seulement il y a un os, et cet os s’appelle l’Algérie qui a vu de très loin les desseins machiaveliques d’une france sans honneur, capable de manger avec le loup et de pleurer avec le berger.
    Le maroc, la tunisie, la Lybie, le mali, le Niger, le Tchad et la Mauritanie sont tous sont le contrôle effectif de la france et par voie de conséquence, tous ces pays roulent pour elle les yeux fermés.
    Pourquoi est ce que j’ai l’impression que l’Algérie est cernée de toute part ?
    Ça doit être ma fumeuse paranoïa qui me joue des tours…ou peut-être pas.

    18
    1
      Anonyme
      14 juin 2018 - 5 h 32 min

      Quand la France demande de l’aide, il y a TOUJOURS un coup foireux. A ceux qui en doutent, qu’ils étudient l’histoire et… l’actualité !

    OUBLIEZ NOUS !
    13 juin 2018 - 21 h 59 min

    Je pense que c’est un piège, car quel pays à tué Khadafi président Lybien ou il fesont très bon d’y vivre, chose qui difère à présent laissant l’enfer sur ce pauve peuple Lybien ! De plus la France n’à pas hésité par derriere de torpillé ou de piquer les idées de l’Algérie sur des programmes de paix quelle organisait pour sortir de la crise et qui n’interressait pas la France !!!

    15
    3
    Nasser
    13 juin 2018 - 20 h 54 min

    L’Algérie n’a jamais fait dans la sous-traitance politique! « l’accord de Paris » ne concerne pas Alger! Il concerne les libyens! L’imposition d’élections présidentielle et législatives en décembre prochain serait une grande catastrophe! Il s’agit d’une fuite de la France! La France doit payer son ingérence et le désordre qu’elle a instauré dans ce pays! Sarkozy et sa clique doivent répondre de leurs faits et gestes devant le TPI!

    21
    2
    Chaoui Ou Zien
    13 juin 2018 - 18 h 30 min

    Ils sont partis a Paris « ville lumiere » pour chercher les solutions a leurs problemes bien que ce soit ce pays la qui les a enfonce en etant la cause de leurs maux. Pourtant l’Algerie, en bon voisin, a essaye plusieurs fois de les reconcilier. Ils nous ont surement juge ne pas etre assez important ou credible. Ils pensent peut etre que la credibilte ne peut venir que de l’occident, ce qui est l’attribut du complexé. Et bien qu’ils la cherchent cette « lumiere » ailleurs. Quant a nous, nous vous disons desormais, « aafouna! » on est trop occupe a surveiller nos immenses frontieres.

    22
    2
    Anonyme
    13 juin 2018 - 15 h 04 min

    Il faut que la France s occupe davantage de l Union Europeenne et de ne pas laisser le champs libre a l influence hegemonique de l Allemagne et de Merkel qui a impose les cadres superieurs de la commission dont Mr Juncker qui n obeit qu a Merkel qui est tres liee a Netanyahou……. Toute la strategie de Merkel est hegemonique,apres avoir exploiter les refugies et les dettes de la Grece tout simplement pour affaiblir l Europe avec les dettes et les refugies pour laisser libre court aux USA …….

    28
    61
    UMERI
    13 juin 2018 - 14 h 33 min

    Lorsque le président français, Macron, a invité, tambour battant, le Général Haftar et le 1er ministre libyen, il s’imaginait que le conflit inter libyen, allait se régler dans un salon parisien, et bien il se trompe, se sont les libyens qui doivent se concerter et trouver un consensus, garantissant un paix véritable et durable. D’ailleurs, la France est mal placée, pour résoudre ce conflit, les libyens ne peuvent pas faire confiance, à un pays qui les a détruit. Même chose pour le Mali, la solution n’est pas militaire, mais politique, rien ne sert de mobiliser les 5 pays de la région, coiffée par l’ ex puissance coloniale.

