RFI explique les sources du pouvoir illimité de l’ex-DRS et du général Toufik

Toufik DRS
Le général Mohamed Mediene, dit Toufik. D. R.

Par Houari A. – Radio France International (RFI) s’est intéressée aux services de renseignements algériens auxquels elle a consacré un long article. «Pouvoir incontournable et occulte, les services de renseignements algériens ont toujours été l’arme secrète du régime», écrit RFI, qui retrace «une histoire marquée, durant plusieurs décennies, par le puissant DRS (Département du renseignement et de la sécurité) dirigé par le mystérieux général Toufik, aujourd’hui maintenu en prison par le général Gaïd-Salah, l’actuel homme fort du pays». «Des services au cœur d’un système que la révolution populaire condamne aujourd’hui», rappelle le média français qui croit savoir que la configuration des services algériens est «susceptible de connaître d’importantes recompositions».

RFI s’est intéressée au «cas» du général Toufik dont la biographie «est entourée de mystères». L’ancien patron de l’ex-DRS a tiré son omnipotence de «l’absence de présidence forte à même de contrôler le DRS», estime une experte sollicitée par RFI. Ce qui «a vraisemblablement laissé à ce dernier une grande marge de manœuvre dans son développement et a donné à son chef un pouvoir considérable», explique-t-on encore. Pour RFI, «Toufik a façonné cette superstructure sécuritaire à son image, au point que pour beaucoup d’observateurs, il s’agissait de sa créature qui ne pourrait lui survivre».

«Véritable Etat dans l’Etat», le DRS «est devenu, avec les années 1990, le principal instrument de l’Etat dans la lutte contre le terrorisme», souligne RFI qui rappelle l’aide précieuse fournie par les services secrets algériens aux Etats-Unis et à la France, entre autres, prévenant les Américains de «l’imminence d’une attaque de grande envergure» en 2001 et les Français de l’existence d’une sérieuse menace terroriste qui visait Paris en 2015.

«Lorsqu’Abdelaziz Bouteflika accède au pouvoir en 1999, il trouve face à lui une superstructure de renseignement puissante et indépendante, dont il cherchera constamment à diminuer l’autonomie pour en reprendre le contrôle», note RFI, qui relève qu’à partir de 2013 «des restructurations visant à démanteler progressivement le DRS sont réalisées». RFI rappelle, enfin, que «l’une des principales mesures prises par le général Ahmed Gaïd-Salah [depuis la démission d’Abdelaziz Bouteflika] a consisté à faire arrêter le frère de l’ex-chef d’Etat, Saïd Bouteflika, et les deux grandes figures des renseignements, le général Mohamed Mediene, dit Toufik, et le général Athmane Tartag». Pour Radio France International, le chef d’état-major de l’ANP «affirme ainsi, en façade, l’autorité de l’armée sur l’entourage de l’ancien Président et sur ses services de renseignements».

H. A.

Comment (59)

    Anonyme
    31 juillet 2019 - 12 h 07 min

    Voilà, encore et encore un article de plus sur les services algériens et c’est ENCORE la France qui s’y colle, allez, piqûre de rappel, il faut surtout pas que les gens oublient toute cette propagande contre les services algériens, on se demande pourquoi ? ont ils été trop efficaces contre certains plans de l’extérieur, assurément oui et ça c’est impardonnable, n’est ce pas ? Il a dû faire son travail, plus que correctement et ça pour certains dans ce monde c’est impardonnable…
    Et au fait, les services français sont ils aujourd’hui sous la coupe des sionistes, c’est important de se poser cette question et si la réponse est oui et bien on comprend bien mieux pourquoi la France est devenue ce qu’elle est

    bozscags
    31 juillet 2019 - 1 h 42 min

    j’espère qu’il va prendre un maximum ce traître lui et ses acolytes .

    karimdz
    29 juillet 2019 - 17 h 30 min

    On ne féliciter jamais assez Gaid Salah d avoir débarrassé la racine du mal qu est Mediene, un individu qui agissait dans l ombre et s ériger en « rab DJazaïr ».

    Je n ose imaginer ce que serait devenu le pays si le complot de said Bouteflika et Mediene avait réussi…

    8
    66
    DZDZ
    29 juillet 2019 - 13 h 10 min

    Boutefliak a joué la carte de la division pour devenir un président 4/4. Mais il a réussi à détruire l’Algérie 5/5.

    10
    2
    Nadjma
    29 juillet 2019 - 9 h 03 min

    RFI ne vaut pas mieux que France 24 c’est le même média : France Media Monde. J’ai toujours beaucoup de mal à les croire en général et quand il s’agit de l’Algérie en particulier. De toutes façons à l’heure qu’il est ils ne nous apprennent rien. Les médias français doivent manquer de matière concernant notre pays alors ils répètent un peu les mêmes choses au bout d’un moment ça devient du radotage.

