Palestine : un oui écrasant en faveur de la résolution présentée par l’Algérie à l’ONU

ONU AG résolution Ghaza
La résolution a été adoptée par 120 voix pour, 8 contre et 45 abstentions. D. R.

L’Assemblée générale de l’ONU, réunie en session d’urgence, a adopté mercredi à une très large majorité une résolution présentée par l’Algérie et la Turquie condamnant Israël pour les violences à Ghaza et réclamant un mécanisme de protection international pour les civils palestiniens. La résolution a été adoptée par 120 voix pour, 8 contre et 45 abstentions. Seuls l’Australie, le Togo et quatre petits Etats insulaires du Pacifique ont voté aux côtés d’Israël et des Etats-Unis contre la résolution.

Washington avait mis son veto à une résolution similaire au Conseil de sécurité, il y a de cela deux semaines. Peu avant l’adoption, l’Assemblée générale a rejeté au terme d’une longue bataille de procédures un amendement à ce texte introduit par les Etats-Unis pour condamner le mouvement Hamas. Avant la mise aux voix de cet amendement, l’Algérie a soumis une motion de non-décision pour demander à l’Assemblée générale de ne pas se prononcer sur la proposition américaine, estimant qu’elle visait à détourner l’attention de l’Assemblée de son principal objectif, à savoir la protection du peuple palestinien.

La motion déposée par l’Algérie, qui a reçu le soutien de nombreux pays, n’a pas été adoptée. Le décompte final des voix a fait ressortir 59 voix pour, 78 contre et 26 abstentions. Mis ensuite aux voix, l’amendement des Etats-Unis a recueilli 62 voix pour, 58 contre et 42 abstentions, mais a été rejeté par le président de l’Assemblée, car n’ayant pas recueilli la majorité des deux tiers des membres présents et votants, tel que l’exige l’article 48 du règlement intérieur de l’Assemblée générale. Le rejet de l’amendement a été confirmé malgré la motion d’ordre introduite par la délégation américaine.

S’exprimant peu avant le vote, l’ambassadeur d’Algérie auprès de l’ONU, Sabri Boukadoum, a souligné que la situation en Palestine constituait une menace pour la paix et la sécurité internationales. Le bilan des événements à Ghaza, a-t-il relevé, est «dramatique», les femmes, les enfants et les infirmières n’étant pas épargnés. «Israël a odieusement violé les fondements du droit international», a accusé le représentant de l’Algérie, avant d’appeler les Etats membres à faire montre de fermeté et d’appuyer la résolution. «Votez en faveur de la paix, votez en faveur de la stabilité au Moyen-Orient et dans le monde entier», a déclaré l’ambassadeur, avant de conclure son intervention.

Abondant dans le même sens, Riyad Mansour, l’observateur permanent de l’Etat de Palestine, a dénoncé «la mauvaise foi» des tenants d’un amendement qui aurait déséquilibré radicalement la résolution et éloigné l’Assemblée de l’objectif essentiel, qui est de protéger les civils et d’appeler au respect du droit international humanitaire. Le texte adopté condamne Israël pour les violences à Ghaza et préconise l’examen de mesures qui garantissent la sécurité et la protection des civils palestiniens dans les territoires occupés.

A cet effet, la résolution invite le Secrétaire général à examiner la situation qui prévaut à Ghaza et dans les territoires occupés et à soumettre dans un délai de deux mois un rapport comprenant des propositions sur les moyens de garantir la protection des civils palestiniens se trouvant sous occupation israélienne et de créer un mécanisme de protection international. Le texte demande que des mesures soient prises immédiatement pour mettre fin au bouclage et aux restrictions imposées par Israël à la circulation et aux entrées et sorties de la bande de Ghaza, y compris avec l’ouverture durable des points de passage vers la bande de Ghaza, pour l’acheminement de l’aide humanitaire et la circulation des marchandises et des personnes.

Outre la demande pour la fourniture d’une aide humanitaire immédiate et sans entrave à la population de Ghaza, le projet de résolution encourage l’adoption de mesures concrètes dans l’optique d’une réconciliation interpalestinienne, y compris à l’appui de l’action de médiation entreprise par l’Egypte, en vue de réunifier la bande de Ghaza avec la Cisjordanie sous l’autorité d’un gouvernement palestinien légitime. La résolution demande aussi aux parties et à la communauté internationale de redoubler d’efforts afin d’instaurer les conditions nécessaires au lancement de négociations crédibles sur toutes les questions relatives au statut final pour mettre fin à l’occupation israélienne et parvenir à une paix juste, globale et durable.

Au moins 129 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis fin mars, la majorité le long de la ligne de démarcation.