    46
    5
    mus
    13 juin 2018 - 14 h 25 min

    La France qui demanderait l’aide de l’Algérie sur le dossier libyen! Vous ne pensez pas que, quelque part, vous montez la barre trop haut par manque de modestie et surtout de réalisme? OK on aime bien notre pays quelques soient ses dirigeants, mais on ne lui rend pas service en usant de subterfuges qui ne correspondent pas à la réalité. Voyons, voyons! Ce jeune Macron qui « pète » la bonne santé et le dynamisme a fait de son pays une plaque tournante de la diplomatie mondiale. Rappelons nous qu’en moins d’un an il a réussi à rassembler à deux reprises autour de la table de discussion autant les principaux acteurs politico-militaires libyens que les Nations Unies, les grandes puissances et des pays arabes dont le notre – avec des résultats qui restent loin encore de ce qui est espéré, il faut l’avouer, mais la faute n’est pas à Macron car derrière il y a aussi l’Amérique, la Russie, la G.B, le Qatar, l’Arabie Saoudite, les E.A.U, l’Egypte et bien d’autres. La scène libyenne est, malheureusement, très animée surtout pas les bandes terroristes et les forces spéciales occidentales. Donc pour dire que la France sollicite notre gouvernement pour l’assister à la tache, c’est vite aller en besogne. Certes, Macron a besoin du maximum de soutiens à ses initiatives et à celles de l’envoyé spécial de l’O.N.U le diplomate libanais et, dans ce contexte, de l’adhésion de notre pays parce que….l’Algérie est tout simplement géographiquement un pays voisin de la Libye et indirectement concerné par la question libyenne comme l’atteste le drame de Tiguentourine. Mais sans plus. D’ailleurs, si l’on doit re-parler de l’initiative de Messahel en Libye de février passé, il faut être honnête et rappeler qu’elle avait été dénoncée par les autorités de l’Est libyen qui soutiennent Haftar et qui l’avaient assimilée à une « ingérence étrangère »! Il faut le dire. Donc parler de succès de l’Algérie ou de Messahel sur le dossier libyen,…il faut être plutôt prudent.
    Par conséquent on pourrait déduire que l’émissaire français en question serait venu à Alger pour écouter l’avis des autorités algériennes, mais sur le processus enclenché par la France et solliciter le soutien politique d’Alger, dans ce contexte. Pour preuve de l' »inopérabilité » de la « stratégie » algérienne en Libye (respect de la souveraineté et de l’intégrité de la Libye et dialogue inclusif libio-libyen…) est idéaliste mais irréalisable sans tenir compte de la complexité des rapports de force antagoniques sur le terrain. Espérer le contraire, c’est faire preuve de naïveté politique tant les puissances et les acteurs internationaux et régionaux sont nombreux et, avec eux, une multiplicité d’intérêts en jeu. Soyons alors modestes et réalistes. A l’Algérie manque un Chef d’Etat qui, comme Trump, ou les jeunes Macron, Trudeau, Conte ou Kim Jung-Un et bien d’autres soit valide et dynamique pour pouvoir porter haut la parole de l’Algérie et la défendre sur la scène politique tant régionale que mondiale. Et cela, on l’attend…

    121
    25
      PATRIOTE
      13 juin 2018 - 16 h 13 min

      ..hé ! Mus !…mais pourquoi vous ne dites pas que vous etes le plus haut fonctionnaire de l’ambassade de france a Alger !….ce que vous dites ce n’est ni plu ni moins que ce que la france pense de l’Algerie !….avec vos mensonges et vos contreverités, vous ne pouvez plus nous rouler !…nous soimmes vaccinés contre vos piques!…l’Algerie indirectement concernée par la libye ? commen etes vous arrivé a cette conclusion ?… l’Avenir en libye est bien algerien et non français !…