    7
    1
    Le mythe "Rabb Dzaïr" n'était ...
    29 juillet 2019 - 6 h 43 min

    …qu’une diversion !
    L’armée qui a toujours détenu le pouvoir s’est offert un « homme interface » pour le « job » que Boudiaf a laissé vacant ! Boutef saisit l’opportunité que lui offre l’armée en se jurant de prendre sa revanche en ne restant pas que 3/4 de président !
    Le voilà, échafaudant ses plans en attisant les rivalités inter-armées pensant ainsi décrocher la lune. En toute logique, il joue Gaïd contre Toufik, mais comme on dit, le diable se niche dans les détails …Vous connaissez la suite.
    Dans une guerre de clans c’est toujours les maillons faibles qui tombent en premiers ou plutôt qui sont donnés en pâture (c’est le cas de Toufik, Ouyahia et sellal).
    Quant-à Boutef lui-même et son frère, ils ne représentent que le sacrifice de deux doigts de la main du système qui se régénère sous nos yeux. Pour les parrains d’hier, une retraite assurée, pour les héritiers de demain, une continuité garantie.
    Moralité de l’histoire : Les racines du mal sont toujours là ! HIRAK A VOS MARQUES !

    19
    8
    Tinhinane-DZ
    29 juillet 2019 - 0 h 25 min

    Toufik est aussi responsable de la situation actuelle. Il n’a pas su protéger l’Algérie,.

    14
    3
      ca21dz
      29 juillet 2019 - 15 h 59 min

      Son erreur c’est que c’est un âne que s’est prit pour un lion s’il était vraiment fort comme on l’avait décrit il :
      – Ne s’aligne pas derrière boutef depuis 99.
      – Ne prends pas le yaourt comme un plat de résistance
      – N’accepte pas les massacres des kabyle en 2001
      ni les massacre des algériens pendant la decinies noire
      Ce monsieur à un point commun avec bourbonienne a savoir son des trouillards.

      et enfin s’il était vraiment fort il aurai contribuer a faire émerger un vraie président depuis 2008

      Wa allahou aalam

      5
      1
    UMERi
    28 juillet 2019 - 22 h 49 min

    Vrai ou faux, le temoignage d’ RFI, mais, il y a une certitude, que la France, n’ acceptera jamais un service de renserignment algerien fort, mais aimera toujours les chefs d’Etats africains fantoches et corrompus, comme le traitre Abdellaziz, qui a vendu son pays pour des soins au Val de Grace,

    19
    Vroum Vroum 😤..
    28 juillet 2019 - 21 h 57 min

    Alors RFI fait une rétrospective sur le Pouvoir en Algérie et ces nuances selon RFI.. Mais dites moi RFI , quel pays et pouvoir n’est pas influencé par son Service de Renseignement !!.. c’est les oreilles et les yeux du Pouvoir , et disloquer par restructuration un Service de Renseignement c’est ce tirer une balle dans le pied !!.. Comme l’a fait le Président Sarkozy en diluant les RG et DST pour en faire une seul entité !.. efficacité réduite. . Si en Algérie le Pouvoir Militaire protégé notre indépendance et Souveraineté ce n’est plus le cas en France ou le Politique a pris le pas sur le Militaire qui devient l’instrument du Politique… Quand le Militaire était influent en France sous le Général de Gaulle , il a mis dehors l’OTAN a la solde et sous Commandement Américain , la France de De Gaulle a défendue sa Souveraineté et Indépendance et sortant de l’OTAN et refusée l’idée Américaine de la Construction Européenne dont ces emblèmes que sont Jean Monnet et Robert Schuman étaient des Agents de la CIA selon ce que rapportent des Connaisseurs Français dont l’UPR ou Mme Marie France Garraud… donc tant que la Doctrine (Militaire ) du Général De Gaulle a été maintenue , l’indépendance et Souveraineté de la France etaient préservées , jusqu’à ce que le Politique a pris le pas sur le Militaire , Sarkozy Président a « vendu » l’indépendance et Souveraineté de la France aux USA Otan , et avant celà après le Général De Gaulle , les Pouvoirs successifs ont au fure et à mesure grignoté la souveraineté nationale au profit de la Commission européenne à la Construction Européenne sous influence USA , on peut dire que le seul Pouvoir Politique Francais dirige et les Militaires exécutent les ordres , souvent dans l’interet de l’OTAN sous Commandement Américain , donc selon les intetets US pour la Politique Étrangère et la Commission européenne influence la Politique intérieure Française , dont les directives sont de la Commission et non de l’Etat Français  » qui ne maîtrise plus ni sa Politique Étrangère et Defence (Otan ) , ni sa monnaie (Euro ) , ni sa Politique intérieure (Directives Européennes )… Conclusion entre la France et l’Algérie , l’Algérie est toujours Indépendante et Souveraine grâce à notre ANP (Militaire ) , et là France incorporé dans l’OTAN (Washington )et Dirigée depuis Bruxelles (Commission européenne ).. Tout compte fait on préfère le Statut de L’Algérie au Statut de la France …Tant que le Militaire joue son role l’Algérie sera l’Algérie . . Malheureusement pour la France elle est devenue l’instrument de l’OTAN Sionisme , ou est l’intérêt Français sa participation dans l’OTAN dans les bombardements de la Libye et l’intervention Française illégale en Syrie ou Yémen…si ce n’est pour Israël et intetets USA… la France sous Otan Usa a tout perdue au Moyen-Orient et Afrique du Nord elle patauge !.. Tout compte fait on préfère le Statut de L’Algérie à l’aventurisme « Français  » , je dirais plutôt Otan Sioniste .

