Ce que le parti islamiste modéré tunisien Ennahdha pense du hirak algérien

22 Février Jellassi
Rached Ghannouchi. D. R.

Par Karim B. – Abdelhamid Jellassi, membre de la direction du parti de Rached Ghannouchi, s’est montré très optimiste quant à l’issue du mouvement de contestation populaire lancé le 22 février dernier en Algérie.

«L’Algérie a transcendé la décennie 1990», a affirmé ce dirigeant d’Ennahdha dans une déclaration faite à partir de Tunis à la chaîne d’information France 24. «Le mouvement du 22 Février est un exemple de rationalité entre trois composantes : la rue et la nouvelle catégorie des jeunes qui aspirent à la démocratie, le pouvoir qui a compris qu’il ne pouvait plus persister dans l’ancien système de gouvernance et l’opposition ouverte à la discussion», a affirmé Abdelhamid Jellassi.

«Je ne pense pas que l’Algérie sombre à nouveau dans un cycle de violence comme dans les années 1990. Les Algériens sauront dépasser cette situation grâce au dialogue», a-t-il encore affirmé.

«Concernant le projet d’intégration arabe, nous parlions dans les années 1950 et 60 de l’unité arabe, du socialisme, de la démocratie, de la cause palestinienne ; or, aucun de ses éléments ne s’est concrétisé. Aujourd’hui, les blocs régionaux comme les échanges bilatéraux sont désormais possibles grâce à la démocratie», a répondu le leader politique tunisien à une question sur le projet du grand Maghreb. «La Ligue arabe pourrait alors être réactivée en prenant exemple sur l’Union européenne», a encore préconisé le membre de la direction d’Ennahdha.

Le parti de Rached Ghannouchi a, par ailleurs, rendu un vibrant hommage au défunt président Béji Caïd Essebsi, enterré ce samedi en présence de plusieurs chefs d’Etat étrangers. Ennahdha s’est inscrit dès le lendemain de la chute du régime de Ben Ali dans le processus démocratique et compte s’imposer lors des prochaines élections comme un acteur incontournable sur la scène politique tunisienne.

L’hommage rendu par cette formation politique proche des Frères musulmans contraste avec les appels lancés à partir d’Algérie par les résidus du FIS qui ont déclaré Béji Caïd Essebsi «apostat» pour avoir renversé l’ordre établi et engagé des réformes courageuses dans son pays.

K. B.

Comment (31)

    hombre
    28 juillet 2019 - 21 h 19 min

    islamiste modere ????????????????????ca veut dire un chien sans dent? la verite c est une expression qui me fait bien rire ,il n y a pas de poison modere, du poison c est du poison

    8
    3
      Anonyme
      29 juillet 2019 - 12 h 31 min

      ça m’a toujours fait rire ce subterfuge de jouer sur les mots pour dissimuler leurs sens:  » non c’est pas ça l’islam ,c’est l’islamisme » « musulman modéré et musulman intégriste » .C’est comme dire non Hitler n’est pas un nazi mais un naziste et un intégriste nazi.Que le génocide nazi c’est les nazistes pas les nazis modérés. Auschwitz c’est pas ça le nazisme.

    Anonyme
    28 juillet 2019 - 15 h 50 min

    bjr
    personnellement,je constate dans le mode dit musulmans ont fait pas la def entre la fois et les valeurs humaine
    je m’explique,durant la construction d’une personnalité a la naissance c de faire connaitre a cette être humain a ces parent puis a sa famille (la petite et la grande ) a ces coutume et tradition tous ces facteur font de celui-ci un personnage universel ,puis ont lui rajoute un autre facteurs de la fois en général ex(moi je ne peux pas être un européens ni un moyen orient ) je suis tout simplement quelqu’un a l’Afrique de Nord, comme je peux de venir un musulmans ou autre

    2
    3
    Mourad
    28 juillet 2019 - 14 h 22 min

    Laissez l’Algerie au Algérien et fermer toute les frontières puisqu’on nous veut du mal. l’Algerien est détesté partout dans le monde y compris en Tunisie.Arretons de leurs faire des dons.Laisser nous vivre librement .Allez mendier ailleurs.1 fois pas 2.

    19
    9
      Amina
      28 juillet 2019 - 23 h 07 min

      Lâchez un peu la victimisation… Vous seriez drôle si vous n’étiez pas si pathétique.

      2
      1
    A4
    28 juillet 2019 - 14 h 00 min

    Détrompez-vous, la pieuvre noire tient ce langage car elle est mourante et sur la défensive.
    Relâchez-vous un peu et vous allez voir que son naturel reviendra au galop !