      29
      66
      Moumous
      13 juin 2018 - 16 h 18 min

      Ton post pue le makhnez, y a pas à dire…. C’est ce que l’Algérie s’égosille et s’époumone à dire que : LA SOLUTION AU PROBLÈME LYBIEN EST AVANT TOUT ET SURTOUT DANS UNE POLITIQUE INCLUSIVE OÙ SEULS LES LYBIENS TROUVERONT UNE SOLUTION A LEUR MALHEUR QUI LEUR A ÉTÉ CRÉÉ PAR fafa, JUSTEMENT…
      La france DOIT dégager de la Lybie, du Mali, du Niger et de toutes ses anciennes colonies, c’est tout.
      Au fait, OÙ RST b.h.l. ? C’est drôle on ne le voit plus, on ne l’entende plus…..

      32
      23
      Anonyme
      14 juin 2018 - 5 h 38 min

      Depuis l’article sur les pieds-noirs, nous avons ici sur AP un débarquement d’intervenants pro-français avec une armée d’appuyeurs de pouces qui vont dans le sens des intérêts français … et non algériens. C’est tellement visible que cela en devient amateur. Qu’attendre d’autre des fistons de la bleuite : la manipulation de masse et toujours de la manipulation. Aucun algérien conscient de son histoire ne tomberait dans ce piège…. Aucun !

      5
      1
    Anonyme
    13 juin 2018 - 13 h 37 min

    La France, à l’origine de l’assassinat du Guide Allah Yarhmou et du chaos libyen sur demande conjointe de l’entité sioniste, n’a rien à faire en diplomatie ni en quoi que ce soit en Libye si ce n’est de répondre à ses crimes devant la CPI.
    Que l’Algérie gère sans la France et n’apporte aucune aide à ce suppôt de Satan.
    Le principe est celui de la non ingérence et la France souhaite imposer son ingérence et son néocolonialisme elle a permis l’installation et le financement avec l’entité sioniste de tous les groupes terroristes en Libye DAECH et cie … = terrorisme sioniste.
    Donc, l’Algérie n’a pas à donner suite et n’est pas le vassal de la France qui s’est trompé de cible qu’elle retourne voir son ami de toujours le makhnaz.

    37
    11
    Anonyme Utile
    13 juin 2018 - 13 h 37 min

    Le Maghreb, ne se développera et ne vivra en paix, que lorsque l’influence néo coloniale de la France officielle disparaîtra de toute la région y compris le Sahel.
    C’est incontournable.

    Macron comme holland et Sarrkozy et ceux qui suivront, ont été placés au pouvoir, par le sionisme mondial. Ils exécute à la lettre l’agenda Israëlien à la lettre sur ordre de leurs maître Israël.
    La France officielle EST INCAPABLE de résoudre quoi que ce soit. Elle a volé le plan de paix CEMOC conçu par l’Algérie et elle l’a appelé G5, avec l’arrogance qui la caractérise. Son armée est embourbée au Sahel et défaite, preuve à l’appui et elle n’a et ne réalisera aucun objectif, comme le prouve la réalité.

    L’Algérie a stabilisé la Tunisie et s’apprête à le faire en Libye avec l’Egypt et la Tunisie.
    Cette paix réussie par l’Algérie, a contrarié tous les plans maléfiques, néfastes et dangereux de la France officielle néo coloniale et exécutant d’israël. N’oublions jamais que c’est la France officielle et ses alliés de l’otan, qui ont détruit la Libye et foutu le chaos en Libye et au Sahel avec leurs terroristes, qu’ils ont eux même créé armé et encadré sur le terrain, preuves à l’appui.

    La France officielle qui brasse du vent est maladivement jalouse des succès de la diplomatie de l’Algérie, c’est la raison pour laquelle elle gêne les efforts de l’Algérie, EN VAIN et se ridiculise aux yeux du monde et s’enfonce dans son propre piège qui se referme sur elle, à chaque fois.

    La France officielle, qui est responsable de tous ces malheurs et ce chaos dans toute la région, doit se retirer du Sahel et de la Libye, pendant qu’il est temps, sous peine de tout perdre, y compris la face aux yeux du monde entier.