    9
    33
    226
    28 juillet 2019 - 21 h 03 min

    Un Grand General avec Stature de President de la Republique,malheureusement les Haddad et Kouninefes et Said Boutef et companie et les Media Algeriennes ,l’ont eus.Une grande perte pour l’Algerie.

    10
    34
      Anonyme
      29 juillet 2019 - 12 h 53 min

      Donc Himler a aussi été une perte pour le Gestapo .

      22
      4
    DYHIA-DZ
    28 juillet 2019 - 19 h 27 min

    Le sujet préféré de la France et sa monarchie alaouite se résume comme suite: L’ALGÉRIE- SON ARMÉE- ET SES SERVICES SECRETS.
    C’est pathétique, c’est devenu une maladie incurable chez les pieds noirs et la monarchie Alaouite.
    On dirait que l’Algérie est le seul pays au monde qui possède une armée et des services de sécurité.

    Que fait la France avec son armée et ses services secrets = ils sont un peu partout dans le monde à foutre la pagaille, pour piller les richesses des pauvres du  » tiers monde ».
    Que fait la monarchie alaouite avec son armée et son makhzan = Ils sont très occupés à distribuer le Haschisch un peu partout dans le monde, pour empoisonner ce monde…Et puis bien occupés à tuer les yéménites et les saharaouis.
    Un dossier sur ce sujet serait plus profitable pour l’humanité !!

    17
    3
    Lahouaria
    28 juillet 2019 - 17 h 14 min

    Les politiques algériens sont des voleurs trafiquants et profiteurs, comment cela fait ils qu’ils s’achètent des appartements et des villas en France? (L’obs en parle)
    Est-ce que Raymond Barre ou Jean-Louis Borloo Marie Georges Buffet après avoir été éjectes de la politique sont il venu sur Alger ou Oran s’acheter un appartement ou un lot de terrain pour construire une résidence de villégiature en Algérie.
    Ils ont fait comme a fait Alain Juppé après avoir détourné des Fonds de la Mairie, il s’est expatrié 2 ans à Montréal dans le quartier juif à Outremont pour profiter du Magot des contribuables parisiens
    Le DRS en poste a laissé faire, fuite des capitaux vers Paris pour faire profiter les épouses des ministres des pétasses décolorées et botoxées arrogantes qui passaient leurs journées dans les Rotary Clubs pour partager des soupers au lardons et leurs compatriotes en France vivotent avec 485€ du RSA (Hrissa)

    45
    10
      Anonyme
      28 juillet 2019 - 20 h 26 min

      Les politiciens français ou marrouki ne sont mieux

      Anonyme
      28 juillet 2019 - 20 h 41 min

      @Lahouaria 28 juillet 2019 – 17 h 14 min,je ne sais si vous êtes un homme ou une femme ou si vous vivez en France ou en Algérie mais votre commentaire laisse penser que vous êtes au fait de ce qui se passe en France.L’Algérie est devenue un pays que même ses enfants cherchent à fuir,comment voulez-vous que des étrangers viennent s’y installer?Les Algériens qui le peuvent s’installent à l’étranger (même les corrompus) pas tous les partants ne sont corrompus heureusement.Peut être ça changera un jour mais dans l’état actuel des choses ceux qui partent ont mille fois raison.

      22
      1
    Salahdine
    28 juillet 2019 - 17 h 04 min

    La france veut créer la zizanie entre Algérien. Le DRS est le service de sécurité Algérien, si il a été infiltré par les autres services donc il est mauvais pour nous et bon pour la france, si il n’a pas été infiltré donc il est bon pour nous et très mauvais pour la france. Je préfère qu’il soit très mauvais selon l’avis des francais. Il est préférable aussi qu’ils occupent de leurs affaires.