R. I.

Comment (7)

    Les Égarés
    16 juin 2018 - 9 h 34 min

    Oui c’est une victoire Diplomatique pour la Palestine par l’Algérie..un Oui flagrant..aussi flagrant que le Crime contre l’humanité de Nethaniaou Sionisme Israël sur les civils Palestiniens …Mais sur le Terrain le Bouc Nethaniaou fait ce qu’il veut car des Chèvres parmis les Dirigeants ou Rois Arabes lui on fait Allégeance…Donc le Bouc entouré de ces Chèvres , petarade sans crainte d’être déloger ou délocaliser de son Harem..Béee Oui….le Problème est le Harem de Nethaniaou qui a des Chèvres à son service….toutes dévoués à lui…la Pire est la Chèvre Saoudienne…L’Algérie est anti sioniste et pour le Droit et la Justice du Peuple Palestinien. .Et tampis pour le Bouc Nethaniaou e Sioniste et son Harem de Chèvres Arabes et Occidentales .




    0



    1
    TARZAN
    16 juin 2018 - 7 h 42 min

    la diplomatie algérienne est très respectée et écouté. le monde entier sait que la voix de l’algérie est juste, respectueuse de la dignité humaine et courageuse! maintenant il faut accélérer l’indépendance du sahara occidental, la dernière décision européenne permettant au maroc d’exploiter scandaleusement et concrètement les ressources des sahraouis, puis du PUR bla bla habituel aux sahraouis pour maintenir le statu quo actuel de cessez le feu qui arrange le maroc, l’espagne et la france («l’Union soutient pleinement les efforts du secrétaire général des Nations unies et son envoyé personnel en vue d’aider les parties à parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui prévoirait l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental dans le cadre d’accords conformes aux principes et objectifs de la Charte des Nations unies».° DES MOTS POUR ENDORMIR LES SAHRAOUIS. LE TEMPS JOUE CONTRE LES SAHRAOUIS




    1



    1
    Les Égarés..
    15 juin 2018 - 21 h 58 min

    Normalement on connaît le Droit et la Justice par Allah et non par les Hommes…cependant des États prétendument Musulmans délaissent le doit et la Justice et suivent l’hypocrisie d’un Droit dicté par les Hommes..en celà la soumission de certains dirigeants ou Roi Arabes dit Musulman au dictat Sioniste USA Gb Israël..tel que Saouds Wahabisme , Maroc , Égypte , Jordanie , Qatar , Soudan , Bahreïn…qui préfèrent la protection du Régime Bannanier USA à celle de Allah qui dit bien « Craignez Moi « et ne pliez pas devant les mécréants..et vous serez gagnants…Regardez l ‘exemple de l’Algérie et du Peuple Algérien face à une Super Puissance coloniale




    0



    2
    1commentaire
    15 juin 2018 - 0 h 16 min

    Ou sont les musulmans je vois rien à l’horizon disparue !!!…




    5



    0
    LE NUMIDE
    14 juin 2018 - 22 h 03 min

    la Palestine ne sera libérée du joug Sioniste ni par l’ONU , par l’Algérie , ni par les républiques arabes en ruine , ni par l’Iran menacée dans son existence ni par les masses de musulmans wahabisées jusqu’au délire et la sénilité … Tout ça c’est du Festi devant la toute puissance de l’Ordre Sémitique du monde arabo-juif , israelo-saoudien et wahabo-sioniste parrainé par les USA et les etats d’Europe Occidentale sous la tutelle juive .. Les palestiniens n’auront leur etat et leur indépendance que dans le cadre de la révolte des nations Goys et Aadjams contre l’ordre Sémitique du monde et le démantèlement des théocraties israéliennes et saoudiennes … la libération de la Palestine Cananéenne est intimement liée au sort des peuples Goys face à l’Ordre Sémitique impérial du du monde parrainé par les armées anglo-saxonnes .. la révolution Spenglerienne mondiale des peuples Goys et Aadjams prendra le temps qu’il faudra mais les prémices de la prise de conscience sont là : le réveil des berbères d’Afrique , la résistance des Perses , le retour des Russes , des Hindous et des chinois , la montée des nationalismes aryens en Europe occidentale .. Les Totems sémitiques et leur Tabous doivent trembler ! l’Humanité ira vers sa libération et vers la paix universelle




    10



    4
    johnny
    14 juin 2018 - 19 h 45 min

    Plus vite on fera mieux ce sera , il faut d’urgence envoyé une force d’interposition à Gaza et dans la Cisjordanie, au moins ainsi Israël sera en sécurité et les Palestiniens épargnés.




    7



    4
    Mme CH
    14 juin 2018 - 17 h 15 min

    Une dure bataille gagnée par l’Algérie à l’ONU…C’est un bon point pour la diplomatie algérienne…mais la guerre avec les sanguinaires et leurs adeptes n’est pas finie…! Hé oui, quand il n’y a pas de veto, les choses deviennent plus claires…8 voix contre seulement (Togo et Australie..???)..Les USA et ladite Israël sont dénudés…quelle honte..!
    On va voir comment que le S.G de l’ONU va réagir et voir si l’ONU sert encore à quelque chose, sinon ils feront bien de tout emballer et quitter la scène, car le cirque n’a que trop duré…!




    16



    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.