Gaïd Salah loue les prouesses exceptionnelles des forces de l’ANP

ANP, Cadets de la Nation
Des Cadets de la Révolution à nos valeureux Cadets de la Nation, futurs piliers de l'ANP. D. R.

Par Hani Abid – A quelques jours de la célébration du 56e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense, a mis en avant, lors de sa visite ce samedi 30 juin 2018, à l’Académie Militaire de Cherchell, les prouesses exceptionnelles des forces de l’ANP.

Le chef de l’état-major qualifie de «remarquable» l’exploit réalisé par les écoles des Cadets de la Nation, «tant pour l’engouement, sans équivalent témoigné chaque année par de nombreux parents pour offrir à leurs enfants la chance de s’honorer de rejoindre les rangs de l’Armée Nationale Populaire (ANP), que pour ces cadettes et cadets qui couvrent aujourd’hui tous les niveaux d’enseignement, et qui enregistrent des résultats exceptionnels, aussi bien lors des examens du brevet, que pendant les épreuves du baccalauréat, et même au niveau de l’Académie militaire de Cherchell et toutes les autres écoles supérieures». Le chef de l’état-major se dit «fier» de ces résultats qui «prouvent l’efficacité de ce cursus, le bon emploi des facteurs de sa réussite et la réunion de toutes les conditions favorables, de vie et d’enseignement, aux normes de prise en charge adéquate de nos enfants cadets, filles et garçons».

Le vice-ministre de la Défense affirme que cela n’est pas tombé du ciel. C’est, selon lui, « une attention particulière qui a produit, comme je l’ai dit avant, des prouesses exceptionnelles, voire impressionnantes, notamment en termes de niveau des promotions sortantes, de facilité d’adaptation, de flexibilité et de capacité de joindre la vie professionnelle militaire à la pratique scientifique».

Le chef de l’état-major défend ainsi ces écoles, parfois critiquées pour la rigueur qu’elles imposent à des enfants. «Ces résultats prouvent à qui le souhaite, que leur choix de ce parcours scolaire et professionnel futur, est un choix qui découle des spécificités de notre société et de notre capital historique, où les Cadets de la Révolution d’hier ont trouvé leur voie, et ont concrétisé leurs aspirations», souligne encore le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah. «Alors les Cadets de la Nation d’aujourd’hui trouveront tous le soutien pour atteindre leurs ambitions scolaires, leur garantissant un avenir professionnel florissant, et leur accordant, par ailleurs, l’honneur d’être au service de leur armée et de leur Nation. Telle est la finalité ultime qu’on peut espérer dans une carrière professionnelle», assure-t-il.

Le vice-ministre de la Défense affirme que l’état-major de l’ANP œuvre et veille à imprégner à son élite militaire le principe que les efforts ne sauraient aboutir sans être unifiés, organisés et complémentaires. «Ceci est un principe général qui s’applique sur tous les domaines, dont les études, la formation et l’enseignement, ainsi, les vertus de la coopération se dévoilent comme étant un impératif que le système de formation doit satisfaire, comme je viens de le dire, en enracinant ces principes et en faisant ressortir leur extrême importance dans le travail collectif, dont les objectifs sont partagés et unifiés», soutient le chef de l’état-major qui a beaucoup insisté sur la pensée positive, comme étant le déclencheur qui impulse la motivation et qui mène vers le succès».

H. A.

 

Comment (5)

    Anonyme
    1 juillet 2018 - 23 h 54 min

    L’ académie militaire de Cherchell a toujours eu une excellente réputation depuis sa création.( Depuis 63, école militaire, puis académie interarmes). Les élèves officiers y reçoivent une formation de très haute qualité à tout point de vue. Ces futures officiers universitaires méritent pleinement le vibrant hommage que général Gaid Salah vient de leur rendre à travers son discours.
    Petit coucou à Cherchell,la jolie petite ville coquette de mon enfance,et aux Cherchellois.




    65



    0
    SPARTE !
    1 juillet 2018 - 5 h 40 min

    @ »Le chef de l’état-major défend ainsi ces écoles, parfois critiquées pour la rigueur qu’elles imposent à des enfants.
    ——————————————————————————————————————————————-
    Nous y voilà ! El Jazaïr vit un moment CRUCIAL, gravissime, elle est face à un destin qui lui crie le choix définitif entre s’engager vers le haut ou aller vers les affres du bas. Tout ce qui vient d’être vécu était à vivre pour charger les batteries. Ma génération a pour vocation de passer Le Flambeau non à des Algériens efféminés, trompés, fourvoyés par le narcissisme amené par ce temps du selfie, mais à ceux qui sont pris en main comme ces cadets pour leur inculquer La Dure, nous avons l’illustre exemple de l’absence de l’équipe pseudo nationale algérienne en Russie, une équipe composée de Selfies, à ma génération le Coran, et les règles du vivre étaient enseignées à l’aide d’un bâton dur, dur ! Lorsque le Taleb frappait, subitement, des habits de l’apprenant s’élevait la poussière, nous sommes meilleurs en spartiates, pas avec ses sponsors diaboliques, que seul le fric intéresse, qui pollue ce peuple à travers les chaines de télévisions et les mobiles, ETC.




    8



    10
    El-Fellag
    1 juillet 2018 - 1 h 39 min

    Le gouverneur d’Annaba rend visite a ses troupes;tout est critiquable meme le président des nouveaux Algérien;mais Monsieur le Gouverneur est dispensé de la critique,tous qu’il fait est parfait;vive les Rois et Pharaons;et Gouverneur de la république bananière




    13



    6
      H-B
      1 juillet 2018 - 21 h 11 min

      Allez au diable vous et votre contenu pourri puant la félonie jusqu’à la moelle. Vous êtes mission commandé envoyé par Nicolas le Corbeau. On croirait le lire. Vous répétez comme des perroquets les délires, fantasmes pathologiques de vos maîtres le maroc et fafa contre l’Algérie, ses institutions, en particulier son armée et ses responsables militaires. Ne croyez pas que votre contenu au niveau ras des pâquerettes, est susceptible d’avoir par simple enchantement une influence spectaculaire au sein de la société. Vous êtes une insignifiante minorité invisible à l’oeil nu à parler de la sorte. Au lieu de saluer les performances de cette nouvelle génération de l’institution militaire et le travail entrepris par son employeur, vous sortez du sujet pour y distiller votre diarrhée. Ce qui démontre que vous êtes un troll missionné. Notre pays avance et continuera d’avance sur la bonne voie et sans vous. Les raclures de votre acabit n’ont pas leur place dans l’avenir de la nation. Quand à votre notion de république bananière, allez l’appliquer à votre maîtresse fafa.

      Au nom du peuple et de la nation toute enière, veuillez agréer l’expression de nos plus profonds mépris.




      3



      4
    22
    30 juin 2018 - 21 h 11 min

    Soyez Exemplaires Exemplaires Exemplaires bi idnillah !
    El amaana El amaana El amaana !
    Félicitations !
    Tahaya Djazair !




    133



    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.