    29
    4
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 16 h 43 min

    Dans un pays démocratique,la police politique n’a pas sa raison d’être.Le peuple algérien quoi qu’en disent les potentats qui l’ont opprimé depuis notre indépendance chèrement acquise rappelons-le est un peuple mûr et responsable et il nous le montre tous les vendredis depuis le 22/02/2919 et même avant.Ce grand peuple qui réclame la démocratie et la vraie justice,refuse le clanisme,le régionalisme,la corruption,le sabotage économique et tous ces maux qui détruisent à petits feux ce grand pays.Le peuple et en particulier sa jeunesse veut un pays libre et fort,dirigé par des hommes compétents et intègres pour donner l’exemple au monde entier.Je reprends la citation de Winston Churchill pour son pays l’Angleterre en l’adaptant à notre pays »l’Algérie n’a pas d’amis,n’a pas d’ennemis,elle n’a que des intérêts ».L’Algérie a tout pour réussir,il lui manque seulement de grands hommes(et ils existent) pour la mener vers un avenir radieux.C’est ce que réclame le mouvement citoyen et il faut être sourd et de mauvaise foi pour ne pas l’entendre.

    25
    19
    RAYES EL BAHRIYA
    28 juillet 2019 - 15 h 22 min

    VOS DGSE font pire ; ils assistent les barbouzards de bob Denard le mercenaire notoire derriere les coups de force et les coups d’etats contre des regimes africains democratiquement populaires ..
    honte a vous regardez juste votre groupe petrolier TOTAL maitre d oeuvre des coups d etat en afrique, au Gabon et ailleurs
    votre france cible de tout les opprimes du monde ..

    33
    2
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 14 h 35 min

    Il aurait du se retirer, à temps, dans dans la dignité, les honneurs,
    Et les respects de tout le monde,
    Et ne pas voir, et laisser les institutions pourrir, de l’incurie, et de la corruption Généralisées, et Systématiques menaçantes, memes, les fondements,
    Et la pérennité des Institutions de l’Etat, et de l’Economie-Finances Algériennes
    Laborieusement, et difficilement construites, depuis 1962
    C’est dommage, pour lui, un Moudjahid, devenu, justement, où injustement
    Selon ses auteurs-analystes, l’un des boucs émissaires
    De la faillite de l’Algérie, de ses institutions bureaucratiques, et de son économie
    Heureusement le peuple algérien est un peuple civilisé, démocratique, modéré
    Pacifique, et sage,
    Il fond beaucoup d’espoirs sur sa JUSTICE, et sa TRANSPARENCE
    Et non sur les règlements de comptes occultes, opaques, secrets, improductifs, Et inutiles
    Qui nuisent, et pénalisent, énormément, à la bonne marche
    Des institutions Algériennes,malheureusement,encore, Bureaucratiques, Centralisées, et gangrenées par toutes sortes de corruption, de clanisme,
    De clientélisme, de courtisanerie, et de népotisme
    Qui ont poussé le pays,et son économie à la Faillite actuelle
    Un Pays, et son Economie au ralenti, où à l’Arret, pour
    Assainissements, changements, réformes, et restructurations de ses institutions

    14
    37
    ZORO
    28 juillet 2019 - 14 h 01 min

    Au temps de Boukharouba on n avait pas besoin de mendjel pour faucher les tetes ,seul son rugissement faisait fuir les hyenes.
    SigneZORO. …Z…..

    254
    19
      Algerien
      29 juillet 2019 - 8 h 55 min

      Effectivement , ces rugissements ont fait taire Benkheda , Krim , Ait Ahmed , Ferhat Abbas ,Khider , Chaabani , ..etc au profit des Belaid Abdeslam d’un coté , Bouteflika de l’autre et le futur Cardinal enfin (Belkheir ) , ..on connait la suite.

      44
      1
    MELLO
    28 juillet 2019 - 13 h 27 min

    Biensur que maintenant que Tewfik Mediene est en prison , par amour a la tenue portée par celui qui l’a envoyé, tout le monde dégaine comme des marionnettes attachées a des fils qui les font bouger. Lorsque ce Monsieur était au summum de la hiérarchie de la sécurité Algérienne, ces pays qui semblent ouvrir leurs becs , baissent la tête et peut autre chose que je ne saurais dire face une Algérie forte et fière d’avoir mené une guerre contre l’un des plus monstres que l’Islam n’ait pu accouché, sans l’apport ou l’aide de ces « RFIsts » qui avaient des chocottes face a un minus , khaled kelkal en l’occurence.
    Ordonné ou conseillé par cette meme France, Bouteflika et son vice ministre se mirent a chasser du Toufik . Inutile de le faire , puisque de son plein gré, ce grand Monsieur, par respect a la tenue et a la hiérarchie militaire, il se retira sans mot dire.
    A l’ecart du systeme , ce grand Monsieur s’est mue dans un silence « assourdissant » pour ne pas mettre l’Algérie dans un tunnel noir sans fin. Maintenant a chacun son point de vue.

    38
    164
      karimdz
      28 juillet 2019 - 13 h 53 min

      Laisse ton sectarisme de côté et cause algérien….

