Le Rassemblement pour la Kabylie appelle à la «libération immédiate» des détenus du Rif

Maroc Rassemblement
Manifestation au Maroc après la condamnation de Nasser Zefzafi et ses amis. D. R.

Le Rassemblement pour la Kabylie (RPK) se dit préoccupé «suite aux lourdes condamnations prononcées contre les militants du mouvement citoyen Hirak du Rif», estimant que les sentences prononcées par la justice marocaine «constituent une agression de plus contre les droits de l’Homme et met à nu le caractère foncièrement autoritaire et répressif du régime marocain».

«Les militants du mouvement Hirak ont fait l’objet d’une punition judiciaire et n’ont été jugés que pour être condamnés», dénonce le RPK dans un communiqué parvenu à notre rédaction. Cette organisation présidée par Hamou Boumediene rejoint l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH) qui a qualifié le procès de «simulacre de justice».

Le RPK pointe du doigt les «atteintes flagrantes à la dignité humaine et à l’intégrité physique des accusés, les sévices corporels subis lors des interrogatoires et au cours de leur détention provisoire». Des dépassements qui doivent, selon le RPK, «interpeller tous les militants des droits de l’Homme, au Maroc d’abord, dans l’espace nord-africain ensuite et, enfin, dans le monde entier pour créer un mouvement de solidarité international en faveur de Zefzafi et ses amis».

«Le Maroc comme tous les pays de l’Afrique de Nord doivent se soumettre aux obligations internationales en matière des droits de l’Homme et respecter les droits politiques de leurs citoyens. Les Etats de cette région auront plus à gagner en s’ouvrant aux demandes légitimes de leurs peuples qu’en se faisant une concurrence à qui fera pire dans les pratiques autoritaires», souligne le RPK qui prône la construction d’une Afrique du Nord «des libertés» et «des peuples».

L. S.

Comment (8)

    Tangoweb54
    3 juillet 2018 - 22 h 35 min

    Ces gens s amusent a narguer le peuple Algerien car ils bénéficient de l impunité totale de la part des autorités, alors ils sont non seulement des supers citoyens et en plus ils se permettent ce que beaucoup d Algériens n oseront jamais car ils seront vite arrête et emprisonnés pour beaucoup moins que ça.Y a ce qu on appelle les deux poids deux mesures, les traîtres du MAK s amusent chaque jour à porter atteinte a l Algerie et aux Algerie, mais on laisse faire, imaginons un seul, si l Algerie héberger le mouvement de libération Corse quelle serai là réaction de fafa ?




    2



    2
    Anonyme
    3 juillet 2018 - 21 h 01 min

    donc si jai bien compris le rpk qui est comme le mak pour lindependance dun etat kabyl et donc de couper le pays en 2 ….font des manifestations normal en algerie dailleurs jai meme vu des drapeaux du mak dans une video…pourquoi pas…que des elus locaux affichent en kabylie leurs sympathie pour le mak..des artistes,des journalistes francophone ecrit ou visuel financer par letat bien sur….pourquoi pas…des membres du mak connus apparaisant clairement dans des videos et faisant meme des interviews video font des aller retour en algerie sans etre inquiète…pourquoi pas…tandis qun simple chanteur(nul ou pas jmenfou) loutfi dk est interdir de venir en algerie..est-t-il comme le mak financer par la France,israel et le marok pour detruire lalgerie la couper en 2 et créer une guerre civile entre kabyl et non kabyl en algerie..la haine avec internet avance a petits pas,,pourquoi des opposants indépendants comme Nouredinne khabab et autres qui nont jamais proner la violence ni la haine raciale sont interdit en algerie..bref pourquoi pas…jai meme envie de dire vive le mak vu que jai limpression que cest encourager par le gouvernement et les medias algerien…ben pourquoi pas vive le mak alors….




    1



    2
    Amazighkan
    2 juillet 2018 - 19 h 02 min

    Qu’attendent les autres partis (Fln, Rnd, Msp, Rcd. …..) pour dénoncer ce simulacre de justice ? C’est vrai ce ne sont que des Riffains et puis la peur de la contagion explique cela. Il y en a même qui souhaiteraient les écraser pour l’exemple. Vivent les insoumis, les rifains sont dignes de leurs ancêtres.




    6



    6
    Anonyme
    2 juillet 2018 - 13 h 38 min

    Le silence du MAK EST ASSOURDISSANT IL NE S’ATTAQUERA JAMAIS À SES PROTECTEURS ET BAILLEURS DE FONDS : LE MEKHZENE ET HOMOVI. À RAPPELER À CERTAINS HAINEUX EMVERS LES KABYLES QUI S »ATTAQUENT À TOUT CE QUI EST KABYLE QUE RPK ET MAK SONT DES MOUVEMENTS DIFFÉRENTS LE MAK EST SOUS TUTELLE MAROCAINE IL NE CRITIQUE JAMAIS LA MONARCHIE CRIMINELLE MAROCAINE QUI ASSASSINE LES RIFAINS À PETIT FEU




    37



    14
    PREDATOR
    2 juillet 2018 - 13 h 10 min

    SI HOUARI BOUMEDIENE ÉTAIT VIVANT JAMAIS CETTE VERMINE DE MAK ET AUTRES N’ AURAIENT VU LE JOUR ET ÉTALER LEURS BICEPS DE POULES MOUILLÉES




    15



    58
    Sahel
    2 juillet 2018 - 11 h 29 min

    Silence du mic mak! ou complice avec halouf 6 roitelet marocain qui assassine le peuple Rifain..




    41



    16
      aiel
      2 juillet 2018 - 12 h 36 min

      Le MAK ami d’Israel, le Roi du Maroc ami d’Israel alors le MAK ami du Roi du Maroc.
      Merci Thales.




      16



      16
    Rayés Al Bahriya
    2 juillet 2018 - 10 h 32 min

    Il faut saisir L’ONU.
    OU C.E.D.JUSTICE ..
    OÙ SE CACHES DONC LE MAK ?…




    38



    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.