Madjer sera convoqué cette semaine pour se faire signifier son limogeage

EN Madjer
Vers la fin de l'ère Madjer ? New Press

Par Kamel M. – Le sélectionneur national Rabah Madjer sera convoqué cette semaine par le président de la Fédération algérienne de football (FAF) pour lui signifier la fin de sa mission à la tête des Verts. Le quotidien arabophone Ennahar, qui rapporte l’information, croit savoir que les jours du successeur de l’Espagnol Lucas Alcaraz sont comptés et que de nombreux noms sont évoqués pour son remplacement.

De nombreux médias spécialisés ont tenté de faire pression sur la FAF pour faire appel à nouveau à l’ancien sélectionneur bosniaque Vahid Hallilhodzic, mais ce dernier semble avoir décliné l’invitation ou n’aurait, peut-être, d’ailleurs, jamais été contacté par la Fédération algérienne. L’évocation de son nom pourrait, en effet, n’avoir été qu’une tentative d’influencer Kheïreddine Zetchi dans son choix du futur coach des Verts.

L’ancien international Rabah Madjer avait mal démarré sa mission. Dès les premiers jours de sa désignation contestée par de nombreux sportifs et journalistes du domaine, l’ex-sociétaire du FC Porto avait montré des signes de fébrilité à l’égard de la presse qui avait contesté le choix de la FAF. D’aucuns avaient compris dès le départ que la mission était trop lourde pour Rabah Madjer et que l’équipe nationale, qui a réalisé des résultats surprenants ces dernières années, allait forcément connaître une chute vertigineuse avec l’avènement d’un novice à sa tête, plus enclin aux commentaires – sur les plateaux de télévision – et aux affaires – son image est utilisée comme icône par différentes marques commerciales.

L’affaire du terrain que le wali d’Alger a cédé à l’entraîneur-businessman a achevé d’écorner son image auprès de l’opinion qui y a vu un passe-droit. «Quant aux défaites successives essuyées sous sa conduite, il n’est même pas la peine de les commenter», ironisent les supporters des Verts.

K. M.

Comment (24)

    fadel
    19 juin 2018 - 17 h 34 min

    en tant que joueur il a ete exceptionnel mais in s improvise entraineur ou selectionneur surtout quand on pas les diplome requis. lz faute a qui? a la faf et sa tuelle aucun politique a long terme. que dew plans foireux a quand un plan etale sur le long terme a quand une politique de développement pour le foot algerien a quand les assises de foot algerien aucun projet que bricolage car des dirigeant intervantionistes des clubs sans domiliations pas de cetre de formation pqs centre de detection. autant arreter la les.lamentation sir l etat du foot algerien car la liste est longue a souhait

    karimdz
    18 juin 2018 - 20 h 43 min

    Il est clair que Madjer n était pas l entraineur tant attendu, et qu il a fait pire que mieux. L auteur de la talonnade contre le bayern, s’il a dans le passé, connut une heure de gloire, n est pas aujourd’hui à la hauteur pour diriger l équipe nationale. Qui plus est, il s est distingué de ses prédécesseurs, par ses maladresses répétées en terme de communication. Ceci dit, il n est pas le seul responsable mais il porte une lourde responsabilité. Il faut aussi faire en sorte que l esprit d équipe règne parmi les joueurs, chacun ne doit pas la jouer personnel, c est un jeu d équipe, et disciple, sans stratégie, il n y a pas de victoire.

    6
    1
    DYHIA-DZ
    18 juin 2018 - 14 h 14 min

    Madjer n’est pas la vraie cause de la dégringolade de notre EN, c’est tout le système de la FAF qu’il faut revoir.

    En plus, Il ya une certaine presse qui fait tout pour détruire l’EN. Il faut commencer par enquêter qui sont ces journalistes à gage dont la mission est de détruire l’EN.

    10
    2
    pomme
    17 juin 2018 - 19 h 21 min

    Au lieur d’apprendre à jouer au football, les algériens passent leur temps à virer et chercher des entraineurs

    17
    1
    Anonyme
    17 juin 2018 - 19 h 08 min

    On est pas sortie de l auberge.arretez de nous reparler de ce « Gar ». On a donnez les commandes d un bateau à une personne qui ne sait même pas tenir une boussole.Comment voulez ne pas être désespéré quand dans un pays comme le nôtre , nous élevons à un niveau des gens qui ne savent ni lire correctement , ni parler intelligemment, pour ce qui est d écrire je ne sait pas , mais ça doit être pire.est ce que l Algérie n a eu sur cet énergumène comme footballeur . Ou est Assad, Dahleb, Oufjani , Belloumi, et j en’passe. A ma connaissance , ce joueur nous a quand même pas ramener une coupe du monde quand meme. Pour et moi et beaucoup de nos compatriote ici, ce n est qu un charlatan , un ignorant sans plus.