    L’Algérie ne participera jamais avec le néo colonialisme de la France officielle exécutante d’israël.

    La paix s’installera dans toute la région lorsque l’influence néo coloniale et criminelle de la France officielle disparaîtra en Libye et au Sahel.

    38
    6
    Ziad ALAMI
    13 juin 2018 - 12 h 58 min

    Une bonne occasion pour laisser la France couler en Lubie et même au Sahel en raison de son soutien indéfectible à Mimi6 dans sa colonisation du Sahara occidental.

    87
    5
    Rayah
    13 juin 2018 - 12 h 50 min

    Je rappelle que les traitres de Benghazi qui avaient fait appel aux colonialistes pour intervenir en Libye avaient egalement accuse faussement l’Algerie d’envoyer des troupes pour venir a l’aide de Kadhafi. Le ministre francais des affaires etrangeres Alain Juppe avait alors menace Medelci de consequences graves en cas d’interference de l’Algerie en Libye c’est a dire que nous subirons le meme sort. Notre gouvernement avait pourtant prevenu l’alliance des vautours qu’un telle intervention creera un vide qui sera exploite par les terroristes. Notre opinion avait ete non seulement ignoree mais nous avons ete egalement menaces de represailles militaires. J’espere que notre gouvernement dans ses relations avec l’Imperialisme saura prendre en consideration les faits de cette periode tragique pour la Libye et pour le voisinage. L’Imperialisme n’est pas seulement un mauvais eleve mais il est depourvu de toute fierte, de dignite et d’honneur, son histoire n’est qu’une accumulation de crimes contre l’humanite et pour eviter la justice ( si justice il y a ) il lui suffit de changer de gouvernement pour effacer l’ardoise et jouer au bienfaiteur et crier haut et fort qu’il n’est pas coupable. Un criminel n’est pas en mesure de proposer de solutions aux degats qu’il a commis.

    122
    5
    LE BSIKRI
    13 juin 2018 - 12 h 18 min

    Lybie « Les Français paniquent et demandent l’aide de l’Algérie… ».
    RÉPONSE : NON, MERCI ! Vous avez commencé par chier sur toute la région et la Lybie en particulier, et bien à présent – ESSUYER VOTRE MERDE TOUT SEULS –

    1 – QU’EST-CE QUI FAIT COURIR la france EN LIYBIE ? Ce n’est sûrement pas les « beaux yeux » des libyens.
    C’est QUOI donc ? Mais pardieu ! LE PÉTROLE ET LE GAZ…. tout simplement.

    2 – QUE CHERCHE la france en s’adressant à l’ALGÉRIE ? Ce n’est sûrement pas pour nos beaux yeux, n’est-
    ce pas ! Et ce n’est sûrement pas pour – LE BIEN DE L’ALGÉRIE – mon zoeuil ! Elle cherche à nous
    entraîner dans un conflit qui nous coûtera cher, TRÈS CHER même. Donc, elle cherche très
    certainement….. A NOUS AFFAIBLIR stratégiquement par rapport au maroc !!! Mais, au fait ! POURQUOI la
    france ne demande pas au maroc de s’impliquer dans ce merdier ??? Et POURQUOI « SPÉCIALEMENT »
    l’ALGÉRIE ? Ne trouvez-vous pas que c’est bizarre tout de même, non ?
    Alors, notre réponse est tout simplement : NON YA FAFA !!! On ne dispersera pas nos forces dans des
    conflits que la france a créés pour son propre bénéfice et celui d’israel en vue d’affaiblir stratégiquement et
    militairement les pays arabes et l’ALGÉRIE tout particulièrement en l’espèce….
    Encore une fois. C’EST NON, fafa !!! Démerde-toi…..

