Pétrole : le prix du panier de l’OPEP à 75,21 dollars

panier Opep
Les cours de l'or noir ont terminé la semaine en ordre dispersé. D. R.

Le prix du panier de référence du brut de l`Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) s`est établi à 75,21 dollars, a indiqué cette Organisation sur son site web, rapporte l’APS. Mercredi, le prix du panier de référence du brut de l’OPEP était de 75,38 dollars, a précisé la même source.

A noter que les cours de l’or noir ont terminé la semaine en ordre dispersé dans un marché partagé entre la crainte de voir la guerre commerciale sino-amériaine menacer la demande et les évolutions du dossier iranien.

Le baril de brent de la mer du Nord pour livraison en septembre a fini à 77,11 dollars sur l’InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 28 cents par rapport à la clôture de jeudi. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour le contrat d’août a pris 86 cents à 73,80 dollars.

Vendredi, les Etats-Unis ont lancé les hostilités commerciales avec la Chine en imposant des droits de douane sur des dizaines de milliards de dollars de produits chinois. Des droits de douane sur le pétrole américain figurent dans l’arsenal que Pékin se propose d’utiliser contre les Etats-Unis dans un deuxième temps.

Selon des analystes, si un taux punitif de 25% est imposé, comme cela a été évoqué, le pétrole américain deviendra bien trop cher pour les consommateurs chinois et ne pourra donc plus être importé. Ils avancent également que la demande chinoise se reportera sur le reste du marché, ce qui pourrait faire grimper le cours du brent. D’autres analystes soulignent que les cours du brut avaient reculé alors que les Européens, la Russie et la Chine ont affirmé leur volonté de permettre à l’Iran de continuer à exporter son pétrole et son gaz en dépit de la volonté américaine d’arrêter les exportations de brut iranien dans le cadre du rétablissement des sanctions. Les cinq puissances restant parties à l’accord sur le nucléaire iranien (Allemagne, Chine, France, Royaume-Uni et Russie) se sont opposées aux Etats-Unis, qui ont demandé à tous les pays d’arrêter complètement leurs importations de pétrole iranien d’ici le 4 novembre s’ils veulent éviter les sanctions américaines rétablies après le retrait de Washington de l’accord.

Par ailleurs, le marché a été très affecté par la dernière décision de la réunion OPEP-non OPEP. Pour rappel, les 24 pays producteurs OPEP et non OPEP, ont convenu le 23 juin dernier à Vienne de limiter à 100% leur niveau de respect des engagements pris dans le cadre de l’accord de baisse qui vise à retirer du marché 1,8 million de barils/jour (1,2 mb/j pour les membres de l’OPEP, 0,6 mb/j pour les producteurs hors OPEP).

Les pays producteurs comptent discuter des évolutions du marché pétrolier suite à cette décision, en septembre prochain à Alger, dans le cadre de la réunion du Comité ministériel conjoint de suivi de l’accord de réduction de la production pétrolière des pays OPEP-non OPEP (JMMC).

R. E.

Comment (3)

    Nasser
    10 juillet 2018 - 13 h 01 min

    Sans fierté pour nous! Lorsqu’il était à 30 dollars les retraités avaient eu droit à des augmentations annuelles, pour toutes les tranches, de 2,5%…..maintenant qu’il dépasse 70 dollars, ils ont eu droit à des augmentations, selon les tranches, entre 0,5% et 5% avec un taux d’inflation handicapant (entre 5 et 7% en 2017)!….. Donc vivement la baisse du prix de pétrole?

    13
    Zalzale06
    7 juillet 2018 - 16 h 15 min

    Allemagne, France, Royaume-Uni
    Gesticulation Verbale
    Les Grands Groupes ont Plié Bagages
    Sur Le Dos Des Iraniens certains se Frottent Les Mains Par Cupidité ( OPEP )
    On Va Atteindre Les 130 Dollards
    Avec Une Guerre a La Clé
    l’Arabie Yahoudite attend que Sa Proie Agonise avant de l’Affronter

    2
    25
    Hakikatoune
    7 juillet 2018 - 13 h 02 min

    Dire que « le marché a été très affecté par la dernière décision de la réunion OPEP-non OPEP » n’est pas très juste ou pas très vrai puisque le prix du pétrole est quand même resté au dessus de 75 dollars le baril !!

    10
    24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.