Fermées pour restauration : réouverture prochaine des Arènes d’Oran

Arènes Eckmül réouverture
Les Arènes sont restées fermées au public pendant des décennies. D. R.

Situées à Eckmühl, Les Arènes, un joyau architectural réalisé au début du XXe siècle, sont restées fermées au public pendant des décennies. Ce site historique unique en Algérie était dédié à l’origine à l’accueil de courses de taureaux, l’influence culturelle hispanique étant vivace dans l’ouest du pays. D’un diamètre de 210 mètres, d’une superficie de près de 5 000 m2, elles peuvent accueillir 10 000 spectateurs.

Ces Arènes, qui ont fait l’objet de travaux de restauration et de réhabilitation qui ont duré 9 ans, seront rouvertes au grand public ce mois de juin, a annoncé Abderrahmane Belabbès, directeur de l’établissement public qui gère le parc d’attractions d’Oran.

Les différentes directions de la wilaya d’Oran (culture, éducation, sports, action sociale, Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés…) sont mises à contribution pour élaborer le programme d’activités et de manifestations qu’accueillera ce site.

Les Arènes d’Oran ont été le théâtre de plusieurs spectacles de tauromachie à l’époque coloniale, animés par des matadors célèbres. Elles ont accueilli de nombreuses manifestations culturelles, artistiques et sportives. Jusqu’à sa fermeture en 2009 en raison des travaux de réhabilitation, ce site abritait les bureaux administratifs de l’office communal des sports, d’associations sportives et servait de dépôt pour les Douanes.

Les Arènes d’Oran abriteront certainement surtout des manifestations sportives, car la proximité de la mosquée Emir-Khaled risque de desservir leur vocation culturelle.

R. C.

Comment (4)

    Le Patriote
    22 juin 2018 - 17 h 15 min

    Les autorités de la ville avaient prévu pour l’inauguration de ces arènes de donner un vrai spectacle de tauromachie. Des toreros (ouled flen ou felten, apparentés fln) sont déjà en formation en Espagne. Le sponsor de cet événement culturel é »tait L’Bouchi, l’importateur de viande du Brésil qui devait noyer le marché algérien de viande pendant le ramadan mais la cargaison s’est avérée être de la coke. L’enquête qui est- en cours commence à révéler ses secrets. Et des sources bien renseignées (et bien intentionnées) laissent déjà fuiter que L’Bouchi prévoyait de ramener des taureaux vivants mais bourrés à bloc de poudre blanche. Ces bovins devaient alors dès leur arrivée à Oran prendre des laxatifs puissants avant d’entrer dans l’arène et finir aux abattoirs. L’opération ultra secrète, comme dans les films sur Pablo Escobar était baptisée: BULLSHIT

    2
    2
    Cheikh Hamdane
    22 juin 2018 - 15 h 33 min

    D’abord il faut enquêter pourquoi à chaque fois on déclare une réfection de ces arènes sans aucune activité. Ces arènes n’ont jamais servies à une activité depuis 1962, sauf quelques jours de soirées artistiques.
    Faire venir les Espagnols jouer du taureau ce n’est pas une mauvaise idée. Au contraire c’est un grand pas vers l’importation du tourisme. L’ex wali d’Oran nous a formulé cette initiative.

    3
    2
    Slam
    21 juin 2018 - 22 h 09 min

    « la proximité de la mosquée Emir-Khaled risque de desservir leur vocation culturelle. »
    Tout est dit : Là où la religion domine, la culture meurt. Terrible.

    10
    6
    LeilatElKadr
    20 juin 2018 - 23 h 41 min

    Les élus oranais sont dynamiques,aiment leur ville.C’est une merveilleuse initiative que de réhabiliter ce site historique.Mais il y a un HIC.
    Ce site est à proximité d’une mosquée.Il y a fort à parier que les islamistes qui sont réfractaires à tout ce qui se rapportent au divertissement,à la culture autre que religieuse feront tout pour tuer dans l’oeuf cette belle initiative,étant donné qu’actuellement
    dans notre pays,les officiels qui nous gouvernent ,et je ne sais pour quelle raison objective,ménagent leur sensibilité et les prennent avec des pincettes .Wait and see

    21
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.