      Tu le défends parce qu il est kabyle comme tu défends les voyous rebrab et Haddad. Je n ai aucun problème à condamner les kouninef said Bouteflika etc.

      Si la France a réalisé une brèche chez nous, c est à cause principalement de ce mediene alias toufik qui agissait dans l ombre et on comprend mieux pourquoi.

      115
      22
        MELLO
        28 juillet 2019 - 15 h 10 min

        Sectarisme ? De quel sectarisme tu parles lorsque d’autres regions d’Algérie criaient en 1949 , wach bihoum zwazwa maa franssa ?
        De quel sectarisme tu parles lorsque Abane Ramdane répondit aux Français «  Non nous voulons l’indépendance de toute l’Algérie » .Eux qui voulaient offrir l’indépendance en 1956 a la wilaya III pour avoir subit des pertes énormes .
        Mais , pas étonnant pour celui qui est ligoté par t marbouta.

        26
        88
          karimdz
          28 juillet 2019 - 22 h 52 min

          Si le colonel Amirouche rahimou Allah revenait il te ferait un sourire kabyle.

          La résistance algérienne ne s est pas limitée à la seule kabylie mais aussi aux Aures, à l Oranie, aux frontières et même dans le sud.

          Cette résistance à été intraitable s agissant de notre intégrité territoriale. Les algériens auraient pu être indépendants en 1960 mais la résistance revendiquer tout le territoire.

          Aujourd hui les sectaires ont le culot de vouloir donner des leçons, alors qu ils déploient un drapeau non national revendiquent l indépendance et flirtent avec les sionistes.

          Autant dire qu il n y a pas photo entre patriotes et sectaires.

          11
          33
          karimdz
          29 juillet 2019 - 6 h 36 min

          Tu seras toujours sectaire et qui plus est révisionniste.

          Le peuple algérien dans son écrasante majorité partout dans le pays aspirait à l indépendance, il y avait des harkis aussi à l est, comme à l ouest comme au nord.

          Tout comme la résistance ne se limitait pas fort heureusement que dans le Djurdjura, mais aussi dans les Aurès, les Hauts Plateaux, l’Oranie, aux frontières et même dans le Sud. Les chouhadas par centaines de milliers, étaient issus de toute l Algérie.

          Et qui aujourd’hui se distinguent des patriotes algériens, qui brandit un autre drapeau que le vert blanc frappé d’un croissant et étoile rouges en son centre, les sectaires, qui pour moi, sont les néo harkis.

          11
          64
          Patriote
          29 juillet 2019 - 18 h 27 min

          À t’écouter mello, y’a que les kabyles qui ont combatu la france coloniale et je te rassure tu n’es pas le seul.abane ramdane a fait son apprentissage politique au PPE qui a été créer par qui ? Je te laisse y répondre ça te permettra de te documenter sur l’histoire de l’algérie !!!!!!!

          3
          32
    Un phénomène en recrudescence
    28 juillet 2019 - 13 h 22 min

    Au Venezuela en janvier dernier un autres Harkis nommé Juan Guaido, chef de file de l’opposition, s’est autoproclamé président par intérim.
    Ce traître est la marionnette de l’oncle Sam.
    Il a pour mission de confié les commandes du Venezuela et de toutes ces immenses richesses à l’Amérique.
    Chez nous nous avons eu depuis la mort de HOUARI BOUMÉDIÈNE ALLAH YARHAMOU.
    Mohamed Médienne aliasToufik.
    Et des comme eux pullulent les pays.

    26
    64
    FAR WEST REPUBLIQUE
    28 juillet 2019 - 13 h 17 min

    Des hauts gradé affairistes,ça n’existe nul par ailleurs sauf aux pays Africains,et en particulier les Nord Africain;attiré par la France et la vie Parisienne;si nos militaires aient se soigner en France,ce n’est jamais gratuit;bientot soixante ans d’indépendance résultat; bilan catastrophique;corruption généralisée; justice aux enchères;hopitaux abattoirs; et cliniques privée racketteuse

    43
    2
    Amin99
    28 juillet 2019 - 13 h 13 min

    Véritable Etat dans l’Etat qui a faillit à sa principale mission, « la défense des intérêts de son pays ». Malheureusement durant le règne de Bouteflika il a failli à ce rôle principal, affaibli, détourné il a servi à défendre des intérêts claniques, autrement on n’en serait pas là aujourd’hui avec toutes ces affaires qui éclaboussent et qui touchent directement des intérêts stratégiques du pays. Pour arriver a cette situation, il faut reconnaître qu’il y’a plus fort que lui et qu’il est temps qu’il se réveille et se restructure en tirant des leçons des erreurs passées.

    A bon entendeur

    24
    3
    karimdz
    28 juillet 2019 - 13 h 00 min

    Mediene est le principal responsable de la corruption en Algérie.