    3 – POURQUOI la france demande-t’elle l’aide de l’ALGÉRIE ? Quand la france apporte SON PLEIN SOUTIEN
    au maroc dans le dossier du Sahara Occidental au détriment des intérêts de l’ALGÉRIE ?
    Encore une fois, et pour cela, la réponse de l’ALGÉRIE sera NON !!! La real politique c’est du – DONNANT
    DONNANT – L’ALGÉRIE n’a pas à faire des concessions avec des fleurs quand la france la poignarde dans
    le dos !!!
    Encore une fois, notre réponse c’est : NON !!! Bande de sales têtes de veaux… dixit Charles DE GAULLE !

    En Lybie, vous êtes dans la merde. Alors, PRÉLASSEZ-VOUS ! Et, bonne merde….. fafa !!! Nous ne
    sommes pas dupes.

    TAHIYA AL DJAZAYER UNIE !!! ALLAH YERHAM ECHOUHADAS !!!

    45
    4
      Anonyme Utile
      14 juin 2018 - 2 h 12 min

      Saha Ftourek et saha Ramdhanek.

      Merci infiniment, pour ce commentaire, qui fait chaud au coeur.

    faqou
    13 juin 2018 - 12 h 08 min

    Réunion à Paris…grand tapage médiatique, grand chef Nacron.
    Demande à l’Algérie c’est en coulisses, chut!
    Et le POLISARIO?
    L’accord de pêche?
    Le Veto?
    Maintenant, les chaînes TV Françaises hypocrites obéissant à leur patrons englobe toujours la RASD dans la carte du maroq. Ils ont peur de perdre leur Gomorrhe et So…
    Un jour viendra ! par la Loi ou par les armes, c’est inévitable!

    99
    7
    صالح/ الجزائر
    13 juin 2018 - 12 h 03 min

    L’unique aide , que l’Algérie pourrait fournir à ces Bons Français , c’est de leur faire comprendre qu’ils doivent rester tranquilles , chez eux à Paris , et laisser les voisins : Alger , Tunis et le Caire , les plus concernés par le dossier libyen , accomplir leur mission de médiation .
    Quand l’Algérie commençait ses bons offices , auprès des belligérants Libyens , ces Bons Français « , membre influent de la ligue des  » Amis de la Syrie  » , ont opté pour la rencontre de Skhirat au Maroc , le 17 décembre 2015 , là où trône le Roi hashish , pour imposer un pouvoir incapable à gérer la capitale ! .
    Et quand l’Algérie a commencé des démarches pour des travaux de la réunion ministérielle tripartite , Alger , Tunis et le Caire , pour le 21 Mai 2018 , sur le dossier libyen , ces Bons Français ont sorti la  » conférence internationale « , à Paris , pour le 29 Mai 2018 , afin de  » garantir la tenue d’élections d’ici la fin de l’année  » ! .
    L’Algérie peut demander , elle aussi , à ces Bons Français de faire pression sur leurs  » amis » du Qatar , leur coffre- fort de la France , et des Emirats Arabes Unies où ils ont installé leurs bases militaires accompagnées de Louvre Abou Dhabi , pour qu’ils cessent , en Libye , leurs complots , manigances et sous-traitances , afin que les Libyens retrouvent la stabilité , la paix et la solution à la Guerre civile crée par la France , la Turquie , ces deux monarchies microscopiques , incapable de fabriquer le pain qu’ils mangent , et autres USA et le Royaume-Uni .
    Les Français ne cherchent pas , en Libye , ni en Syrie ni ailleurs , des solutions équitables qui préservent Unité du pays , ces Bons Français font tout leur possible afin de pouvoir installer des Bokassa et des Bongo .. à tripoli , et pourquoi pas à Damas ou à Alger .

    68
    4
    kad
    13 juin 2018 - 11 h 35 min

    Ils veulent nous refiler la patate chaude, eh bien non! La France veut faire de la géostratégie au détriment de l’Algérie en nous bousculant à chaque fois qu’on prenne en charge un problème, mais elle n’arrive pas à intégré qu’elle n’a plus les moyens de sa politique. Les mauvais élèves disait feu général GIAP.