    LA PIEUVRE
    Ecrit par A4 – Tunis, le 05 Novembre 2017

    La pieuvre noire est moribonde
    Elle n’en a plus du tout pour longtemps
    Elle est gluante, nauséabonde
    Comme l’eau fétide d’un étang

    Elle est obligée pour survivre
    De s’amputer quelques tentacules
    De jeter au feu tous ses livres
    Et mettre à l’heure ses vieilles pendules

    Mais ses horloges usées sont rouillées
    Bloquées dans des époques anciennes
    Et rien ne sert de les chatouiller
    Il n’y a plus d’aiguilles qui tiennent

    Elle suffoque dans son marécage
    Et ça fait longtemps qu’il n’a pas plu
    Qu’il n’y a plus perles ni coquillages
    Que les eaux du golfe n’arrivent plus

    De temps à autre elle rejette un doigt
    Le plus malade ou le plus pourri
    Cela n’empêche qu’elle est aux abois
    Les yeux tristes et la peau flétrie

    Elle est même rejetée par les siens
    Par ses amis et ses grands maîtres
    Elle n’a plus presque aucun soutien
    Pour la sortir de son mal-être

    Vous la voyez étalée à terre
    Répugnante comme un vieux torchon
    Faisant en cachette des prières
    Pour invoquer diables et démons

    Son mal incurable la dévore
    Va la jeter un jour dans le trou
    Avec ses doigts assassins, ses cors
    Et sa sale tête de gourou

    11
    1
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 12 h 44 min

    «  »le parti islamiste modéré » » »?? les islamistes ne sont jamais modérés,ils avancent toujours masqués !!

    32
    8
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 12 h 25 min

    « …le parti islamiste modéré tunisien Ennahdha » La modération n’existe pas en islam.L’islam modéré est un leurre pour la prise du pouvoir. Le sultan d’Ankara Erdogan le confirme : « L’expression « Islam modéré » est laide et offensante. Il n’y a pas d’islam modéré. L’islam est l’islam. » (Kanal D TV, Août 2007). Les musulmans modérés sont en fait rien d’autre que des mauvais musulmans, puisqu’ils n’appliquent pas le Coran, et c’est la raison pour laquelle les musulmans dits intégristes les tuent comme des infidèles,il y a toujours un plus musulman que soi.La spécificité de l’islam réside dans sa persistance, aujourd’hui, à ne pas considérer comme périmés certains textes anciens et à refuser leur confrontation avec les valeurs humanistes et les droits humains qui sont, eux, universels. Dans les dictatures musulmanes comme l’Arabie Saoudite et l’Iran, la barbarie décide du quotidien : on condamne, emprisonne, lapide, pend et décapite en vertu de principes édictés il y a 1400 ans entre Médine et La Mecque. Actuellement, dans de nombreuses démocraties où pourtant l’islam ne règne pas en maître, l’obscurantisme musulman continue à insulter l’intelligence : détermination archaïque du début du ramadan, rejet du darwinisme, invocation de la biologie pour justifier l’infériorité de la femme. Obscurantisme, abrutissement, brutalité et hypocrisie gouvernent les dictatures musulmanes. Le refus de la raison au profit de l’abandon à l’acte de croire est une posture qui ne se soucie pas de se justifier par la force de la preuve (je crois donc je suis, tu crois donc tu suis, etc.).
    Englué dans ses fondations archaïques, l’islam fournit à profusion des illustrations de son incompatibilité avec le progrès, l’égalité, la liberté, l’humanisme.

    19
    10
    IDIR
    28 juillet 2019 - 11 h 52 min

    POURQUOI LES JUIFS EN PALESTINE N´ONT PAS DE PROBLEME ENTRE LAICS ET RELIGIEUX ILS SE COTOIENT MEME DANS LA KNESSET LEUR PARLEMENT TANDIS QUE CHEZ NOUS EN
    S´ENTREDECHIRE UNE REPONSE SVP SALAM AZUL.

    15
    8
      Anonyme
      28 juillet 2019 - 13 h 17 min

      Dans la knesset ,il y a même des députés arabes musulmans. Imaginons des juifs ou des chrétiens au parlement algérien ce serait la fin du monde.Pourtant c’est nous qui traitons Israël d’Etat religieux raciste. La tolérance de notre islam est hors normes de l’humanité.

      12
      14
        LOL
        28 juillet 2019 - 15 h 33 min

        La knesset qui fait voter les lois en faveur de la démolition des maisons palestinienne en territoire occupé par l’armée de Tsahal et les déloger de force … la knesset dirigé par le parti du Likoud d’extrême droite religieuse judaïsme, le parti de Netanyahou à la base du désordre en Cisjordanie occupé , les quelques députés palestiniens ont beau dénoncer toutes ses exactions ils n’ont droits à aucune considération et ne sont jamais entendus ni écoutés d’ailleurs par la majorité des députés israéliens du Likoud …ni les députés d’opposition israéliens de la gauche travaillistes n’ont voix aux décisions importante et sont marginalisés et ne peuvent empêcher aucune actions contre les intérêts du peuple palestinien les zélateurs du Likoud d’extrême droite s’assoient sur la loi et sur le droit international …! Les fait sont têtu

        19
        1
      Anonyme
      29 juillet 2019 - 12 h 40 min

      Voici la réponse simple et courte :
      Les juifs ne se sont pas entretués à ma connaissance contrairement aux musulmans. Les traces de la décennie noire sont encore présentes, là est la différence.