    Celui la même qui se considérait comme ‘rab Djazaïr’.

    C est une très bonne chose que l ANP à repris les rênes.

    61
    72
    Mouloud
    28 juillet 2019 - 12 h 41 min

    Tout ce qu ecrit la presse francaise est parole d evangile! ET NOS JOURNALISTES OU SONT ILS????..a paraphraser cette presse mephitique ou a faire du leche botte au pouvoir..juste pour vendre des journaux de concierges et profiter de la manne de la pub..et qu on ne vienne pas dire qu on insulte la presse algerienne..aucune riposte..ni a la france..ni au maroc..ni a la tunisiz qui devaste notre economie en raflant tout dans nos commerces..que le drs fut faiseur de president..nous aurions aime qu il pourchasse et tue les traitres a la nation les voleurs..et les gros predateurs..et les liquider..israel liquide bien les criminels ss….qu un drs soit silencieux sur le sabotage economique du pays depuis 40 ans..ca merite reflexion…etat dans l etat?..qui ne le sait pas?une lapalissade..sans plus..tout doit changer en algerie.c est encore un 1 er novembre contre la destruction de l etat…
    Au fait..pourquoi la presse ne parle pas des cachotteries entre bensalah et macron en marge des funerailles de essebsi? Qu avait a dire bensalah au president du pays anti algerien?..et pour quelke raison le rencontre t il au moment ou les algeriens rejettent en bloc la presence francaise en algerie?..et ce ne sera surement pas le drs qui repondra..ni toufik..ni tartempion..des qu on larguera les amarres francaises..on verra le bout du chemin..

    16
    17
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 12 h 26 min

    Connerie. bouteflika qui serait contre le drs et ce dernier qui serait contre l’ armée. Le monde des fables….

    14
    4
    Lahouaria
    28 juillet 2019 - 12 h 11 min

    Malheureusement les fantômes sont souvent démasqués par les humains tôt ou tard
    Maintenant il est puni grave de chez grave, il faudrait qu’il demande pardon au peuple algérien car pour avoir trompé peuple algérien, il n’existait pas, en vrai, il s’est juste servi de notre argent comme bon lui semblait en plus il a joué avec les nerfs des algériens pendant un demi siècle. Wesh bih heda, on est des humains avec des qualités et des défauts, on refuse les fantômes en Algérie. On refuse Denia Akhéra car elle se trouve chez Allah et c’est tout!

    11
    6
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 12 h 00 min

    L’Algérie, et son peuple otages des luttes de Clans, d’Interets, d’Oligarches
    Et de Personnes Dominantes, très Influentes, et très Puissantes
    Il faut un Etat de Droits, aux institutions démocratiques, et transparentes
    Il faut un Etat de Justice, de Droits, mais aussi de Devoirs à accomplir
    Dans le respect des lois du pays
    La JUSTICE puissante, au dessus des institutions, au dessus des clans,
    Au dessus des personnes très puissantes, et très redoutables, véritables
    Pouvoirs Parallèles secrets, de l’ombre, de freins, et de contre-poids
    La JUSTICE réhabilitée doit jouer son plein role, de régulation des institutions
    Comme dans un Etat Démocratique Parlementaire, en Europe, aux USA
    Au Canada, en Australie, pour le bien de l’Algérie Démocratique, de Justice, Pacifique, Développée, et Stable….

    18
    4
    « C'est peine perdue"
    28 juillet 2019 - 11 h 23 min

    De son vivant le Président tunisien Bourguiba s’est plaint auprès des nations unies de l’Algérie du Président Boumediene l’accusant d’armer et d’équiper les forces armées de son pays (l’ANP) sans commune mesure, ce qui, selon lui, mettrait en danger les pays voisins de l’Algérie. Pour toute réponse, le Président Boumediene lui a tout simplement signifié : C’est pour mieux défendre l’Algérie révolutionnaire contre les fesse-mathieux. C’est même la raison d’être des Services de Renseignements algériens y compris le DRS héritière de la sécurité militaire dont les missions furent et demeurent justement de protéger l’Algérie de ses ennemis aussi bien extérieurs qu’intérieurs.
    Les Services de renseignements de votre pays valets de l’Oncle Sam n’ont pas ce privilège parfait car sont-ils malades, et imprégnés d’un esprit colonial indélébile. De nos jours n’ont-ils pas hésité à sacrifier même des français, et autres européens dans cette sale guerre dite de quatrième génération qui ronge aujourd’hui le Moyen orient voire le Maghreb.
    Son seul est unique but est de satisfaire les appétits gangréneuses d’une entité sioniste que l’Europe a chassé il y a plus de 75 ans pour l’installer par la force en Palestine. Mais ne continue-t-elle pas cette Europe d’être hantée, soumise au diktat Us, malgré tout, craignant un jour le retour de cette horde sioniste au bercail soit au vieux continent, aux Usa, etc… pour y foutre la pagaille. Les fallacieuses raisons toujours invoquées à ce propos ne passeront plus. La Palestine ne sera jamais une réserve indienne, et les Palestiniens ne seront jamais des peaux rouges.