    21
    5
    Ashtough
    17 juin 2018 - 19 h 01 min

    On est pas sortie de l auberge.arretez de nous reparler de ce « Gar ». On a donnez les commandes d un bateau à une personne qui ne sait même pas tenir une boussole.Comment voulez ne pas être désespéré quand dans un pays comme le nôtre , nous élevons à un niveau des gens qui ne savent ni lire correctement , ni parler intelligemment, pour ce qui est d écrire je ne sait pas , mais ça doit être pire.est ce que l Algérie n a eu sur cet énergumène comme footballeur . Ou est Assad, Dahleb, Oufjani , Belloumi, et j en’passe. A ma connaissance , ce joueur nous a quand même pas ramener une coupe du monde quand meme. Pour et moi et beaucoup de nos compatriote ici, ce n est qu un charlatan , un ignorant sans plus.

    9
    2
    BabElOuedAchouhadas
    17 juin 2018 - 18 h 09 min

    Tout le monde sait que les saboteurs de notre Équipe Nationale sont par ordre d’importance,
    Le drame est qu’ils ont fait tout cela pour rendre service au Makhzen et à Momo6.

    19
    14
    ON ATTENDS QUOI ???
    17 juin 2018 - 16 h 01 min

    Avec les millions d’entraineurs étrangér qui sont venu entrainer (ou encaisser leur gros chèque) l’équipe national je pense que le problème est ailleur voir les journalistes Marocains infiltrés en Algérie ou voir le sérieu dans le choix des recrus Algériens. Moi je suis pour une équipe Algérienne résident en Algérie et entrainer dans les hautes montagne d’Algérie par un vrai entraineur BRÉZILIEN !! Et vous y verrer la différence.

    12
    18
    Anonyme
    17 juin 2018 - 15 h 47 min

    MADJER n’est pas le seul responsable de ce sabotage !!!

    24
    5
      Par Contre
      17 juin 2018 - 18 h 37 min

      @Anonyme
      17 juin 2018 – 15 h 47 min
      MADJER n’est pas le seul responsable de ce sabotage !!!
      ——————————————————————
      Par contre, il a accepté tout seul d’avoir une équipe de Cheveux Teints, il lui eut été plus profitable de réclamer une équipe féminine, lui qui fut viril contre l’Allemagne, faut croire que L’Argent peut modifier même le sexe, même l’âme !!!

      20
      5
    Anonyme
    17 juin 2018 - 15 h 26 min

    ce n’est pas dans la culture de ce pays,quand un individu essuie des echecs dans tous les domaines de partir de lui meme,il attend toujours d’etre mis a la porte ou quand l’heure de la retraite sonne

    28
    1
    archer31
    17 juin 2018 - 12 h 52 min

    Comme c’est facile de dégommer les entraîneurs bons ou mauvais sans rendre de compte (culture très répandue chez nous).
    C’est au président de la FAF d’assumer ses mauvais choix et payer de sa poche les indemnités de licenciement car l’argent de la FAF appartient à tous les algériens.

    38
    2
      DANIDANA
      17 juin 2018 - 15 h 41 min

      BIEN VU Archer31 C’EST INJUSTE DE NE PAS SANCTIONNER LES VÉRITABLES FAUTIFS INSTIGATEURS DE TOUTE CETTE ANARCHIE DANS LAQUELLE PATAUGE NOTRE SPORT ROI.
      LA SOLUTION NE PEUT QU’ÊTRE RADICALE. POUR CELA UN COURAGE POLITIQUE DOIT ÊTRE DE MISE SINON ON RECULERA TOUJOURS. JE PROPOSE UNE ESQUISSE DE CETTE SOLUTION: 1- ARRÊT DES DEUX CHAMPIONNATS D1 ET D2 PENDANT 5 ANNÉES
      2- OBLIGATION À TOUT CLUB DE CES DEUX DIVISIONS D’AVOIR UN STADE AUX NORMES INTERNATIONNALES
      3- UN CENTRE DE FORMATION DE JEUNES FONCTIONNEL EST UNE CONDITION POUR FAIRE PARTIE DE CES DEUX DIVISIONS.
      4- TOUT RESPONSABLE (ENTRAÎNEUR, FORMATEUR, GESTIONNAIRE ET AUTRES DIRIGEANT) DOIT UN DIPLÔME UNIVERSITAIRE DANS SON DOMAINE.
      IL Y’A CERTAINEMENT D’AUTRES POINT SOULEVER MAIS JE PRÉFÈRE LAISSER LES SPÉCIALISTES DONNER LEUR AVIS.
      BASTA, ASSEZ, BARAKAT MINE EL BRICOULADJE !!!

