Gendarmerie nationale : Ghali Belkecir remplace officiellement Menad Nouba

Ghali Belkecir Menad Nouba
L'ex-patron de la Gendarmerie nationale, le général-major Menad Nouba. New Press

Par Hani Abdi Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a installé aujourd’hui le nouveau commandant de la Gendarmerie nationale, le général Ghali Belkecir, en succession au général-major Menad Nouba.

Ce changement annoncé par Algeriepatriotique intervient quelques jours après le limogeage du général-major Abdelghani Hamel de la tête de la police. «Le général de corps d’armée a entamé la cérémonie en passant en revue les carrés de formations de la Gendarmerie nationale au niveau de la place d’armes pour procéder ensuite à l’installation officielle du nouveau commandant et lui remettre l’emblème national», souligne un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, a tenu une rencontre avec le nouveau commandement et les cadres de la Gendarmerie nationale, où il a rappelé «l’importance que le commandement de l’Armée nationale populaire confère au corps de la Gendarmerie nationale, en adéquation avec la vision clairvoyante de Son Excellence le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale».

«Vous êtes tous au courant, même pleinement conscients de l’attention particulière dont jouit le corps de la Gendarmerie nationale, une attention dont les grandes lignes se manifestent en veillant à réunir tous les facteurs de développement et d’adaptation avec la sensibilité et la particularité des missions qui lui sont assignées, ainsi qu’avec notre ferme volonté à en faire un pilier central dans la sécurisation et la stabilité du pays», a affirmé le vice-ministre de la Défense nationale.

Ahmed Gaïd Salah dit veiller «à ce que le corps de la Gendarmerie nationale soit le trait d’union et lien avec le peuple, notamment dans les zones rurales et périurbaines, dans lesquelles les éléments de la Gendarmerie nationale sont en contact quotidien avec leurs frères concitoyens, ce qui constitue une composante sécuritaire indispensable et un outil d’extrême nécessité au service de la nation et des lois de la République».

Le général de corps d’armée a relevé dans ce sillage «la nécessité de renforcer continuellement le lien avec le peuple à travers tout le territoire national». «Ainsi, se manifeste la vitalité des missions assignées à la Gendarmerie nationale et se révèle l’importance, voire l’impératif de leur parfait accomplissement, nécessitant inévitablement un investissement conscient et permanent dans le raffermissement des liens avec le peuple, à travers tout le territoire national. Ceci outre les missions vitales et délicates qui incombent aux unités de la Gendarmerie nationale participant à la lutte antiterroriste et engagées contre le trouble et la criminalité organisée, contribuant à la sécurisation des zones stratégiques et la protection des étrangers exerçant dans des entreprises économiques. Des missions qui m’interpellent aujourd’hui en cette honorable occasion tant pour exprimer ma grande estime que pour exhorter l’ensemble à davantage de détermination et de persévérance, voire de sacrifices, en l’honneur de cette profession et au service du pays», a-t-il affirmé.

H. A.

Commentaires

    Anonyme
    6 juillet 2018 - 5 h 57 min

    Il a interret d’être bon et intègre et plus que nationaliste !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.