    30
    10
    ZORO
    28 juillet 2019 - 11 h 16 min

    Quand j ai appris que Toufik n etait qu un mousse sur un bateau qui a accosté en tunisie durant la guerre , j ai compris comment des illetres sont devenus cadres superieurs en Algerie.
    SigneZORO

    35
    15
      Inijel
      28 juillet 2019 - 13 h 51 min

      Mohammed Boukherrouba (Allias Houari Boumediène), lui, n’avait-il pas fait la même Ecole des mousses – première promotion ?

      24
      10
    Rayah
    28 juillet 2019 - 11 h 00 min

    Correction de mon message ‘ l’attaque d’In Amenas 16/01/2013 et non 16/01/2016 ‘.

    6
    7
    Rayah
    28 juillet 2019 - 10 h 54 min

    Toufik ce triste individu collaborait avec les services americains et francais en les prevenant d’attaques terroristes de grande envergure mais il est pourtant incapable d’anticiper l’attaque d’In Amenas 16/01/2016. De par sa position geographique (proximite a la frontiere libyenne), son importance strategique (gas) , son isolement, In Amenas constitue le coin le plus fragile, le plus vulnerable et le plus evident pour toute attaque ennemie. Il suffit d’observer la carte geographique de notre pays, le Sahara en particulier pour realiser que In Amenas constitue le ventre mou de l’Algerie (soft belly).

    51
    20
    Anonimaoui
    28 juillet 2019 - 10 h 48 min

    Sous différentes appellations depuis l’indépendant, les services de renseignements ont servi surtout de gardiens de la grande prison Algérie. Leurs ennemis se sont les Algériens qui ont rejeté la chappe de plomb maintenue sur le peuple algérien par le drs et ses complices, notamment le fln, les partis islamistes, les organisations estudiantines, les partis politiques, certains hauts fonctionnaires, des oligarques et toutes une faune d’opportunistes. Seulement ce drs ne s’est pas limité à garder la prison Algérie il a voulu devenir son propriétaire absolu et exclusif. Le rusé Bouteflika a enfoncé le drs dans la corruption pour mieux le contrer par une mafia maison beaucoup plus efficace. En créant des conflits entre les chefs des institutions de sécurité, le clan Bouteflika est sorti vainqueur et avec lui une mafia vorace et tentaculaire infiltrée dans tous les rouages de l’Etat jusqu’à ce jour. En résumé une mafia en chasse une autre. Et ainsi va l’Algérie. Tant que le drs jouait son rôle de grand geôlier du pays, il était accepté et chouchouté par le pouvoir, surtout sous Houari Boumedienne. Dès qu’il a mué en association de malfaiteurs, sa destruction était facile par une association de même nature.

    23
    38
    Zyriab
    28 juillet 2019 - 10 h 44 min

    Le plus déplorable encore une fois nous attendons que ce soit « Maman « qui nous dévoile ce qui se passe chez nous Ou sont nos journalistes d’investigations ??? Que font nos reporters pour nous informer Le plus incompréhensible c’est « Le Hirrak  » qui demande une libération des médias Mais justement ces médias ne montrent aucune capacité à informer le public Uniquement à ,jouer « Taiebette El Hammam » C’est toujours Paris qui nous donne notre Propre météo. RFI nous informe ou plutôt nous désinforme en nous refilant des fakes news pour nous convaincre que nous sommes toujours des sous développés et que seuls eux détiennent la « VERITE »

    31
    9
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 10 h 34 min

    Croire la presse française ? La blague ! Je les lis pour rire.

    23
    7
    Batata44dz
    28 juillet 2019 - 10 h 32 min

    Cessez de glorifier le DRS ,pourquoi n’avoir pas agit au moment opportun ,une chose importante qui risque de porter prejudice il est temps de prendre en charge des migrants subsahariens et differentes nationalite surtout les marocains qui exercent au noir ….sinon ca va etre la grande pagaille sans hypocrisie ni humanite ni democratie ni tiyawette le seul perdant va etre l’algerien et sa demeure !!!! il est temps d’agir avant l’hecatombe ….Au dirigeant du DRS l’algerien citoyen fait la queue pour un sachet de lait en ces moments ..parler dignite plus que la force …

    12
    5
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 9 h 57 min

    On ne peut que remercier et féliciter Eva Joly pour ses contributions qui dévoilent les saloperies criminelles de la françafrique : placement et soutien de despotes tyranniques et voleurs à la tête des états africains en échange de marchés et de corruption généralisée.
    Tout est dit et désormais on ne se posera plus la question de savoir comment et pourquoi des énergumènes sans foi ni loi et au savoir faire aussi épais que du papier pelure prennent le pouvoir en Afrique et s’y incrustent à vie. Encore merci Eva Joly.