      10
      5
    le niveau
    17 juin 2018 - 12 h 30 min

    allo allo je ne demissionne pas

    28
    1
    Hamid
    17 juin 2018 - 11 h 34 min

    I was really sad when we didn’t qualify for the tournament in Russia .Having said that , I will derive a quick definition of what a national football team manager is from my teaching experience .In my opinion , a successful manager is both good ( good communicator with the media , organisation and selection of players , dynamism and enthusiasm , analytical approach , instrucror -players interaction , instructor – individual player interaction ) and effective ( winning matches ) but unfortunetly, Mr Madjer didn’t display any of these characteristics as manager of les Fennecs and I’m glad he has to go .As always tahia ElDzair !

    5
    15
      Anonyme
      17 juin 2018 - 19 h 53 min

      Come on!

    Gatt M'digouti
    17 juin 2018 - 10 h 47 min

    La multinationale  » Trust FAF Company  » va encore puiser dans ses revenus personnels pour récompenser le lauréat de la symphonie en 3 temps et 4 mouvements : la valse des entraineurs !
    Pour maintenir les amateurs de Football en mode semi overdose il est plus que normal de changer cinq entraîneurs en trois ans, soit après le départ de Halilhodzic au lendemain du Mondial 2018: Gourcuff (20 mois dont quelques mois au Canada faisant des conférences et payes par le Trust), Neghiz (2 mois d’intérim), Rajevac (3 mois), Leekens (3 mois) et Alcaraz (6 mois) se sont succédé à la barre technique des Verts.
    Selon quelques indiscrétions, à vérifier bien sur, bien entendu, évidemment , il est parait il que ce dernier ( l’espagnol) aurait exigé la perception de l’intégralité des ses indemnités, qui est de l’ordre de 21 mois jusqu’au mois de juillet 2019.
    C’est un total de 1 260 000 euros auxquels il faudrait ajouter les indemnités de ses deux adjoints, qui sont de l’ordre 5 000 euros pour une durée de 21 mois, soit un total de 210 000 euros. Ainsi, pour seulement Alcaraz et son staff, ce sera 1 470 000 euros que la Fédération se verra contrainte de payer dans le cas où un accord ne sera pas trouvé.
    Il y a eu Gourcuff, le successeur de Halilhodzic, qui avait perçu deux mois de salaire (environ 110 000 euros) alors que c’est lui qui avait demandé de partir, puis Rajevac auquel on dû payer 80 000 euros pour une séparation sans encombres après avoir été débarqué par les joueurs, et Leekens, qui a perçu 35 000 euros l’équivalent d’une mensualité. La FAF a perdu 1 700 000 euros en moins que trois ans, c’est-à-dire environ 23 milliards de centimes.
    Le citoyen lambda lui se voit imposer des taxes farfelues et même se voit acquérir un véhicule monté en Roumanie et dont le montage des pneus a été réalisé par l’autre  » Trust Vulcain Cars  » vendu au double du prix d’un authentique véhicule de « race ».
    Madjer; malin ne va pas démissionner et va insister pour driver l’EN pour la CAN du moment que le groupe des éliminatoires CAN 2019 (Togo, Bénin et Gambie) est le plus faible groupe depuis que le football est né et que pour le 1/10 ieme de son salaire je peux qualifier l’Algérie tout en restant dans mon salon.
    C’est pour cette raison que le peuple est démotivé, que la société civile est livrée a elle même, pas de civisme pas d’hygiène et ne croit nullement aux discours politiques émanant de qui que ce soit.
    Bien sur, les intégristes et les séparatistes vont s’engouffre et se délecter avec volupté dans cette faille.

    29
    3
    Lghoul
    17 juin 2018 - 9 h 31 min

    Il a voulu son lopin de terrain et il l’a eu avec les frais pour le developper sous forme de « compensation » en moins de 12 mois. Qui fera mieux ? Pendant ce temps, l’Algerie a atteind la 66 aieme place. Qui fera mieux et qui gagnera mieux en un tel temps si court ? Le pays des vaches grasses et des charlatans. Belahmar est d’ailleurs devenu milliardaire.