      2
      1
    Bouzorane
    28 juillet 2019 - 11 h 48 min

    Ce mouvement de contestation, cette révolution, débouchera sur une 2ème République Algérienne et Algérianiste Ultra-Nationaliste, ou ne débouchera sur rien!
    Tout le reste (démocratie pas démocratie, religion pas religion, laicité pas laicité, civil pas civil, militaire pas militaire,…) n’est que verbiage vide de sens!
    Le Nationalisme est aujourd’hui, comme au 19ème siècle, une tendance lourde
    En caricaturant à peine, on dira qu’au 19ème siècle, les peuples Nationalistes avaient colonisé ceux qui ne l’était pas.
    Il ne faut pas qu’on retombe dans les mêmes travers qu’au 19ème siècle. Nous avons une revanche à prendre sur l’histoire.
    Le Nationalisme Algérianiste est notre seule voie de salut.

    14
    4
      Anonyme
      28 juillet 2019 - 14 h 40 min

      « …débouchera sur une 2ème République Algérienne et Algérianiste Ultra-Nationaliste » l’ultranationalisme conduit inéluctablement au fascisme,l’histoire des nations le confirme: Hitler avec son national socialism,Mussolini avec sa politique nationaliste, autoritaire, antisocialiste et antisyndical, la oumma islamia qui croit que sa religion est supérieure à toutes les valeurs humaines etc…

      7
      10
        Bouzorane
        28 juillet 2019 - 16 h 12 min

        @Anonyme 28 juillet 2019 – 14 h 40 min
        Si des occidentaux ex-colonialistes, ex-esclavagistes vous posent la question, dites que notre Nationalisme à nous sera gentil et pacifique, et qu’il n’a rien à voir avec les vaincus de la ww2!

        7
        1
    je t'aime moi non plus
    28 juillet 2019 - 10 h 13 min

    Prendre exemple sur l’union européenne.
    L’union européenne à effacer l’histoire des pays et des peuples , appauvri gravement les peuples , créer l’esclavagisme , elle participe fièrement à faire la guerre aux pays libre et souverain , la déshumanisation par un formatage ordonner des gouvernements envers leurs propres peuple est en route depuis 2008 etc…etc….
    Et cet opportuniste au service du nouvel ordre mondial prend les algériens pour des demeurées.
    DÉGAGE toi et ton MAGHREB .

    23
    7
    Pr Nadji Khaoua
    28 juillet 2019 - 10 h 13 min

    Dialogue oui, mille fois oui, mais dialogue entre qui et qui ? Sous quelles conditions ? Avec quelle classe politique ?
    Ces a ces questions préalables qu’il s’agit de répondre et satisfaire, si le but suprême du dialogue est :
    L’INTÉRÊT NATIONAL et SEULEMENT L INTÉRÊT NATIONAL.
    L’intérêt national selon moi, commande d’abord que tous les partisans du dialogue ont le même souci de cet intérêt, le reconnaissent, le promeuvent. Tout autre chimère tel que le « Califat » doit être bannie, combattue dans tout écrit, publications, paroles politiques, organisations partisanes.
    Ensuite, tout autre usage exclusif de l’Histoire Nationale, doit être fermement combattu et exclu. L’Histoire Nationale est celle du peuple Algérien, pas d’un groupe quel qu’il soit.
    Ainsi, avant tout dialogue, deux conditions doivent être satisfaites:
    1 – Interdiction de tout usage des lettres « FLN » par une organisation politique.
    2 – Bannissement de tout parti créer sur la base du mot « Islam ».

    Pr Nadji Khaoua

    27
    54
    Batata44dz
    28 juillet 2019 - 9 h 50 min

    On ne doit jamais croire en hypocrite ;l’islam est clair plus de khilafa ,ces enrgumenes façonnés par
    les sionistes sous un visage islamiste pour faire régresser l’humanité toute entière.

    25
    3
    Kahina-DZ
    28 juillet 2019 - 9 h 00 min

    Apparemment les résidus du FIS et le résidu Ghannouchi n’ont pas le même Dieu terrestre/Gourou. Ils ne s’entendent pas sur l’avenir du défunt président Béji Caïd Essebsi dans l’au-delà.
    Un intégriste tunisien sous les ordres de Qatar et de Erdogan veut nous vendre sa démence- cratie. Depuis quand un intégriste croit-il en la démocratie ??
    Concernant la grande arnaque du grand makhrab: Ghannouchie n’a pu gérer une superficie de 163 610 km217 ( Tunisie)…Il rêve de devenir le Qualif de l’Algérie .
    Cessez d’halluciner…Le projet franco-sioniste du grand makhrab n’aura jamais lieu…L’Algérie a ses propres habitants et ses propres enfants , les ALGÉRIENS.
    Nos terres ne sont pas à vendre.