    29
    4
    Rétablir la vérité.
    28 juillet 2019 - 9 h 54 min

    Ce torchon de RFI n’est qu’une insulte au peuple algérien.
    Il n’y a qu’un mot pour qualifier Mohamed Médienne aliasToufik.
    C’est un très grand HARKIS.
    Il est celui qui a permis de créé le FIS pour ensuite le détruire et faire mains basse sur l’Algérie.
    En complicités avec le pouvoir de paris de l’époque et la maison blanche de Washington…

    65
    19
    ABOU NOUASS
    28 juillet 2019 - 9 h 45 min

    Comment cet individu au Q.I pas fortiche, ait pu embrigader, canaliser et régné ainsi durant plus de 20 ans au vu et au su du monde ?

    C’est dire que certaines sphères politiques étrangères y sont pour bcp de ses casseroles.

    Nul n’est prophète en son pays.

    20
    13
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 9 h 10 min

    RFI ne nous apprend rien que nous ne sachions déjà depuis belle lurette, ce qu’elle n’ose pas dire par contre, c’est que c’est ce même général qui a donné, contre l’avis de gens intègres et avisés civils et militaires 4 mandats ( en violation de la constitution ) à celui qui est devenu une espèce de Markos ou de Bébé Doc entouré d’une bande de tontons macoutes.

    24
    7
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 9 h 07 min

    Je souhaite que les prochains gouvernants seront libre de leurs choix pour l’avenir de l’Algérie, que la France ne fasse plus aucune ingérences en achetant des politiques comme cela a été le cas ces deux dernière décennies.
    L’ ALGÉRIE doit revenir à ses enfants qui sont les seules à pouvoir avancé vers un avenir serein.

    Je crois que cette fois-ci la France va complètement disparaitre de l’Algérie, même ses entreprises vont dégager avec, nous n’avons pas besoin de cette bande de voleurs et d’escrocs, qui passent leurs temps à donner des leçons de morale et de pseudo-démocratie

    Avec un peuple aussi éduqué et formé les algériens n’ont pas besoin de cours venant de l’extérieur, les algériens ont leurs propres histoires et grâce à sont passé le peuple va trouver une sortie et cela grâce uniquement à ses enfants d’aujourd’hui.

    20
    6
    Kahina-DZ
    28 juillet 2019 - 9 h 06 min

    Les désires de la France et sa prostituée ( le marrouk) est de voir une Algérie sans les services secrets et
    sans une armée
    Comme si les services secrets français sont des chômeurs qui font la sieste à longueur de journée.
    La logique du colon !!

    53
    11
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 8 h 40 min

    S’il était si puissant, le peuple n’aurait pas subi 20 ans d’errance.

    26
    4
    Moskosdz
    28 juillet 2019 - 8 h 22 min

    La vraie question qui se pose:pourquoi les médias Français s’intéressent-ils uniquement aux services de sécurités Algériens,alors que ce sont ceux du Maroc qui inondent leur pays avec la drogue?.

    44
    11
    M.S
    28 juillet 2019 - 8 h 19 min

    Le général Toufik contrôlait les services de renseignement quand au Sissi Algérien Gaid Salah il contrôle les services de renseignement, la justice, les médias, il s’immisce dans les affaires politiques et la liste n’est pas trop exhaustive!!!!

    134
    89
    Hibeche
    28 juillet 2019 - 8 h 17 min

    Le seul point positif du DRS , c’est sa lutte sans merci contre le terrorisme. Dans un état moderne, un état de droit, leur rôle est l’espionnage et le contre-espionnage pour assurer la sécurité et les intérêts du pays. Au-delà, on l’a vu, ça devient un outil à tuer, un bourreau de tout opposant au pouvoir de l’heure.

    32
    13
    A3zrine
    28 juillet 2019 - 8 h 16 min

    Oui, un puissant service de sécurité utilisé et retourné contre son peuple, un service qui surveille les opposants, les journalistes et écrivains. Jamais ce service n’a arrêté des espions étrangers, à croire que les seuls espions étaient le peuple algérien. Ce service est le mal de l’Algérie , complice de tous les détournements d’argent qui ont appauvrit l’Algérie, …

    33
    10
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 8 h 00 min

    Bouteflika a détruit tous les fondements de l’Algérie.
    L’Algérie est devenue comme une maison sans toit ni porte. Chaque minable se donne le droit de nous examiner sans que nos responsables ne réagissent.

    64
    6
    Anonyme
    28 juillet 2019 - 7 h 54 min

    QU’IL CROUPISSE EN PRISON CES RACAILLES LES DIVISIONNAIRE DU PAYS.DES TRAÎTRES A LA PATRIE.

    47
    13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.