    41
    4
      Le Patriote
      17 juin 2018 - 16 h 01 min

      on savait que « el ghoul » était une créature monstrueuse inventée pour faire peur aux enfants. Maintenant avec ton commentaire nous le découvrons sous une forme canine qui aboie avec la meute immonde qu’on a lâché sur c e patriote dès le soir de sa nomination. Cette histoire nous rappelle le sort funeste de Boudiaf qu’une conspiration de ch…s est allé chercher du fond de sa briqueterie de Meknès pour commencer l’odieuse campagne orchestrée le soir-même de son atterrissage à Alger jusqu’à son assassinat à Annaba.
      Pour madjer, qu’on ne s’y trompe pas; Zerchi n’est qu’un maillon du complot, un personnage visible d’un casting de théatre d’ombres. Si Zetchi va « convooquer Madjer » c’est que lui-meme l’a été (convoqué) par ses maïtres, ceux-la même qui l’ont placé à la tête de la Faf avec la principale feuille de retoute qui vient de dérouler devant nous: servir de supplétif aux Marocains. Et l’objectif de cet objectif est de, à terme, transformer notre pays en vassal de ce pays vassal du sionisme. Mais parodions la célèbre complainte du regretté Ahmed Wahby sur Oran.
      Dzaïr, Dzaïr
      Raho mennek
      Ness ch’tara.
      S’il était encore de ce monde, il aurait complétée et actualisée par cs deuxe vers:
      == Gabdhok oua khlaouek
      == S’hab ech Ckara

      9
      14
        Lghoul
        18 juin 2018 - 16 h 28 min

        @Le Patriote – Si tes dires ont une logique, j’accepte la théorie du complot. Je n’aboie jamais mais j’accepte mes erreurs quand car sans faire d’erreurs on n’ évolue jamais pusiqu’on persistera dans notre aveuglement. Dans mon post je me suis concentré sur l’entraineur seul, pas sur ceux qui l’entourent. Pour ce qui est de notre football, l’Algerie a bien tenu la dragée haute durant la décennie noire et le terrorisme devant des équipes plus solides que celles qu’elle a rencontrées sous Madjer. La piste marocaine est interessante et n’est pas impossible. Une bonne idée je l’avoue et je suis sérieux car même le foot n’est pas épargné. Sabotage sur toute la ligne et de fond en comble. Possible.

    Dias
    17 juin 2018 - 8 h 53 min

    Cet homme qui fut une gloire du football algérien il y a plus 35ans, n’a pas le niveau technique du football d’aujourd’hui et je suis sur qu’il n’est pas diplômé comme doit être tout entraîneur.
    Au lieu de se rendre à l’évidence avec des résultats catastrophiques et de partir ce monsieur a décidé de rester et même de demander des dédommagements!!!!!
    J’ai vraiment honte, car grâce à des énergumènes de cette espèce le sport et les jeunes sportifs algériens ne pourront jamais atteindre les meilleures nations du monde, on va toujours se contenter de bricolages à deux centimes.

    40
    Far-West-Republic
    17 juin 2018 - 8 h 38 min

    Monsieur,Madjer vous auriez pu rester propre et gravé votre nom a jamais dans l’histoire de notre Algérie;ils vous ont tendu un piège dans lequel vous etes tombé;depuis quand ce régime aime les héros de notre pays; l’exemple l’humiliation quotidienne de nos Chahid et vrais Moudjahid;par les réhabilitations des traitres et les ennemis d’Algérie;nos tetes pensante et instruite chassés hors du pays,notre richesses piliers et placés chez l’ennemi; notre équipe nationale a signé sa mort lorsque a fait tremblé le champion du monde en titre;et fort possible le prochain sélectionneur sera Français

    35
    11
      Gatt M'digouti
      17 juin 2018 - 14 h 03 min

      @ Far-West-Republic
      Bien vu ! déjà le bendir est entrain de se réchauffer par les sbires d’El Hadj pour chercher des poux sur la tête du serbe Vahid Halilhodzic, soit disant qu’il n’est pas facile à gérer et optent pour le fossoyeur des verts, Gourcuff qui a le culot de répondre qu’il n’est pas libre puisqu’il vient de signer un contrat avec le club qatari d’El Gherrafa!
      Le monde à l’envers ! entre un coach qui vient de qualifier le Japon en coupe du monde 2018 et un ancien entraineur de Rennes licencié en novembre 2017 et futur entraineur d’un club bédouins, le choix normalement ne se pose pas pour peu qu’on a l’amour d’un pays et comme dit l’adage : quand on aime on ne compte pas !
      A vous Messieurs de la FAF ! faites ce que vous voulez avec les clubs c’est votre problème, par contre l’EN appartient a tout un peuple ! vous n’avez pas le droit de jouer avec l’emblème et l’hymne national ! et si vous voulez tâter le degré d’ estime et de confiance qu’on vous accorde, venez parler au peuple au stade du ……..5 juillet ! stade qui porte bien son nom !!!!

      16
      3
    PREDATOR
    17 juin 2018 - 8 h 38 min

    Et combien va til être dédommager pour rupture de contrat par la partie opposée
    Les opportunistes en Algérie on deviennent milliardaires en un temps record
    Pauvre bled

    41
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.