    41
    5
    Hibeche
    28 juillet 2019 - 8 h 50 min

    Ce qui est positif , depuis notre décennie noire et le 11 septembre 2001, les islamistes ont compris que le temps de la « dawla islamya  » république islamique est révolu. Que l’acceptation de l’autre est vitale pour leur propre survie. C’est un grand acquis, car nous, nous avons connu l’époque où l’islamiste vous disait « soit moi, soit toi » jamais les 2 à la fois.

    15
    3
      Malik al-Jahimmi
      28 juillet 2019 - 20 h 50 min

      Hibeche : ne vous y fiez pas!
      Ennahdha, c’est rien d’autre que les « Frères Musulmans », leur truc, c’est le califat universel, quand ils la jouent modérés, c’est de la taqiyya!

    Anonyme
    28 juillet 2019 - 8 h 36 min

    Donneurs de leçons.
    Depuis quand , cette secte est devenue
    crédible, les collabos sionistes.
    Nous, nous avons payé très chère pour
    L’ Algérie. ( Dégage minable )

    21
    5
    elbiour
    28 juillet 2019 - 8 h 29 min

    Ce ghannouchi n’a qu’a penser pour lui même;on n’as pas besoin des conseil de ces extremistes a la ……!!Ces gens doivent rester dans leurs petits coins et vivre avec leurs idées perverses.Tout le monde connait le mal qu’ils peuvent faire rien qu’en faisant des déclarations qui crée la zizanie,la discorde et la haine entre les gens aux cultures différentes;NOTRE VALEUREUX HIRAK EST PROPRE CONSTITUE DE TOUTES LES COUCHES DE LA SOCIÉTÉ.DE GRACE OUBLIE NOUS MISTER GHANNOUCH ET COMPARSES [email protected] MON AMI DZZZZZZZZZZZZZ du 28 juillet a 6h37 et anonyme de 7h00 une niche c’est trop d’honneur et vendre les oignons n’est pas donne a n’importe qui.Notre peuple est capable de régler ses problèmes tout seul et ce qui nous viens des émirats ou de Quatar on n’en a rien a f………..

    18
    2
    2ème république
    28 juillet 2019 - 8 h 20 min

    A-t-on besoin de l’avis de ce Mokri tunisien? On en a un spécimen, barakat

    42
    3
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 7 h 56 min

    ON S EN FOU CARRÉMENT DE CE QUE PENSENT LES ISLAMISTES
    TUNISIENS EN BIEN OU EN MAL ENTERRE VOTRE PRÉSIDENT ET FOUTEZ NOUS LA PAIX ON A PAS BESOIN DE VOUS POUR RÉFLÉCHIR ET MTTEZ VOUS BIEN BIEN DANS QU IL N AURA PAS DE DIALOGUE AVEC LES AFFAMEURS ALORS VOS CONSEILS …

    33
    5
    karimdz
    28 juillet 2019 - 7 h 37 min

    Les algériens sont majeurs et lucides ils ne reproduiront pas les erreurs commises par d autres peuples sous l infuence de nos ennemis communs sionistes qui les ont poussés au chaos.

    29
    4
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 7 h 26 min

    Ni arabes ni islamiques, ta ligue tu te la fais avec les lybiens et Egyptiens

    56
    116
      Vision
      28 juillet 2019 - 9 h 10 min

      Donc tu es catho et facho….CQFD !!

      97
      32
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 7 h 11 min

    L’avis des Tunisiens ont s’en fiche, ce petit peuple doit s’occuper de leurs affaires et non de celle de l’Algérie, ce sont des traîtres jaloux de l’Algérie depuis toujours.

    La Tunisie a ouvert ses portes à tous nos ennemis afin qu’ils nous surveille de près, j’espère qu’à l’avenir nous cesserons de les aider financièrement.
    Qu’ils aillent demander à leurs frères français.

    41
    4
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 7 h 00 min

    Ghannouchi est un franc-maçon , qu’il aille vendre ses oignons dans le sous-sol de sa pyramide satanique.

    88
    3
    DZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ
    28 juillet 2019 - 6 h 37 min

    Le roi Haschisch nous envoie son chien pour aboyer encore une fois.
    Les frontières son Algériennes et nous sommes libres de les fermer.
    Rached ?? cette girouette de Qatar se mêle trop de nos affaires internes. Ya -t-il quelqu’un pour le remettre dans sa niche.

    92
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.