    45
    5
    boghni
    13 juin 2018 - 11 h 34 min

    la france demande l’aide de l’algerie mais c’est la france qui se mettra en valeurs et ramasse tous les dividendes de la libye,leMAE n’est pas aussi dupe a ce point,il negociera cette aide d’un point de vue visibilitè de l’algerie et l’autre finnanciere cest a dire aux entreprises algerienne pour la reconstruction de la libye.azul et tahia el djazair.

    31
    4
    Rayes Al Bahriya
    13 juin 2018 - 10 h 48 min

    Pris dans leur propre gehenne .
    Au Mali et en Libye.
    En Syrie.
    EH OUI.

    33
    4
    Geronimo
    13 juin 2018 - 10 h 14 min

    C’est la France qui a essayé de torpiller les efforts de paix de l’Algérie, car elle n’arrivait pas à admettre les succès enregistrés par la dilomatie algérienne sans la participation de la Grande France. Elle a même essayé d’intervenir au Sahel sans inviter l’Algérie. Nos diplomates savaient pertinamment qu’elle allait se casser la gueule en agissant ainsi et qu’aucune paix n’est possible sans l’Algérie. Les Français l’ont finalement reconnu et viennent, toute honte bue, quémander l’aide de l’Algérie pour reprendre du service. Qu’elle dégage avec son armada du Sahel et la région connaitra la paix! Les Africains n’ont plus besoin de tuteur et peuvent pacifiquement discuter entre eux sans recourir aux armes.

    103
    6
    Felfel Har
    13 juin 2018 - 10 h 06 min

    Si les autorités algériennes venaient en aide au gouvernement français dans cette affaire, elles se feraient hara kiri, elles perdraient leur crédibilité. Qu’elles se souviennent seulement avec quel machiavélisme, Macron leur a ravi la vedette en s’appropriant leur succès pour organiser une surprise partie, sous les ors parisiens, et apparaître aux yeux du monde, comme l’architecte d’accords devenus caducs dès que l’encre a séché! Qu’elles se souviennent comment il s’est arrangé pour les mettre sur la touche, elles (nos autorités) qui s’étaient échinées pour rapprocher les frères ennemis! Il convient alors de leur répondre poliment, « it’s your mess, clean it! » (c’est votre m.., nettoyez-la!). L’Algérie ne s’humiliera pas pour sauver le prestige de la France.Elle ne lui servira pas de marche-pied.

    53
    6
    Hibeche
    13 juin 2018 - 9 h 45 min

    La France n’a plus aucune influence même sur ses Dom Tom. Quand elle est dominée par une certaine communauté, suivez mon regard, la dite communauté ne travaille que ses intérêts, jamais ceux de la nation française et encore moins ceux de la Corrèze ou du Cantal. Que BHL, qui a allumé le feu, aille l’éteindre.

    101
    4
      صالح/ الجزائر
      13 juin 2018 - 17 h 50 min

      meme Jean-Marie Le Pen , dans une interview accordée à Aljazeera , a reconnu que la France est occupée par cette communauté , et c’est à cause d’elle qu’il a eté éjecté , par sa propre fille , Très ambitieuse , de la formation politique crée par lui meme .

      14
      2
    Tin-Hinane
    13 juin 2018 - 8 h 27 min

    Ces hnouchas ne cherchent qu’une chose à piéger l’Algérie dans ce dossier, ils sont venus demander quoi que ce soit à l’Algérie pour foutre le chaos en Libye et assassiner Khadafi?

    55
    5
    zad
    13 juin 2018 - 8 h 10 min

    pourquoi nous deleguer leur m…???

    51
    6
    le Terroir
    13 juin 2018 - 7 h 57 min

    Allez du vent la France ! Le pyromane qui cherche un pompier. C’est l’Algérie qui aidera le Lybie pas vous ! La France doit payer la facture des destructions et se taire ! Le Macro cherche des medailles.

    74
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.