BAC : l’internet suspendu pendant la première heure de chaque épreuve

BAC Internet
A l'intérieur , les téléphones confisqués, et à l'extérieur l'internet coupé. New Press

Le service internet sera suspendu pendant la première heure de chaque épreuve tout au long du déroulement de l’examen du baccalauréat qui débutera mercredi, indique mardi l’opérateur public Algérie Télécom.

La même source précise que cette suspension concerne aussi bien les clients résidentiels que les opérateurs de télécommunications, à l’exception des opérateurs économiques disposant de liaisons spécialisées, assurant un service d’intranet.

«Conformément aux instructions du gouvernement visant à assurer le bon déroulement des épreuves du baccalauréat de la session juin 2018, et suite à la demande formulée par le ministère de l’Education nationale, Algérie Télécom tient à informer son aimable clientèle que le service internet sera suspendu pendant la première heure de chaque épreuve, tout au long du déroulement de l’examen prévu à partir de mercredi 20 juin 2018», précise la même source.

«Cette suspension concerne aussi bien les clients résidentiels que les opérateurs de télécommunications, à l’exception des opérateurs économiques disposant de liaisons spécialisées, assurant un service d’intranet», souligne Algérie Télécom.

Aussi, suivant le planning des épreuves communiqué par le ministère de l’Education nationale, les horaires de suspension du service internet seront comme suit :

Mercredi 20 juin : de 8 h 30 à 9 h 30 ; de 11 h 30 à 12 h 30 et de 15 h à 16 h.

Jeudi 21 juin : de 8 h 30 à 9 h 30 et de 15 h à 16 h.

Samedi 23 juin: de 8 h 30 à 9 h 30 et de 15 h à 16 h.

Dimanche 24 juin : de 8 h 30 à 9 h 30 et de 15 h à 16 h.

Lundi 25 juin : de 8 h 30 à 9 h 30 et de 15 h à 16 h.

R. N.

Comment (5)

    Anonyme
    20 juin 2018 - 0 h 00 min

    La ministre a bien raison (les 02 d’ailleurs) qui donnent du fil à retordre à ceux qui veulent du « bien » à l’Algérie.




    1



    3
    Anonyme
    19 juin 2018 - 22 h 06 min

    Dommage que le ridicule ne tue pas !




    6



    1
    Anonyme
    19 juin 2018 - 21 h 44 min

    Suspendre internet pendant le bac,voilà le genre de débilité qu’on produit, reste plus qu’a l’exporter c’est vraiment du n’importe quoi.




    4



    1
    le niveau
    19 juin 2018 - 20 h 15 min

    pourquoi pas du 20 juin au 25 juin chômée et payée dans toute l’algerie ?juste une suposition pour le tres tres bon deroulement du bac et y’aura aucune faill




    4



    1
    MELLO
    19 juin 2018 - 20 h 01 min

    Internet suspendu pendant la première heure des épreuves du BAC, voilà ce qu’on appelle  » incapacité d’organiser un examen  » . Madame la Ministre aurait dû demissionner et faire de meme des membres de la commission d’organisation de cet examen. Cette coupure aura certainement des dommages collatéraux sur le quotidien des citoyens . Devant cette incapacité, l’armée se devait de prendre en charge toute l’organisation de ces épreuves. Nous sommes persuadé que seule l’armée et son organisation peut sauver ce pays de toutes les dérives.




    5



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.